Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

La playlist du parfait petit poly

#
Profil

Trillian

le lundi 21 octobre 2013 à 12h31

Je ne sais pas comment on fait :(

#
Profil

dominik

le mardi 22 octobre 2013 à 14h25

ça ne rentrera pas dans la case "play list" ... bref ...
poème de Paul Verlaine =>

Mon rêve familier

Je fais souvent ce rêve étrange et pénétrant
D'une femme inconnue, et que j'aime, et qui m'aime,
Et qui n'est, chaque fois, ni tout à fait la même
Ni tout à fait une autre, et m'aime et me comprend.

Car elle me comprend, et mon cœur transparent
Pour elle seule, hélas ! Cesse d'être un problème
Pour elle seule, et les moiteurs de mon front blême,
Elle seule les sait rafraîchir, en pleurant.

Est-elle brune, blonde ou rousse ? Je l'ignore.
Son nom ? Je me souviens qu'il est doux et sonore,
Comme ceux des aimés que la Vie exila.

Son regard est pareil au regard des statues,
Et, pour sa voix, lointaine, et calme, et grave, elle a
L'inflexion des voix chères qui se sont tues.

Verlaine
Poèmes saturniens

Message modifié par son auteur il y a 6 ans.

#
Profil

poconina

le mardi 22 octobre 2013 à 15h43

Il y a une très belle chanson de Jefferson Airplaine, Triad.
Pour ceux qui parlent anglais , voici les paroles!

You want to know how it will be Me and him OR you and me You both stand there your long hair flowing Eyes alive your mind still growing Saying to me--"What can we do now that we both love you", I love you two-- I don't really see Why can't we go on as three. You are afraid--embarrassed too No one has ever said such a thing to you Your mother's ghost stands at your shoulder Face like ice--a little bit colder Saying to you--"you can not do that, it breaks All the rules you learned in school" I don't really see Why can't we go on as three We love each other--it's plain to see There's just one answer that comes to me --Sister--lovers--water brothers And in time--maybe others So you see--what we can do--is to try something new-- If you're crazy too-- I don't really see Why can't we go on as three

Je n' ai pas de compte deezer mais ajoutez là, vous verrez elle est bien.
Bises à tous.

Message modifié par son auteur il y a 6 ans.

#
Profil

mamamanon11

le vendredi 15 novembre 2013 à 21h34

Trillian
Je ne sais pas comment on fait :(

C'est fait !

Triad est ajoutée aussi, je trouve les paroles super ! (c'est clair et puis... Why can't we go on as three ??)

#
Profil

JulienPoly

le mardi 03 décembre 2013 à 17h18

Sur un ton léger et explicite, surtout dans la non exclusivité sexuelle, pas tellement poly:
"Daniela" et "Le plastique c'est fantastique" de Elmer Food Beat

Bon le problème, c'est que c'est souvent l'idée fausse que les gens se font des polyamoureux(ses). Donc chançon rigolotte sur la non exclusivité sexuelle mais un peu à double tranchant.

Ca passe ou pas?

"Daniela"
Un ode à la "Salope Ethique"? Ou pas du tout ;) A vous de voir, je n'ai pas trouvé comment rajouter des chançons à la playlist.

Ouiiiiiiii Hihiiiiiiii...
Moi, ce que j'aime, chez Daniela,
C'est que l'on peut y mettre les doigts.
Elle est toujours d'accord
Pour me prêter son corps.

Ouh ouh ouuuhhh...

Moi, ce que j'aime, chez Daniela,
C'est que l'on peut s'y mettre à trois.
Elle est toujours d'accord
Pour battre des records.

Ouh ouh ouuuhhh...
Daniela, la la la la la la la laaaaa
Oh Daniela (la la la la la la laaa)
Oh Daniela (la la la la la la laaa)
Oh Daniela (la la la la la la laaa)
Oh Daniela...

Ce que Daniela aime en moi,
(pa pou pa pap yeah yeah yeah)
C'est que l'on a toujours le choix.
(pa pou pa pap yeah yeah yeah)
Je ferai tout pour lui plaire,
Par devant et par derrière.

Ouh Ouh Ouuuhhhh...
Daniela...

Et dans la bouche de Daniela
(Et dans la bouche de Daniela)
Et dans la bouche de Danielaaaa...

Oh oh oh oooh...

Il y a toujours de la place
Pour les copains qui passent.

Ouh ouh ouh ouhhh
Daniela, la la la la la la la laaaaa
Oh Daniela (la la la la la la laaa)
Oh Daniela (la la la la la la laaa)
Oh Daniela (la la la la la la laaa)
Oh Daniela

Danielaaaaaa
Danielaaaaaa
Danielaaaaaa

#
Profil

Anarchamory

le mardi 03 décembre 2013 à 20h53

Julien,

Il faut juste que tu ais un compte Deezer et normalement, après, c'est facile :)

#
Profil

JulienPoly

le mardi 03 décembre 2013 à 21h17

Ca y est j'ai réussi. Je deviens con.

Message modifié par son auteur il y a 6 ans.

#
Profil

bohwaz

le mardi 03 décembre 2013 à 21h57

#

(compte clôturé)

le mercredi 23 septembre 2015 à 10h37

Je découvre le post. Pour moi il y a aussi "Dancing barefoot" de Patti Smith
www.deezer.com/search/dancing%20barefoot

#
Profil

juby

le samedi 03 octobre 2015 à 04h00

#
Profil

bodhicitta

le vendredi 08 septembre 2017 à 21h00

Mon ordi enfin la connexion pas assez puissante pour atteindre la play liste... mais je pense que ça colle
«  Love Street» The Doors

Love Street (Rue De L'Amour)

She lives on Lovestreet, lingers long on Lovestreet,
Elle habite Rue de L'Amour, flâne Rue de L'Amour,
She has a house and a garden, I would like to see what happens.
Elle a une maison et un jardin, j'aimerais voir ce qui s'y passe.

She has robes and she has monkeys,
Elle a des robes et elle a des singes,
Lazy diamond-studded flunkies,
Des larbins paresseux couverts de diamants,
She has wisdom and knows what to do, Elle a la sagesse et sait ce qu'il faut faire, She has me and she has you. Elle m'a moi et elle t'a toi.
She has wisdom and knows what to do,
Elle a la sagesse et sait ce qu'il faut faire,
She has me and she has you. Elle m'a moi et elle t'a toi.

I see you live on Lovestreet ;
Je vois que tu habites Rue de L'Amour ;
There's the store where the creatures meet.
Voici le magasin où se rencontrent les créatures.
I wonder what they do in there,
Je me demande ce qu'elles y font,
Summer Sunday and a year.
Un dimanche d'été et une année.
I guess I like it fine so far.
Jusqu'ici je crois que ça me plait.

She lives on Lovestreet, lingers long on Lovestreet,
Elle habite Rue de L'Amour, flâne Rue de L'Amour,
She has a house and a garden, I would like to see what happens.
Elle a une maison et un jardin, j'aimerais voir ce qui s'y passe.

#

(compte clôturé)

le mardi 12 septembre 2017 à 09h46

Dommage, j'utilise Spotify.

#

Ptinouveau (invité)

le jeudi 07 novembre 2019 à 21h42

A ecouter egalement "Le temps est bon" plusieurs versions , la version originale d 'Isabelle Pierre, et des versions remixée de Bon entendeur et de Degiheugi, tres belles paroles ;)

#
Profil

Siestacorta

le vendredi 08 novembre 2019 à 00h47

La mouche, d'Imbert Imbert

"Il avait sept ans et demi,
c’était un bon petit
Tout plein de soleils dans les yeux,
de ceux qu’on garde peu
Il était calme, il était sage,
pas très grand pour son âge
Mais on sentait dans ses façons,
que c’était pas un con
Il aimait à être tout seul,
jouer à compter les moutons
Adossé au tronc du tilleul.

Un jour qu’il n’avait pas école,
sous son arbre, tranquille
Il aperçut dessus le sol
une mouche immobile
Elle semblait morte, bel et bien,
il l’a pris dans la main
Mais quand il lui toucha le nez,
il l’a senti bouger
Il accourut dans la cuisine,
sorti le miel la margarine
Lui prépara une tartine.

A partir de ce jour
De ce geste d’amour
De ce don du dedans
Il trouva une amie
Et un sens à la vie
Il l’aima tellement
Qu’la mouche s’en remît.

Il lui donnait à butiner
aux heures de repas
Elle avait bien récupéré,
mais ne volait toujours pas
Il la prenait jusqu’à l’école,
perchée sur son épaule
Mais un jour en sortant de la douche,
plus trace de la mouche
Et alors qu’il pleurait des nus,
un grattouillis sur son dos nu
La mouche lui était revenue.

A partir de ce jour Dans un geste d’amour Dans un don du dedans C’est en mari fidèle Qu’il aima sa donzelle Et l’aima tellement Qu’il lui coupa les ailes.
Cette histoire n’est pas terminée,
attention à la chute
Car du troisième où il vivait,
elle fut un peu abrupte
Comme il était vraiment content
de ce vieux coup fumant
Il s’en alla radieux et fier
la montrer à sa mère
Elle en fit une anastomose,
mais en contenant sa colère
Elle lui dit de faire quelque chose.

Sans plus faire de détours
Il rendit son amour
Aux libertés du vent
Reniant tout son être
Et la voulant renaître
Il l’aima tellement
Qu’il la jeta par la f’nêtre.

Toute ressemblance a des faits Ou a des personnages Sont totalement assumés Volontaires et sauvages Et la morale de cette histoire N’a d’autre vertu que de voir Ou d’envisager à devoir Se méfier de l’amour Du boulet qui l’entoure Qu’est la nature humaine, Se trouver un ami Et un sens à la vie Mais surtout pas le même Se méfier de l’amour Du boulet qui l’entoure De ces dons du dedans Des serments qui s’emmêlent Du sermon rituel D’être bien vigilant A ne pas perdre ses ailes."

https://youtu.be/o95zZ5qHHWg

Message modifié par son auteur il y a 6 jours.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion