Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Compréhension intellectuelle, souffrance émotionnelle

Monogamie
#
Profil

Amandine

le mardi 11 juin 2013 à 09h30

Je vous écris avec mon conjoint après avoir parcouru le site et n'avoir pas tout à fait trouvé de réponse adaptée, il y a semble-t-il autant de forme de polyamour que de personnes qui le vivent.

Mon conjoint m'a avoué en janvier qu'il aimait une autre femme (mariée mais son mari n'est pas au courant) rencontrée deux ans plus tôt. Il l'a rencontrée à un moment où il se sentait mal dans sa vie et où il n'arrivait plus à avancer, rattrapé par un manque affectif vécu dans l'enfance. Je l'ai toujours connu avec des problèmes de santé, de manque de confiance. Il est véritablement métamorphosé depuis cette rencontre. Son amie souffrait elle aussi de la même chose et elle a aussi été libérée.

Cela n'a rien changé à l'amour que me porte mon mari, je dirais même qu'il m'aime mieux qu'avant. Mais je suis tiraillée entre la joie de le voir heureux et plus présent et attentionnée avec moi et notre fils, et de devoir cette transformation en partie à une autre. Je comprends cette situation intellectuellement, car je conçois que l'on puisse aimer une autre personne, mais le vivre émotionnellement c'est beaucoup plus difficile.

J'ai fait la connaissance de son amie, nous avons partagé tous les trois ballade et repas en particulier pour l'anniversaire de mon conjoint. C'est une personne sensible et gentille, avec qui j'ai des points communs, mais malgré tout j'ai du mal à trouver ma place avec eux.

Même s'ils ne se voient pas tout le temps, ils sont tous les jours en contact. J'ai l'impression que nous sommes toujours trois et que mon intimité n'est pas préservée. Je ne sais pas si le temps m'aidera à assumer cette situation et à la vivre avec le cœur. Je sens que si j'arrivais à lâcher prise tout irait mieux car mon conjoint souffre lui aussi de me voir malheureuse et son amie le ressent et en souffre elle aussi. Je dois accepter que tous les trois nous sommes liés et que je vis avec une personne qui est différente.

Depuis le début son amie pense que ce serait bien que nous soyons en contact régulier au moins par email. Mais j'avoue que je n'y arrive plus, je me sens complice de leur relation et mal à l'aise par rapport à mon fils.

En résumé c'est à la fois simple et compliqué et nous sommes preneurs de vos conseils ou réactions.

#
Profil

sielane

le mardi 11 juin 2013 à 09h52

Amandine
Toutes les demandes de ton conjoint ou de son amie ne doivent pas être prises pour argent comptant de ta part.
Tu dois dire ce qui est acceptable pour toi ou de la part des autres dans ce que tu reçois ou donnes

Chaque intervenant peut demander et chacun accepter ou refuser.

Pour ma part je ne rencontre pratiquement jamais les amis de mes polys.

#
Profil

Tcheloviekskinoapparatom

le mardi 11 juin 2013 à 11h14

Je suis d'accord avec sielane.

Amandine
Je dois accepter que tous les trois nous sommes liés

Cela n'a rien d'évident : tu es liée à ton mari, et lui est lié à son autre amoureuse, mais il n'y a aucune obligation à ce que vous soyez liés tous les trois ensemble.
Les polyamoureux font souvent l'analogie avec la belle-famille ou les amis de son partenaire : on accepte la relation particulière de son partenaire avec sa famille et ses amis, mais tout ce qu'on peut nous demander envers eux c'est d'essayer au maximum d'être courtois.

Après si tu trouves cette femme épatante et que tu as vraiment envie d'être son amie, tant mieux !.... mais ça peut aussi se faire sans que ton mari y mette son nez :-)

Message modifié par son auteur il y a 6 ans.

#
Profil

LuLutine

le mardi 11 juin 2013 à 11h41

Amandine
il y a semble-t-il autant de forme de polyamour que de personnes qui le vivent.

Tu as tout compris !

Amandine
J'ai l'impression que nous sommes toujours trois et que mon intimité n'est pas préservée.

Ca, c'est très important de le leur dire (enfin, au moins à ton mari, parce que c'est surtout avec lui que tu es en relation directe, si je puis dire).
Et je ne dirai pas mieux que les autres avant moi : tes besoins aussi doivent être respectés. Si tu as besoin de moments seule avec ton mari, par exemple, des moments où il est à 100% là pour toi et où il ne communique pas avec son autre amoureuse, il faut le lui dire, et que vous essayez ensemble de trouver les solutions qui vous conviennent le mieux à tous. (Je n'ai pas dit "parfaitement", j'ai dit "le mieux", car je pense que ce n'est presque jamais parfait !)

Pour ma part quand je suis avec quelqu'un c'est à 100%. Après, si on se voit sur un temps assez long, je peux être indisponible à quelques moments, mais en général je serais plutôt du genre à ne pas regarder mes emails, éteindre mon portable etc. et être là au maximum avec la personne (autant qu'il m'est possible, car parfois aussi on a la tête ailleurs et on ne contrôle pas tout...).

En revanche plusieurs amoureux que je fréquente ou ai fréquenté ne se gênent pas trop pour regarder leurs messages lorsque nous sommes ensemble, mais ce n'est pas tout le temps et puis quand ça me dérange je sais le dire ! :)

Bref, c'est super de penser à ton mari et au bonheur que ça lui procure, mais il ne faut pas t'oublier dans l'histoire et tu dois toi aussi mettre tes besoins sur la table. Tu l'as dit : vous êtes trois. Tes besoins comptent autant que les leur.

Dernière chose qui me semble très importante : tu dois être claire et explicite sur tes besoins, et ne surtout pas rentrer dans un raisonnement du type "je ne leur dis rien, ils vont bien comprendre à force", parce que les gens en général et ton mari en particulier n'ont aucune raison a priori de deviner ce que tu as dans la tête. Lorsqu'on a cette attitude (penser que c'est évident et qu'il n'est pas nécessaire d'expliquer notre ressenti aux autres), les autres ne comprennent pas forcément ce qui se passe, ils continuent d'agir comme avant, du coup on souffre, on leur en veut, et un jour on leur balance tout à la tête parce que ça a débordé. Ca me semble contre-productif et pour ma part ce sont toujours les non-dits qui ont entraîné des ruptures amoureuses dans ma vie.

Alors trois mots : dialogue, dialogue, dialogue. :)

#
Profil

Anarchamory

le mardi 11 juin 2013 à 13h13

LuLutine
Dernière chose qui me semble très importante : tu dois être claire et explicite sur tes besoins, et ne surtout pas rentrer dans un raisonnement du type "je ne leur dis rien, ils vont bien comprendre à force", parce que les gens en général et ton mari en particulier n'ont aucune raison a priori de deviner ce que tu as dans la tête. Lorsqu'on a cette attitude (penser que c'est évident et qu'il n'est pas nécessaire d'expliquer notre ressenti aux autres), les autres ne comprennent pas forcément ce qui se passe, ils continuent d'agir comme avant, du coup on souffre, on leur en veut, et un jour on leur balance tout à la tête parce que ça a débordé. Ca me semble contre-productif et pour ma part ce sont toujours les non-dits qui ont entraîné des ruptures amoureuses dans ma vie.

Alors trois mots : dialogue, dialogue, dialogue. :)

Oh que oui, et qu'on soit en couple poly-poly, mono-poly ou mono-mono, une communication saine et claire me semble indispensable. Combien de fois ça a clashé avec ma future ex-femme parce qu'elle se contentait de vagues allusions équivoques et sporadiques où tout le monde (comprendre : moi, mais aussi mes parents) étions censés deviner/percuter/piger/mémoriser/comprendre tout, tout de suite... parce que elle, avec sa mère (qui l'a quand même élevé et qu'elle connaît depuis 34 ans...), elles communiquaient ainsi, elles avaient cette complicité, et se comprenaient sans avoir besoin de répéter et de s'exprimer de façon claire, nette et précise... Dans son imaginaire, à partir du moment où on est amoureux, on est supposé se comprendre spontanément sans rien se dire : ça peut arriver, mais si on voit que c'est pas le cas, je crois qu'il convient d'adapter... Et quand, finalement, après bien des efforts, j'arrivais à obtenir une communication un peu plus compréhensible, elle était souvent accompagné d'exaspération, de mépris, d'infantilisation de ma personne et de condescendance : genre j'étais son "con joint" en deux mots parce que "je comprenais jamais rien" et on me parlait parfois comme on aurait parlé à un gamin. Résultat : elle y est retournée, chez sa mère, et elles n'ont qu'à se marier entre elles puisqu'elles s'entendent si bien !... (ah mais j'oubliais : l'homosexualité est un péché à leurs yeux...).

#
Profil

Anarchamory

le mardi 11 juin 2013 à 18h24

Amandine
Mon conjoint m'a avoué en janvier qu'il aimait une autre femme (mariée mais son mari n'est pas au courant) rencontrée deux ans plus tôt.

Personne n'a relevé le bout en gras, pourtant c'est pas très "poly-éthiquement" correct... Certes, ça concerne surtout cette femme, mais il me semble que ça concerne aussi, un peu, ton mari, qui aurait pu avoir quelques légitimes demandes de transparence de sa maîtresse envers le mari de cette dernière, relativement à la relation qu'ils entretiennent.

#
Profil

LittleJohn

le mardi 11 juin 2013 à 19h43

MetaZet
Personne n'a relevé le bout en gras, pourtant c'est pas très "poly-éthiquement" correct... Certes, ça concerne surtout cette femme, mais il me semble que ça concerne aussi, un peu, ton mari, qui aurait pu avoir quelques légitimes demandes de transparence de sa maîtresse envers le mari de cette dernière, relativement à la relation qu'ils entretiennent.

Tu veux créer une police de la moral polyamoureuse, MetaZet ? :-/

L'infidélité de sa maîtresse est son problème/histoire à elle. Tout au plus peut-il l'accepter et continuer la relation ou la refuser et arrêter la relation. Je ne vois pas au nom de quoi il pourrait exiger un comportement spécifique (quel qu'il soit, finalement) vis-à-vis d'un tiers

#

(compte clôturé)

le mardi 11 juin 2013 à 21h33

LittleJohn

L'infidélité de sa maîtresse est son problème/histoire à elle. Tout au plus peut-il l'accepter et continuer la relation ou la refuser et arrêter la relation. Je ne vois pas au nom de quoi il pourrait exiger un comportement spécifique (quel qu'il soit, finalement) vis-à-vis d'un tiers.

+1

#
Profil

alps

le mardi 11 juin 2013 à 21h44

MetaZet
Personne n'a relevé le bout en gras, pourtant c'est pas très "poly-éthiquement" correct... Certes, ça concerne surtout cette femme, mais il me semble que ça concerne aussi, un peu, ton mari, qui aurait pu avoir quelques légitimes demandes de transparence de sa maîtresse envers le mari de cette dernière, relativement à la relation qu'ils entretiennent.

Je l'ai relevé pour ma part. Et je partage ton avis. on parle ici d'un quadrouple. ou l'un des membres n'a pas eu la liberté de choisir s'il devait y appartenir ou non. Difficile de construire sereinement autre chose si dès le depart on met de coté des elements importants.
C'est aussi un problème qui concerne la personne qui a ouvert ce fil de discussion.

Selon la reaction du mari jusque là ignoré. L'équilibre et la construction proposée pourrait changer du tout au tout.

rien de bon ou de durable ne se battit sur un mensonge.

Message modifié par son auteur il y a 6 ans.

#
Profil

Anarchamory

le mardi 11 juin 2013 à 22h12

LittleJohn
Tu veux créer une police de la moral polyamoureuse, MetaZet ? :-/

Loin de moi cette idée et c'est bien mal me connaître...

LittleJohn L'infidélité de sa maîtresse est son problème/histoire à elle. Tout au plus peut-il l'accepter et continuer la relation ou la refuser et arrêter la relation. Je ne vois pas au nom de quoi il pourrait exiger un comportement spécifique (quel qu'il soit, finalement) vis-à-vis d'un tiers

Je n'ai pas parlé d'exigences. Il me semble avoir été très mesuré dans mes propos. J'ai parlé de quelques demandes, et j'ai même mis ça au conditionnel. En clair : lui en parler, avec tact et calme, sans ni l'accabler ni lui mettre la pression, lui donner son avis, lui dire le malaise qu'il perçoit dans cette situation. Ce qui n'empêche pas qu'il reste avec. Si on devait forcément avoir des relations amoureuses avec des gens sans défaut, alors il y aurait beaucoup de célibataires ^^

Message modifié par son auteur il y a 6 ans.

#
Profil

LuLutine

le mercredi 12 juin 2013 à 04h16

Je plussoie MetaZet, ça me semblerait normal d'en parler à la personne et de lui dire qu'on est mal à l'aise qu'elle mente à son conjoint.

Pour ma part, je pense que je ne poursuivrais pas (voire probablement, n'entamerais même pas) une relation amoureuse avec quelqu'un qui trompe un autre partenaire. (Ou alors, il faudrait vraiment que j'aie du mépris pour ce partenaire, ce qui par exemple n'est pas le cas des gens que je ne connais pas, et encore moins de mes amis bien sûr !)

Cela étant dit, je peux comprendre ceux qui font le choix de continuer la relation quand même. Pas approuver, mais comprendre. (Et les gens se fichent de mon approbation de toute façon.)

#
Profil

Amandine

le mercredi 12 juin 2013 à 09h23

Merci pour toutes vos réactions. Elles nous aident à nous sentir un peu moins seuls !

En fait je me suis mal exprimée, il n'est pas toujours en relation avec elle, mais c'est moi qui ai le sentiment qu'il y a toujours un fantôme entre nous, même s'il est plus attentionné et présent qu'avant. Avant il était toujours dans sa tête maintenant il est plus dans le ressenti, c'est tout nouveau pour moi et je dois apprendre à vivre avec quelqu'un de différent.

Vous avez mis le doigt sur un problème important le mari de son amie. Au départ finalement ils trompaient leurs conjoints tous les deux. Depuis que mon mari me l'a avoué, la situation n'est plus symétrique. Mettre la quatrième personne au courant parait difficile car c'est une personne entière. Ils s'aiment mais il ne lui pardonnera certainement pas, même s'il est très probable qu'il se doute de quelque chose étant donné qu'elle n'est plus la même non plus.

Je ne peux pas vous dire si tout cela correspond vraiment à du polyamour mais çà part d'une situation effectivement pas simple au départ.

Message modifié par son auteur il y a 6 ans.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion