Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Mon psy dit que.....

#
Profil

ladymarlene

le jeudi 24 mars 2011 à 20h45

Tu as raison Wazaa.... Tu as raison. Il n'y a pas de règles, sinon on serait toujours sérieux maitrisés, on tomberait toujours amoureux du bon.... Il n'y a pas de raison dans l'amour.... C'est pour cela que c'est merveilleux.

#
Profil

PolyEric

le vendredi 25 mars 2011 à 01h22

Wazaaa
Pourquoi ça doit-il être réglé/maîtrisé ? Alors que précisément dans ce domaine-là, la raison, connaît pas ?

La raison, on peut la rechercher sans chercher à maîtriser ou à régler, juste pour savoir, pour comprendre, se sentir mieux, mais aussi pour mieux réagir la fois suivante.

Par suite, je pense que l'amour a ses raisons, que la raison peut ne pas ignorer.

Par contre, je pense comme vous que l'amour ne peut être ni maîtrisé, ni réglé, tout simplement parce que si on essaye, il se dérobe.

Par ailleurs, je pense qu'il faut essayer de maîtriser sa vie, et la ramener sans cesse dans le camp de l'amour, car les vilaines tentations sont partout cachées, et partout elles cherchent à nous éloigner de nos belles tentations qui pourtant feraient notre bonheur si nous les suivions à chaque instant.

Message modifié par son auteur il y a 8 ans.

#

(compte clôturé)

le vendredi 25 mars 2011 à 02h03

@ ladymarlene:

C'est un fait, les sentiments et les émotions sont par excellence des chevaux fous, rebelles à la domestication. On peut tout juste apprendre à les vivre un peu plus sereinement.

Le travail avec le psy peut simplement te donner des clés pour passer à travers l'épreuve, mais pour le coup de la solution, c'est raté :-/ . Le plus probable, c'est qu'un jour tu seras de l'autre côté sans t'en être rendue compte.

Maintenant, autre chose: les genoux mous et le souffle coupé, les moyens et le cœur en quenouille, tu peux tenter de les utiliser pour comprendre pourquoi ça se passe comme ça, au-delà de la situation particulière et de la recherche de la bonne attitude à avoir.

Tiens ça me fait penser à Agrippine, la BD; ça te prend remous de le côtoyer comme tu dis, et ce bouleversement me renvoie à des émois adolescents, quand le jeu n'est pas tant dans la séduction et l'aboutissement que dans le fait de s'éprouver comme un être plein d'émotions potentielles, vivant et vibrant. Comme si on se donnait une preuve que, ah, oui, je peux me laisser chavirer. La personne qui nous émeut est presque moins importante que le fait de vivre une émotion forte au milieu du reste d'une vie relativement bien maîtrisée. Ceci dit sans aucun jugement sur la légitimité, la force et la qualité de cette émotion.

Message modifié par son auteur il y a 8 ans.

#
Profil

ladymarlene

le vendredi 25 mars 2011 à 19h42

Tu as tout à fait raison, wazaaa, souvent j'ai l'impression d'avoir 15 ans quand il est dans le coin ou que je pense à lui.

En fait, les sentiments éprouvés sont plus importants que celui ou celle qui vous les fait éprouver ?

Et quand tu parles de l'autre côté, tu parles qu'un jour mes sentiments s'étioleront ?

Le problème est que j'ai pas tant envie que ça que mes sentiments s'étiolent......

Donc, la souffrance, c'est aussi une matière de le retenir près de moi quand il est absent...
Oh la la, j'espère que je suis claire, je sens une méga crève arriver et franchement mon esprit s'embrume à vue d'oeil !!!

#

(compte clôturé)

le vendredi 25 mars 2011 à 20h40

De l'autre côté? On ne sait pas ce qu'il y a... des folles nuits, un bouleversement de vie ou alors une baudruche dégonflée, va savoir.

Faut être prêt à tout, s'attendre à tout, tout espérer.

Donc, la souffrance, c'est aussi une matière de le retenir près de moi quand il est absent...

Aaaah... Intéressant, ça... Ben d'une manière ou d'une autre, on a besoin de cultiver le souvenir/image de la personne, pour ancrer quelque chose.

J'irais pas te jusqu'à te souhaiter "Bon rhume", mais si la montée de température et les brumes de cerveau t'envoient sur des pistes pareilles, je dis que les virus sont parfois vecteurs de changement... Tous bes bouchoirs, ba chère. :-D

Message modifié par son auteur il y a 8 ans.

#
Profil

ladymarlene

le vendredi 25 mars 2011 à 21h40

Je découvre toutes ces choses au fur et à mesure que je les ai écrit.
Ce soir, il m'a dit "vous pourriez illuminer une maison avec toute la tension que vous dégagez."
Et il a ajouté "V, (une collègue à lui que je connais aussi,) elle est toujours aux anges quand elle me voit, vous êtes toujours tendue.

Oui, je suis tendue. Et cette tension, c'est la peur. La peur des sentiments que j'éprouve pour lui, la peur de craquer, la peur de tout garder.... Et en même temps, l'envie que LUI se décide ce qui me dédouanerait totalement de toute responsabilité !
Merci en tout cas, pour le chemin que je parcours en ce moment même.

#

(compte clôturé)

le samedi 26 mars 2011 à 11h15

ladymarlene
Je découvre toutes ces choses au fur et à mesure que je les ai écrit.

Ahhhh, la puissance de l'outil "parler"!!! Formuler les choses au lieu de les garder en bouillasse dans sa tête, je trouve que c'est l'arme suprême, pour ma part.

Oui, je suis tendue. Et cette tension, c'est la peur. La peur des sentiments que j'éprouve pour lui, la peur de craquer, la peur de tout garder....

T'as peur de tout et son contraire. La peur paralyse, c'est ce qui t'arrive, tu restes sur le seuil, sans oser partir ni rentrer.

Et en même temps, l'envie que LUI se décide ce qui me dédouanerait totalement de toute responsabilité !
.

Haaa... C'est papa qui fait ça, normalement, en attendant que ladymarlene devienne capable de le faire toute seule...

On dirait que tu repars des années en arrière avec cette histoire...

Message modifié par son auteur il y a 8 ans.

#
Profil

ladymarlene

le samedi 26 mars 2011 à 13h29

Je pense que quand il y a sentiments sans sexe, on repart forcément dans l'adolescence.
Donc, pas étonnant que j'essaie de me dédouaner.... Parce que si je fais le premier pas, c'est lui que je dédouane et j'en ai pas envie !
Et je ne parle même pas de la possibilité qu'il me dise que "non, non il n'y a jamais rien eu, c'est dans votre tête tout ça..."
En fait, c'est très gamin. C'est presque "c'est lui qu'a commencé, c'est à lui de finir !"
Immature ? Ben oui, plutôt...

#

(compte clôturé)

le samedi 26 mars 2011 à 13h39

Hu, que tu es dure avec toi-même. J'avais en tête autre chose: c'est que ce qui t'attire dans cette histoire, c'est peut-être justement l'impossibilité (pour une raison ou une autre) que ça se vive.

Message modifié par son auteur il y a 8 ans.

#

(compte clôturé)

le samedi 26 mars 2011 à 14h05

Ce qui te fait le plus peur finalement, c'est que ça s'arrête. Que l'ambiguïté qui s'est installée, qui te permet de rêver, de désirer, tout ça très discrètement et sans que ça devienne trop lourd de conséquences, prenne fin. Parce que oui, même si c'est frustrant, il ne faut pas perdre de vue que c'est agréable ces plages de désir muet où tout est possible parce que rien n'a encore été posé.

Se déclarer ça sonnerait la fin de la récréation. Tu sortirais du rêve et ce serait peut-être mieux, peut-être moins bien.
Et tu n'as pas envie de prendre cette responsabilité. Et tout le monde ici je crois peut comprendre ça.

Moi je te conseillerais volontiers de prendre encore ton temps. De profiter de tes sensations, d'en jouir autant que possible, de te laisser aller à tout ça, parce que tout ça est sans doute bon pour toi - au moins parce que ça remue des choses importantes dans ta tête, des choses qui compteront plus tard et qui te feront prendre des directions nouvelles.

Mais je sais bien que la patience est le pire des conseils...

#

(compte clôturé)

le samedi 26 mars 2011 à 16h21

Aussi d'accord avec Janis qu'avec moi-même :-) :-) :-)

Ouais, ça se tient.

Et puis tu sais, la dernière fois que j'ai flippé amoureusement comme tu le fais, j'avais 40 piges bien sonnés.

Alors, hein, ladymarlene, gentil avec soi-même, tchouic-tchouic bisou sur les petites mimines. :-D

#
Profil

ladymarlene

le samedi 26 mars 2011 à 20h39

Je vous aime, les filles. Non seulement vous avez capté l'essence même de mes craintes mais en plus vous êtes plus gentilles avec moi que moi-même !
Oui, j'ai peur que ça s'arrête parce que ça me file la pêche, ça m'a fait perdre 10 kilos, ça me met du rose aux joues et les yeux brillants.... Et si ça s'arrête, je perdrai tout ça.
Si on passe à autre chose, on passerait à la vie réelle.

Et dans le fond, c'est ça, je n'ai pas envie que ça s'arrête.

Merci 1000 fois de m'avoir aidé à clarifier mes sentiments. Dans le fond, je le savais. Il suffisait juste que ce soit écrit clairement.
@ wazaaa : tu as capté quelque chose d'essentiel. Je suis HYPER méchante avec moi-même. J'ai vraiment du mal à être indulgente avec moi-même et à ne pas me traiter comme je ne traiterais pas mon chat. (Non, parce que mon chat, je l'adore et je ne le traiterais surement pas aussi durement !)

#

(compte clôturé)

le samedi 26 mars 2011 à 20h50

Ah, le coup de jeune que ça fout, de tomber amoureux! :-D

Longue vie à l'amour de toi-même et à ton chat! (+)

#
Profil

ladymarlene

le samedi 26 mars 2011 à 21h02

C'est clair.... <3 <3 <3 <3 <3
De toute façon quoiqu'il se passe, cet homme, je lui devrai une reconnaissance éternelle (comme ils disent dans "toy's story....") car son regard et certains de ses propos m'ont donné un coup de fouet et maintenant, quand quelque chose me gêne, je le dis !

#

(compte clôturé)

le samedi 26 mars 2011 à 21h08

Yesss!

Sinon, est-ce que maintenant que les enjeux sont plus clairs, tu peux envisager de te déclarer?

#
Profil

ladymarlene

le samedi 26 mars 2011 à 21h41

Heu..... Je ne sais pas. Sachant que ça briserait tout le reste, cette relation légère et ennivrante.... ça fait quand même peur !

L'idéal, ce serait que je n'ai pas à me déclarer. Que ça vienne naturellement, qu'un jour on ne puisse plus résister et qu'on glisse doucement....

#

(compte clôturé)

le samedi 26 mars 2011 à 21h50

Et en plus, elle apprend la patience? C'est un jour béni, dis donc! :-)

#
Profil

ladymarlene

le samedi 26 mars 2011 à 22h05

Oui, pourvu que cette toute nouvelle sagesse dure !!!!
Merci, en tout cas !

#

(compte clôturé)

le samedi 26 mars 2011 à 22h14

Tu profites de ce que d'autres m'ont donné auparavant. Fais passer plus loin! (+) :-)

#
Profil

ladymarlene

le dimanche 27 mars 2011 à 23h25

Je n'y manquerai pas ! Je le revois demain (ben oui, quatre jours par semaine, le reste du temps, je pense à lui....) et... Ben on verra bien s'il continue à la jouer borderline en attendant que ça bascule.....
Mais ce qui est bizarre, c'est que dès que l'un touche un peu l'intimité de l'autre, l'autre se dérobe.....
Aurions nous aussi peur l'un que l'autre de perdre cette relation ?
Préfèrerions nous cette relation sans danger et sans conséquence à une relation plus sérieuse... ou même à l'arrêt de toute relation ?

Ceci dit, c'est peut-être sans rapport... mais si je me suis tapée une presque dépression au mois de janvier lorsqu'il n'était pas là, lui a claqué sa démission.... A priori sans rapport....mais bon....je note !

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion