Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

C'est beau l'amour !

#
Profil

amorgen

le mercredi 09 juin 2010 à 12h22

titane
je crois que la contemplation esthétique de l'amour serait la différence entre "je t'aime" et "j'aime t'aimer".. non ?

Bon j'ai relu le fil plusieurs fois mais ça ne passe pas, je n'aime vraiment pas le terme "contemplation esthétique de l'amour".
Soit je ne comprends pas ce que tu veux dire, soit je le comprends et le mot ne me convient pas.

On utilise en général "contemplation esthétique" pour l'art, pour le différencier du sens religieux. Mais dans ce que tu exposes la frontière est bien ténue particulièrement lorsque tu parles de "pont entre le corps et l'âme".
Serais-tu le Saint-Jean de la Croix du polyamour ?
Taquinerie mise à part, il existe en effet un espace contemplatif qui de mon point de vue est une conséquence de l'amour. Dans cet espace qui est effectivement une "connexion entre soi et soi" qui procure de la joie, la présence ou l'absence de l'être aimé est accessoire, cet état (qui n'est pas constant) peut même perdurer après la fin de la relation. Bobin disait joliment quelque part que si l'on a eu la chance d'être une seule fois aimé, cela ne nous quittait jamais.
Là où je ne te rejoins pas c'est que cet état peut aussi être induit par une amitié profonde, je ne fais d'ailleurs pas vraiment de différence entre amour et amitié.
Par contre je suis d'accord sur le fait qu'il faille abandonner toute dimension psychologique, et ne n'ai pas de crainte à aller sur un terrain plus spirituel ou mystique du moment qu'on laisse le lyrisme au vestiaire.

#
Profil

titane

le mercredi 09 juin 2010 à 18h26

On utilise en général "contemplation esthétique" pour l'art, pour le différencier du sens religieux. Mais dans ce que tu exposes la frontière est bien ténue particulièrement lorsque tu parles de "pont entre le corps et l'âme".

Tout à fait ! C'est donc bien pour cela que j'utilise cette "formule" car on se questionne sur cette autre formule : "l'art d'aimer" ou "c'est beau l'amour"... donc j'utilise justement le champs lexical lié à l'art... bien vu (+)

L'âme n'a rien avoir avec religion, si ? pas forcément en tous les cas ! Même les athées ont une âme non? :-)

il existe en effet un espace contemplatif qui de mon point de vue est une conséquence de l'amour. Dans cet espace qui est effectivement une "connexion entre soi et soi" qui procure de la joie, la présence ou l'absence de l'être aimé est accessoire, cet état (qui n'est pas constant) peut même perdurer après la fin de la relation. Bobin disait joliment quelque part que si l'on a eu la chance d'être une seule fois aimé, cela ne nous quittait jamais....

en plein dedans !! décidemment !! Oui au delà de l'oeuvre on continue à être touché par l'art... au delà de l'être aimé on peut être touché par l'amour... juste pendant des instants de grâce (aïe !... ça te fait mal ?)

Là où je ne te rejoins pas c'est que cet état peut aussi être induit par une amitié profonde, je ne fais d'ailleurs pas vraiment de différence entre amour et amitié.

Pas de bol !! On se rejoint tout à fait car je ne fais aucune différence entre amitié et amour et je défends la "pratique" de passer de l'amitié à l'amour dans une douce continuité... en une journée... et vice versa... je suis tout à fait d'accord avec toi... Pour moi l'amour multiple est une belle opportunité justement de vivre des amitiés amoureuses ou des amours amicales... une ouverture du champs des possibles !

Par contre je suis d'accord sur le fait qu'il faille abandonner toute dimension psychologique, et ne n'ai pas de crainte à aller sur un terrain plus spirituel ou mystique du moment qu'on laisse le lyrisme au vestiaire

Super ! Je ne sais pas trop ce que tu entends par lyrisme... question de style peut-être... je ne prétends pas être un bon "écrivain"... aide moi ! comment parlerais-tu de philo, esthétique ou spiritualité sans être lyrique ou sans être prise-de-tête comme Onfray ?

Je suis conscient que mon style n'est pas le meilleur... et qu'il peut déranger... mais je sais et je vois que tu sais "passer au dessus"... merci pour cet effort.

Message modifié par son auteur il y a 10 ans.

#

(compte clôturé)

le mercredi 09 juin 2010 à 22h23

Eric_49
Nos croyances sont quelques fois justes, quelques fois fausses. Ce que je recherche ? Quelques fois ceci et quelque fois cela. Bref, je suis spontané, je ne m'oblige pas à rejeter mon amour pour les objets dans lesquels je me suis projeté. Est ce que je te cherche ? Oui, un peu, j'aime bien te charrier. Mais je soulève quand-même une question de fond. Suis je plus spontané, libre et gratuit que Titane lui-même, ou moins ? Là, n'ai pas la réponse, mais je progresse, je progresse.

Aussi spontané
Aussi libre
Aussi gratuit
En progrés aussi ,je confirme!

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion