Polyamour.info

trioberlue

trioberlue

()

Participation aux discussions

Discussion : Stress post traumatique

Profil

trioberlue

le mardi 12 avril 2022 à 08h31

Siestacorta
En fait, ce qu'on fait après, c'est
- soit le récepteur pense qu'il peut réagir en action, parce que dans le fond pour lui comme pour l'émetteur la situation a changé du simple fait de la prise de parole, ils ont réalisé quelque chose et font quelque chose.
- soit on repart pour un tour, où le récepteur a lui aussi quelque chose à émettre.
De fait comme je le disais, ce cadre est utilisé par des conseillers conjugaux. Sur un temps long, en plusieurs séances, j'imagine que c'est un peu chacun son tour.

Une fois le quatre phases passées, le récepteur peut, si c'est ok pour les deux, réagir et répondre "hors-cadre ; il ne dira sans doute pas la même chose que s'il parlait sans être passé par la case d'empathie que le dialogue intentionnel favorise. Il parlera au moins un peu plus en connaissance de cause.

D'un point de vue "équité", je suppose qu'on préfère bénéficier du cadre rigoureux et de la même écoute "accueillante".

Mais je le vois pas comme un simple aller-retour systématiquement, c'est à dire que lorsqu'on devient émetteur après l'autre, si on en estime le besoin, c'est pas forcément pour répondre mais aborder soi-même ce qu'on ressent, donc on va peut-être se retrouver à parler d'un sujet qui n'est pas forcément le même, mais que l'ex-récepteur estime lié à ce qui a été abordé au tour précédent (ne serait-ce que par ses émotions à lui).




Message modifié par son auteur hier à 16h.

Je vais essayer d'instaurer ça ... A suivre.
Revenir ici m'a un peu apaisée.

Voir dans le contexte

Discussion : J'avais envie de vivre cette histoire, mais...

Profil

trioberlue

le lundi 11 avril 2022 à 12h53

Bonjour,
Pour avoir essayé, le libertinage ne mène pas vers le PA si l'autre ne s'y sent pas.
Mon mari est libertin depuis toujours. Ce qui l'excite, c'est me regarder avec d'autres. Me savoir ailleurs sans lui ne lui apportant rien, il s'y refuse (en caricaturant ma situation).
Donc, de manière assez tranchée, je dirais que ce n'est pas la solution. Mais on ne peut pas faire de mon cas une généralité, bien évidemment. Je dis juste qu'il faut bien réfléchir avant de trouver des palliatifs au but poursuivi en essayant ces solutions.

Voir dans le contexte

Discussion : Stress post traumatique

Profil

trioberlue

le lundi 11 avril 2022 à 12h47

bonjour SiestaCorta
J'ai pris le temps de lire avec attention, et c'est intéressant. Mais ... il n'y a pas de phase 5 dans laquelle le récepteur à lui meme un truc à dire, en réponse ?
Bien à vous

Voir dans le contexte

Discussion : Stress post traumatique

Profil

trioberlue

le samedi 09 avril 2022 à 21h36

Je suis tellement touchée de ce temps pris pour me répondre.
Dès que j’ai du temps à moi, je viens relire tout ça avec concentration ! Merci merci merci.

Voir dans le contexte

Discussion : Stress post traumatique

Profil

trioberlue

le jeudi 07 avril 2022 à 12h38

Merci à vous deux, piliers de ce site, d'avoir pris le temps de me répondre.
Oui, Bonheur, j'ai un peu les réponses et les questions, c'est vrai. Et en meme temps, je tourne en boucle et je ne m'en sors pas.
Siestacorta, ça pourrait arriver, le conseiller conjugal. Mais en l'état, mon mari n'a même pas conscience qu'il y a un problème !

Voir dans le contexte

Discussion : Stress post traumatique

Profil

trioberlue

le jeudi 07 avril 2022 à 09h22

Bonjour,
Je suis déjà intervenue ici raconter mon histoire, mais rarement (et sous un autre pseudo au début) donc personne ne se souviendra je pense. Peu importe.
En quelques mots, il y a 6 ans je suis tombée folle dingue du meilleur ami de mon mari, et réciproquement. Mon mari et moi étions libertins depuis plus de 10 ans. Le meilleur ami est rentré "là dedans" et nous vécu une relation à 3, sexuellement. Les deux copains se sont rapprochés ++ et m'ont partagée. Mon mari acceptait le polyamour mais pas la polysexualité, en gros. Donc triolisme (à la demande de mon mari car le lutin et moi, ce n'est pas de ça qu'on avait envie), mais rien d'autre sexuellement. En revanche, le reste de la relation ne posait aucun souci (déjeuner, appels téléphoniques, sms, mots doux). Au bout de 2 ans de cette relation qui me pesait sous cette forme, nous avons fini par pouvoir, mon lutin et moi, avoir une sexualité à 2, dont j'avais un besoin infini (dans tout ça, nous nous étions séparés mon lutin et moi, beaucoup de rebondissements que je vous passe). Mais c'est toujours "mal passé" pour mon mari. Donc nouvelle séparation avec le lutin de presque deux ans. Puis rebelote, parce que c'est irrésistible, de s'aimer.
A partir de là, de son coté, mon mari a eu pendant toute une période de plus d'un an de son côté une lutine, avec laquelle il ne faisait pas que du tricot, que je n'ai jamais rencontrée et avec qui il passait des WE entiers alors que moi, de mon coté, on ne pouvait au mieux s'offrir que qq heures, le lutin étant marié et pas honnête.
Il y a un an (il avait donc une lutine à ce moment là depuis belle lurette), mon mari m'a fait une scène du feu de Dieu au motif que j'avais pris 1/2h de mon temps avec mon lutin de manière impromptue (mais de manière tout à fait officielle évidemment : mon mari a su que je partais voir mon lutin). Je vous passe la scène, mais je me suis sentie traitée comme une trainée, et ce alors que nous n'avions fait que nous voir. J'ai estimé, d'ailleurs, que j'aurais bien pu faire ce que je voulais de ces 30 min quand lui bénéficiait de WE entiers sans que je lui demande une reconstitution ...
Tout ça était d'autant plus injustifié que le PA était vécu réciproquement dans le couple depuis un bon moment.
Le jour de la scène, on en a parlé. Ensuite, silence total. C'est le mode de fonctionnement de mon mari. Et ça fait 14 mois que ça dure.
J'ai été littéralement traumatisée, atteinte dans mon intégrité. J'y pense depuis lors tous les jours sans exception. Deux mois plus tard, j'étais sous antidep. Ce qui s'appelle un SPT, je suis bien placée pour le savoir.
Depuis lors, j'ai été incapable de revoir mon lutin, qui en a pris son parti (notre relation s'étiolait à nouveau, et vivre cachés, ce n'est pas vivre heureux, en fait). Nous continuons à avoir une relation amicale très proche mais très téléphonique puisqu'on ne se voit qu'en famille. Je pense d'ailleurs qu'il est en train de tomber amoureux d'une autre femme, et même si a me fait un pincement au coeur, je suis heureuse pour lui.
Mon mari, lui, a continué ensuite de ladite scène à voir sa lutine pendant 3 - 4 mois, puis elle a rompu (sans aucun lien avec tout ça, dont elle n'a meme pas été informée à mon avis). Ils entretiennent aussi des relations amicales. Ils se voient pour diner, peu mais ça arrive.

Mon besoin de partage :
- ça me met dans une colère dingue qu'il puisse la voir avec autant de naturel quand je constate que sa scène m'a tellement traumatisée que je n'ai plus pu voir mon lutin, le tout sans que mon mari ne me demande jamais pourquoi je ne le vois plus (avant la scène, on en parlait souvent de mon lutin, et il m'aurait demandé)
- je n'ai depuis lors plus aucun désir pour mon mari et je ne vois pas bien comment je vais m'en sortir. J'ai 46 ans ...
Et j'en suis réduite au devoir conjugal, outre la baisse de libido due à ma ménopause (si si, à 46 ans - et je suis convaincue que le déclenchement d'une ménopause, c'est pour partie psychologique, donc voilà ...).

Evidemment, la bonne réponse c'est : parlez à votre mari.
Ma réponse : non, merci. Mon mari ne parle pas si ce n'est pas lui qui le décide. Et je n'aurai comme réponse (28 ans d'expérience) que "je ne sais pas quoi te dire".

Si vous pouviez m'aider à je ne sais pas quoi, je suis preneuse.
Triobulle, si tu passes par là, ne m'en veux pas de ne pas t'avoir tout dit. Tu as maintenant les bouts qui te manquaient.

Belle journée à tous.

Message modifié par son auteur il y a un mois.

Voir dans le contexte

Discussion : Comment faire ?

Profil

trioberlue

le jeudi 13 janvier 2022 à 22h34

Je suis dans la même situation si tu veux en parler …

Voir dans le contexte

Discussion : Trouple

Profil

trioberlue

le mardi 20 août 2019 à 11h43

Idem :)

Voir dans le contexte

Discussion : Le poly amour est il plus présent chez les femmes ?

Profil

trioberlue

le mardi 16 juillet 2019 à 08h22

Ben moi je me demande quand même, au delà des clichés, si la question n'est pas intelligente et fondée ...
J'ai toujours eu le sentiment, mais vous allez peut être tous me trouver idiote einh, que oui, le PA doit plus concerner les femmes que les hommes, parce qu'elles seront plus tentées à la transparence, donc à chercher le PA. Les hommes se satisferont peut être plus de tromper l'autre.
C'est un cliché, un préjugé qui va me faire être détestée par tous les mecs d'ici et j'en suis désolée.
Peut être est ce dû à ma situation : je suis PA, mon lutin trompe sa femme ... Je fais donc de ma situation une généralité.

Voir dans le contexte

Discussion : Comment gérer l’envie de changement

Profil

trioberlue

le samedi 06 juillet 2019 à 10h53

En lui faisant lire ce que tu viens d'écrire, qui est à l'évidence écrit avec les tripes ?

Voir dans le contexte

Discussion : Le plan a 3 avec ma sexfriend polyamoureuse.

Profil

trioberlue

le samedi 06 juillet 2019 à 10h48

C'est pas l'habitude, les trios, sur ce forum mais oui, je partage : les trios, c'est une belle expérience :)

Voir dans le contexte

Discussion : Au fond du trou

Profil

trioberlue

le mercredi 15 mai 2019 à 22h40

Désolée j’ai répondu du train. Je reviendrai être plus claire sur mon ressenti.

Voir dans le contexte

Discussion : Au fond du trou

Profil

trioberlue

le mercredi 15 mai 2019 à 20h22

Boudiou il m’a l’air sacrément toxique cet homme ... :(

Voir dans le contexte

Discussion : (Chap1) - Notre histoire...

Profil

trioberlue

le lundi 06 mai 2019 à 22h29

Bonsoir
Je ne vois aucun inconvénient à échanger en privé si je peux t’aider. Mais pour moi rien n’est «  arrangé » ...
Je suis une PA en rade ;-).
Un lutin qui n’a pas voulu comprendre. Un mari qui n’a compris qu’à moitié. Et moi au milieu. Avec personne pour comprendre que je souffrais et que non, ce n’était pas la meilleure place.
Mais je promets d’être aidante (le plus possible) et pas plombante ;-).
Trioberlue.

Voir dans le contexte

Discussion : (Chap1) - Notre histoire...

Profil

trioberlue

le dimanche 05 mai 2019 à 17h07


Beaucoup doivent se dire qu’elle a la meilleur place car elle a deux hommes pour elle seule… mais personne ne se doutent de la violence des émotions qu’elle peut ressentir quand l’un de nous ne vas pas à cause d’un manque ou d’un mot mal placé

Je lis ta souffrance mais lire ces mots là me touche. J'aurais tant voulu les lire, moi. Aucun de mes deux hommes ne l'a compris à l'époque où j'ai pu le vivre.
Bon courage à toi en tout cas, je suis certaine que quand on est capable d'écrire ça, on avance :-).

Voir dans le contexte

Discussion : [Série] Wanderlust (de Nick Payne, 2018) : nouvelle série polyamoureuse ! Un pas dans la culture populaire

Profil

trioberlue

le vendredi 02 novembre 2018 à 19h20

Un article dans le Monde présente ce soir cette mini série comme un exemple de famille dysfonctionnelle...
tout n’est pas gagné quand même ... !!!

Voir dans le contexte

Discussion : [Série] Wanderlust (de Nick Payne, 2018) : nouvelle série polyamoureuse ! Un pas dans la culture populaire

Profil

trioberlue

le vendredi 02 novembre 2018 à 14h14

Découverte récente aussi (mais qui date de 2008) :

Les Deux Amants (Yves Jamait)

Ils sont tellement mignons
Tous deux à leur façon
Et le brun et le blond
Ses amants polissons

Le brun est impudique
Le blond est angélique
Mais les deux sont phalliques
Comme des soleils magiques

Quand l'un lui fait la cour
L'autre lui fait l'amour
Et elle les savoure
L'autre et l'un tour à tour

Si elle est en tristesse
L'un se met aux caresses
Et l'autre avec adresse
Lui parle de ses fesses

Pour l'un, elle est l'acquise
Pour l'autre, l'insoumise
Mais les deux l'ont conquise
Et tous les deux l'ont prise

Et bien qu'ils soient ardents
Elle a le sentiment
Qu'elle a, ma foi, du temps
Pour un troisième amant

Elle aime, un point c'est tout
Peut-être un point de trop
Mais au fond, elle s'en fout
Elle a l'amour qu'il lui faut

Quand l'un lui fait la cour
L'autre lui fait l'amour
Et elle les savoure
L'autre et l'un tour à tour
Et elle les savoure
L'autre et l'un tour à tour

Message modifié par son auteur il y a 4 ans.

Voir dans le contexte

Discussion : Cinéma : film "Le Jeu" (de Fred Cavayé, 2017)

Profil

trioberlue

le vendredi 02 novembre 2018 à 14h11

Moi ça me chagrine un peu ...
Bien que tout à fait transparente, je n'ai pas envie que quiconque aille farfouiller dans ce qui m'appartient. Les mots doux que je recevais de mon lutin étaient à moi, même si leur existence était connue de mon mari.
Il y a une différence entre la transparence et l'absence d'intimité.
Vous ne trouvez pas ?

Voir dans le contexte

Discussion : Des bracelets pour le polyamour

Profil

trioberlue

le vendredi 02 novembre 2018 à 13h55

Je suis bien d'accord, moi aussi, ça m'aurait intéressée.
J'aime bcp le principe ...

Voir dans le contexte

Discussion : POLYPERPLEXE ... peut-être une occasion ratée

Profil

trioberlue

le jeudi 20 septembre 2018 à 21h44

Moi, je crois que l’occasion, c’est maintenant. Et pas quand c’est arrivé.
Parce que c’est maintenant que tu y penses ;-).

Voir dans le contexte

Retour au profil


Espace membre

» Options de connexion