Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Mais à part ça, si j'ai envie de me taper un beau mec et de raquer pour... et alors? Où est le blème?

#

(compte clôturé)

le dimanche 11 octobre 2009 à 16h11

Dont acte, tu parais connaitre le sujet mieux que moi...

#

(compte clôturé)

le dimanche 11 octobre 2009 à 16h38

T'as vu comment ils se définissent? Moi c'est pas d'en savoir ou pas, d'avoir étudié le truc qui fait que j'en sais tout, c'est le choc que ça fait quand on est confronté à ce que eux en disent qui m'intéresse. Heeeh, me laisse pas toute seueueueuele!

Mais bref, tu trouves que c'est plus égalitaire quand le client est la fille?

Message modifié par son auteur il y a 11 ans.

#
Profil

thatLo

le dimanche 11 octobre 2009 à 18h50

Clementine
T'as vu comment ils se définissent? Moi c'est pas d'en savoir ou pas, d'avoir étudié le truc qui fait que j'en sais tout, c'est le choc que ça fait quand on est confronté à ce que eux en disent qui m'intéresse. Heeeh, me laisse pas toute seueueueuele! Mais bref, tu trouves que c'est plus égalitaire quand le client est la fille? Message modifié par son auteur il y a 2 heures.

c plus egalitaire dans le sens ou une femme prend la place qui est traditionnellemnt celle de l'homme, le client, et que l'homme lui tiens la place de " la prostituée", les roles sont disons inversé dans la representation de la chose. Une femme qui se paye un service sexuel, c aussi une femme qui revendique sa sexualité, assez independante pour s'affirmer, et depenser l'argent qu'elle a gagné comme elle l'entend. Dans un monde phallocrate, ça choque encore un peu...
personnelement je ne vois pas ou est le probleme tant qu'il n'y a pas proxenetisme ou contrainte. Et dasn un monde ou tout est marchandable, en realité c plus du rapport a la morale dont il s'agit, q de celui a l'argent
J'avais vu un reportage sur un sexworker en australie, (c legal la bas apparement). Il bossait dans un bordel, avait une femme, une vis assez normal en fait, il vivait de son sexe comme une porno star, prestataire de service tout simplement. Parmis les motivations des femmes, une etait qu'elles voulaient tester certaines pratiques avec quelqu'un qui savait faire, qui pouvait en mm temps les conseiller. Une autre motivation etait aussi l'envie de realiser un fantasme, ou meme de simplement avoir une certaine garantie d'un bon coup, plutot q tenter sa chance en ramenant le premier gars rencontré au bar...

#

(compte clôturé)

le dimanche 11 octobre 2009 à 19h46

Ce truc de proxénétisme/contrainte m'interroge; je fais le parallèle avec ce que disait Junon quelque part.

Le fait que l'argent circule matérialise un rapport de force. Donc si rapport de force il y a quand même dans ce cas-là, ça veut dire qu'on est quand même dans l'auto-contrainte?

Le vocabulaire aussi est le reflet de la vision qu'on a du rapport sexuel: celui ou celle qui se fait pénétrer, se fait baiser. Et se faire baiser, c'est se faire avoir, dans un autre sens.

#

(compte clôturé)

le dimanche 11 octobre 2009 à 20h29

Je reviens....
Pour moi, le rapport de force ce n'est pas le principe de l'argent contre un "service" mais c'est plutot en rapport avec le mac albanais qui garde les passeports des filles et les tape à l'occasion....
Je pense quand meme la relation plus facilement égalitaire quand c'est la fille qui achète.... mais ça doit représenter 0.1% des cas.
A titre perso, j'aurais été très flatté que quelqu'une paie pour m'avoir....

#

(compte clôturé)

le dimanche 11 octobre 2009 à 20h40

Ah ouais, mais je suis pas un mec, ni albanais et je ne tape pas (j'assassine avec mon écriture).

Le rapport de force est quand même là quelque part...

Sinon... "A titre perso, j'aurais été très flatté que quelqu'une paie pour m'avoir...."... j'ai fait peur à mon chat en éclatant de rire...

T'as une photo tout nu et en pied? :-)

Message modifié par son auteur il y a 11 ans.

#

(compte clôturé)

le dimanche 11 octobre 2009 à 21h14

Excuses-moi auprès de ton chat....et je ne voudrai pas maintenant le hérisser et t'envoyant la photo en question !! C'est fragile ces bètes-là.
C'était quoi le sujet ?

#

(compte clôturé)

le dimanche 11 octobre 2009 à 21h30

Que d'la gueule, dis donc... :-)

Message modifié par son auteur il y a 11 ans.

#

(compte clôturé)

le dimanche 11 octobre 2009 à 22h48

Promis je t'envoie la photo si j'ai tes coordonnées....
Tant pis pour le chat !!
Tu ne serais pas du genre PITTBULL des forums ?

#

(compte clôturé)

le dimanche 11 octobre 2009 à 22h59

Agrôôôo... :-)

#

(compte clôturé)

le dimanche 11 octobre 2009 à 23h07

Là je suis sur que ton chat a vraiment eu peur....
Maintenant que j'ai fait rugir clémentine je peux aller me coucher l'esprit en paix!

#

(compte clôturé)

le lundi 12 octobre 2009 à 12h29

Bon quand même... alors si je continue le raisonnement, quand un homme se prostitue, il le fait en toute liberté personnelle et absence de contrainte? Pas de mac derrière? (Là, je dis, "Faux" parce que pas universellement vrai; dans "American gigolo", Richard Gere cherche à préserver son indépendance, justement; et si c'est une œuvre de fiction, je sais que c'est aussi une certaine réalité).

Un homme fait ce métier par choix de vie, et donc il le ferait également s'il n'avait pas à gagner sa vie?

Pourquoi le raisonnement différerait-il pour une fille aussi, à ce moment... il n'y a pas un mac derrière chaque prostituée.

Y'a un truc qui cloche, là; une histoire de pouvoir, je subodore...

#
Profil

lutevain

le lundi 12 octobre 2009 à 14h23

Clementine

Y'a un truc qui cloche, là; une histoire de pouvoir, je subodore...

Non pas de pouvoir, de fric… et de rapport de force…

#

(compte clôturé)

le lundi 12 octobre 2009 à 15h17

Tu fais quelle différence entre ces trois, là, dans le cas précis? C'est souvent emmêlé...

#
Profil

lutevain

le lundi 12 octobre 2009 à 15h49

si dans le pouvoir il y a un rapport de force "légaliste" qui n'existe pas dans ce cas précis!

#

(compte clôturé)

le lundi 12 octobre 2009 à 16h54

Pas d'accord, le pouvoir n'est pas que le fait de la loi, mais s'inscrit de manière plus ou moins évidente dans tout rapport entre deux individus. Il peut fluctuer, s'amenuiser... mais reste en filigrane.

#

(compte clôturé)

le lundi 12 octobre 2009 à 16h56

L'argent donne du pouvoir, mais pas toujours.

Etre d'un genre ou d'un autre donne du pouvoir, mais pas toujours.

Pouvoir pour moi = ascendant.

Et pour toi?

#
Profil

lutevain

le lundi 12 octobre 2009 à 17h06

Pour avoir le pouvoir il faut l'argent et les institutions… la mafia a la force mais pas le pouvoir…

#

(compte clôturé)

le lundi 12 octobre 2009 à 17h09

Pour en rester dans notre problématique: un homme / une femme / un rapport tarifé...

... l'argent est un symptôme de nos institutions; si j'ai l'argent pour le rapport, j'ai donc le pouvoir.

Le distingo entre la force et le pouvoir est subtil, ne jouerait-on pas sur les mots?

Message modifié par son auteur il y a 11 ans.

#
Profil

lutevain

le lundi 12 octobre 2009 à 17h26

Non, il y a bien un distingo…

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion