Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Vivre une grossesse en etant amoureuseS

Famille
#

Olivia (invité)

le samedi 05 octobre 2013 à 02h26

...Donc...comment gérer sa (future) grossesse alors qu'on a une relation avec un autre? et qu'on est folle amoureuse de son homme? mettre entre parenthèses? (pas possible) - Pas encore d'actualité mais je me pose beaucoup de questions. pour ceux qui l'on vécu, je serais reconnaissante de lire les temoignages. Merci.

#
Profil

Maia

le dimanche 06 octobre 2013 à 01h46

Bonjour Olivia. Désolée de ne pas pouvoir te fournir de témoignage, mais c'est une question que je devrais sûrement me poser un jour ou l'autre donc je comprends ton désarroi.
Tout d'abord, quelle est exactement ta situation? Comment ton mari d'une part, et ton amoureux d'autre part voient-ils ta future grossesse? Ton mari serait-il gêné que tu voies ton amoureux pendant ce temps? Cela gênerait-il ton amoureux de te voir pendant que tu es enceinte de ton mari? Et comment vois-tu les choses de ton côté?
Mes conseils (conseils de base, s'il en est) seraient tout d'abord de parler de tout ça avec les deux, et avec toi-même, et puis surtout, de te et de vous faire confiance.
Ca ne sert à rien d'envisager des problèmes qui ne sont pas là, même s'il est normal d'avoir de l'appréhension dans cette situation. Mais tant que les choses se passent dans la confiance réciproque, l'amour, et le dialogue, ça devrait aller (plus facile à dire qu'à faire, je sais...). N'essaie pas de te/vous fixer une ligne de conduite, mais restez à l'écoute de ce que vous ressentez à chaque moment de ta grossesse. Peut-être à un moment ne voudras-tu voir que ton mari, arrêter de voir ton amoureux pendant le dernier mois. Peut-être tout le contraire.
Si ton amoureux ne supporte pas si bien que ça l'idée que tu es par ailleurs mariée, les tensions risquent de ressortir avec ta grossesse. Pour le coup, c'est une bonne occasion d'en parler.
Et évidemment, n'oublie pas (mais j'imagine que tu ne risques pas) que l'enfant que tu porteras sera également celui de ton mari, ce qui implique un certain respect de ce fait (l'enfant ne t'appartient pas à toi seule. En réalité il n'appartient à personne, mais j'imagine que tu voies ce que je cherche à dire).
Voilà ce que je peux dire avec les éléments que j'ai. J'espère que ça sera -au moins un peu- utile.

Ah, et je viens de relire ton post, et je vois que tu utilises le mot "mon homme" et non pas "mon mari". Désolée si vous n'êtes pas mariés et que j'ai utilisé le mot à tort. Et je vous prie, tous et toutes, n'y voyez pas un réflexe conditionné par la norme du couple poly-et-marié-avec-des-enfants!

#
Profil

tentacara

le dimanche 06 octobre 2013 à 16h43

Pourquoi une grossesse changerait quelque chose à tes relations avec l'un ou l'autre de tes hommes? L'arrivée d'un enfant est certes un évènement qui met au jour des angoisses qu'on ne soupçonnait pas, une forme de territorialité, mais d'après ce que tu dis, tu sembles vivre tes relations dans la transparence. L'essentiel est de vous parler : toi avec tes amoureux et idéalement tes amoureux entre eux. Essayer d'anticiper les anxiétés de tracer en pointillés les contours de la relation de chacun AVEC L'ENFANT! Parce que en ce qui te concerne, ta maternité ne change rien à tes sentiments pour l'un ou pour l'autre.
Nous (mes amoureux et moi) avons choisi de vivre cette grossesse et l'arrivée de cet enfant comme un projet commun, à trois. Chacun d'eux a posé des limites a priori qui se sont largement déplacées depuis la naissance de notre fille, il y a deux ans.
Le père de ma fille et moi avons savouré à chaque instant l'immense privilège d'avoir près de nous mon autre amoureux, le parrain de notre fille, pour nous aider au quotidien, du changement des couches aux biberons de nuit, des horaires de sortie de crèche ou de nounou à l'organisation des vacances. Elever cette enfant à trois est une immense richesse tant pour elle que pour nous. Et mes relations avec mes deux chéris ont évolué, chacune selon sa trajectoire propre, sans que soit remise en question la place de chacun de nous auprès de notre fille.
Devenir parents, c'est un défi pour n'importe quel couple : trouver du temps pour soi et pour sa vie amoureuse (surtout dans les 3 premières années) est une vraie gajeure. Mais vraiment, le fait d'être trois, de se soutenir, de savoir que si on faiblit devant les pleurs, les caprices, les assiettes de purée qui volent, les peurs du soir, on a toujours quelqu'un à côté pour prendre le relais et quand quelqu'un se multiplie par deux, on ressent moins la responsabilité comme un fardeau parfois lourd à porter.
Si tes amoureux et toi passez par Paris, n'hésitez pas à passer nous faire un coucou : peut-être cela pourrait décrisper un peu les appréhensions.
L'aventure est merveilleuse. Bonne chance à vous.

#
Profil

juby

le dimanche 06 octobre 2013 à 23h38

Bonjour!
De mon côté, j'ai abordé le polyamour en étant enceinte de mon premier. Ça a été un pas naturel pour les monogames en séries que nous étions. je te dirais que la grossesse a été pour moi une période de plénitude et de grand bonheur. Je n'avais personne de mon côté, mais le papa de mes enfants voyait quelqu'un et ça a été formidable à vivre. Le bout le plus difficile a été les premiers mois de vie de mon aîné. C'est une période qui demande beaucoup d'ajustements, et où les hormones jouent moins en notre faveur. Mais avec beaucoup de communication, notre couple en est sorti grandi.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion