Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Réactions à l'événement

Soirée Open kiss & polysensuelle

#
Profil

poconina

le mercredi 18 septembre 2013 à 13h15

Je suis bien interessée, si un jour on réunit un petit groupe vers Toulouse... ou même à Paris ou je me rends souvent!!
zadooore la sensoualité...

#
Profil

ScottBuckley

le mercredi 18 septembre 2013 à 13h52

poconina
Je suis bien interessée, si un jour on réunit un petit groupe vers Toulouse... ou même à Paris ou je me rends souvent! !

zadooore la sensoualité...

Me too :-D !

Message modifié par son auteur il y a 7 ans.

#
Profil

pink-touch

le mercredi 18 septembre 2013 à 16h05

Bonjour GreenPixie,
Je recherche exactement ce genre de soirée sur Paris.
J'ai commencé à lire tous les commentaires, très enrichissants ... je terminerai plus tard, mais je souhaitais témoigner de ma fascination devant ce genre d'engagement.
Je serais à Paris à partir d'octobre en semaine.
Je voulais savoir ou tu en étais dans la préparation de cette soirée ?
Je peux t'aider à organiser quelques jeux, simples pour agrémenter cette soirée. Et commencer les yeux bandés wow !!!
Au plaisir d'avoir de vos nouvelles à tous
Bises
Pink ;)

#
Profil

ScottBuckley

le mercredi 18 septembre 2013 à 20h06

Bonjour Poconina, Pink-touch, ainsi que toutes les autres personnes ayant participé à ce fil ou m'ayant contacté par ailleurs à ce sujet !

- Dans un premier temps, l'idée est d'abord et avant toute chose de réussir cette première soirée polysensuelle d'octobre 2013 (on est 12 et au complet à ce jour, sauf désistement).

- Puis, en fonction des retours que l'on aura sur cette première soirée (réactions des participant-es à la fin, ce qu'illes ont aimé ou pas, leurs ressentis, ce qui manquait...), faire le point à ce sujet ( une forme de compte-rendu anonymisé ) ,

> puis voir si d'autres personnes seraient intéressées pour co-organiser et/ou participer à une telle soirée, plus tard en novembre / décembre 2013 ? ou début 2014, par exemple à Toulouse ou Paris, à Lyon.... ou ailleurs ?

>> Si vous voulez aider et/ou participer à une future soirée polysensuelle, vous pouvez commencer par répondre à ces quelques questions
( par mess@ge personnel ) :

- Êtes-vous d'accord avec le principe de la soirée open kiss & polysensuelle ? (sensualités et bisous sur les lèvres possibles, mais soirée ' Non-sexuelle ' = les parties sexuelles des corps respectifs sont zones interdites pendant la durée de la soirée )

- Souhaitez-vous être tenu-e au courant des prochaines soirées de ce style qui s'organiseront ?
Si oui > indiquez-moi votre em@il dans le message personnel à m'envoyer .

- Dans quelle(s) ville(s) aimeriez-vous voir une telle soirée s'organiser ?

- Seriez-vous prêt-e à donner un coup de pouce pour la co-organiser ?
(exemple : repérer/trouver des adresses & lieux s'y prêtant dans la ville choisie, + aller les découvrir sur place et prendre les infos nécessaires comme on vous l'aura indiqué à ce moment là : taille, tarif, ambiance, calme/silence...)

- Quel jour de la semaine vous paraît le mieux pour cela ? (ex. : vendredi & samedi soir / uniquement samedi soir... + sondage en ligne à venir + tard)

- A quelle période de l'année ? ( exemple : en novembre / décembre 2013 / janvier / février 2014 / pendant des vacances scolaires / ou en dehors de ces vacances ) ?

... Voilà déjà un début, qui sera à affiner petit à petit, en septembre et octobre 2013.

* Nb : ces soirées ne sont a priori pas strictement réservées à des personnes ' polys ', mais en ce qui concerne de futures demandes d'inscriptions, seront prioritaires les personnes qui sont au moins membres du site depuis + d'une semaine, et participant à ces conversations sur le forum : car éveil & partage des sens doit rimer avec confiances.

Sans confiances mutuelles, RIEN n'est possible dans une telle soirée, qui demande beaucoup beaucoup de respect, d'écoute active, et de Vraiment savoir dire non ou oui à une proposition qui nous est faite.
J'y reviendrai.

A bientôt de vous lire, ici et/ou par message personnel !

Message modifié par son auteur il y a 7 ans.

#
Profil

ScottBuckley

le mercredi 18 septembre 2013 à 20h09

pink-touch
Bonjour GreenPixie,

Je recherche exactement ce genre de soirée sur Paris.

J'ai commencé à lire tous les commentaires, très enrichissants ... je terminerai plus tard, mais je souhaitais témoigner de ma fascination devant ce genre d'engagement.

Je serais à Paris à partir d'octobre en semaine.

Je voulais savoir ou tu en étais dans la préparation de cette soirée ?

Je peux t'aider à organiser quelques jeux, simples pour agrémenter cette soirée. Et commencer les yeux bandés wow !! !

Au plaisir d'avoir de vos nouvelles à tous

Bises

Pink ;)

>> Eh bien merci Pink pour ce message,
et en effet, tu peux m'écrire par mess@ge perso pour m'en dire plus, et ton aide pour les aspects ludiques d'une future 2nde soirée polysensuelle est la bienvenue (+) !

#
Profil

pink-touch

le vendredi 20 septembre 2013 à 08h44

je t'ai envoyé un mp
au plaisir de communiquer avec toi

#
Profil

pink-touch

le dimanche 22 septembre 2013 à 12h08

Vaniel
... Vous avez remarqué comment les passants évitent de se regarder les uns les autres, notamment dans les grandes villes ? Ca me choque ! Et, ça me choque d'autant plus que je me retrouve régulièrement, souvent involontairement, dans cette dynamique d'évitement des contacts visuels. L'injonction "ce n'est pas bien de regarder fixement une personne" est une belle connerie bien ancrée.

J'aimerais moi aussi développer ma communication non-verbale en dehors du cercle des intimes mais souvent je me bride en me sentant, parfois certainement à tort, en milieu hostile aux contacts.

Plus j'y pense et plus je trouve que la proposition de GreenPixie est une excellente idée. Plus qu'une expérience intéressante, elle me semble être une expérience nécessaire, vitale même !

oui l'idée de Green est vraiment excellente pour les raisons que tu évoques ci-dessus. Vaniel, n'est-ce pas aussi un respect envers l'autre que de ne pas la/le regarder dans les yeux. J'aime beaucoup regarder les gens dans la rue, j'aime regarder leurs comportements, leurs façon d'être, j'imagine leur vie, belle ou ratée ?? Je me demande pourquoi ils sont comme ci, comme ça ... mais je fais toujours attention à ne pas croiser leur regard de peur de les mettre mal à l'aise. Pire lorsque c'est une jolie femme !! :)) A lire ce que tu écris Vaniel, je me demande si je fais bien de baisser les yeux ?
Je souhaite également développer d'autres sens comme le toucher.

#
Profil

aviatha

le dimanche 22 septembre 2013 à 14h10

Pour ce qui est du respect et de ne pas regarder quelqu'un dans les yeux, c'est une constante chez à peu près tous les primates (d'ailleurs chez les gorilles regarder un mâle dans les yeux est une agression directe, et seule la femelle dominante se le permet sans devoir engager un combat derrière).
D'un point de vue biologique, fixer quelqu'un dans les yeux équivaut à s'imposer dans son monde mental, d'où le fait que la plupart des primates, y compris nous-même, y voient d'abord une agression: un inconnu qui s'introduit dans notre monde et s'y impose, c'est une attaque de territoire. A l'inverse, entre individus proches, c'est un moyen de contact profond privilégié, et les mêmes espèces l'utilisent pour savoir ce que l'autre pense de telle ou telle chose avant qu'on la tente, y réponde etc...
On nous a appris que "c'est pas bien" parce qu'on ne sait pas l'expliquer nous même, ça nous met mal à l'aise sans qu'on sache pourquoi tellement c'est instinctif. En fait, c'est une part de réalité biologique, plus ou moins évidente selon les individus.

#
Profil

EauRage

le dimanche 22 septembre 2013 à 14h32

Et bien je dois être à côté de la plaque !!! ou bien dans le bon chemin ?????? allez savoir ?
J'aime regarder les gens dans les yeux et je n'ai pas l'impression de les agresser...il faut dire que je vis dans une moyenne ville de province et que les dangers du "regard" ne sont pas à la même échelle que dans les très grosses villes ??? peut-être ??? et quand je croise le regard de quelqu'un j'aime aussi lui sourire...et souvent j'ai l'impression d'apporter une touche de légèreté et d'humanité.... bien sûr je dois hélas me méfier des "à priori" d'une catégorie d'hommes qui pourrait s'imaginer autre chose qu'un sourire simple et sans autre allusion... Et pour les amis je pense que soutenir leur regard est un réconfort, une présence réelle.
Quant au toucher, tout mon entourage me dit "tactile" et il n'engendre rien d'autre que de la chaleur humaine, une approche amicale...peut-être est ce ma déformation professionnelle qui veut ça : je suis sculpteur céramiste, j'aime pétrir, modeler, toucher, palper, caresser, et ça c'est pour les verbes les plus sympathiques :-)
Quand mes fils étaient bébés je les massais c'est un début de relaxation, de détente, de douceur, de bien-être.........de bonne santé.

Question pratique : cette réunion des sens se passera t-elle à Lyon ou à Avignon ?
(ps: la salle que je voulais louer n'est pas dispo)

#
Profil

pink-touch

le dimanche 22 septembre 2013 à 16h10

Aviatha, c'est très intéressant ce que tu dis, je suis donc très "primate" finalement :))))).
EauRage, tu as raison de distinguer les regards envers un étranger, et les regards entre amis, copains etc qui transmettent un réconfort et une complicité.

Je suis comme toi EauRage, j'aime le contact, j'ai masser, j'aime la douceur, je suis très calin et très attentionné ... c'est ce que dises "les autres" :)))

Pour ma part, je cherche à organiser cette soirée à Paris, je tente de joindre Green par message perso, mais je n'ai pas de retour, j'espère que l'interface de ce site fonctionne correctement.
S'il y a des Parisiens ou Parisiennes qui souhaitent participer... faite nous signe car je compte bien vivre cette expérience très prochainement.

#
Profil

ScottBuckley

le lundi 23 septembre 2013 à 19h58

Bonjour à vous,

Et merci pour vos réactions.

@ EauRage :
je te réponds par message perso. L'adresse est privée de toute façon.

@ Pink-touch :
Oui, j'ai bien reçu ton message, désolé de ne pas pouvoir répondre aussi vite que je le voudrais...

> Précision : je fais cela bénévolement en octobre, cette soirée, et je ne suis pas du tout sûr de pouvoir le refaire - du moins là de suite - .

J'ai Vraiment envie qu'il y ait d'autres soirées polysensuelles ( et vos réactions positives et encourageantes m'y invitent ! ) , mais pour l'instant, à part donner des conseils, par écrit, là à distance je ne peux ( hélas ! ) pas m'engager sur des dates et autres.

Si mon emploi du temps le permet, et quand j'aurai mon agenda d'octobre et novembre 2013, je pourrais préciser si je peux aider, à distance ou sur place... Là je ne peux pas en dire plus, pour l'instant.

Mais l'envie de participer et/ou juste de venir à vos - ou nos - soirées est bien là !!

@ Aviatha :
Oui j'entends ce que tu dis, sur les primates, et sur certains choses qui sont ou seraient " biologiques ", mais en même temps, en fonction du cadre, de l'heure de la journée, du contexte, les regards croisés dans la rue sont très différents. Dans chaque culture, ville, forêt, balade, pays, et siècle dans l'humanité, les regards seront différents.

A un festival, cet été, on a chacun-e pu embrasser sur la joue notre voisin-e assise à notre gauche, spontanément, en cercles concentriques, on était entre 50 et 100 personnes en tout ( le bisou a bien tourné ! ) .... et c'était vraiment doux et agréable, ce bisou d'inconnu-es sur la joue !

L'autre jour mon être et mon regard étaient ce soir là hyper détendus, bienveillants, sans aucune peur ni désir de séduire, et les regards que j'ai croisés étaient assez doux ou neutres ou quasi invisibles, il n'y avait pas de souci - du moins en apparence à mes yeux - , pas de bagarres, pas de rejets explicites.... La dernière fille que j'ai croisé ce soir là m'a elle aussi " répondu " par un regard doux et bienveillant.

Cela m'a conforté dans l'idée que si mon regard n'est que bienveillance (sans idée derrière la tête de séduction, de domination, d'agression, de lire dans les pensées des personnes croisées... ou autre, sans ' intention ' ) , alors il peut se passer beaucoup de bonnes choses, potentiellement.

Peut-être aussi que c'est parce que la rue était calme, la ville petite (mois de 20.000 habitants), et plein d'autres facteurs qui ce soir-là peuvent y contribuer (nos histoires personnelles...) .

Bref, ne tirons pas trop vite de conclusions sur ce que signifient ou signifieraient nos regards, on serait alors tenté d'écrire des généralités sur " les gens sont comme-ci " , " les gens ont peur et aiment la sécurité " (et autres lapalissades), " les gens aiment quand il fait soleil " ....

.... or la nature est bien loin des généralités et des cases, la nature n'a pas d'a priori sur nous, n'a pas d'intention : n'en ayons pas trop sur notre nature.

#
Profil

LuLutine

le lundi 23 septembre 2013 à 23h02

GreenPixie
Cela m'a conforté dans l'idée que si mon regard n'est que bienveillance (sans idée derrière la tête de séduction, de domination, d'agression, de lire dans les pensées des personnes croisées... ou autre, sans ' intention ' ) , alors il peut se passer beaucoup de bonnes choses, potentiellement.
[...]
Bref, ne tirons pas trop vite de conclusions

Oui, n'en tirons pas trop vite. Je crois l'avoir déjà dit, mais moi j'en suis revenue de regarder les gens dans les yeux...

Si je jette un regard "sans intention" à un homme, dans un nombre de cas bien trop important à mes yeux le type m'aborde et me suit dans la rue pendant parfois plusieurs minutes malgré le fait que je lui aie dit clairement dès le départ que non, je n'ai pas envie qu'il me drague.

Après, ne regarder personne ce n'est pas vraiment possible (à moins de se balader en regardant par terre, manque de pot je préfère me promener la tête haute) et si par exemple je croise quelqu'un qui se contente de me sourire, en général je lui rends son sourire et ça reste un souvenir agréable (au moins pendant les minutes qui suivent, ce qui est déjà pas mal ! ;) ). Tant que la personne le fait sans essayer de rentrer dans une interaction non désirée (un truc qui s'appelle le harcèlement de rue et que les hommes n'ont pas trop l'occasion de subir, les pauvres), ça me va. Mais comme je le disais, les regards "bienveillants et sans intention", ça fonctionne visiblement pas pareil dans ton expérience et dans la mienne.

#
Profil

pink-touch

le mardi 24 septembre 2013 à 15h02

Merci Green pour ta réponse.
Je peux donc prendre en charge la soirée sur Paris. Quelqu'un de Paris pour m'aider à trouver un logement ? Des propositions ?
Ceux qui souhaitent participer à la soirée de Paris, pouvez-vous m'envoyer un message en mp s'il vous plait ?

Voici comment je compte procéder, une fois le groupe constitué et le logement trouvé, nous organiserons ensemble la soirée par email, de manière à ce que tout le monde soit au courant du contenu de la soirée et qu'il n'y ait pas de "mauvaise surprise".
De tout façon, j'ai beaucoup apprécié la philosophie de Green, d'ou mon engagement ;) .. d'ailleurs, Green, on compte sur toi pour être présent ;)

J'espère que vous vous manifesterez et j'ai hâte de dialoguer avec vous pour organiser cette expérience sensorielle ;)

Lulutine, j'ai pensé à toi tout à l'heure, une femme m'a envoyé un joli regard accompagné d'un sourire si naturel et si franc ... je lui ai retourner le mien sans retenu aucune et j'ai continuer mon chemin ... sans arrière pensé mais en garder le sentiment d'une complicité passagère très chaleureuse.

#
Profil

ScottBuckley

le mardi 24 septembre 2013 à 17h39

LuLutine

*
Tant que la personne le fait sans essayer de rentrer dans une interaction non désirée (un truc qui s'appelle le harcèlement de rue et que les hommes n'ont pas trop l'occasion de subir, les pauvres), ça me va.

**
Mais comme je le disais, les regards "bienveillants et sans intention", ça fonctionne visiblement pas pareil dans ton expérience et dans la mienne.

Bonjour LuLutine,

*
Oui, en effet, sauf exception (un soir où pour une soirée chez des ami-es je me suis déguisé en femme plutôt sexy ;) ) mais on ne m'a jamais tripoté ou harcelé dans la rue ou dans un appart, en tant qu'homme.
( @ mes confrères masculins : déguisez-vous en femme et marchez dans la rue, de jour ou de nuit, dans une grande ville par exemple, si vous voulez voir ce que ça fait de se sentir regardé-e / dévisagé-e ainsi dans la rue... )

Parfois j'aurai presque envie de dire ' dommage ' :
> pourquoi des femmes n'oseraient-elles pas plus souvent aborder (sans harceler) certains d'entre nous (de la gente masculine), dans des contextes un peu plus favorables ?
C'est si rare, et c'est Trop rare !

C'est aussi une façon de reprendre du pouvoir sur sa vie, et sur l'espace public, et de changer, petit à petit, les rapports femmes/hommes. Je ne dis pas que c'est facile, oh non, mais la société doit continuer de changer, y compris là-dessus (le statut quo, non merci) .

**
En fait, là je pensais (notamment) au contexte naturel/géographique :
> faire de la randonnée en montagne, dans les Alpes ou dans un pays d'une autre culture (asiatique...), par exemple : quand vous croisez des regards d'hommes, en tant que femmes, sont-ils vraiment les mêmes qu'en ville, tous les regards masculins ?

Même dans la nature ? Même loin des grandes villes, en mode balades tranquilles ?

j'ai envie de croire que non, je trouve que les personnes croisées dans ce contexte là sont plus ' cools ' , on se salue, on pourrait presque s'inviter à faire un barbecue ensemble parfois...

Et je suis sûr qu'il y a d'autres contextes, loin des " rues de grandes villes ", où les regards entre femmes et hommes peuvent plus facilement se croiser.
Non, si ?

Message modifié par son auteur il y a 7 ans.

#
Profil

Anarchamory

le mardi 24 septembre 2013 à 21h35

GreenPixie
Oui, en effet, sauf exception (un soir où pour une soirée chez des ami-es je me suis déguisé en femme plutôt sexy ;) ) mais on ne m'a jamais tripoté ou harcelé dans la rue ou dans un appart, en tant qu'homme.
( @ mes confrères masculins : déguisez-vous en femme et marchez dans la rue, de jour ou de nuit, dans une grande ville par exemple, si vous voulez voir ce que ça fait de se sentir regardé-e / dévisagé-e ainsi dans la rue... )

J'ai une anecdote à ce sujet : il y a quelques années de cela, j'avais les cheveux longs jusqu'à environ la moitié du dos. Un soir, il faisait nuit, je marchais le long d'une rue de Nancy (quai Claude le Lorrain, pour ceux qui connaissent Nancy) près de la voie ferrée... Soudain, une voiture a commencé à se rapprocher de moi, lentement, phares éteints. Puis, quand elle est arrivée à ma hauteur, elle a rallumé ses feux puis a accéléré...

J'en ai déduit que le conducteur, me voyant de dos, m'a pris pour une femme et s'est dit qu'il allait se taper de la "chair fraiche"... et c'est pourquoi il s'est approché de moi très discrètement, afin de pouvoir s'emparer de moi par surprise. Arrivé à ma hauteur, et voyant ma barbe, il a compris que je ne serais pas à son goût et a détalé au plus vite...

Il m'est également arrivé d'être regardé avec insistance et envie par un garçon homosexuel... qui est finalement devenu un pote... Mais sur le coup, ne le connaissant pas, et n'étant pas intéressé du tout par ce que je supposais qu'il avait à l'esprit, j'avoue que ça m'a fait bizarre et que ça m'a gêné...

Message modifié par son auteur il y a 7 ans.

#

(compte clôturé)

le mardi 24 septembre 2013 à 23h47

GreenPixie

Parfois j'aurai presque envie de dire ' dommage ' :
> pourquoi des femmes n'oseraient-elles pas plus souvent aborder (sans harceler) certains d'entre nous (de la gente masculine), dans des contextes un peu plus favorables ?
C'est si rare, et c'est Trop rare !

C'est aussi une façon de reprendre du pouvoir sur sa vie, et sur l'espace public, et de changer, petit à petit, les rapports femmes/hommes. Je ne dis pas que c'est facile, oh non, mais la société doit continuer de changer, y compris là-dessus (le statut quo, non merci) .

Et comme d'habitude, je fais les choses à l'envers! Si je regarde mes expériences, les fois où j'ai été abordé (principalement par des femmes) sont vachement plus nombreuses des fois où c'était moi à aborder! Je crois avoir identifié deux raisons à cet exception:

1) Je me trouve souvent dans des situations où les hommes sont très minoritaires (entre 1 sur 3 et 1 sur 40)

2) Quand je parle avec quelqu'un (et très souvent ça m'arrive que ce quelqu'un est une femme), je suis plutôt intéressé à la discussion, et je ne pense pas à la manière de porter mon interlocutrice dans mon lit.

Je lisais au passage quelques articles sur l'harcèlement sexuel, (notamment www.thisisnotaninvitationtorapeme.co.uk/): je remarquais au passage comme le point de vue des hommes (en jaune dans le site) est toujours orienté vers le fait qu' "il faut faire du sexe". Est-ce que c'est ça qu'empêche les hommes de se faire aborder? Sont-ils tellement occupés à trouver la manière d'aborder les femmes et de faire l'amour avec elles, que au final, ils ne laissent aucun espace aux femmes que veulent prendre l'initiative?

#
Profil

LuLutine

le mercredi 25 septembre 2013 à 00h04

GreenPixie
> pourquoi des femmes n'oseraient-elles pas plus souvent aborder (sans harceler) certains d'entre nous (de la gente masculine), dans des contextes un peu plus favorables ?
C'est si rare, et c'est Trop rare !

Je le fais. :)
Mais pas dans la rue.
Cela dit si un jour j'ai un coup de foudre dans la rue, sait-on jamais... ^^
En tout cas, si jamais j'abordais quelqu'un dans la rue, le gars qui me dit "Je suis désolée je suis pressé", je le laisse tranquille. Je n'insiste pas lourdement en le suivant pendant un moment, en m'obstinant à lui parler, et en le critiquant parce qu'après ça il ne me regarde même plus...!

GreenPixie
En fait, là je pensais (notamment) au contexte naturel/géographique :
[...]
Et je suis sûr qu'il y a d'autres contextes, loin des " rues de grandes villes ", où les regards entre femmes et hommes peuvent plus facilement se croiser.
Non, si ?

Possible. Je ne pratique pas assez souvent la marche dans ces zones-là, on va dire ^^
Mais après tout, si le harcèlement de rue s'appelle "harcèlement de rue" et pas "harcèlement de montagne" ou "harcèlement de randonnée" par exemple, ou "harcèlement de plage" (quoique celui-là existe peut-être ?), ou encore "harcèlement de campagne" il y a peut-être une raison ? ;)

#
Profil

Anarchamory

le mercredi 25 septembre 2013 à 12h48

marco1003
Et comme d'habitude, je fais les choses à l'envers ! Si je regarde mes expériences, les fois où j'ai été abordé (principalement par des femmes) sont vachement plus nombreuses des fois où c'était moi à aborder ! Je crois avoir identifié deux raisons à cet exception :

1) Je me trouve souvent dans des situations où les hommes sont très minoritaires (entre 1 sur 3 et 1 sur 40)

2) Quand je parle avec quelqu'un (et très souvent ça m'arrive que ce quelqu'un est une femme), je suis plutôt intéressé à la discussion, et je ne pense pas à la manière de porter mon interlocutrice dans mon lit.

T'as oublié :

"3) Je suis un beau gosse et de surcroît un prince charmant en voie d'extinction."

C'est qu'il est modeste en plus ;-)

#

(compte clôturé)

le samedi 28 septembre 2013 à 08h43

MetaZet
T'as oublié :

"3) Je suis un beau gosse et de surcroît un prince charmant en voie d'extinction."

C'est qu'il est modeste en plus ;-)

Oui, c'est vrai, j'avais oublié que je suis beau... mais la beauté, comme plein d'autres choses, s'apprend! Voici une explication de ce que arrive quand on devient beau: postmasculine.com/life-through-the-eyes-of-a-beaut...

Message modifié par son auteur il y a 7 ans.

#
Profil

LuLutine

le samedi 28 septembre 2013 à 13h58

marco1003postmasculine.com/life-through-the-eyes-of-a-beaut...

Intéressant !

Répondre

Voir l'événement

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion