Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Il a une copine

Monogamie
#

ne sait pas quoi faire. (invité)

le jeudi 13 septembre 2012 à 09h09

Bon voila, je me lance,

J'ai rencontré quelqu'un cet été. C'est allé très vite, une attirance fulgurante, on a couché ensemble le premier soir, c'était génial. On s'est revu le second soir, génial aussi. Sauf qu'il m'apprend qu'il a une copine.

Il a une relation à distance depuis 4 ans, 6 heures de transport min pour se voir avec avion, ils se voient au mieux tout les 2 mois. D'après ce qu'il a dit, il tient beaucoup à sa copine mais le manque de satisfaction sexuelle lui posait problème depuis un moment. Entre nous, c'était explosif, génial, je crois que j'ai rarement (jamais ?) autant aimé ça (le sexe) avec quelqu'un dès la première fois. Il n'y a pas que du sexe évidement, on est aussi très tendre l'un envers l'autre. Dès le début, je lui ai fait comprendre que je n'irais pas chez lui à 22h pour repartir à 9h du matin, je voulais qu'on fasse des sorties aussi, et alors il ne m'a plus jamais reproposé de RDV directement chez lui.

Quand j'ai su qu'il avait une copine, moi j'ai voulu tout stopper, c'est à la base vraiment pas mon genre de me mettre dans ce genre de situations, c'est la première fois que je craque pour quelqu'un qui a déjà quelqu'un. Et puis je suis partie en vacances. Et là j'ai pensé "mince, c'était trop bien, ça fait longtemps que j'ai été autant attiré et apprécié des moments passé avec quelqu'un. Je peux peut être remettre ça juste pour le sexe".
Entre temps, il avait parlé à sa copine d'une relation 'open', et elle n'a pas semblé apprécier l'idée, ce que je peux comprendre. Il ne lui a pas dit pour la tromperie. Il a aussi tenté indirectement l'étape "t'es sur tu veux pas être ma maitresse" avec moi, et j'ai fin d'ignorer ou il voulait en venir. Il dit que ça ne le dérangerait pas que sa copine le trompe, mais il avait l'air jaloux quand je lui ai dit que j'avais dragué d'autres mecs.

On s'est d'abord revu en tant qu"amis", je voulais voir comment ça se passait et qu'est comment il réagissait. Bin ça n'a pas manqué, boom, rebelote. C'était franchement difficile (impossible ?) de résister, je pensais à ça tout le temps avant d'accepter de retourner chez lui. Mais juste avant que je craque, je lui ai quand même demandé au juste ce qu'on était en train de faire. Il ne savait pas vraiment non plus, c'est au passage la première fois qu'il trompe sa copine, en supposant qu'il ne ment pas, mais j'ai l'impression que non. Il m'a promis d'être complétement honnête sur tout ce qu'il ressentait et comptait faire. Et depuis, je pense qu'il l'a été. A chaque fois que je lui ai demandé une explication sur ou il en était, il a répondu aussi clairement que je le demandais. J’avoue qu'il a une patience déconcertante, car je me suis énervée assez souvent.

Donc on s'est revu souvent. Mais je n'étais pas complétement heureuse. J'ai détesté lorsqu'il a appelé sa copine devant moi, vraiment détesté. Dans le fond, ce que j’espérais, c'est qu'à force de passer du temps avec moi, il se rendrait compte que sa relation avec sa copine ne le satisfait pas, qu'il l'arrête, et qu'il se mette avec moi. Naïve ? Oui probablement, mais il y a pensé, et s'est demandé s'il devait quitter sa copine. Sauf qu'il ne s'est toujours pas décidé.

Il a passé une semaine de vacances avec elle en Aout, il devait voir s'il arrêtait ou continuait. Entre temps, on a stoppé de se voir, j'étais en vacances, puis lui, puis moi, c'était mieux en attendant qu'il voit ce qu'il se passe. En rentrant, il a dit que ça c'était amélioré avec elle, mais que c'était toujours pas ça. Je ne sais pas s'il me mène en bateau. Je crois qu'il veut me garder, mais qu'il veut être aussi sincere avec moi, et qu'il ne se résout pas à quitter sa copine. Je ne l'ai pas vu depuis, je lui ai posé un genre d'ultimatum indirect. Disant que je ne voulais plus le voir ou de contact avec lui. Puis lui demandant de quitter sa copine pour être avec moi. Il a répondu qu'il ne pouvait m'offrir plus que ce qu'on avait déjà vécu. Il n'a pas précisé "pour l'instant", il sait que j'en avais marre de la situation, je sais aussi qu'il ne veut pas non plus me faire souffrir et il a accepté à chaque fois que j'ai demandé de ne plus avoir de nouvelles de lui. Donc dans le fond, j'en conclue qu'il nous veut toutes les deux et que je l'accepte puisqu'il me dit les choses, que ça soit au moins comme ça pour un temps, mais peut être aussi pour toujours - ça pourrait durer indéfiniment cette histoire.

Donc voila, j'ai pensé plusieurs fois au polyamour par rapport à cette situation. Je n'y connais pas grand chose. Je sais juste que je suis bi, il le sait aussi d'ailleurs, et que je me suis toujours plu à penser à quel point ça serait cool de pouvoir avec un copain et coucher avec des filles quand même. Bah oui, c'est quand même pas pareil. :D Et puis être libre de draguer d'autres mecs, ça me déplairait pas non plus ! :P

Mais est-ce que cette situation avec lui pourrait convenir pour ce genre de choses ?
J'ai peur qu'il me mène en bateau, qu'il cherche à me garder auprès de lui tout en gardant sa copine, je déteste être manipulée, et je ne flancherais pas, je ne le verrais plus si on a pas un accord qui me va. Je pourrais y réfléchir, au polyamour, si c'était clair dans tout les sens du terme. Mais il n'a pas l'air de savoir trop ce qu'il veut, ou bien d'oser le dire, sans que je lui demande, ou ne mette le débat sur le tapis.
Aussi, il n'a pas l'air prêt de mettre sa copine au courant, je pense qu'il a peur de la perdre et de la faire souffrir. Il a dit qu'il préférait la quitter sans lui dire, s'il devait la quitter. Sans parler évidement du fait que c'est pas correcte pour elle si elle ne le sait pas, j'ai pas non plus envie d'être celle qu'on ignore quand l’officielle est en ville, et qu'on ne présente pas à tout le monde pour ne pas qu'elle sache. Et-ce qu'il n'aura pas tendance à plus s'investir avec elle, et à me garder comme celle avec qui on s'amuse ? Bon, faut dire qu'elle ne vit même pas dans la même ville, alors elle va pas trop menacer "mon temps de garde" à part au téléphone, mais quand même ça fait 4 ans qu'ils sont ensemble.
Et est-ce que je suis prête à accepter de le partager ? Est-ce que ça ne va pas me faire souffrir ? Et-ce que je peux gérer la jalousie ?
Il s'est montré jaloux lorsque je lui ai dis que je draguais d'autre mecs, les filles ça ne le dérangeait pas par contre..., parce que hin, il a quelqu'un alors pourquoi je me serais génée ? Mais dans le fond, je pense qu'il l'accepterait, que j'aille voir ailleurs. Il ne pourrait pas me le refuser.

Voila, je voulais demander l'avis d'"experts" sur cette situation. En gros ça se résumé à : je laisse tomber, franchement c'est un con, difficilement résistible mais à éviter point barre. Ou : c'est une situation qui se prête à établir des relations de polyamour, si on défini des genres de règles qui conviennent à tout le monde.

PS: j'ai 24 ans, lui et sa copine en ont 28.

#
Profil

Serdeloli

le jeudi 13 septembre 2012 à 19h29

Bonsoir :-)
Pour commencer, as-tu abordé avec lui la question du polyamour? En lui expliquant ce que cela signifie et implique, à savoir de l'honnêteté de la part de toute les personnes concernées.
Pour ma part, je suis gênée par le fait qu'il n'ait parlé de rien à sa copine. A mon avis, il n'a pas l'air dans la démarche poly, et tu le dis toi-même, il semble ne pas savoir ce qu'il veut.
te concernant, c'est à toi de réfléchir sur ta propre capacité à partager.
La mise en place d'une relation poly-amoureuse ne peut de toute façon se faire qu'avec beaucoup de dialogue, du respect et encore du dialogue. Après, si lui ne veut quitter ni toi, ni sa copine, il faudra qu'il lui en parle et qu'il réfléchisse aussi à ce que ça implique.
J'espère t'avoir apporté quelques éléments de réponses. N'hésite pas à redemander si ce n'est pas clair.

#

ne sait pas quoi faire. (invité)

le vendredi 14 septembre 2012 à 19h30

Merci beaucoup pour la réponse.

Nous avions parlé d"open" relation, et ni moi ni sa copine n'avions réagis positivement. Je viens juste de commencer à réfléchir sérieusement à une démarche polyamour, depuis qu'il a répondu à mon ultimatum qu'il ne pouvait pas s'engager à quitter sa copine. Mais du coup j'ai coupé tout contacts, et ça va pas aider à dialoguer ^^ Je voulais déjà réfléchir de mon cotés, voir si c'était faisable et si ça valait la peine d'ouvrir un dialogue ou si ma patience avait déjà été atteinte - je ne crois pas être très patiente :D

Oui, il ne sait pas ce qu'il veut et/ou ne le dit pas clairement. Mais il a choisit de ne pas parler de la situation à sa copine, donc de ne pas m'assumer, ce que je ne pense pas devoir accepter. Et effectivement ça ne va pas avec la démarche d’honnêteté du polyamour, même s'il est honnête avec moi.

Il est prêt à dialoguer avec moi, et il est très respectueux. Il regrette mais accepte que je coupe la communication. Là je suis en voyage, je verrais bien si je veux ré-ouvrir un dialogue avec lui lorsque je rentrerais. Pour l'instant je veux rester sans contacts, ça me laisse du temps pour prendre du recul et essayer de passer à autre chose.

Merci beaucoup pour l'aide, les choses sont plus claires dans ma tête maintenant :)

#
Profil

exred

le vendredi 14 septembre 2012 à 19h54

Vu comme tu le présentes, il semble que dans l'état actuel des choses il ne soit pas prêt à assumer une relation avec toi et avec sa copine en même temps. Tout regrettable que cela puisse être ça ne dépend que de lui, et à mon avis à défaut d'une position claire et assumée auprès de tous de sa part, il vaut mieux laisser tomber.
Par ailleurs tu dis qu'il est honnête avec toi mais d'un autre côté il ment à sa copine qu'il a depuis plusieurs années, il y a de quoi douter, cela ne respire pas la franchise.
Bref je serais toi je n'insisterais pas plus que ça dans cette relation.

Par contre parallèlement ça ne t'empêche pas de réfléchir à ce que toi, indépendamment de tout contexte ou opportunité, tu attends des relations que tu pourrais être amenée à nouer à l'avenir. Ce ne sera pas du temps perdu.
C'est plus facile de trouver quand on sait ce qu'on cherche.

#
Profil

LuLutine

le samedi 15 septembre 2012 à 14h58

exred
Par ailleurs tu dis qu'il est honnête avec toi mais d'un autre côté il ment à sa copine qu'il a depuis plusieurs années, il y a de quoi douter, cela ne respire pas la franchise.

Moi je ne trouve pas cela contradictoire.
Il a très peur d'être honnête avec sa copine car il a peur de détruire une histoire construite depuis 4 ans, ce qui n'est pas rien.

Par contre il trouve peut-être moins "grave" de risquer de perdre quelqu'un qu'il vient juste de rencontrer cet été, et avec qui il n'a peut-être pas de "projets de vie" (alors qu'avec sa copine, ça a peut-être été évoqué, qui sait ?).
C'est pourquoi il estime sans doute qu'il n'a rien à perdre (et même tout à gagner) à être honnête devant "ne sait pas quoi faire." Surtout que, son autre copine n'étant pas "cachée", "ne sait pas quoi faire." risquerait peut-être d'apprendre d'une manière ou d'une autre des choses qu'il lui aurait cachées. Ce ne serait pas très futé de sa part à lui.

Par contre, là où je te rejoins exred, c'est qu'il n'a pas l'air prêt à assumer. Pour ma part je n'accepterais pas une relation avec un homme qui trompe sa femme/copine avec moi. Par respect pour elle, et aussi pour moi. J'ai le droit d'exister autant qu'elle, et elle a le droit d'être au courant. Ou alors, c'est que l'une de nous deux ne mérite pas d'être respectée.
Enfin, c'est juste mon avis. Certains poly ne voient aucun inconvénient à être une "maîtresse" ou un "amant" caché...

#

ne sait pas quoi faire. (invité)

le samedi 15 septembre 2012 à 23h22

J'ai eu beaucoup de doutes sur son "honnêteté auto-déclarée", surtout au début, et je ne sais toujours pas à quel point lui faire confiance. Quelqu'un qui trompe, ça n'inspire pas confiance, évidement, et il est tout à fait conscient que c'est un obstacle à notre relation, si la relation devait continuer même seulement en amitié, et que cette honnêteté prétendue ou avérée avec moi est un élément important pour moi. Comment être sur qu'il n'est pas un "serial trompeur" et/ou un beau parleur ? Alors j'ai fait des enquêtes indirectes, j'ai posé les mêmes questions plusieurs fois et bien fait attention aux réponses, comme par ex sur leur prétendu baisse de relations sexuelles, ou s'il avait déjà trompé sa copine avant moi. Il a répondu avec le même calme et je n'ai jamais eu d'infos qui se contredisaient. Je me suis aussi demandé pourquoi m'avouer qu'il avait une copine, s'il n'était pas dans une démarche au moins partielle d’honnêteté. Alors j'ai fini par me dire que son honnêteté auto-déclarée était au moins en partie avérée. Aussi, je suis persuadée qu'il ne veut ni faire de mal à l'une ni à l'autre - de ce que j'ai pu voir, ça ne le rend pas heureux. Bien sur, je peux me tromper du tout au tout, être naïve et aveugle ^^, mais je choisis de faire confiance à mon jugement.

Oui, la différence entre sa relation installée avec sa copine et celle que nous avons eu explique probablement pourquoi il m'a dit qu'elle existait, et pourquoi il ne lui a pas dit que j'existais. Je crois aussi que j'ai un caractère différent de sa copine et que c'est une autre explication. Je suis plus ouverte (par ex je suis bi, et bien qu'ils soient tout deux parfaitement éduqués, ils sont originaires d'un pays plus traditionnel que le notre ou je ne crois pas qu'on parle de polyamour), je ne suis pas le genre à me cacher des vérités que je ne veux pas voir (comme d'après lui ce serait le cas avec elle par rapport à leur problème sexuel et de distance, leur absence et potentielle impossibilité de projets pour vivre ensemble et sur lesquels il m'a dit avoir du mal à dialoguer avec elle). Moi j'ai tendance a aimer quand tout est mis sur le tapis, je m’énerve, je cherche des solutions, ou j’abandonne. Je suis loin d'être statique. Je n'aime pas rester dans des impasses ni savoir qu'il y a un truc qui cloche sans savoir quoi, j'aime savoir pourquoi j'abandonne, ou pourquoi je continue. Et je crois que lui a besoin de communiquer sur ce qu'il vit, même s'il ne sait pas trop ou il en est. Je lui ai dit ce que je voulais et l'ai forcé (un peu) à prendre des décisions (qu'il ne voulait pas prendre pour ne pas risquer de perdre quoi que ce soit) et à me les communiquer, pour moi même prendre les miennes, et les lui communiquer.

Je pourrais bien sur abandonner tout ça, et c'est ce que j'essaye de faire présentement. Le problème: j'arrête pas de penser à lui. Le fait est que je me suis sentie si bien avec lui sur tout les plans - sexuels, discussions triviales et sérieuses, activités, tendresse, être avec lui était très agréable, malgré le problème de l"autre", et ce genre d'alchimie n'arrive pas tout les jours, je peux même dire que la dernière fois ça remonte à il y a 5 ans, et ça n'était même pas aussi bien aussi vite. Oh, je sais qu'il y a/avait un problème dans cette relation et qu'il y aura d'autres hommes dans ce monde qui pourront me correspondre, mais pour l'instant, je veux celui là, et c'est bel et bien un problème auquel je m’attelle tant bien que mal ;D

Je suis consciente qu'on peut aimer plusieurs personnes de manières différentes, je pense en être capable et je pense que je pourrais en être heureuse, même si je peux être heureuse et monogame aussi, et je vois bien qu'il tient à sa copine puisqu'il ne la quitte pas malgré leurs problèmes, et j'ai bien vu qu'on ne pourrait pas résister l'un à l'autre lorsqu'on était face à face. Mais si je me rend compte que c'est vraiment trop difficile de ne pas le voir, et je vais me forcer à ne maintenir aucun contacts avec lui un ou deux mois, alors je devrais bien chercher une autre solution avec lui, et voir si on peut trouver quelque chose qui nous correspondent à tout les deux, et de part vos conseils ça devra réclamer beaucoup de dialogues, qu'il m'assume car je le mérite, et idéalement de l’honnêteté de sa part vis à vis de sa copine *aussi* (il y a pensé, mais ne l'a pas fait, probablement en partie parce qu'on n'allait pas continuer à se voir..), pour tenter d'établir si c'est possible quelque chose qui me rende heureuse, qui le rende heureux et idéalement qui rende sa copine heureuse tout en sachant la vérité, parce qu'il n'y a rien d'autre d'important, au final.

Ou sinon, peut être que je déciderais de rester monogame, point barre, dans la situation actuelle, ça serait quand même le plus simple. ;D

#

beah (invité)

le lundi 11 juillet 2016 à 09h05

Disons qu'on sait rencontré sur facebook on s'est beaucoup parler quand on s'est rencontré face a face on a eu une attirance l'un envers l'autre après on a eu des rapport sexuelle il dit qu'il veut qu'on baise ensemble but il a sa meuf elle est vierge

Quoi faire?

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion