Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Polyamour égocentrisme

#
Profil

oO0

le vendredi 27 avril 2012 à 01h54

Visiblement, il n'y a que moi que cela gêne que l'argument de l'égocentrisme soit invoqué avec une réprobation moralisatrice. Personnellement, je ne vois pas comment il est possible d'éviter ce phénomène dans les relations "sexuelles" et "amoureuses" dès lors qu'il est question de plaisir et de bonheur. Personnellement, je me vois mal reprocher à une personne de rechercher son plaisir et son bonheur dans ce genre de relation. Et avant de reprocher à une personne de ne chercher que son plaisir et que son bonheur, il me semble y avoir une multitude de possibilité à envisager.

La première, c'est qu'il y a une différence monumentale entre rechercher son plaisir et son bonheur et ne rechercher que son plaisir et que son bonheur - ce qui est, ici, purement égocentrique.

La seconde, c'est qu'il me semble nécessaire - même si insuffisant - qu'une personne vive une telle relation avant tout pour elle-même avant que de la vivre pour l'autre : "Tu sais, c'est plus pour toi que je vis notre relation que pour moi." - voilà ce que cela donne de mettre l'autre avant soi et il ne s'agit certainement pas de la plus belle déclaration d'amour ou manifestation de désir.

[Et j'en passe et j'en passe.]

Bref, attendre qu'une personne mette l'autre avant elle me semble une attente très égoïste ou, en d'autres mots, l'attente de davantage d'altruisme que d'égoïsme me semble suspecte de ce dernier en dépit de son ton réprobateur pour une impulsion qui me semble nécessairement égoïste et égocentrique. (Une fois accepté cela, oui, il me semble possible de parler de se décentrer.)

_________________________

Obs, je n'avais nullement l'intention d'adopter semblable ton réprobateur à ton égard car je me pose plutôt la question de savoir si tu ne te juges pas encore plus sévèrement que tu ne juges les autres. Penses-tu sincèrement pouvoir exprimer ton affection dans une relation de la sorte ?

"Tu sais, c'est plus pour toi que je vis notre relation que pour moi."

T'autorise-tu à vivre une relation d'abord pour toi-même ? "D'abord pour toi-même" ne signifie pas que pour toi-même, mais assumer ce que l'autre ne peux pas assumer pour toi : tes désirs et tes sentiments. Les assumer ne signifie nullement ne pas accepter ceux de l'autre, mais les offrir et rendre possible leur rencontre... ou pas. Après, certes, même si cela me semble nécessaire, cela ne me semble pas suffisant et c'est là qu'intervient la question de la recherche du plaisir et du bonheur de l'autre qui peut très bien avoir lieu sans soi : "Désolé, je ne veux pas." ou encore "Désolé, je ne veux pas de toi."

Message modifié par son auteur il y a 8 ans.

#
Profil

LuLutine

le vendredi 27 avril 2012 à 13h17

RIP
Bref, attendre qu'une personne mette l'autre avant elle me semble une attente très égoïste

Suis d'accord avec ça en particulier et avec l'intervention de RIP en général.

Pour ce qui est de F. Simpère, elle a bien expliqué que certaines relations exclusives ne fonctionnent pas, et défend le polyamour (ou lutinage, pour se rapprocher de son vocabulaire à elle) comme un modèle possible mais non obligatoire. Tout comme l'exclusivité d'ailleurs, qui devient alors un modèle possible mais non obligatoire...

Ce qu'elle dénonce c'est le modèle "monogame" présenté comme "seul possible". Elle se fonde sur les statistiques de divorces, entre autres, pour montrer que beaucoup de relations exclusives ne fonctionnent pas sur le moyen ou long terme. A aucun moment elle ne prétend que toutes les relations exclusives ne fonctionnent pas...

Et oui il est bien de lire, encore faut-il lire attentivement et ne pas interpréter !

#

Popol (invité)

le vendredi 27 avril 2012 à 18h32

Obs, c'est normal de trouver ce qu'on recherche, quand on s'ingénie à le dégotter; au milieu de tout le reste, ça apparaît de manière pré-déterminée au détriment de tout ce qui l'entoure.

En l'occurence, la connotation d'un terme, plus que la signification de ce terme. C'est pourquoi je propose le terme d'égocentricité: un processus intelligent qui amène vers un amour propre de soi renforcé et naturel. Et qui n'a aucun besoin, du coup, d'écraser qui que ce soit pour se renforcer.

La personne la plus importante dans la vie de chacun, c'est lui-même. On ne saurait prendre soin des autres si l'on ne prend pas soin de soi-même avant tout.

Je ne vois pas comment entrer en relation saine sans cet oeuf de Colomb-là... et ça n'exclut en aucune façon d'être soucieux de la détresse et du bien-être d'autrui.

Je comprends que ça puisse paraître aussi déroutant que le concept win-win, par exemple: la morale ambiante pose souvent de manière abrupte une sorte de rapports humains qui oppose les gens les uns aux autres.

Mais tout comme les mathématiques, il est pafois des algèbres qui surprennent, comme quand, par exemple,

- par - = +

#

Obs (invité)

le dimanche 15 juillet 2012 à 10h27

Je reviens après quelques temps, après avoir laissé "vivre" cette discussion suite à un simple questionnement que je posais......

Etonnant d'ailleurs de voir le nombre de réactions que cela a soulevé, pour une simple question, qui n'était pas plus orientée que ça...

Etonnant aussi le nombre de réponses où cette question est tranchée net, avec des certitudes si imposées que finalement le questionnement n'a pas sa place.

Etonnant le nombre de vérités énoncées qui semblent ne pas être contestables ou discutables.

Etonnant le nombre de "il faut que" qui précèdent les principes énoncés du polyamour

Etonnant aussi qu'on ait supposé suite à cette simple réflexion matinale que je ne suis pas Polyamoureux :)

#
Profil

bodhicitta

le lundi 16 juillet 2012 à 23h37

comme dit popol"On ne saurait prendre soin des autres si l'on ne prend pas soin de soi-même avant tout. " oui pour savoir aimer il faut être capable de s'aimer d'abord.
Ce sont des phrases que je rappelle depuis des années !
la liberté de chacun s’arrête ou commence celle des autres !

Message modifié par son auteur il y a 8 ans.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion