Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Signes d'engagement

#
Profil

LuLutine

le mercredi 21 novembre 2012 à 19h58

Je précise que je parle de ma propre expérience et celles de gens qui m'entourent, et que comme je le dis souvent je ne prétends pas faire de généralités, n'ayant pas fait de statistiques.

Si tu le souhaites tu peux rajouter "J'ai observé que..." au début de chacune de mes phrases. Mais c'est hyper lourd d'écrire ça au début de chaque phrase, et je ne le fais pas toujours , j'avoue (erreur de ma part peut-être).
Cela dit je n'ai pas non plus eu l'air catégorique, j'ai choisi mes mots ("peut" => ce n'est pas systématique et je ne m'avance pas sur la fréquence du truc, "parfois"=> pas toujours, etc.).

Et oui, j'ai moi-même constaté la nécessité de dialogues plus longs, plus détaillés en "poly" qu'en "mono". Et le fait que d'autres que moi le disent explicitement aussi ("Dans une relation poly il faut discuter de ça et ça et ça, on ne se poserait pas la question si on était exclusifs").

Je prends acte du fait que tu n'as pas vécu la même chose, tout simplement.

#

(compte clôturé)

le mercredi 21 novembre 2012 à 20h24

Je vais m'autociter et me répéter. Je voulais vous mettre en garde du cliché juste en disant que c'était un cliché, mais j'ai l'impression que ça n'a pas marché.

ladyk
L'engagement amoureux, ce n'est pas demander à son amoureux d'acheter une maison à deux, de se marier et de fonder une famille. ça peut être ça mais ce n'est pas obligatoire. C'est assez courant dans les couples monogames, mais ça serait tomber dans un cliché que de résumer l'engagement ainsi. Je n'aurai peut-être pas dû demander comment les polyamoureux s'engagent, je préfèrerai demander à toute sorte d'amoureux, comment ils s'engagent. Je pense qu'on met du sens dans l'engagement, du moins je l'espère.

Que ce soient des personnes exclusives ou non, je pense que les dialogues peuvent être aussi longs les uns que les autres. Pour moi l'engagement amoureux est aussi important dans une relation exclusive que dans une relation polyamoureuse. Les polyamoureux ont peut-être quelques paramètres en plus à gérer, mais c'est aussi important l'un que l'autre.

Et ne vous battez pas les filles. ;)

#

(compte clôturé)

le mercredi 21 novembre 2012 à 20h27

Qui dit plus de paramètres, dit plus de choses à dire dans une discussion.

Mais je sais pas pour vous, mais je conseille plutôt des petits bouts de conversations de temps en temps plutôt qu'"un interrogatoire de police" comme disait Janis.

#
Profil

LuLutine

le jeudi 22 novembre 2012 à 22h25

ladyk
je conseille plutôt des petits bouts de conversations de temps en temps plutôt qu'"un interrogatoire de police" comme disait Janis.

Une discussion longue ne sera pas forcément un "interrogatoire de police".
"Interrogatoire" porte sur la forme, pas sur la longueur...

Et parfois, c'est mieux de régler le sujet (autant qu'on peut, parfois il faut aussi un délai pour réfléchir chacun de son côté) en une fois - quitte à prendre le temps - que de mettre trois semaines.

#

(compte clôturé)

le vendredi 23 novembre 2012 à 18h02

On peut aussi vouloir prendre le temps de réfléchir au sujet, et de laisser décanter nos débuts de réflexions, c'est une autre possibilité.

#
Profil

LuLutine

le dimanche 25 novembre 2012 à 01h44

Oui, et c'est pourquoi j'ai dit "parfois" ;)

#

(compte clôturé)

le mercredi 16 avril 2014 à 22h15

Je reviens à cette discussion, et je vous remercie pour vos précédentes réponses. Je suis tombée sur une présentation de l'engagement et de la fidélité, et je me dis qu'il y manquerait peut-être une autre vision:
La volonté d'engagement totale (à la fois sur les sentiments et sur la fidélité sexuelle)
La volonté d'engagement sur les sentiments (sans volonté de fidélité au niveau sexuel)
La volonté conjointe d'exclusivité et de liberté (volonté de fidélité sexuelle mais besoin limité de s'investir dans la relation)
La recherche de liberté totale (volonté de fidélité sexuelle faible et besoin limité de s'investir dans la relation)

Vous ajouteriez quoi?

#
Profil

Siestacorta

le jeudi 17 avril 2014 à 10h12

ben dans un sens, je crois que je peux m'engager sexuellement sans être exclusif sexuellement.

C'est à dire que comprendre le plaisir de l'autre, partager une façon à nous de faire l'amour, être respectueux (écoute, mais aussi contraception et honnêteté sur notre état), et recherche pour se sastisfaire mutuellement sur la durée... Ben c'est de l'engagement, et pourtant, ça ne parle pas d'exclusivité.

#

(compte clôturé)

le jeudi 17 avril 2014 à 22h31

Merci Siestacorta, tu as mis le doigt sur un des points qui me chiffonnait.
Je parlerai plutôt d'engagement sur la compréhension de la sexualité de l'autre plus que sur la fidélité sexuelle et par ailleurs le mot "totale" me gêne.

#
Profil

Siestacorta

le jeudi 17 avril 2014 à 22h59

ladyk
Merci Siestacorta, tu as mis le doigt sur un des points qui me chiffonnait.

Le G.
(C'est naze, mais je sais pas, c'était tellement le BON moment. C'est comme "dtc". Des fois, l'éviter, c'est pas possible.)

#

(compte clôturé)

le jeudi 17 avril 2014 à 23h11

:-D

Celui-là ne me chiffonne pas, mais tu n'as pas mis le doigt dessus.
Restricted area. ^^

#
Profil

Siestacorta

le vendredi 18 avril 2014 à 00h10

Je me doutais bien. Tfaçon d'habitude c'est plus sur un i qu'on me met un point que moi qui le trouve à une autre lettre.

#
Profil

bodhicitta

le mercredi 21 mai 2014 à 18h28

ladyk
Il/elle est indépendant et responsable. S'il/elle a son propre logement , une voiture ou une carrière stable, c'est un indice qu'il/elle est une personne responsable et prête à s'investir dans une relation à long terme. Est-il/elle moins engagé(e) s'il/elle n'en est pas là ?

je pense qu'au contraire une personne indépendante offre un engagement "plus fort" plus "certain", enfin pour moi son engagement à plus de valeur car ill est pris en totale indépendance.

ladyk
Il/elle n'a pas partagé ses sentiments à propos de vous. On ne parle pas ici d' avouer son amour intemporel pour nous. S'il/elle dit peu de chose qui ressemble à « je tiens à toi » ou « j'aime passer du temps avec toi », alors que peut-on conclure ?

Bon dans mon cas il me dit "je t'aime" et je le sens (non rien d'obscène) mais il m'a aussi dit qu'il n'allait pas faire sa vie avec moi, (il va partir à l'autre coté du monde sortir de la société pour trouver une vie ou la survie n'est plus que le seul tracas et la nature comme amie)
Mais je n'ai pas l'impression qu'on n'a pas d'engagement. On s'est engagé à rester nous méme, à étre franc, et à s'aimer, laisser vivre cet amour autant qu'on peut, s’apporter des souvenirs, du soutien et tendresse. (je rajoute avat qu'il parte)
C'est étrange car c'est avec lui que je me sens le plus engagée, pourtant il n'est pas question de vivre ensemble, enfants etc...
Il s'est "engagé" tout seul auprés de moi (moi j'ai rien demandé) à m'aimer, rester dans son coeur tout le temps, méme en Alaska que je serai tjs là auprés de lui à travers ses pensées... comme l'est son pére (mort y a 5ans). Donc oui je resterai prés de lui (dans son coeur) et il aura tjs des pensées amoureuse pour moi

ladyk
On est toujours celle/celui qui appelle. Si vous êtes toujours celle qui essaie de le/la joindre avec peu de succès, et qu'il/elle ne nous contacte que rarement alors de quoi est-ce le signe ?

signe que c'est un ours, comme mon chéri c'est tout et faut pas chercher plus loin je pense

Message modifié par son auteur il y a 8 ans.

#

(compte clôturé)

le mercredi 21 mai 2014 à 18h36

Bodhicitta8
je pense qu'au contraire une personne indépendante offre un engagement "plus fort" plus "certain", enfin pour moi son engagement à plus de valeur car ill est pris en totale indépendance.

Tous mes affectifs sont célibataires et indépendants. Je pense que c'est ce que j'aime, entre autres, en eux. Il n'attendent rien de moi (en terme de vie commune par exemple...) et ne dépendent pas de moi. S'ils entretiennent un lien avec moi, avec ce que cela comporte de difficultés d'aimer une femme mariée, c'est qu'ils tiennent à moi (c'est pas pour le cul, je suis monosexuelle).

Je confirme, à l'autre bout du monde, ou à quelques kilomètres, faut pas chercher plus loin

Sur ce coup là, je te rejoins

Message modifié par son auteur il y a 8 ans.

#
Profil

Anarchamory

le mercredi 21 mai 2014 à 18h47

gcd68
Tous mes affectifs sont célibataires et indépendants. Je pense que c'est ce que j'aime, entre autres, en eux. Il n'attendent rien de moi (en terme de vie commune par exemple...) et ne dépendent pas de moi.

Je ne vois pas trop ce que leur célibat vient faire dans l'équation :) A la limite, ça pourrait entraîner chez eux davantage d'envie de vie commune, etc. avec toi que s'ils étaient mariés (et aient déjà cette vie commune, mais avec quelqu'un d'autre). Je dirais donc qu'il n'attendent rien de toi, bien qu'ils sont célibataires, et non pas grâce au fait (entre autres) qu'ils le sont.

#
Profil

bodhicitta

le mercredi 21 mai 2014 à 20h28

Hum du méme avis que "dieu" (ça m'écorche les doigts quand méme :-/ )
Célibataires il n'y a donc que gcd68 pour combler leurs besoin affectifs donc l'indépendance en prend pour son grade...
M'enfin je comprend quand méme si ça peut étre célibat par choix pour préserver leur indépendance. Mon ours célibat 5 ans avant moi, et au début il avait peur de notre relation, car peur de ne pas pouvoir me donner assez d'attention.

gcd68
S'ils entretiennent un lien avec moi, avec ce que cela comporte de difficultés d'aimer une femme mariée, c'est qu'ils tiennent à moi (c'est pas pour le cul, je suis monosexuelle).

je suis loin d'étre monosexuelle mais je sais aussi que c'est pas pour le cul, j'ai mis un moment à l’apprivoiser de ce coté, et méme que la masturbation n'a jamais était son truc qu'il m'a dit, j'ai bien vu que ça devait étre vrai car j'ai aussi mis un moment "à remettre la machine en marche" (un stade de précocité qui "n'attendait" méme pas de poser le pantalon) hum m'enfin <3 maintenant tout va pour le mieux (+) <3
ps: là je raconte un peu sa vie, mais il sait, et ça le géne pas que je vous parle de lui, il vous connait pas et le net c'est pas son monde

Message modifié par son auteur il y a 8 ans.

#

(compte clôturé)

le jeudi 22 mai 2014 à 11h14

J'avais posté hier après Dieu mais mon post n'a pas du être inscrit.:-(

Oui, Dieu, tu as rectifié ce que je voulais dire au départ.:-D

Oui, ils sont célibataires, par choix (pour l'un en tout cas), et parce que c'est ainsi (deux aimeraient des projets de famille), le dernier n'a pas d'envie à ma connaissance. Aucun n'a eu d'enfants. Ils sont tous plus jeunes que moi. Ce sont leurs points communs.

Par contre, ils mènent leurs vies affectives, intimes et sexuelles comme ils l'entendent. Aucun ne me considère comme LA SEULE SOURCE d'attention et d'affection. Un seul reste "discret" à ce sujet. Il fait comme il veut, il m'en parle, ou pas. D'ailleurs, ça me gène, et je le lui dit parfois, que je sois l'unique pour mon mari. Attention, je ne dis pas que je veux qu'il devienne poly, s'il le devient un jour, j'espère juste être en bon terme avec la personne qu'il aura choisi et que ma place sera respectée.

L'un d'eux m'avait dit au début qu'il n'était pas très sexuel, que ça ne l'avait jamais turlupiné, alors qu'il constatait que chez ses copains, surtout à l'adolescence, c'était une réelle préoccupation. Donc, oui, des hommes peu "sexuels", il y en a. J'avais trouvé cela curieux, de la part d'un homme mature. J'avais peur qu'il dise cela à cause de moi, mais non, apparemment pas. J'ai même à l'idée qu'il fuit les femmes à cause de cela. Donc évidemment, une femme qui lui dit "je n'attend surtout rien de toi à ce niveau-là", ça a peut être été rassurant pour lui. (réflexion toute personnelle).

#
Profil

Juliejonquille

le jeudi 22 mai 2014 à 13h45

Je confirme, ça existe, je vis avec un homme adorable et peu sexuel. Je me suis torturée et je l'ai torturé des années, alors que c'est simple, il est comme ça. Mais c'est tellement à rebours des clichés sexistes : "les hommes ne pensent qu'à ça"

#
Profil

bodhicitta

le jeudi 22 mai 2014 à 13h47

Oui je pense que la sexualité n'est pas un signe d'attachement, ça peut l'étre mais il me semble évidant que ça peut tout aussi bien ne pas etre un signe d'attachement, d'engagement.
donc il peut y avoir attachement, engagement sans cette sexualité.
Avec un de mes chéris on ne consomme plus (car relation pas assumée ça me coupe l'envie), il n'empêche qu'on reste tout aussi complice, tendre et aimant l'un avec l'autre.

Message modifié par son auteur il y a 8 ans.

#

(compte clôturé)

le jeudi 22 mai 2014 à 14h04

Merci Juliejonquille et Bodhicitta8 ça me conforte tellement. Prendre l'autre avec ses particularités et demander à ce que l'on nous respecte avec les nôtres. Aussi comprendre les particularités du lien proprement dit. On peut être très sexuel avec quelqu'un et pas du tout avec quelqu'un d'autre. Et puis entre le pas du tout et le "on ne pense qu'à ça", il y a une palette de sensations tellement vaste, que l'on ne peut que trouver celle qui convient à la justesse du lien, enfin, je crois.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion