Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Un homme, 1 femme, 1 amoureuse, 2 enfants (presque 3) = un planning d'enfer !

Famille
#
Profil

Chupapink

le mercredi 20 août 2014 à 08h02

Coucou,
Pour ceux qui me suivent maintenant, vous avez dû remarquer mon coté très rationnel et un besoin irrépressible d'une bonne organisation.
Ayant 2 enfants avec mon mari, mon mari ayant une amoureuse depuis 9 mois (tiens c'est marrant ça !), ayant basculé dans le polyamour justement par amour, et la rentrée des classes approchant à grand pas, je n'arrivait tout simplement pas à envisager la suite au jour le jour comme ce fut le cas pendant toutes les vacances scolaires. Je sais, vous allez penser que je suis complètement frapadingue, mais je n'arrive pas à vivre comme ça. Pour moi, il faut que je sache ce que je vais faire demain, voir la semaine prochaine, voir le mois prochain des fois.

Donc, toc oblige, me voilà en train de pondre un super planning. Mon mari avait pour habitude d'aller chercher les enfants à l'école le mardi soir pour pouvoir au moins passer une soirée avec eux dans la semaine. Je me suis donc dit que ce serait une bonne idée de garder ça puisqu'ils y sont déjà habitués. Du coup le mardi, il est à moi. L'amoureuse de mon mari, lui a indiqué ce week-end qu'elle souhaitait qu'il soit là tous les lundis. Donc hop, le lundi il est à elle !!! Et après nous nous sommes mis d'accord sur un week-end sur deux avec ou sans les enfants (en fonction des occasions des we). Il reste avec son amoureuse le reste de la semaine et ne revient chez nous que le vendredi soir. Ce qui fait qu'une semaine sur deux, nous avons 3 jours ensembles sur le we chacune. Mais surtout, c'est que pour les enfants, c'est régulier, Papa est là le mardi et le vendredi, et les we c'est variable. J'espère simplement que ça ne va pas trop les perturber, mais j'ai l'impression que ça va le faire.
Pour dire, aujourd'hui, ils sont partis ce matin avec leur père et c'est eux qui réclame à rester dormir là-bas. Je ne cache pas que j'appréhende quand même le fait qu'elle s'occupe de mes enfants, et le fait de ne pas être là me perturbe un peu. Mais ça fait aussi partie de tout ça, c'est qu'il faut du temps pour tout le monde. Peut-être que ça me fera du bien de ne pas avoir les enfants de temps en temps et d'avoir enfin du temps libre pour moi. Reste à savoir ce que je vais en faire de ce temps libre.

Quand je relis ce que je viens d'écrire, j'ai le sentiment de vivre une sur-réalité. Que ça n'arrive pas vraiment. Hier soir, mon homme me demandait comment j'arrivais à encore l'aimer et à accepter de vivre comme ça. C'est sorti tout seul, je lui ai juste répondu "parce que je t'aime justement" et "je ne veux pas me priver d'un peu de bonheur avec toi juste parce que je ne peux pas t'apporter ce que elle, elle t'apporte". Je suis folle ? Non ? Ca y est, ça recommence, les doutes m'envahissent, me resubmergent, ça va passer je le sais mais ça risque d'être comme ça pendant un bout de temps. C'est sans doute pour ça que je raconte ma vie sur ce forum, pour ne pas me sentir seule dans cette invasion de nouveaux sentiments.

#

(compte clôturé)

le mercredi 20 août 2014 à 09h46

Coucou Jezebel,

Tu sais, on est toujours le fou de quelqu'un :)

Des gens qui ont besoin d'organisation et de prédictibilité, y'en a plein et même des très bien ;) donc non, tu n'es pas frapadingue et je ne suis même pas certaine qu'on puisse parler de toc.

Le planning que vous avez établi semble correspondre à vos besoins (régularité pour les enfants, même nombre de jours le weekend pour les deux amoureuses), donc vous avez fait du bon boulot ! Et s'il s'avère qu'il ne convient pas, et bien vous en établirez un autre.

En effet, ça te laisse maintenant du temps libre, et tu as tout le temps de déterminer ce que tu en feras, il n'y a pas d'urgence. Ca doit être un peu effrayant de se retrouver devant cet espace ouvert, mais le temps est souverain pour ça, les choses finiront par se mettre en place.

Et c'est normal que tu aies une impression d'irréalité. Quand on adopte un mode de vie non-exclusif, on est amené à remettre en cause tout plein de choses évidentes (schémas, normes, habitudes, croyances, etc.) sur lesquelles on ne s'était jamais interrogé jusque-là. Alors quand on se met à fonctionner différemment, parfois ça fait drôle parce qu'on n'est plus soutenu par des trucs solides, intangibles, les mêmes pour tout le monde (ah, la force du groupe !), on se retrouve un peu seul et on se demande si on n'a pas fait une connerie.
Encore une fois, c'est normal. Moi dans ces cas-là, ce que je fais c'est penser à l'amour (celui que je veux donner à l'autre) et au fait que je veux contribuer au bonheur de l'autre. Parce que pour moi, à la fin de ma vie, c'est la seule chose qui comptera, le seul souvenir que j'aimerais laisser : ce que j'aurai apporté au quotidien aux gens qui me sont proches. Tout le reste, les convenances, les normes, ça vaudra bien peu de choses à ce moment-là.
Si au fond de ton coeur tu sens que c'est ça qu'il faut que tu fasses, continue.

#
Profil

Chupapink

le mercredi 20 août 2014 à 16h17

Shamal, j'adore te lire car tu vises toujours juste dans ce que je ressens.

L'amour, c'est beau l'amour, mais est-ce que justement on ne fait pas des trucs complètement dingues au nom de l'amour. Est-ce que c'est facile de dire que c'est par amour ou est-ce que ce n'est pas par égoïsme de ne pas vouloir perdre mon mari que je me lance dans le polyamour ?
Ou est-ce que c'est parce que ça m'a peut-être déjà traversé l'esprit de pouvoir avoir plusieurs personnes à aimer, tout en se disant que ça sert à rien de rêver puisqu'on a pas le droit de faire ça ! Et que maintenant que c'est devenu possible (je parle là dans mon esprit bien sûr), ça n'ouvre pas des portes vers ce qui était auparavant interdit.

Je l'aime mon mari, plus que tout même. Mais j'ai bizarrement un doute d'un seul coup. Est-ce que je fais ça uniquement par amour pour lui ou pour aussi vivre une liberté que je n'avais plus depuis des années ? Agggrrrrr, c'est énervant d'avoir autant de doute alors que ça allait bien. C'est lui ça, c'est hier soir à me poser toutes ces questions sur "pourquoi je l'aime encore, pourquoi je fais tout ça". Alors que c'est lui qui n'arrivait pas à répondre à mes "pourquoi" quand j'ai découvert son infidélité, c'est maintenant lui qui me questionne sur mes motivations. Est-ce que du coup, ce ne serait pas lui qui doute dans quoi il nous a lancé ?

Ah l'amour !!!! Quelle drôle d'invention !!!

#
Profil

Katouchka

le mercredi 20 août 2014 à 18h29

Hello! Enchantée Jezebel!
Je crois que Siesta t'a déjà dit que j'étais exactement dans la même situation à peu de chose près. :)
Et bien oui nous c'est waou plein d'amoureux et d'amoureuses et des enfants! plein aussi! :)
Et on s'organise tout comme vous. Au début c'était rigide comme tu décris. Maintenant c'est plus souple. Je me posais le même genre de questions. :)
Au début, je faisais ça par amour. Maintenant déjà je prends nettement moins les choses en main, je les laisse aussi gérer. Et surtout je m'occupe de moi! Et ma liberté me tient désormais plus à coeur que la moindre relation que j'ai.
Nous aussi on s'éclate parfois quand on pense vraiment à ce qu'on vit et comment le nous d'avant hallucinerait grave de nos discussions ou de nos emplois du temps de ouuuf!
Enfin si tu veux qu'on en discute n'hésite pas!!!
À bientôt j'espère. :)

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

#

(compte clôturé)

le mercredi 20 août 2014 à 19h31

Katouchka, j'adore ton enthousiasme :-D
T'es trop cool <3

#
Profil

Katouchka

le mercredi 20 août 2014 à 19h39

<3 :) Merci Shamal! Tu sais que je te trouve très cool aussi notamment parce que chaque fois que je t'écoute parler je me dis wouaou... je ne suis pas toute seule... il y en a d'autres qui ont les mêmes doutes que moi. :)

#
Profil

Chupapink

le mercredi 20 août 2014 à 20h19

Je crois que toutes les deux, vous êtes mes lignes de similitude. C'est un vrai plaisir de vous lire à chaque fois, et comme dit Katouchka, on est moins seule avec nos doutes. Finalement, on est plusieurs à partager les mêmes sentiments et ça fait du bien, même si c'est des doutes. Au moins les doutes des unes, font des réponses aux autres et on se retrouvent toutes à aller un peu mieux.

En ce moment, ce qui m'inquiète c'est quand même ma capacité à digérer tout ça sans avoir l'air de m'en plaindre. Est-ce que c'est normal de se dire après tant d'années en couple, aussi vite, que je suis prête à partager mon homme pour continuer à être heureuse ? Et aussi, par exemple, mes enfants ont été toute la journée avec mon mari et son amoureuse (mais je soupçonne mon mari d'être aller bosser ce matin), et ce soir ils dorment là-bas et ne reviennent que demain matin. Je me dis que je devrais stresser ou m'inquiéter pour une première, mais non je me sens bien. Comment j'arrive à redonner ma confiance (à mon homme) et à la donner (à elle) d'un seul coup ? Après avoir vécu un enfer pendant 4 mois. C'est que j'étais faite pour vivre de cette façon là, et que je ne le savais pas ? Ou est-ce que je fais une sorte de déni ? En fait, j'arrête pas de me dire que c'est pas normale ma façon de réagir, alors que je vais bien, je suis vraiment bien ! Ou alors, je suis encore dans le statut "norme" et que j'ai du mal à en sortir ? Oh la la, ça fait beaucoup de question, faut que je m'occupe l'esprit ailleurs !!! Lol

Mais bon, si vous avez des réponses ou des suggestions, surtout n'hésitez pas !

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

#

(compte clôturé)

le mercredi 20 août 2014 à 22h00

Jezebel
Comment j'arrive à redonner ma confiance (à mon homme) et à la donner (à elle) d'un seul coup ? Après avoir vécu un enfer pendant 4 mois. C'est que j'étais faite pour vivre de cette façon là, et que je ne le savais pas ? Ou est-ce que je fais une sorte de déni ? En fait, j'arrête pas de me dire que c'est pas normale ma façon de réagir, alors que je vais bien, je suis vraiment bien !

Sur ce coup-là c'est sans doute Siestacorta qui te répondrait le mieux ; il est trop fort avec ses analyses de ouf. Mais bon, l'est pas là ces jours-ci alors va falloir se débrouiller sans lui ;)

Donc heu... moi j'aurais tendance à dire : on s'en fout :-D Si j'étais à ta place, je me dirais que c'est chouette que je me sente bien et c'est tout ce qui compte.
Le seul conseil qui me vient en tête, c'est de rester à l'écoute de tes ressentis, de tes envies, afin de garder un oeil sur ta propre évolution et voir venir un potentiel moment de "moins bien" pour le gérer au mieux.

Comme je te l'écrivais plus haut, tu es en train de remettre en question tout un tas de principes auxquels tu étais habituée et c'est donc normal que ça génère des interrogations. On a parfois tendance à vouloir aller vite, on aimerait que tout soit stabilisé en quelques jours mais tout ça prend du temps ; donc il faut laisser le temps passer et tu verras, avec un peu de chance, dans quelques mois ou années, tu repenseras au chemin parcouru dans un grand éclat de rire, comme Katouchka :)

PS : t'occuper l'esprit ailleurs peut être une bonne idée dans un premier temps, pour trouver un dérivatif à tes interrogations.
PS 2 : je ne vais plus avoir accès à Internet jusqu'à lundi prochain au mieux, donc désolée par avance de ne plus pouvoir échanger jusque-là.

#
Profil

Boucledoux

le mercredi 20 août 2014 à 22h09

Jezebel

En ce moment, ce qui m'inquiète c'est quand même ma capacité à digérer tout ça sans avoir l'air de m'en plaindre. (...) Je me dis que je devrais stresser ou m'inquiéter pour une première, mais non je me sens bien.

donc en fait tu t’inquiètes d'aller bien et tu stresses un peu de ne pas être stressée ? ;)

rassures toi : ça m'a l'air d'une bonne maladie :D

Non, plus sérieusement, je comprends carrément le sentiment de stupéfaction devant la nouveauté (je ne sais pas si c'est le mot juste) et ce qu'il comprend d'en même temps terriblement excitant et d'inquiétant à la fois. Et il y a peut être aussi dans un coin la norme qui te crie "nooon c'est pas comme ça que ça doit être" ?

Peut-être que la meilleure réponse c'est de prendre le temps de t'écouter toi, vraiment toi, pas seulement le bout qui a envie de sauver votre relation, qui fait tout pour que tout ce passe pour le mieux pour tout le monde mais aussi toi et la vie que tu as envie de vivre et de construire pour toi ?

#
Profil

Phoenix

le mercredi 20 août 2014 à 22h17

Ça m'épate, ton ouverture. Jezebel... Surtout vis-à-vis des enfants,

#
Profil

Chupapink

le jeudi 21 août 2014 à 00h26

Désolée Phoenix, je ne comprends pas ce que tu veux dire. Peux-tu développer ?

Sinon, Boucledoux, merci pour le fou rire que je viens de me faire en lisant ta conclusion sur mes dires : "donc en fait tu t’inquiètes d'aller bien et tu stresses un peu de ne pas être stressée ?"

Écrit comme ça, c'est tellement plus simple mais tellement bien résumé. Et du coup, je viens de réaliser que je me prends vraiment trop la tête. Il faut que j'arrive à moins réfléchir et à prendre les jours comme ils viennent avec les bons moments et sans doutes quelques mauvais qui arriveront un jour. Merci pour le reboostage !!!

#
Profil

Phoenix

le jeudi 21 août 2014 à 07h02

Simplement, j'admire ta capacité à laisser tes enfants être pris en charge par la compagne de ton mari. C'est, pour moi, ce qui serait le plus difficile dans ton cas. Sinon, réjouis toi de profiter de moments "a, toi", de les apprécier, les savourer...

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

#
Profil

Chupapink

le jeudi 21 août 2014 à 09h56

Si ça peut te rassurer, ce n'est pas si facile que ça, et puis si je veux que les enfants profite quand même de leur père, je dois bien faire avec.
Le plus dur c'est de se préparer à leur retour, quand ils me raconterons ce qu'ils auront fait. Parce que, dans tous les cas, ce sera toujours plus cool qu'avec moi et du coup ce ne sera sans doute que des moments de loisirs. Alors qu'avec moi, c'est le quotidien (habille-toi, range ta chambre, fais tes devoirs, tiens-toi droit, prend ta fourchette, etc ...j'en passe parce que la liste est longue !) Un peu comme la première fois où ils sont allés chez elle (avec mon mari bien sûr), en rentrant ils étaient tous contents de me dire qu'ils avaient une nouvelle chambre chacun avec pleins de dessins sur les murs. que c'était trop chouette ! C'est vrai que ça m'a fait un petit pincement au coeur, mais il va falloir que je m'y fasse. De toute façon, je préfère autant que ça se passe bien plutôt qu'ils reviennent en hurlant où qu'ils ne veulent plus y aller parce qu'elle n'est pas gentille avec eux.

#
Profil

Boucledoux

le jeudi 21 août 2014 à 12h59

Jezebel
Parce que, dans tous les cas, ce sera toujours plus cool qu'avec moi et du coup ce ne sera sans doute que des moments de loisirs. Alors qu'avec moi, c'est le quotidien

Alors ça ça me semble important à prendre en compte dans l'organisation que vous faites de votre nouvelle vie, les réflexions sur le planning, tout ça tout ça.... et c'est vrai pour les enfants mais tout autant pour le temps passé avec ton mari.

Il y a une question de partage de temps, mais aussi de tâches et de responsabilités. Comme vous êtes une famille qui roule avec une logistique qui marche et tout ça tout ça (enfin, je ne vous connais pas, mais vous êtes encore là donc ça marche, d'une manière ou d'une autre....) il peut y avoir une pente naturelle et sans mauvaises intentions de personne pour s'appuyer là dessus et mettre en place une relation logistique / famille / quotidien et une relation détente / vacances / fun... (Oui, bien sûr, pour caricaturer et forcer le trait exprès...)

Si tu veux un mode de fonctionnement qui marche pour toi dans la durée, tu as peut-être besoin d'être attentive aussi à ce que la gestion du temps avec ton mari n'intègre pas seulement comment il partage son temps entre ses deux relations mais aussi comment vous partagez la gestion du quotidien entre vous pour que tu ais à la fois du temps pour toi ET du temps pour que votre relation (à la fois la relation avec ton mari et la relation avec tes enfants) ne soit pas seulement la gestion du quotidien...

oui, c'est les réflexions que m'inspirent ta dernière intervention, très au delà des questions que tu poses en haut du fil. Tu as le droit de penser et de dire que je me mêle de ce qui ne me regarde pas.... et bien sûr d'en faire ce que tu veux ;)

#
Profil

Chupapink

le jeudi 21 août 2014 à 16h27

Non, je ne trouve pas du tout que tu te mêles de ce qui ne te regarde pas. Si je présente mes questionnement c'est justement pour échanger la dessus avec d'autres personnes qui peuvent comprendre ce que je vis. Et de ce fait, avoir des avis et interventions de vous tous m'aide aussi à avancer et à faire le tri dans le bazar qui se trouve dans ma tête !
Mais je reprends confiance, je sais que je vais tenir le coup parce j'ai décidé que je ne voulais pas baisser les bras.

#
Profil

Phoenix

le vendredi 22 août 2014 à 01h30

Je suis en accord avec Boucledoux concernant une gestion du temps tenant compte des moments plaisir et des moments plus contraignants. Cela comptera dans la recherche de l'équilibre. Et cela se fera sans doutes petit à petit, avec un gros rééquilibrage après la naissance. Tu sembles bien équipée pour aborder tout cela, avec l'aide de ton mari!

#
Profil

Chupapink

le vendredi 22 août 2014 à 02h42

C'est aussi ce que j'ai pensé en imaginant ce planning. C'est que les mardis et vendredis, c'est des soirées je dirais de la vie courante avec les enfants (devoirs, douche, repas, couché, et après c'est pour nous), les we on fait un peu ce qu'on veut. Un coup on peu se prévoir des we famille et d'autres des we amoureux (on a la chance d'avoir des grands parents qui adorent prendre leurs petits enfants). Du coup ça devrait le faire pour nous. Et de l'autre côté, ils ont de we de prévu sans les enfants et d'autres avec (et pendant ceux là c'est moi qui suit libre).
Je croise les doigts pour que ça tienne bon. Et puis un jour il y aura sûrement plus de souplesse. Mais là on n'y est pas encore. Pour l'instant il faut commencer par s' adapter (surtout pour Mlle qui voudrait bien avoir mon homme rien que pour elle).

#
Profil

Katouchka

le vendredi 22 août 2014 à 09h44

Jezebel
(surtout pour Mlle qui voudrait bien avoir mon homme rien que pour elle).

ça me rappelle vaguement quelque chose. :)

#
Profil

Siestacorta

le samedi 23 août 2014 à 20h36

Jezebel
Mais j'ai bizarrement un doute d'un seul coup. Est-ce que je fais ça uniquement par amour pour lui ou pour aussi vivre une liberté que je n'avais plus depuis des années ?

Pourquoi ces deux motivations s'exclueraient-elles ?
Elles peuvent largement coexsiter, et les satisfaire te combler exponentiellement en se répondant.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion