Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Un couple à trois

#
Profil

titane

le mercredi 08 décembre 2010 à 19h47

Mais si... Tu ne le savais pas mais il y avait un contrat "tacite"

tu es vraiment de mauvaise foi!!

#
Profil

Gin

le mercredi 08 décembre 2010 à 19h51

;) oui, mais j'ai une bonne rate !

#
Profil

LuLutine

le mercredi 08 décembre 2010 à 20h55

titane
Mais si... Tu ne le savais pas mais il y avait un contrat "tacite"

Exactement.
Comme chez le boulanger : tu lui donnes de l'argent, il te donne du pain en échange.
C'est un contrat.

Là, Gin a travaillé, et reçu de l'argent en échange (si je comprends bien).
Sans qu'il y ait de contrat écrit.
C'est possible et c'est quand même un contrat.

Du moins dans le sens que ce mot a pour la majorité des gens (dont en effet, ceux qui font les dictionnaires...).
Si vous avez décidé tous les deux d'y mettre un sens différent, vous serez moins facilement compris des autres, mais c'est votre choix.

#
Profil

wolfram

le mercredi 08 décembre 2010 à 23h50

pour l'histoire du contrat, il semble que je tombe au milieu d'une polémique... contrat moral ou écrit ?
je voulais un trouple, ma compagne est bi et avait déjà été amoureuse d'une fille par le passé... nous sommes tellement complices qu'il m'a paru évident qu'elle ressentirai les mêmes choses que moi...
et les choses se sont faites très vite... au premier baiser qu'elles se sont échangé, notre amoureuse s'est installé à la maison...
mais un trouple, ce que je voulais et qui avait été accepté, ce n'est pas un couple et une invité à la maison... ce sont trois personnes qui apportent leur pierre au quotidien...
une relation ne repose pas que sur le sexe... il y avait bien un contrat moral de passé... les clauses n'en ont pas été tenues... et donc, il a fallu se résoudre à mettre un terme à une situation qui devenait de plus en plus conflictuelle.
quand mes copains m'en parlent, ils me trouvent complètement dingue d'avoir fait clasher notre histoire pour des questions ancillaires... mais ce sont ces petites choses qui détruisent les sentiments...
avec le recul, nous essayons de rester amis mais il me semble que maintenant que nous n'offrons plus le gite et le couvert, nous sommes bien sorti de la vie de notre ex-amoureuse...

#
Profil

Gin

le mercredi 08 décembre 2010 à 23h52

wolfram
pour l'histoire du contrat, il semble que je tombe au milieu d'une polémique...

t'inquiète, ça arrive souvent ;)

#
Profil

Jena

le mercredi 08 décembre 2010 à 23h57

Jolie utilisation d'"ancillaire" (ancilla veut dire servante).
Désolé de lire que votre co-trouple était finalement un peu une profiteuse.

Wolfram
mais un trouple, ce que je voulais et qui avait été accepté, ce n'est pas un couple et une invité à la maison... ce sont trois personnes qui apportent leur pierre au quotidien...

À la rigueur un couple et une esclave :D

#
Profil

Gin

le jeudi 09 décembre 2010 à 00h04

tout n'est pas forcément égalitaire...

je crois bien que je fais beaucoup plus souvent le ménage que mon coloc... mais ça n'est pas si grave !

#
Profil

titane

le jeudi 09 décembre 2010 à 06h48

mais ce sont ces petites choses qui détruisent les sentiments...... je trouve cette phrase apparemment anodine intéressante... les "petites choses" érodant des sentiments qui nous apparaissent trop souvent comme si solides... Je sens aussi entre les mots une sorte de résignation lucide (j'extrapole peut-être)...

Cela pourrait être déplacé dans le fil sur les problèmes à long terme... quoique trois ans est-ce du long terme?... bref..

Quelles seraient ces "petites choses" qui éroderaient les sentiments au sein d'un réseau d'amours plurielles?

Dans ton exemple Wolfram, vous avez vécu sous le même toit et sous la même couette.. et ce snt des problèmes ancillaires (merci ! j'ai appris un nouveau mot !) qui ont été le grain de sable...

Mais lorsque nous ne vivons pas nos amours plurielles sous le même toi ?

#
Profil

LuLutine

le jeudi 09 décembre 2010 à 12h11

wolfram
mais un trouple, ce que je voulais et qui avait été accepté, ce n'est pas un couple et une invité à la maison... ce sont trois personnes qui apportent leur pierre au quotidien...

Je suis d'accord avec ça.
Encore faut-il que ça lui ait été dit explicitement puisqu'elle ne l'avait pas compris.
(Enfin, je suppose que vous avez fini par le lui dire explicitement, et qu'elle n'a rien changé à son attitude ?)

wolfram
mais ce sont ces petites choses qui détruisent les sentiments...

Chez moi ça ne détruit pas les sentiments. En tout cas, pas les sentiments amoureux (pour l'amitié par contre, qui se nourrit de réciprocité, je peux tout-à-fait perdre l'estime que j'ai pour quelqu'un, dans certaines circonstances ; cela étant dit ça n'a jamais eu rapport avec ce genre de "petites choses").
Par contre, ça détruit très vite ma capacité à cohabiter avec la personne ! Là-dessus, je te suis !

wolfram
avec le recul, nous essayons de rester amis mais il me semble que maintenant que nous n'offrons plus le gite et le couvert, nous sommes bien sorti de la vie de notre ex-amoureuse...

Pour moi aussi, ça ressemble bien à une profiteuse. Je plussoie donc la remarque d'Aurélien.

#
Profil

wolfram

le jeudi 09 décembre 2010 à 12h36

il y a bien un problème d'érosion du socle commun... chacun y mettant ses coups de boutoirs... disons qu'on ne peu pas parler vraiment de long terme... mais le cap de la simple passion avait largement été dépassé !

vivre ensemble nous a semblé une évidence mais au fur et à mesure que le partage des tâches s'est précisé, notre co-troupleuse a commencé à s'éloigner... besoin de retourner chez ses parents une, puis deux, puis trois nuits par semaine... puis elle a ramené son linge pour le faire laver par sa mère... nous ne lui demandions pas nécessairement une participation totale mais elle ne voulait rien faire...

c'est aussi le risque... j'ai 44 ans ma compagne 30 et notre compagne 25... elle cherchait peut-être aussi des parents dans l'histoire...

ce qui est important c'est que nous nous sommes pleinement aimé à trois et que cela a duré assez pour nous démontrer que c'était viable... le vide qu'elle laisse nous apparaît chaque jour... il n'est pas temps de le combler mais nous en laissons monter le désir.

dans le cas du polyamoureux sans unité de lieu de vie, il me semble qu'il y a une plus grande facilité à ne profiter que du bon... mais il doit être aussi plus difficile de construire... est-il possible, pour un trouple, d'être chacun de son côté sur la durée sans que cela paraisse pour un manque d'engagement ?

c'est un peu le schéma inverse des enfants... on les aime tous différemment mais avec même intensité mais on les pousse à partir... là, on apprend à s'aimer sans se jalouser et on se recentre... malgré tout, il nous arrivé à chacun de faire des choses à deux seulement... des moments privilégiés... mais les sorties à trois nous étaient indispensables !

#
Profil

titane

le jeudi 09 décembre 2010 à 15h25

dans le cas du polyamoureux sans unité de lieu de vie, il me semble qu'il y a une plus grande facilité à ne profiter que du bon... mais il doit être aussi plus difficile de construire......

Oui... mais... euh... "construire" quoi au fait?... vivre une relation amoureuse ne suffit pas ?

#
Profil

Jena

le jeudi 09 décembre 2010 à 15h40

wolfram
dans le cas du polyamoureux sans unité de lieu de vie, il me semble qu'il y a une plus grande facilité à ne profiter que du bon... mais il doit être aussi plus difficile de construire... est-il possible, pour un trouple, d'être chacun de son côté sur la durée sans que cela paraisse pour un manque d'engagement ?

Tout à fait d'accord avec toi dans ton analyse.
Tout le monde n'est pas prêt à la cohabitation, mais la relation prend une autre dimension après ça... Et la géométrie est très différente si deux des trois habitent ensemble. Ou habitaient ensemble avant l'arrivée de #3.
Sans rentrer dans les détails, pour l'instant ma compagne partage son temps entre mon appartement et celui de son autre amour... en attendant qu'ils puissent vraiment habiter ensemble. Sans pouvoir habiter avec eux, il me semble important de me rapprocher, à ce moment-là, pour ne pas m'éloigner...

#
Profil

wolfram

le jeudi 09 décembre 2010 à 16h06

@titane : je ne sais pas... pas pour moi en tout cas... ça n'engage à rien pour les autres... construire c'est créer des instants qui laissent des traces ailleurs que dans les souvenirs... des traces tangibles !
ce blog est une construction...
un appartement se construit aussi autour de ceux qui y vivent et y laissent leur trace (on a décidé de déménager par exemple... une trace ça peut aussi être un vide).
@Aurélien : une rue ça peut ne pas être plus long qu'un couloir à traverser... pour habiter à trois il semble qu'il faut des sentiments à trois et du désir indifféremment entre les trois...

en tout cas il est bien agréable de voir que cette situation est la norme pour d'autres que nous... que ne suis-je venu ici plu tôt !

#
Profil

titane

le jeudi 09 décembre 2010 à 16h16

construire c'est créer des instants qui laissent des traces ailleurs que dans les souvenirs... des traces tangibles !

Je ne comprends pas je crois... peux-tu donner d'autres exemples de "traces tangibles" ?... et traces de quoi exactement ?

Un désir serait-elle une trace tangible (pour les hommes c'est déjà plus visible a priori)?

Ceux qui n'achètent ni appartement, ni voiture ou qui ne lavent pas le linge de l'autre et qui pourtant partagent des instants d'éternité, laissant des traces de bonheur et de désir toujours renouvelées... laissent-ils des traces tangibles?

J'ai vraiment envie, si tu le permets et si tu le veux bien, éclaircir cette notion de "construire"...

#
Profil

Jena

le jeudi 09 décembre 2010 à 16h19

wolfram
@Aurélien : une rue ça peut ne pas être plus long qu'un couloir à traverser... pour habiter à trois il semble qu'il faut des sentiments à trois et du désir indifféremment entre les trois...

en tout cas il est bien agréable de voir que cette situation est la norme pour d'autres que nous... que ne suis-je venu ici plu tôt !

C'est l'idée :)
C'est une relation en V où les deux branches s'entendent bien, c'est déjà une chance...
Dans tous les cas bienvenue ici Wolfram.
(et +1 pour la construction, les meilleurs exemples étant les projets communs, vacances, maisons, enfants...)

#
Profil

titane

le jeudi 09 décembre 2010 à 16h33

Et en quoi les vacances, maisons, enfants, parties de badminton, "garantissent" un amour plus "constructif"? plus épanoui et épanouissant? plus sincère? plus profond? plus "vrai"?

j'ai construit... je crois, tout ce qu'un homme normal peut construire (tous les exemples donnés pour le moment en tous les cas...) et je ne vois pas réellement ce que cela a "apporté" à une quelconque "qualité" de la relation amoureuse...

Je dirais même que mes relations amoureuses ont regagné en "qualité", dans le sens d'une nouvelle qualité de conscience de la relation et des sentiments et émotions qui nous rapprochaient l'un à l'autre, en dehors de ces "constructions" là... un peu comme si on se retrouvait enfin "nu" face à l'autre et non "habillé" de nos rôles et fonctions communes "co-proprétaires", "co-gestionnaires", "co-educateurs", "co-infirmiers", "co-débiteurs"... que sais-je encore...

Message modifié par son auteur il y a 8 ans.

#
Profil

titane

le jeudi 09 décembre 2010 à 16h53

Wolfram, une des valeurs ajoutées de ce forum, pour moi, est de valoriser les expériences des uns et des autres pour débattre, au delà des expériences personnelles, de sujets dans lesquels un plus grand nombre de lecteurs et de lectrices pourrait reconnaître certains de ses questionnements... ainsi l'idée de "construction" réapparaît régulièrement dans les discussions... j'en profite ici pour relancer la réflexion en juxtaposant à ton expérience et propositions, d'autres expériences et propositions...

Aucun "jugement" sur un "modèle" par rapport à un autre, tu l'auras compris.

Message modifié par son auteur il y a 8 ans.

#
Profil

wolfram

le jeudi 09 décembre 2010 à 18h55

pas de soucis :)

chacun sa propre logique... un mot de plus ? le voici : téléologie... ce bonheur immédiat de se retrouver trois s'aimant et ce bonheur lointain d'en laisser une trace pour la postérité !
une trace par des enfants, par le simple fait de changer la vision des autres pour rendre à ceux qui viendront les choses plus faciles...

construire, c'est ma vision scientifique, c'est ajouter quelque chose qui pourra servir aux autres... ce n'est pas forcément un bien ou un enfant donc, ça peut être aussi un écrit !

ce serait bien dommage de vivre des expériences aussi fascinantes et qu'il n'en reste rien pour les autres... ça vaudrait le coup que j'apprenne à écrire ;)

#
Profil

titane

le jeudi 09 décembre 2010 à 19h32

construire, c'est ma vision scientifique, c'est ajouter quelque chose qui pourra servir aux autres...

J'aime assez cette idée... de mon côté j'utilisais l'idée "d'empreinte"... même sans savoir qui a fait cette empreinte, l'empreinte reste et fait partie de "possibles" pour d'autres...

Je crois que ce forum est dans ce genre de "construction" alors...

Je crois que tout amour sincère, ouvert, mono, poly, multi ou pluriel serait alors, a priori, une telle "construction": montrer et laisser des empreintes d'amour que d'autres pensaient impossibles, serait aussi de ce genre de "construction"

"téléologie" ?...

#
Profil

wolfram

le jeudi 09 décembre 2010 à 19h39

téléologie, c'est la science de la finalité... il y a un but immédiat à nos actions et aussi un but plus grand... je mange parce que j'ai faim mais je mange aussi pour m'assurer d'être en condition physique d'assurer la perpétuation de l'espèce...

bon... si je mange trop, je n'assure plus du tout !!!

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion