Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Comment être poly lorsqu'on a du mal a trouver une personne ?

#

(compte clôturé)

le lundi 08 mars 2010 à 16h28

Par la liste PA du Québec, je viens d'avoir ça (pour ceux qui cherchent des rencontres, mais qui se débrouillent en anglais !) :

Hé, le site Polymatchmaker a fait peau neuve. Tout a été refait... À voir. Marc, il y a aussi les nouveaux sites Modernpoly.com et Blackboxrepublic.com qu'il serait intéressant d'ajouter dans le fichier des ressources poly. Puis, on pourrait aussi ajouter le podcast polyweekly.com Antonin

#
Profil

ERIC_48

le lundi 08 mars 2010 à 18h09

Drya

Bonne remarque qui me permet de réfléchir.

D'expérience, il m'est impossible d'aimer profondément une mono. Si je commence à l'aimer, il y a toujours un moment ou je sens que je ne suis pas aimé comme je suis et cela a pour conséquence que je ne l'aime plus vraiment, sans compter que je n'aime pas les gens qui n'aiment pas ceux qui aiment les autres.

Quand à vivre en mono avec une poly, c'est effectivement plus facile, c'est d'ailleurs ce que je fais. Mais ici, j'essayais de répondre au sujet à savoir comment amorcer la pompe en partant de rien, et je creusais dans mon expérience passée pour aider les autres.

Cela dit, même avec une poly, j'ai quand-même envie d'aimer à l'extérieur, c'est une sorte de maladie si tu veux, ça ne dépend pas de la personne, je dirais même que plus j'aime la personne et plus je vais avoir envie d'aimer les autres.

Et, dans ce cas, je ne bute plus sur ma poly puisqu'elle est poly, mais je bute sur les autres. Et je me dit qu'elles ne savent peut-être pas ce qu'elles perdent, étant entendu que je vois bien ce que je perd, moi, lorsqu'elles me rejettent. J'essaye donc de voir comment je peux m'y prendre pour ne pas les faire monter sur leurs grands chevaux dès le début, j'essaye de leur faire voir les choses autrement, et ma conclusion c'est que commencer par dire "je suis poly" n'a aucun sens et aucune utilité, et qu'il faut y aller progressivement en utilisant les stéréotypes existants qui s'éloignent le moins du polyamour.

A mon avis, c'est plus difficile à concevoir pour une femme que pour un homme, cette recherche active. Lorsque l'on est un homme, on sait bien qu'aucune nana va venir nous draguer sur un chantier (poly ou non), dans la rue, ou même dans un bar, alors qu'une femme n'a souvent qu'à se montrer telle qu'elle est et à trier. Il ne faut pas oublier que l'inégalité a aussi des inconvénients pour les hommes. Heureusement ça change, mais pas assez vite je trouve.

#
Profil

Clown_Triste

le lundi 08 mars 2010 à 18h36

ERIC_48
Il faut bien comprendre, que dans une relation, l'aspect "poly" est finalement un détail.
Un détail qui peut tuer la relation, mais qui ne peut pas la construire.

Cela, dit, pour être totalement franc, j'ai quand-même un penchant pour les poly, et il s'en présente une qui veut de moi, elle n'aura pas grand chose à faire pour me rendre fou d'amour. J'ai tellement espéré longtemps que je pense que je ne regarderai pratiquement pas le reste, surtout si elle veut vivre en groupe.

Je retrouve dans vos derniers échanges un thème que j'avais lancé en octobre dernier mais qui n'avait rencontré qu'un succès mitigé à l'époque.
/discussion/-ev-/Polyamour-un-ghetto-sentimental/p...

J'ai quand même l'impression, ne serait-ce qu'au travers du foisonnement de liens intimes sur ce forum qui n'est pas un site de rencontres, que beaucoup de polys décident finalement de ne chercher des amours à vivre qu'au sein de leur petite communauté, non ?
L'existence d'un site de rencontres spécifique pour poly va aussi dans ce sens, il me semble.

C.T.

#

(compte clôturé)

le lundi 08 mars 2010 à 19h05

ERIC_48
Oui, bien sûr, mais là, on cherchait à savoir comment s'y prendre en partant de rien, quand les sites de rencontre n'ont pas d'effet. C'est vrai que le début de mon post parlait de cette situation, et je suis d'accord avec toi, que lorsqu'on est avec quelqu'un qui est poly, on est pas forcément pressé au point de faire ce genre de stratagème, quoique, même sans être pressé, il faut y réfléchir je pense. Message modifié par son auteur hier à 22h.

IL y a je pense un denni de verité a ne pas l avouer d entrée a une femme.
a notre age c est une perte de temps.
Si tu cache tu passe pour un salaud par la suite
Si tu avoue tu passe pour un salaud tout de suite.Donc il faut juste savoir si tu veut souffrir a court termr ou a long terme.
D apres moi le dire d entrée t evitera de passer des plombes a reflechir.
Mais surtout de ne pas attendre la maison de retraite pour realiser ton reve.

#
Profil

LuLutine

le lundi 08 mars 2010 à 19h32

Dire à une femme qu'on rencontre qu'on a d'autres fréquentations, est-ce que ça ne peut pas suffire ? Inutile d'utiliser absolument le mot "polyamour" ou "lutinage" ou d'expliquer les choses en long et en large.

Ensuite, à la femme de voir si elle veut demander "Est-ce que les autres sont au courant ?" ou pas....

Dans ce cas, il n'y a pas de mensonge. Simplement, on informe l'autre de ce qu'elle doit absolument savoir (elle n'est pas la seule), et par la suite, c'est elle qui demande les informations.

Pas la peine de répondre aux questions qui ne sont pas posées...

Evidemment dans cette optique, si elle pose la question tout de suite, il faut lui répondre tout de suite. Mais peut-être qu'elle ne le fera pas...ou pas tout de suite.

Message modifié par son auteur il y a 10 ans.

#
Profil

ERIC_48

le lundi 08 mars 2010 à 20h39

Clown_Triste
L'existence d'un site de rencontres spécifique pour poly va aussi dans ce sens, il me semble.

Moi je pense qu'il en faut un. Le hic, c'est que je n'ai pas les moyens pour l'instant de prendre l'initiative.

#

(compte clôturé)

le lundi 08 mars 2010 à 20h59

J'ai réfléchi aujourd'hui, je me suis imaginée ce que je ferai si je me retrouvai célibataire, et le résultat est : je resterai célibataire et j'attendrai l'éventualité de faire une rencontre dans le cadre PA. Le pourcentage que ça arrive est quand même réel (cf.le message de Clown Triste). Si je rencontrais un mono vraiment irrésistible, il saurait très vite que j'adhère au mode de vie PA, puisque c'est une part importante de ma vie, que ça compte énormément donc je lui en parlerai très vite, au même titre que d'autres sujets qui font que je suis telle que je suis aujourd'hui.

#
Profil

ERIC_48

le lundi 08 mars 2010 à 23h26

Merci Lulutine, tu expliques mieux que moi

#
Profil

ERIC_48

le lundi 08 mars 2010 à 23h31

sissi
Mais surtout de ne pas attendre la maison de retraite pour realiser ton reve.

C'est vrai qu'une maison de retraire, c'est une vie de groupe.
Ca existe les maisons de retraite poly ?
Ah oui, c'est vrai qu'on en a déjà parlé, mais je sais plus ou.
Je me rappelle du nom "Les cénobits tranquilles".
Faut peut-être commencer à la construire, ça va prendre du temps, tout ça.

Enfin tu as raison sissi, faut que j'arrête d'attendre...

#
Profil

Drya

le mardi 09 mars 2010 à 10h33

insognare
J'ai réfléchi aujourd'hui, je me suis imaginée ce que je ferai si je me retrouvai célibataire, et le résultat est : je resterai célibataire et j'attendrai l'éventualité de faire une rencontre dans le cadre PA. Le pourcentage que ça arrive est quand même réel (cf.le message de Clown Triste). Si je rencontrais un mono vraiment irrésistible, il saurait très vite que j'adhère au mode de vie PA, puisque c'est une part importante de ma vie, que ça compte énormément donc je lui en parlerai très vite, au même titre que d'autres sujets qui font que je suis telle que je suis aujourd'hui.

Au fond je pense que c'est vraiment ce que tu dis Insognare: ce n'est pas un critère absolu quand on "choisit" quelqu'un, ça fait plutôt partie d'un tout qu'on est et des éléments qu'on apporte chacun dans une relation de couple. De même que l'un aime les voyages en solitaire, l'autre aime vivre en polyamour: les deux influencent la vie de couple au même titre.

#
Profil

Alygator427

le jeudi 02 décembre 2010 à 17h13

A défaut de rencontrer des poly, j'essaie d'en parler à des amis qui ont une certaine capacité à comprendre plus facilement (déjà sensible sur les genres tout ça). Ils sont gentils il écoutent et argumentent. Bien qu'ils aiment se moquer un peu de ça maintenant. Mais bon c'est rien !

Mais bon, même si je lis pas mal le forum, mes arguments tombent vites. Je cherche pas à convaincre bien sur, mais plus à donner une dimension différente.
Ok, j'arrive à en parler, en tout cas à certaines personnes, c'est bien.

Toute mon expérience repose sur des théories et des grands et beaux principes dont je crois. J'en ai marre, j'arrive pas à appliquer.
Enfin je le dis mal, mais c'est l'idée, je ne sais pas comment ... m'adresser plus concrètement.

Ni même à aimer une personne. Ha c'est un autre problème ? Je ne sais pas. C'est d'ailleurs difficile de rencontrer quelqu'un quand on sais jamais rien.
Déjà même 'rencontrer' est difficile !
J'essaie de faire des efforts, je sors !! Mais ça sert à rien. Je crois que involontairement je me suis résolus à l'absence de drague. Et je ne suis pas ermite, quoique si, dans ma tête. J'ai beaucoup de monde qui disent tout et n'importe quoi donc il n'y a plus de place pour des personnes.
Un décodeur humain serait envisageable pour comprendre comment on fonctionne afin de pouvoir s'adresser aux autres de façon un peu près ... normalement ?
Oui je dois faire peur ou alors j'ai un aura d'indifférence à la drag. Quoique je ne sais pas si j'aime la drag, ni même si j'aime aimer. Je trouve plus facile de ne pas aimer.
Désolé !

Message modifié par son auteur il y a 9 ans.

#
Profil

amorgen

le jeudi 02 décembre 2010 à 18h07

tu sembles un peu désillusionnée...un peu défaitiste aussi.
Travailler son estime de soi me semble un prérequis intéressant avant de faire des rencontres dans un but amoureux.

#

capucine (invité)

le vendredi 03 décembre 2010 à 11h26

Le mieux pour trouver c est de ne plus chercher..
Et en theorie ce que tu "degage " se ressent de l exterieur
En tout cas ca a marché pour moi!

#
Profil

LittleJohn

le vendredi 03 décembre 2010 à 11h29

capucine
Le mieux pour trouver c est de ne plus chercher..
Et en theorie ce que tu "degage " se ressent de l exterieur
En tout cas ca a marché pour moi !

Mouais...

La posture de la "proie" est quand-même plus efficace pour une femme que pour un homme, hein... :D

#

capucine (invité)

le vendredi 03 décembre 2010 à 16h33

Faux!
observe bien les gens!!
Les hommes aussi sont des proies,pour une femme
qui a envie de le croquer!
Aucun sexisme dans la chasse!

#
Profil

LittleJohn

le vendredi 03 décembre 2010 à 17h21

Sauf que dans notre monde, culturellement, les femmes ne sont pas élevées pour chasser, ce n'est pas sexiste de le dire, juste une constatation.

Ne serait-ce que sur les sites de rencontre, où, pourtant, tous les inscrits, hommes & femmes, sont là pour rencontrer d'autres gens, les femmes font très peu le premier pas.

Message modifié par son auteur il y a 9 ans.

#
Profil

LuLutine

le vendredi 03 décembre 2010 à 19h59

LittleJohn
Sauf que dans notre monde, culturellement, les femmes ne sont pas élevées pour chasser, ce n'est pas sexiste de le dire, juste une constatation.

En tout cas en ce qui me concerne, j'ai toujours fait un pas (voire plusieurs) vers les hommes qui me plaisaient.
Je ne sais pas si j'ai été "élevée pour chasser", mais le fait est que quand quelqu'un me plaît, je n'attends pas qu'il daigne me parler (ensuite, je n' "attaque" pas forcément de façon frontale parce que ce n'est pas mon style et que je n'apprécie pas spécialement les hommes qui le font avec moi).

LittleJohn
Ne serait-ce que sur les sites de rencontre, où, pourtant, tous les inscrits, hommes & femmes, sont là pour rencontrer d'autres gens, les femmes font très peu le premier pas.

Tu as déjà été une femme sur un site de rencontre ??
Essaie pour voir.

En 30 secondes 50 mecs vont t'aborder (bon ok j'exagère un peu, puis ça dépend aussi si tu as mis une photo, la description que tu fais de toi etc.).

Quand tu es déjà presque harcelé par plusieurs personnes, si l'une d'entre elles te plaît, pourquoi tu irais "chercher ailleurs" ? (En plus, ça te prend déjà pas mal de temps de faire le tri entre les boulets, les sympas-mais-sans-plus, ceux qui t'intéressent vraiment etc.)

Le jour où les hommes attendront au lieu de faire le premier pas, je peux te dire qu'un certain nombre de femmes le feront, elles !

#

capucine (invité)

le vendredi 03 décembre 2010 à 21h22

Les femmes sont bien obligees de chasser
vu que quand un homme leur plait ce n est pas forcement celui
la qui vient ver elle.
Alors on dit :qui ne tente rien n a rien !
Qui tente n a pas forcement ce qu il veut
L essentiel est d avoir tenté!
Ne dit on pas aussi :la femme est l egale de l homme????
Il chasse ,elle chasse .
Les moies de la nature sont peut etre inversees mais
depuis Cro magnon pas mal d eau a coulé sous les ponts!

#
Profil

titane

le samedi 04 décembre 2010 à 07h59

LittleJohn
Sauf que dans notre monde, culturellement, les femmes ne sont pas élevées pour chasser, ce n'est pas sexiste de le dire, juste une constatation. Ne serait-ce que sur les sites de rencontre, où, pourtant, tous les inscrits, hommes & femmes, sont là pour rencontrer d'autres gens, les femmes font très peu le premier pas. Message modifié par son auteur hier à 17h.

tu t'es embarqué dans un propos un peu sexiste là !!!

Il y a différentes façons de chasser... tu devrais te repasser tous les films d'un Cousteau et tu verras que la passivité apparente peut cacher un prédateur redoutable...

#
Profil

LuLutine

le samedi 04 décembre 2010 à 14h34

titane
Il y a différentes façons de chasser... tu devrais te repasser tous les films d'un Cousteau et tu verras que la passivité apparente peut cacher un prédateur redoutable...

C'pas faux ça ;)

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion