Polyamour.info

FredCLK

FredCLK

Paris (France)

questionsdecomposent.wordpress.com/category/polyamour

Participation aux discussions

Discussion : L'individualisme et le polyamour — La mauvaise influence

Profil

FredCLK

le dimanche 04 février 2018 à 20h57

J'ai essayé de tenir compte des critiques ici pour modifier la conclusion sur mon blog : https://questionsdecomposent.wordpress.com/2018/02...

Voir dans le contexte

Discussion : L'individualisme et le polyamour — La mauvaise influence

Profil

FredCLK

le vendredi 26 janvier 2018 à 08h37

@Siestacorta
Merci, y'a pas beaucoup de textes qui me font rire :-D
Et oui c'est juste, le texte est bien une charge (évidente) contre les cowboys. Perso, j'ai aucun mal à utiliser une schématisation de 2 pôles pour analyser le réel. C'est sur que si on cherche le parfait cowboy décrit ici et le parfait altruiste, on peut chercher longtemps. Si quand on lit "certains" on comprend "tous", quand on lit "tendance" on comprend "absolument", je ne sais pas s'il y a encore des textes de psycho ou de socio qui tiennent encore debout.

J'ai construit ce texte en postulant 2 tendances et en testant ce modèle bipolaire sur plusieurs cas pratiques. C'est exploratoire et je suis loin d'être un pro du domaine, alors j'accepte tout à fait pouvoir m'être planté par endroits : ça voudrait dire qu'un point (ex : le libertinage version moderne) aurait en fait plus de raison d'être classé dans l'autre pôle, ou partage tellement de relations avec chaque pôle qu'il reste inclassable selon cette dichotomie (c'est le cas de la majorité des thématiques qu'on retrouve dans le polyamour, c'est pour ça que j'ai sélectionné 6 thèmes qui me paraissaient un peu mieux coller).
On peut faire la même chose avec le genre (des choses plutôt masculines et plutôt féminines), avec l'orientation romantique (des trucs plutôt typiques du polyamour et des trucs plutôt issus de la tradition mono), avec n'importe quels concepts partiellement opposés. C'est juste une grille de lecture, un outil. Si on croit que ça décrit la réalité, en oubliant les "précautions oratoires" (qui sont en fait fondamentales), c'est effectivement ridicule et inutile.

Voir dans le contexte

Discussion : L'individualisme et le polyamour — La mauvaise influence

Profil

FredCLK

le jeudi 25 janvier 2018 à 13h54

Et j'ajoute encore une fois: le but du texte est de tenter de rééquilibrer la donne, parce qu'il m'a semblé que la tendance individualiste tend de plus en plus à s'imposer et pourrait devenir un jour celle "par défaut", avec des avalanches de dogmes énoncés dans les milieux poly comme "tu n'es pas responsable de ses émotions".
J'ai voulu lutter contre ça en donnant un coup de barre dans l'autre sens, sans omettre que l'important est que chacune puisse suivre la voix qui lui convient, parmi une richesse de points de vue et d'avis.

Message modifié par son auteur il y a 5 mois.

Voir dans le contexte

Discussion : L'individualisme et le polyamour — La mauvaise influence

Profil

FredCLK

le jeudi 25 janvier 2018 à 13h49

Je respecte vos interprétations de ce texte mais je voudrais quand même donner les miennes (argument d'autorité: je suis l'auteur ^^):
Le titre "mauvaise influence" signifie la mauvaise influence de l'individualisme sur le polyamour (et non qu'individualisme et polyamour seraient des mauvaises influences sur les gens). Cette influence est particulièrement mauvaise en ce qu'elle tend à s'imposer, mettant en danger la diversité du milieu poly. (Impression subjective: je ne suis pas disposé à faire une étude statistique des interventions ici, sur facebook et en café poly).

Le texte ne parle ni de collectivisme, ni de vie (ou non) dans un même foyer, ni de mutualisation des actions immobilières, ni de grand soir de la révolte du prolétariat, etc.. Si j'ai effectivement du mal à considérer les individualistes libertaires comme des libertaires à part entière (et pourquoi pas le anarcho-capitalistes ou les anarcho-stalinistes tant qu'on y est x-D) je fais quand même la différence avec des libertariens... C'est vrai que c'est dommage car c'est le libertarisme individualiste qui a donné corps à l'amour-camaraderie (il me semble).
Mais bon, tout ça m'intéresse juste de très loin dans ce texte, car ces 2 courants (libertaire sans adjectif et libertarien) sont surtout intéressants par l'impact culturel qu'ils ont. Ils influencent, comme toute culture, mais il n'y a pas de causalité direct ni encore moins nécessaire entre la façon de vivre le polyamour et des philosophies (modes de pensé) politiques. Déjà que j'ai un peu tiré des cheveux et forcé le trait pour relier le polyamour à des concepts parallèles (altruisme, libertinage, cnv, responsabilité individuelle ou collective...), vous poussez dans les commentaires encore plus loin que ce que j'ai osé (et voulu) écrire.

Je suis déçu qu'on puisse lire que tout ce qui est décrit comme proche du concept d'altruisme est "bien" et tout ce qui est proche de l'individualisme est "mal". Il me semblait ne jamais avoir effectué de jugement moral et avoir assez souligné l'intérêt des deux approches dans chaque cas décrit. Si les concepts parallèles (individualisme etc.) ne vous parlent pas, ou ne correspondent pas à l'idée que vous vous faites du mot, vous pouvez toujours vous baser sur les situations concrètes décrites (une fois l'intro passée) et y coller vos propres étiquettes, avec les mots qui vous conviennent. Ça ne changera pas grand chose au fond du texte: on peut schématiser 2 tendances dans la manière de vivre le polyamour (parmi plein d'autres), et nous piochons forcément plus dans l'une que dans l'autre... à chacune de se situer par rapport à ça, et de situer ses partenaires.

Mais bon, libre à vous d'interpréter différemment les intensions de l'auteur. Après tout, il se ment peut être à lui-même. :-D

Message modifié par son auteur il y a 5 mois.

Voir dans le contexte

Discussion : L'individualisme et le polyamour — La mauvaise influence

Profil

FredCLK

le mercredi 24 janvier 2018 à 13h58

Perso je fais beaucoup plus confiance à une communauté capable d'autocritique (et sur ce site la moitié des articles sont des autocritiques) qu'à une communauté fustigeant à l'unisson l' "autre" (ici, la monogamie) ou s'auto-congratulant.
Il existe quelques communautés queers avec un norme très pressante et du soupçon (voire une animosité) envers les critiques (internes et encore plus externes). Je pense que ce serait la pire chose à laquelle pourrait nous mener la polyphobie (= rejet des polyamoureux).

Sur un sujet plus léger: pour moi un bon titre doit intriguer et informer sur le contenu, ce qui apparemment est le cas.

Voir dans le contexte

Discussion : L'individualisme et le polyamour — La mauvaise influence

Profil

FredCLK

le mardi 23 janvier 2018 à 17h37

@Camille_B
Je fais bien la différence entre des arguments contradictoires comme ceux de Siesta et de l'autre coté un procès d'intention, le détournement de mes propos ou leur dénigrement sans argument fondé (Udrav + 2 autres).

Je suis d'accord : tout le monde ne s'exprime pas d'une même voie, être une voie dissonante ne donne pas davantage droit au respect, il n'y a pour l'instant pas de dogme (au sens d'une norme imposée par des personnes faisant autorité) polyamoureux individualiste ici.

Le texte étant fondé sur une schématisation simpliste, orientée et assumée dès le départ (ce qui n'est plus tout à fait un homme de paille), il est bien heureux que personne ne se reconnaisse exactement dans aucune des 2 approches.
Suite à de justes critiques, j'ai sur mon blog modifié le texte afin d'accentuer l'explicitation de ce procédé (je modifierais bien ici mais ne trouve pas comment faire).

Voir dans le contexte

Discussion : L'individualisme et le polyamour — La mauvaise influence

Profil

FredCLK

le mardi 23 janvier 2018 à 15h23

Aux défenseurs les plus convaincus de l'individualisme qu'on retrouve logiquement piqués par ce texte, je dirais juste que peu importe le terme, si le concept est clair. J'ai tenté d'exprimer et développer assez les concepts pour qu'il ne puisse pas y avoir confusion.
Si vous refusez la polysémie d'un terme (ce qui peut être vu comme du dogmatisme ou de la précision), je suggère de prendre le sens le plus répandu, c'est à dire celui du dictionnaire :
https://fr.wiktionary.org/wiki/individualisme
1- Subordination de l’intérêt général à l’intérêt de l’individu.
2- Doctrine qui place l'individu au-dessus de tout.
(je vous fais grâce de la 3ième définition)

Mon texte est clairement orienté, et je ne m'en cache pas (dès le titre !). Il est bien exprimé que ce texte a pour but d'éviter la création d'un dogme polyamoureux. Il me semble que la voie que vous défendez ici est déjà largement assez entendue par ailleurs pour ne pas avoir à tourner en dérision ce qui ne lui est pas conforme :
"Mon :-D était évidemment à traduire comme de la dérision."
"Personnellement, je me suis arrêté à cette phrase de l'article."
...

Message modifié par son auteur il y a 5 mois.

Voir dans le contexte

Discussion : Pique-nique et jeux dans le 13ème (mai)

Profil

FredCLK

le vendredi 13 mai 2016 à 18h07

Voir dans le contexte

Discussion : Polyamour et polyfake (traduction d'un article de Brigitte Vasallo du 07/08/15)

Profil

FredCLK

le samedi 12 mars 2016 à 10h14

" maintenant que nous savons que cela existe et que nous osons le dire à voix haute, que faisons-nous pour les neutraliser? "
Donc avant on savait pas que ça existait ? Ou alors ils étaient tellement terrifiants qu'on pouvait pas le dire à voie haute ?
Pour les neutraliser ça me semble simple: on pénètre le conscient et subconscient de toutes les personnes qui s'intéressent de près ou de loin au polyamour, et s'ils sont pas d'office en accord avec la Grande Charte, on en dresse une liste (avec photo et IP) pour les bannir définitivement de toute interaction avec l'International Poly. Le goulag est vraiment séduisant Apsophos, mais j'ai peur que certains esprits chagrins trouvent ça excessifs.

Voir dans le contexte

Discussion : Polyamour ? Mais je suis monogame !

Profil

FredCLK

le samedi 05 mars 2016 à 08h29

Je ne peux pas modifier l'article. D'ailleurs il ne serait plus une traduction. Personnellement je sais très bien détecter les généralités abusives et les essentialisations. Un indice simple est l'utilisation d'articles définis ("le monogame") à mauvais escient. Mais je regrette l'influence néfaste que peuvent avoir de tels textes sur des personnes se cherchant ou ne comprenant pas bien ces sujets.

Je suis aussi réfractaire à l'idée "d'être soi" et à ce qui cristallise l'égo. Je suis aussi réfractaire aux injonctions, beaucoup trop fréquentes dans cet article, et qui auraient leur place dans une mauvaise presse féminine, mais pas sur ce site.

Cet article est néfaste.

Voir dans le contexte

Discussion : Facebook "Lutins de Lutèce"

Profil

FredCLK

le mardi 17 mars 2015 à 13h56

Hello,
J'aimerai qu'il existe un groupe facebook des polys du coin (Ile de France) pour pouvoir discuter, organiser des évènements et partager des infos tous publics via un média de masse. J'en ai pas trouvé, du coup j'ai créé un groupe:
https://www.facebook.com/groups/840868255959981/

Désolé ça fait un peu doublon avec les fonctionnalités du site, mais je pense ne pas être le seul à me connecter bien plus souvent sur facebook qu'ici.

Avec le printemps on va pouvoir organiser plein de pique niques :-) Je posterai ici aussi !

Message modifié par son auteur il y a 3 ans.

Voir dans le contexte

Retour au profil


Espace membre

» Options de connexion