Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

L'épilation

#
Profil

Boucledoux

le mardi 09 mars 2010 à 14h24

insognare
Je crois que oui...en tout cas j'ai jamais rencontré un homme qui me dise "un cunni avec les poils c'est génial" (je rime en plus !).
Et si je m'imagine à leur place, ben je dois dire que je les comprends...
Z'ont qu'à pas vouloir faire des cunnis tout le temps, na !

mpfff.... ben moi c'est là ou j'avais jamais rencontré une fille qui me dise ça ! ;) (ou alors j'avais pas voulu entendre ? doute du coup...)

Bon, pour revenir au sujet, en ce qui me concerne, d'abord quand on aime, on ne compte pas la longueur des poils (oui, facile je sais...) après... ben c'est sur qu'une toison très dense et très longue c'est parfois un peu gênant mais perso, je suis plus gêné par un sexe complètement imberbe pour l'image de fantasme juvénile qu'il me renvoi et que je ne partage pas. J'ai déjà une copine beaucoup plus jeune que moi, là j'ai carrément l'impression d'être un peu pédophile !

Ensuite, pour les mecs, moi je ferai attention aux parallèles rapides : oui, c'est une question aussi, pourquoi pas, mais pas la même parce que ce ne sont pas du tout les mêmes ressorts qui jouent. Dans un cas c'est une manière de se montrer un peu plus attentif à son apparence que la moyenne voire de jouer sur l'inversion de signes genrés (moi par exemple, assez poilu du dos, je ne l'ai jamais fait mais j'ai été tenté et je le ferai surement un jour "pour voir"), dans l'autre, c'est une injonction systématique, obligatoire et normative...

#

(compte clôturé)

le mardi 09 mars 2010 à 14h25

Nous disons donc : un homme PA anti-épilation, un ! Avec x, y, z, autres paramètres persos.
Ah bon ? Ma commande ne peut pas être honorée ?
Mdr.

#
Profil

Siestacorta

le mardi 09 mars 2010 à 14h34

lam
j'adhère à la réflexion générale.

Au sujet du ressenti des hommes c'est au niveau des cunni que je me questionne : messieurs, est-ce que c'est vraiment mieux avec les poils courts ?

Au contraire.
Pour moi, un minimum de poils, ça habille.
Je trouve pas très joli le sexe féminin, au départ. Comme l'anus... C'est un aperçu de l'intérieur du corps. Bon, ça c'est mon idée à moi.

Au contact du cuni... Avec ou sans, c'est différent, bon. Mais mieux... pas vraiment. Et pis j'aime bien avoir des repères, de savoir que je peux tourner autour avec mes baisers. Sans les poils, je peux arriver direct dessus sans être prévenu, et c'est moins drôle.

Mais je veux surtout dire que le poil, chez l'homme ou la femme, c'est un jeu d'ombre et de contraste sur un corps. Autour du pubis, c'est vraiment esthétique, pour moi, c'est symbolique d'un espace différent du reste du corps. Moins d'anatomie, plus de flou.

#
Profil

lutevain

le mardi 09 mars 2010 à 14h55

bohwaz
Je confirme : les garçons ont des poils et ils arrivent à se laver très bien aussi ^^

Sinon faut lire le lien de BenjaminL que j'approuve totalement et qui dis plein de choses vraies, et notamment que se raser / s'épiler ça fait puer plus (échauffement, transpiration, toussa).

Attention au fait que la transpiration en elle-même ne sent pas "mauvais". C'est la dégradation des odeurs qui change tout, notamment due au stress!… Cool…

#
Profil

bohwaz

le mardi 09 mars 2010 à 16h18

lam
Au sujet du ressenti des hommes c'est au niveau des cunni que je me questionne : messieurs, est-ce que c'est vraiment mieux avec les poils courts ?

Non. Les poils courts ça pique et ça irrite (essaye de te frotter sur une barbe de 3 jours d'un garçon tu me dira si c'est doux), c'est assez désagréable et ne donne vraiment pas envie d'en faire. Du coup soit tu épile/rase mais faut le faire régulièrement pour pas que ça repousse, soit tu laisse assez long pour que ça soit doux.

Perso les deux (rasé ou pas) me conviennent, c'est un choix personnel de la personne ensuite. C'est comme moi je me rase le visage parce que je préfère comme ça, je vais pas faire le contraire pour plaire. Après idéologiquement c'est sûr que je me sens plus proche d'une personne qui revendique de ne pas suivre le dictat de l'apparence, mais là on touche à autre chose :) Et puis bon totalement épilé ça me perturbe quand même, le poil a un rapport avec la sexualité et l'érotisme, l'enlever c'est ôter une bonne partie de l'érotisme à mon sens, et ce sans parler du rapprochement avec la puberté. On pourrait considérer que quelqu'un qui refuse les poils n'a pas vécu sa puberté (psychologique) et reste immature et gamine.

#
Profil

Siestacorta

le mardi 09 mars 2010 à 16h24

Je me demande si ya pas aussi l'envie de jouer avec les outils de la salle de bain ?
Un peu comme quand on a une tronçonneuse, c'est fascinant ce que ça fait comme effet, on a envie de couper des trucs juste parce que ça fonctionne.

Et j'aime bien la sensation de renouveau que j'ai en me rasant le visage, le changement d'apparence.
Est-ce qu'il y a pas cet effet "vernis à ongle pour les pieds", dans l'épilation maillot ? Faire un truc que pour son plaisir et celui de l'amant ?
Une sorte de narcissisme par la transformation, l'artifice.
Que je comprend... Mais que je trouve mal dosé dans l'épilation totale. Comme si sur un visage, je n'avais le choix qu'entre barbe de patriarche et rasage.

Message modifié par son auteur il y a 11 ans.

#

(compte clôturé)

le mardi 09 mars 2010 à 16h29

Siestacorta
Au contraire.
Pour moi, un minimum de poils, ça habille.
Je trouve pas très joli le sexe féminin, au départ. Comme l'anus... C'est un aperçu de l'intérieur du corps. Bon, ça c'est mon idée à moi. Au contact du cuni... Avec ou sans, c'est différent, bon. Mais mieux... pas vraiment. Et pis j'aime bien avoir des repères, de savoir que je peux tourner autour avec mes baisers. Sans les poils, je peux arriver direct dessus sans être prévenu, et c'est moins drôle. Mais je veux surtout dire que le poil, chez l'homme ou la femme, c'est un jeu d'ombre et de contraste sur un corps. Autour du pubis, c'est vraiment esthétique, pour moi, c'est symbolique d'un espace différent du reste du corps. Moins d'anatomie, plus de flou.

Joli ton ressenti Siestacorta ! Artistique.

#

(compte clôturé)

le mardi 09 mars 2010 à 16h33

@Siestacorta : il y a le dosage de l'épilation intégrale partielle ! (oui je sais c'est un pléonasme, ça m'amuse). Concrètement, c'est un maillot semi-intégral avec un rectangle ou un triangle (mieux !) au niveau du pubis. Ainsi l'aspect "femme" est préservé, et les cunnis aussi, pour ceux qui préfèrent en tout cas.

@Bohwaz : en fait, un maillot fait régulièrement à la cire ne doit pas piquer normalement. Même dans la période intermédiaire où on ne peut pas encore épiler de nouveau mais où il y a pas mal de poils (et le bonheur des poils incarnés argh). Alors que la même période pour un homme qui se rase, c'est "au secours tu piques bon sang, je t'embrasse plus si tu te rases pas !".

#
Profil

Siestacorta

le mardi 09 mars 2010 à 16h36

insognare
@Siestacorta : il y a le dosage de l'épilation intégrale partielle ! (oui je sais c'est un pléonasme, ça m'amuse).

A vue de nez (hem...), je crois que c'est plutôt une oxymore.

#

(compte clôturé)

le mardi 09 mars 2010 à 16h40

Arf...je te crois, je n'ai pas le temps de vérifier et de me corriger.
@insognare se met une claque.

#
Profil

K-roll

le mardi 09 mars 2010 à 16h58

Pour avoir essayé les deux, et de manière égoïste, les sensations procurées sont décuplées quand c'est épilé. Donc, pour moi, pas question de succomber à une mode quelconque, c'est un mauvais moment à passer pour, par la suite, du pur plaisir.

@isognare : il existe des produits très efficaces contenant de l'acide acétylsallicilique contre les poils incarnés

@bohwaz : comme le disait Lutevain, c'est la dégradation qui sent. Les aisselles épilées sentent donc moins.

#
Profil

ERIC_48

le mardi 09 mars 2010 à 17h00

Salut K-roll
Voilà, je suis passé dans le sujet épilation,
K-roll, tu me sauve.

#
Profil

lutevain

le mardi 09 mars 2010 à 17h03

Il ne faut pas oublier que la mode de l'épilation a plus ou moins été lancée par les films porno : il fallait montrer toujours plus… et le réglage de la lumière était difficile avec la broussaille…

#
Profil

Romy

le mardi 09 mars 2010 à 17h11

K-roll...il faurait savoir si tu es une fille ou un garçon.
Et si l'épilation qui te décuple le plaisir est la tienne ou celle de ton\ta partenaire.

#
Profil

K-roll

le mardi 09 mars 2010 à 17h14

Femme, et je ne peux parler que de la mienne et de mon plaisir

Message modifié par son auteur il y a 11 ans.

#
Profil

Romy

le mardi 09 mars 2010 à 17h43

Ah, c'est plus clair :-)

#

(compte clôturé)

le mardi 09 mars 2010 à 18h08

@insognare : il existe des produits très efficaces contenant de l'acide acétylsallicilique contre les poils incarnés .

Si tu as des noms de produits (pas hors de prix si possible O_o) je suis preneuse, parce que à part faire des gommages aucune esthéticienne m'a jamais rien conseillé.

#

(compte clôturé)

le mardi 09 mars 2010 à 18h20

pas mal cet article du monde, ça va en faire réflechir plus d'un(e) et au moins, on va peut-être commencer à avoir droit à un autre son de cloches que les sirènes habituelles sur les bienfaits pour la santé de l'épilation, de la poltique "tolérance 0 pour les poils", et des autres considérations hygiéniques...
à croire qu'on avait fini par ne plus réflechir, et que, toujours plus, oui, toujours plus, il fallait faire "comme à la tévé". déjà qu'on en voit à la pelle dans les émissions 100% purs beaufs, des "anonymes" (des gens comme toi et moi, "the girl next door", mais... mais c'est moi en fait que je vois à la télé, viens voir germaine ! geeeermaine !). après les sosies de johnny aux cheveux décolorés, les clones de pamela anderson qui se foutent du plastique sous les nich... pardon dans la poitrine et autres tox' accrocs aux injections botoxées au creux de la joue (mmmmmmmm...!), on a voulu nous faire croire que pour être beau il nous fallait ressembler à des hommes-femmes aux contours assez flous et vous mesdames à des actrices pornos... waoh ! quelle classe, ça fait rêver !
et puis il fallait que la femme soit belle, blonde, grande, mince, le corps ferme, imberbe, pure sans l'ombre d'un... beurk poil ! ... comme une petite fille... mmm comme c'est mignon ! viens faire un bibi à papi ma petite...

bref, la mode 0 poil a envahi les cerveaux déjà formatés pour acheter du coca et comme de bons petits soldats que nous sommes, toujours prêts à suivre nos bergers éclairés, on a tous finis par dire "baaaah caca, c'est sale les poils !". on savait pas trop pourquoi mais comme tout le monde disait pareil ben... on a dit pareil !

#

(compte clôturé)

le mardi 09 mars 2010 à 18h33

@arnaud : :-) Contente de t'avoir ouvert un lieu d'expression supplémentaire. Tu as l'air d'avoir pas mal de choses sur le coeur.
Et à part ça, je suis bien d'accord avec toi, mais l'honnêteté me force à reconnaitre que je cède aussi à ces fameux bergers.

#
Profil

Romy

le mardi 09 mars 2010 à 18h35

Mais c'est parce que tu aimes ça toi aussi Insognare. Tu trouves ça beau toi aussi. Dans ce cas là, pas de problème...
Tu ne cèdes pas aux bergers, tu choisis, non?

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion