Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Le polyamour: idée séduisante mais...

Témoignage
#
Profil

Armance

le dimanche 04 septembre 2011 à 16h48

Je vis un amour serein, épanoui depuis presque 20 ans avec le père de mes enfants. Je peux dire de cet homme qu’il est un ancien coup de foudre. Avec le temps, les épreuves, qu’elles soient occasionnelles ou routinières, notre amour a naturellement évolué vers quelque chose de différent. Ce n’est plus l’amour passion des débuts, mais l’attirance est toujours là.
On peut dire que jusque là, nous croyons nous connaître par cœur, « nos cœurs au chaud dans le velours », mais pas toujours.
Et puis voilà qu’un autre est entré dans ma tête, le temps d’un été. Nous nous sommes tout d’abord attendus et désirés avec ardeur. Puis, n’en pouvant plus, j’ai fais le voyage qui m’amenais à lui. Nos retrouvailles ont été envoutantes et torrides…. Seulement, il n’a pas souhaité que notre relation se poursuive, dans la mesure où il n’a pas dénié me répondre par la suite. Depuis j’accuse le coup. J’en parle un peu, beaucoup à mon homme, qui était consentent. Comme il me connaît bien. Il m’a laissé aller, parce qu’il a vu combien s’était plus fort que moi. Cette histoire a eu le mérite de nous enrichir l’un et l’autre.
J’éprouve aujourd’hui la nécessité d’écrire, comme pour mieux mettre à distance les émotions qui m’ont tenu le corps et l’esprit. Je crois que je me sentais prête à aimer deux hommes. Je me demande même si, ce qui m’a entrainé à vivre cette aventure, n’est pas le désir avant toute chose de renouer avec le sentiment de me sentir éperdument amoureuse ? C’est une chose que je ne peux plus vivre avec mon homme.
Pour en finir, le PA me séduit mais pour l’heure il me semble difficile à appliquer et me pose surtout beaucoup de questions.

#

MetaZet_de_passage (invité)

le dimanche 04 septembre 2011 à 17h00

Bonjour Amance,

Ce que tu racontes me fait davantage penser à de l'uni-amour* en série qu'à du pluri-amour*, puisque tu dis que tu ne peux plus vivre un état éperdument amoureux avec ton homme. Donc il y a une personne que tu aimes d'amour : ton amant estival, et une personne avec laquelle ta relation semble lorgner plutôt vers une sorte d'amitié complice : ton mari.

* J'aime pas le mélange du grec et du latin ;-)

#
Profil

LuLutine

le dimanche 04 septembre 2011 à 17h15

MetaZet_de_passage
Donc il y a une personne que tu aimes d'amour : ton amant estival, et une personne avec laquelle ta relation semble lorgner plutôt vers une sorte d'amitié complice : ton mari.

Pour ma part je ne me permettrais pas de juger que quelqu'un "aime vraiment" ou pas quelqu'un d'autre.
Surtout une personne que je ne connais absolument pas et qui poste sur un forum...

Le fait que l'amour ne soit pas forcément passionnel, ce n'est quand même pas nouveau !

Pour tes questions Armance, n'hésite pas à parcourir les articles du site et les discussions dont le thème t'interpelle : je suis sûre que tu trouveras déjà plein de réponses à certaines de tes questions ! Sinon, tu peux toujours poser aussi tes propres questions précises si tu le souhaites !

Bienvenue ici en tout cas ! :)

#

Popol (invité)

le dimanche 04 septembre 2011 à 17h18

Tiens, j'aurais pas vu les choses comme ça.

Armance semble avoir eu une histoire de peau et de sexe et que ça s'arrête là avec monsieur-une-fois, et parle ensuite de cet épisode comme d'un révélateur sur ce qu'elle appelle le polyamour, et qu'elle pourrait vivre; sans plus parler de cet amant.

Et en a du coup plein de questions...

Pas forcément centrées sur la définition de ce qu'elle vit avec l'un ou l'autre (d'abord, elle ne vit plus rien avec l'homme de l'été).

Et si elle les posait, ses questions?

Armance, salut, tu peux le faire? Parce que là, je ne vois pas quoi faire d'autre que hocher la tête mentalement pour que tu continues sur ta lancée. Tu veux parler du polyamour en général, ou de quoi exactement?

#
Profil

katsue

le dimanche 04 septembre 2011 à 19h31

"Je me demande même si, ce qui m’a entrainé à vivre cette aventure, n’est pas le désir avant toute chose de renouer avec le sentiment de me sentir éperdument amoureuse ? "
...très bonne question...
En plein questionnement aussi quand à ma situation actuelle, ton interrogation me parle également...elle constitue à elle seule une réponse pour moi...
Mono pendant 29 années, je comprends fort bien ce que tu as décrit ...sauf
qu'à l'époque mon mari n'a rien voulu entendre, nous sommes à présent divorcés ...
Je me demande pour ma part si je ne cherchais pas dans le Polyamour la possibilité de connaitre au pluriel ces sentiments absolus..et c'est là aussi que je rejoins ta dernière phrase:
"Pour en finir, le PA me séduit mais pour l’heure il me semble difficile à appliquer et me pose surtout beaucoup de questions. "
Je n'ai pu te donner qu'un témoignage, te confier mes doutes aussi..mais t’encourage à persévérer !
Pas de conseils mais juste te dire que tu n'es pas seule ...

#
Profil

ladymarlene

le dimanche 04 septembre 2011 à 20h11

Il y a quand même certains raisonnements qui hérissent un brin mon poil.....

Armance aime d'amour son amant et d'amité son mari ?

C'est ici qu'on retrouve ce genre de raisonnements ?

Donc aimer deux hommes d'amour, c'est impossible ,

Ben dites donc, dites donc, je pensais pas trouver ça ici.....

#
Profil

amantparisien

le lundi 05 septembre 2011 à 10h57

je crois comprendre ce que vit, Armance.
je suis passé par là, avant d'avoir franchi le pas (intellectuel) du polyamour...

Vos réponses a son post viennent de "polyamoureux convaincus".. mais tenez compte du fait que ce concept ne peux être assimilé en une seule fois, c'est une démarche qui prend du temps... pour l'instant, si j'ai bien compris, elle a un mariage heureux, qui a connu une "escapade"....
Et maintenant, elle se demande comment revivre ces moments si forts qui pimentent la vie...
Alors, amour, amitié, amitié-amoureuse ?? quelle importance la définition ??

#
Profil

ladymarlene

le lundi 05 septembre 2011 à 13h07

¨Peut-être.....mais perso, je pense que l'amitié et l'amour, malgré tout ce qu'on raconte dessus sont deux sentiments différents.

Et je pense aussi que l'amitié amoureuse est juste une forme d'amour qui ne dit pas son nom.

Donc, je pense qu'Armance aime deux hommes d'amour mais d'amour différent.

#
Profil

roma

le lundi 05 septembre 2011 à 20h17

pour commencer "ciao a tutti"
Armance,
et Lady que ses points de vu me plaisent beaucoup.

Lady:
"Peut-être.....mais perso, je pense que l'amitié et l'amour, malgré tout ce qu'on raconte dessus sont deux sentiments différents.
Et je pense aussi que l'amitié amoureuse est juste une forme d'amour qui ne dit pas son nom.
Donc, je pense qu'Armance aime deux hommes d'amour mais d'amour différent."

je suis d'accord avec toi Lady.
c'est peut ètre la routine? cette différence entre ces deux hommes.suivre son envie avec l'un pourrait créée une nouvelle passion a l'autre et a elle mème du coup,lui faire partager sa joie d'ètre heureuse.épanouie,eux aussi

#
Profil

ladymarlene

le lundi 05 septembre 2011 à 20h33

Ben que oui, c'est la routine !!!! Même amoureux à en mourir, on n'y échappe pas !

Merci en tout cas, Roma !

#
Profil

ladymarlene

le lundi 05 septembre 2011 à 20h37

Je me demande même comment on peut confondre l'amitié et l'amour. A mon sens, ça n'a vraiment rien à voir.

On m'a parlé de "confusions de sentiments" mais c'est justement là que le bas blesse : je ne confusionne pas, ça ne m'est jamais arrivé...ou alors dans le sens inverser, "je ne suis pas amoureuse !!!!"

#
Profil

LuLutine

le mardi 06 septembre 2011 à 00h11

amantparisien
Alors, amour, amitié, amitié-amoureuse ? ? quelle importance la définition ? ?

Justement, au fond ça n'a pas grande importance, sauf éventuellement pour la personne qui ressent les sentiments, et encore.
Pour ma part c'est l'une des raisons (avec le fait qu'on ne peut pas se permettre de dire qu'on sait mieux que l'autre ce qu'il ressent) qui m'ont fait bondir quand j'ai lu ce qui m'a semblé un jugement bien hâtif :

MetaZet_de_passage
Donc il y a une personne que tu aimes d'amour : ton amant estival, et une personne avec laquelle ta relation semble lorgner plutôt vers une sorte d'amitié complice : ton mari.

Cela, en plus du fait qu'Armance ne nous demande pas, a priori, de l'aider à mettre une étiquette sur ses sentiments (et, quand c'est arrivé à katsue il y a quelque temps, je crois me souvenir que la majorité d'entre nous lui a répondu que l'étiquette donnée, surtout par les autres, n'avait pas grande importance, que c'était elle qui savait ce qu'elle vivait).

#
Profil

ladymarlene

le mardi 06 septembre 2011 à 06h21

+1, lulutine. Les autres ne savent pas ce que vous ressentez et c'est bien ce qui m'a fait le plus mal ces derniers temps.

#
Profil

Siestacorta

le mardi 06 septembre 2011 à 08h40

ladymarlene : ça te fait mal que les autres ne sachent pas ce que tu ressens ?

Explicite ?

#
Profil

ladymarlene

le mardi 06 septembre 2011 à 08h50

Ca fait surtout mal de leur expliquer et qu'ils interprètent selon ce que eux ont envie que je ressente.....

#
Profil

Siestacorta

le mardi 06 septembre 2011 à 08h56

Ils ne comprennent pas, ou ils font semblant ?

Sont-ils parmi nous ? (8E

#
Profil

ladymarlene

le mardi 06 septembre 2011 à 09h10

Oh oui, je peux te dire que ladymarlene les a vu !!!!!

Je ne sais pas mais je pense que les gens monogames dans l'âme comprennent intellectuellement ce que nous ressentons en aimant deux personnes dans le respect et l'honnêteté mais ne le comprennent pas affectivement ce qui dans le fond est le plus important.

#
Profil

amantparisien

le mardi 06 septembre 2011 à 10h11

Donc, on peut dire qu'ils le "conçoivent" intellectuellement, mais ne le ressentent pas.

Je comprend çà. Il n'y a pas si longtemps, j'étais un monogame strict et absolument fidèle (même en pensées), et ce n'est que quand je suis passé du "côté obscur", que j'ai en effet éprouvé ce que c'est que d'aimer deux personnes.
J'ai souvent constaté que la tolérance, face a la tentation extérieure vient aux gens avec l'âge, l'experience. Les jeunes sont souvent intolérants face a çà.. ils sont dans "l'amour absolu sans compromis", et puis a force de faire des entorses a la règle, ils mettent de l'eau dans leur vin...

Ladymarlene, tu cherches a convaincre les gens, te justifier peut etre a leurs yeux. Tu n'y arriveras pas. abandonne cette idée, tu vivras mieux.

#
Profil

ladymarlene

le mardi 06 septembre 2011 à 12h10

Oui, tu as raison.

Tout à fait même.

Je dois arrêter d'essayer de convaincre les gens que mon choix vaut le leur, de toute façon, ils ne le comprennent pas. Et même s'ils ont ressenti ce que je ressens, ils l'ont nié ou l'ont appelé "crush," "béguin", "toquade..." et tout ça, ça veut dire "amour !"

Finalement, notre langue n'est pas si limitée, elle est juste précise.

#
Profil

dragonphoenix

le mardi 06 septembre 2011 à 12h42

amantparisien
J'ai souvent constaté que la tolérance, face a la tentation extérieure vient aux gens avec l'âge, l’expérience. Les jeunes sont souvent intolérants face a çà.. ils sont dans "l'amour absolu sans compromis", et puis a force de faire des entorses a la règle, ils mettent de l'eau dans leur vin...

Hum... on a clairement pas fréquenté les mêmes jeunes, ni les mêmes vieux d'ailleurs... Et c'est vite résumé tout de même... Je trouve que tu as une vision des jeunes typique d'un "vieux sage qui comme il est vieux et sage connait mieux la vie que toi, mon enfant".

D'ailleurs, comme on parle de définition : c'est quoi, ta définition des jeunes ?!

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion