Polyamour.info

mamamanon11

mamamanon11

(France)

Participation aux discussions

Discussion : Coming-out

Profil

mamamanon11

le dimanche 13 juillet 2014 à 17h30

Oh, c'est toujours utile, j'ai lu toutes les discussions que tu m'as données, merciiii !
Je pense qu'elles me serviront =)

Voir dans le contexte

Discussion : Coming-out

Profil

mamamanon11

le dimanche 13 juillet 2014 à 16h43

MagentadeMars
J'aime bien ce logique de dédramatisation, enfin :) A la limite, tu pourrais aller jusqu'à présenter simplement "mon autre amoureux," puis d'attendre s'il y a des questions ou non.

Tu veux dire, amener mon autre amoureux chez mes parents ? J'y ai bien pensé, et je pensais même que c'était une bonne idée...
Mais je ne me casse plus trop la tête à savoir si ça se passerait bien, tout simplement parce que cet "autre amoureux" veut que mes parents le sachent avant tout contact...
Mais pourquoi pas amener tranquillement les gens qu'on aime chez soi naturellement ? C'est la situation parfaite dans un monde ouvert de bisounours. J'suis pas certaine que mettre mes parents devant une situation qui peut passer pour cocasse les mettent à l'aise avec ça...

Voir dans le contexte

Discussion : Coming-out

Profil

mamamanon11

le dimanche 13 juillet 2014 à 14h38

Je connais l'existence des gens que tu as présentés, mais je ne pense décidément pas que les citer/prendre en exemple m'aidera... (Même si leurs histoires me fascinent !) Peut-être que c'est plus par rapport à mes parents. Je ne veux pas avoir l'air de me justifier, "y'en a d'autres qui font ça aussi", et je ne veux pas les acculer contre un mur. Je veux entendre les réactions qu'ils ont, et si besoin, les arguments pour me faire changer d'avis, et enfin simplement leur dire que c'est comme ça que je vis épicétou ! Qu'il y en ait d'autres comme ça n'est ce que je veux montrer. Je veux juste montrer que moi, je suis/vis comme ça.

Merci pour tous ces fils, je vais regarder de suite !

Voir dans le contexte

Discussion : Coming-out

Profil

mamamanon11

le samedi 12 juillet 2014 à 13h36

Merci pour vos réponses !

Je n'avais pas vraiment pensé à faire attention à ne pas le présenter comme extraordinaire, mais je ferais attention c'est entendu.

A Leolu : le copain connu des parents sera présent, c'est prévu. Il sera la preuve que tout se passe bien, qu'il est au courant, heureux de la situation, et pour moi un soutien moral si mes parents réagissent mal...

Vaniel, je suis bien d'accord que je ne cherche pas de validation de mon mode de vie, mais c'est important d'y penser pour ne pas mal formuler. Merci !

Je ne suis pas vraiment certaine que les exemples fonctionnent (je ne connais pas personnellement des personnes dans cette situation, mais ai vu pas mal de reportages), et si on me dit que "ça passera" je ne pense pas camper sur mes positions, et dirais plutôt "pas forcément" (merci Siestacorta !).

Siestacorta
La bonne nouvelle pour tes parents, c'est qu'ils ont élevé quelqu'un d'indépendant et d'autonome, qui a moins de chance de se laisser bouffer une fois sorti du foyer familial.

(+) (+)

Merci !

Message modifié par son auteur il y a 7 ans.

Voir dans le contexte

Discussion : Coming-out

Profil

mamamanon11

le vendredi 11 juillet 2014 à 19h55

Bonjour tous !

J'ai 19 ans, deux amoureux (un depuis trois ans, connus de mes parents, et le second depuis un peu plus de six mois).
Je suis proche de mes parents et voudrais leur présenter mon second amoureux (chronologiquement), et aussi le concept "polyamour", sans forcément le nommer tel quel.

Je pensais le faire au calme des vacances, en présence du premier amoureux qui est (étrangement peut-être) beaucoup plus à l'aise pour parler de tout ça.
Qu'en pensez-vous ?
Avez-vous des conseils, des témoignages ? Y a-t-il des formulations à éviter ?

Merciiiiiiiii !

J'ai recherché pas mal dans les discussions, mais ne trouve pas de sujet similaire, dites-moi s'il y a quelque chose de caché !

Message modifié par son auteur il y a 7 ans.

Voir dans le contexte

Discussion : Marche des Fiertés 2014 - Polyfamilles

Profil

mamamanon11

le vendredi 27 juin 2014 à 19h18

D'accord, merci.

Voir dans le contexte

Discussion : Marche des Fiertés 2014 - Polyfamilles

Profil

mamamanon11

le vendredi 27 juin 2014 à 15h31

Merci !!!

Voir dans le contexte

Discussion : Marche des Fiertés 2014 - Polyfamilles

Profil

mamamanon11

le vendredi 27 juin 2014 à 14h20

Salut !

Je voudrais avoir le point de rendez-vous pour Polyfamilles, et j'ai contacté Thomas mais je n'ai pas de réponse (d'ailleurs, comment recevoir des MP ici, y'a pas de boîte de réception ??)...
Merci =)

Voir dans le contexte

Discussion : Marre de faire souffrir !

Profil

mamamanon11

le mardi 24 juin 2014 à 19h29

Oui, c'est vrai !
Merci (+)

Voir dans le contexte

Discussion : Marre de faire souffrir !

Profil

mamamanon11

le mardi 24 juin 2014 à 19h00

Oui, c'est vrai que le sommeil est plus partiel si on fait ça, mais lorsqu'il s'agit d'une personne qu'on a pas vu depuis longtemps, le sommeil paraît presque secondaire (pas à long terme, on est d'accord !).
Je suis assez peu gênée pour ma part, c'est plutôt moi qui dois être gênante et prendre toute la couverture, alors je le vis bien :-D

Voir dans le contexte

Discussion : Marre de faire souffrir !

Profil

mamamanon11

le mardi 24 juin 2014 à 18h16

Merci de cette réponse LuLutine.

Vu comme ça, c'est sûr que ça change tout.
Je suis pas tout à fait d'accord pour le sommeil, car à moins de dormir comme un bébé toute la nuit, si on a des moments de conscience éveillée, on se rend bien compte qu'il y a quelqu'un d'autre dans le lit et qu'on l'aime beaucoup !

J'aime bien l'idée de la qualité !

Merci pour ces pistes de réflexions !

Voir dans le contexte

Discussion : Marre de faire souffrir !

Profil

mamamanon11

le lundi 23 juin 2014 à 23h44

Bonjour !

Je suis déjà venue ici il y a quelques mois, et c'était ma première rencontre avec le milieu poly :)
Il s'est passé des millions de choses depuis. De la théorie, je suis passée à la pratique. Ainsi, je vis une situation polyamoureuse depuis six mois. Je suis 'en couple' avec D. depuis trois ans, et ai commencé une relation amoureuse avec B. il y a six mois (d'où le polyamour, c'est ça !).

Bien sûr il y a eu des hauts et des bas, je n'ai pas toujours bien géré l'éloignement avec D. et il s'est senti un peu seul.
Je vous écris parce qu'il y a un problème récurrent dans ma situation, et qui m'angoisse beaucoup. B. est depuis le premier jour informé de la situation, mais avec le temps il ne le vit pas très bien.
Nous sommes obligés, par les études, de vivre très éloignés. Il me dit qu'il ne cesse de penser au futur, qu'il ne nous voit pas heureux, etc. Entendre le prénom de mon autre amoureux lui fait mal au ventre, il dort très peu et a des pensées négatives qui tournent sans cesse.

Je tiens à préciser que je suis aussi éloigné de D, je ne le vois pas plus ni ne communique plus avec lui. Je ne pratique pas de hiérarchie ou de différence hormis la suivante : D. est connu de mes parents, mais pas B., et j'ai encore du mal à imaginer la réaction de mes parents, mais c'est un autre sujet...

Donc voilà : je ne sais pas quoi faire pour le rassurer et pour arrêter de le rendre malheureux. Les détails pratiques (habitation, travail) du futur le hantent, et il me dit souvent qu'au final, même s'il veut vivre avec moi, il n'aura que "la moitié de mon temps" et que la moitié de son temps il sera seul. Il craint beaucoup la solitude, et je le comprends très bien car je suis pareille, mais comment l'aider ?

Il dit que son cerveau et ses tripes tiennent un discours différent : il se dit qu'il est content pour moi parce que je suis heureuse, mais son ventre se tord et lui dit qu'il sera seul la moitié du temps.

Je ne supporte pas le faire souffrir, et ai l'impression d'être très égoïste. Je ne veux pas le laisser seul, mais il ne s'imagine pas être avec moi si D. l'est aussi (je parle de physiquement, à un endroit donné).

J'en appelle à votre expérience, que vous soyez dans ma situation ou surtout dans la sienne. Comment l'aider ? Je ne sais pas quoi lui dire, ni quoi faire pour l'aider.

Merci d'avance !!!

P.S. Si ce sujet vous rappelle un autre, ou s'il fait doublon je m'en excuse, n'hésitez pas à me le faire savoir et surtout à me donner un lien, j'irai tout lire bien évidemment !

Voir dans le contexte

Discussion : En combien de temps tombez-vous amoureux ?

Profil

mamamanon11

le mardi 28 janvier 2014 à 17h53

Je trouve que c'est une très bonne question, que je me pose souvent : "quand est-ce que ça a commencé ?"
Et déjà se pose le problème de savoir ce que signifie le "ça".

La dernière fois, je n'étais pas sûre, mais en 5 jours je me posais déjà des questions sur mes sentiments.
Cinq jours. Le voir écrit, ça me paraît tellement peu ! Pourtant, je vous jure, il s'en est passé dans ma tête des choses, en 5 jours... Presque plus qu'en un mois de vie 'normale'.

La fois d'avant, je pense que c'était du même ordre, mais je n'étais pas sûre du tout de ce que je ressentais (une légère attirance ?). Je trouve que les sentiments évoluent si vite ! Alors c'est pas évident de déterminer, pour moi, où s'arrête l'attirance et où commence la chute ("tomber" amoureux/se).

Enfin, en général c'est très rapide, deux semaines maximum.
Mais ça dépend de la fréquence de contact avec les personnes concernées ! Je parle de gens que je voyais quasi-quotidiennement. Vous allez me dire, sur 5 jours...

Bon, je m'étonne moi-même, mais voilà : très court.
Très, très court.

Voir dans le contexte

Discussion : Ré-inventer la condition masculine // ET féminine, comment ?

Profil

mamamanon11

le samedi 23 novembre 2013 à 12h23

Green-Man-Outside

- certains (là c'est plus pour les filles) pensent que le noir amincit

J'aurais encore tendance à penser "WHAT ?!" : pourquoi c'est bien d'être mince ?
Pourquoi que les filles ? Moi je ne le pense pas, en tout cas. Et je m'en fous en plus !

Message modifié par son auteur il y a 7 ans.

Voir dans le contexte

Discussion : Ré-inventer la condition masculine // ET féminine, comment ?

Profil

mamamanon11

le vendredi 22 novembre 2013 à 20h42

Si je voulais construire une nouvelle condition masculine et féminine, je commencerais par ne pas faire de différence entre les deux, parce que ça implique de réelles différences entre hommes et femmes. Or, à part quelques différences physiologiques qui me semblent, ici, négligeables, je vais considérer qu'il n'y en a pas. Par conséquent, faire une différence de conditions, c'est mettre les gens dans des cases et moi j'aime pas les cases.

Donc, revenons à nos humains, puisque c'est d'eux dont on parle, non ?
Si je voulais construire, pas à pas, une nouvelle condition humaine, je commencerais par moi-même.
Je me poserais des questions. Pourquoi un manteau coloré alors que j'aime le noir ? Pourquoi un manteau noir alors que j'aime les couleurs ?
Est-ce que j'aime vraiment le noir ou est-ce qu'on m'a conditionné-e à ne pas aimer les autres couleurs ?
Donc, beaucoup de questionnements, de remises en cause, etc.

Pourquoi est-ce que j'ai dit à mon petit cousin "Tu ne dois pas pleurer, les garçons ça ne pleure pas." ?
Est-ce que ça n'était pas misogyne par hasard ?

Pour moi donc, remettre en cause nos fonctionnements, nos habitudes, et les changer si envie/besoin, c'est déjà bien. Et les gens le voient : un homme adulte aux cheveux longs, et en plus il a un manteau coloré !? Oh, mais, c'est bizarre, non ?
Eux aussi, ils vont se poser des questions. "Mais il est gay ou quoi ?", ce qui, on est bien d'accord, n'a rien à voir.

"Soyons le changement que nous voulons voir dans le monde"

Voir dans le contexte

Discussion : Polyamour, trouple et jalousie… essais et errances

Profil

mamamanon11

le vendredi 22 novembre 2013 à 10h05

Bonjour !

Le témoignage d'Elfe m'a bouleversée, et je ne m'attendais pas du tout (mais alors pas du tout) à trouver sur la même page celui de Capitaine.
Je n'ai pas grande expérience en la matière (trouple) mais, naturellement, des choses me choquent. Tout d'abord la façon qu'a Capitaine de comparer Elfe et Flower. La comparaison me paraît bien asymétrique, même ici.
Personnellement, j'ai plus été dans la position de Capitaine (entre deux personnes), et je n'ai jamais essayé de comparer l'une à l'autre. J'ai l'impression qu'en faisant ça, on essaye de se convaincre de quelque chose. A partir de là, je pense qu'on peut dire que ça va mal (cacher quelque chose à soi-même dans une relation qui demande une sincère honnêteté envers tout le monde...).

Ah, voilà, le passage qui me choque le plus : "Parce que je trouvais avec elle des choses qui me manquaient avec Elfe, parce qu'elle était joyeuse et bondissante, parce qu'elle m'enivrait de sa présence."
Je suis vraiment désolée, parce que je n'arrive pas bien à savoir pourquoi.
Je crois que pour moi, les relations polyamoureuses ne se basent pas sur le 'besoin' mais sur l'envie. Peut-être que je me trompe ! Sûrement. Pour ma part, je n'aurais jamais osé dire ça à quelqu'un. Ça revient à dire "tu ne m'apportes pas assez, je vais chercher ailleurs", et ce n'est pas ma façon de vivre le polyamour. Parce que je trouve qu'une personne a toujours quelque chose de plus à apporter.

Finalement, je vous souhaite beaucoup de courage, mais surtout : parlez entre vous, même Flower et Elfe (ça me paraît important que Capitaine ne joue pas le rôle de filtre), et soyez indulgent les uns avec les autres.

Courage !

Message modifié par son auteur il y a 7 ans.

Voir dans le contexte

Discussion : La playlist du parfait petit poly

Profil

mamamanon11

le vendredi 15 novembre 2013 à 22h34

Trillian
Je ne sais pas comment on fait :(

C'est fait !

Triad est ajoutée aussi, je trouve les paroles super ! (c'est clair et puis... Why can't we go on as three ??)

Voir dans le contexte

Discussion : Des ressources sur le polyamour...

Profil

mamamanon11

le jeudi 10 octobre 2013 à 17h43

J'ai trouvé il y a quelques temps Au-delà du personnel dont tu parles dans ta liste.
J'ai le droit de mettre le lien ici ?

- "Au delà du personnel", Corinne Monnet, Léo Thiers-Vidal, éditions Ateliers de Création Libertaire.

infokiosques.net/IMG/pdf/Audela.pdf

Voir dans le contexte

Discussion : La playlist du parfait petit poly

Profil

mamamanon11

le jeudi 10 octobre 2013 à 16h17

Y'a pas la chanson de Goldman je crois (enfin, moi je l'ai pas trouvée sur Deezer).

Mais c'est une super idée cette playlist.
Je rajoute (j'essaye) Sur le Quai Voltaire de Rodrigue. Je ne sais pas si lui a voulu faire passer ce message de polyamour, mais moi je l'entends :

"Former un groupe
Quatre ou cinq personne c'est parfait
Des gens que vous connaissez
Que vous aimez
Que vous désirez"

"Continuez à créer
A inventer sans cesse de nouveaux jeux
Avec mes amants de lumière
Avec mes amantes de feu"

Voir dans le contexte

Discussion : Douloureuse découverte du polyamour

Profil

mamamanon11

le lundi 07 octobre 2013 à 18h18

Merci de ces témoignages et conseils !

En tant que nouvelle poly (j'entends par là : découverte et plus ou moins assumée depuis peu), il est vrai que je suis un peu partie du principe que le mono avait la norme. Ceci dit, je ne le pensais pas assez pour taire mes sentiments et m'enfermer dans le silence, ce qui est déjà pas mal (je trouve). Je ne veux choquer personne, mais étant donné que je fais partie d'une frange assez restreinte de la population (ayant des comportements différents, notamment avec le polyamour), je pense qu'il est nécessaire d'expliquer ce que je dis/fais. Pas pour me justifier (puisque la 'norme' n'est pas toujours le bien et le reste le mal), mais plutôt pour me faire comprendre et faire comprendre aux autres que je ne reproche rien au comportement des autres. C'est juste que moi, je ne veux/peux pas vivre comme ça en sacrifiant mes valeurs, ma vision des choses, mon sentiment d'intégrité.

Merci Maia pour ton témoignage, je pense qu'il a sa place ici et je suis prête à entendre ce que tu m'as dit. Cependant, je ne pense pas que ma situation soit la même, je vais expliquer bientôt pourquoi.

Merci LuLutine pour le rebondissement. Je trouve ça horrible que A t'ait insultée. Je pense sincèrement que D. est incapable d'une telle chose, mais je pense aussi que c'est toujours intéressant de savoir que cela arrive.

Je trouve important d'avoir des avis divergents, notamment des témoignages qui montrent que le polyamour n'est pas toujours possible. Il faut dire aussi que je le supporte bien car je ne me sens plus/pas vraiment concernée.

Contrairement à ce qu'on aurait pu croire, D. a beaucoup réfléchi (et pas assené des vérités inébranlables).
Nous avons aussi beaucoup parlé, et il m'a expliqué ce qu'il pensait qui le rendrait malheureux : c'est le fait d'être exclu d'un pan de ma vie. En clair, tout le contraire de ça : "Et c'était très difficile pour moi de devoir constamment faire attention à ce que je disais, et finalement ne pas lui parler de toute une partie de ma vie qui m'était importante et dont il préférait ne pas reconnaitre l'existence. [...] Ce n'était tout simplement pas possible d'être réellement moi-même avec lui, car il n'arrivait pas à accepter un pan extrêmement important de qui j'étais."
D. veut rencontrer M., apprendre à connaître M., et qu'on se connaisse tous les trois. Il veut qu'on s'entende bien et qu'on apprenne 'à vivre ensemble'. Il ne dit pas que tout le monde doit être amoureux de tout le monde, il dit juste qu'on doit bien s'entendre tous les trois. Ce qui est évident, c'est que ça ne serait pas possible avec n'importe qui. Mais D. et M. se sont déjà rencontrés et s'apprécient (si, si)...
Ce qui fait, que, pour l'instant, je ne cache rien à D., je peux lui parler de ma vie et de tous ses 'pans'.
Personnellement, j'ai trouvé ce changement très rapide et étonnant, comme vous je suppose ("D'après tout ce que tu écris, j'ai l'impression que D n'est pas du tout prêt à accepter la relation que tu voudrais, ni à faire le travail sur lui-même qui serait nécessaire à ça."), et je pense que D. a fait un réel "travail" sur lui pour se comprendre lui, et pouvoir m'en parler.
Nous n'avons donc pas de tabou, ce qui me semble être une bonne chose.

Voir dans le contexte

Retour au profil


Espace membre

» Options de connexion