Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Ma relation est elle correcte?

Besoin d'aide
#
Profil

Enondra

le jeudi 10 décembre 2020 à 08h06

Bonjour a tous,

Je viens de m'inscrire ici pour avoir des avis éclairés sur ma situation de couple actuelle. Je suis en couple depuis maintenant 3 ans. Nous avons commencé à nous voir en tant que sexfriend avec ma compagne et nous nous sommes rapidement mis en couple, de son côté, elle ne souhaitais pas être exclusive, et avait une relation virtuelle avec un autre homme. J'ai accepté cette relation, même si ayant toujours eu des relations exclusive, la situation était inconfortable pour moi. De plus, la confiance en elle de la compagne étant faible, j'avais l'impression qu'elle me faisais culpabiliser que je puisse avoir ce genre de relation aussi, je suis donc rester monogame. L'année dernière, pendant un salon où j'ai accompagné ma compagne, elle a rencontré cet homme, je n'étais pas au courant mais c'était prévu depuis longtemps. Ils sont allés chez lui pendant que je suis resté dans un Airbnb a attendre. Au milieu de la nuit, après avoir fait leur petite affaire, ma compagne a voulu que j'aille la chercher chez cet homme pour finir de passer la nuit avec moi. Elle osait pas me le dire, mais après avoir insisté un peu,elle a fini par m'avouer qu'ils avaient coucher ensemble, qu'elle ne voulait pas me perdre, mais qu'elle avait envie de continuer à voir cet homme. Je ne sais pas pourquoi mais je me suis senti trahi au plus haut point... Ma confiance en moi s'est totalement envolée. J'ai décidé malgré tout d'accepter cette relation, même si cela me faisait souffrir. Puis j'ai rencontré une autre personne avec qui nous avons eu une relation virtuelle, ma compagne me répétait tout les jours que cette relation lui faisait peur. Et moi je ne me sentais pas épanouie a avoir plus d'1 relations amoureuses. La personne que je fréquentait s'est mise en couple exclusif, et ça m'a anéanti, d'autant qu'elle m'a avoué que si l'on s'était rencontrer plus tôt, et je le pense aussi, nous aurions fini par être en relation monogame ensemble. De son côté, voyant que je souffrais de la situation et que sa relation avec l'autre monsieur se passait pas très bien, ma compagne a voulu arrêté le polyamour, et de miser sur notre relation, qu'elle n'a pas envie de perdre. Je l'aime de tout mon être, mais je ne peux m'empêcher de me dire que c'est de ma faute, qu'elle renonce au polyamour pour moi alors que c'est moi qui devrait renoncé à elle, au point de faire des crises d'angoisses régulièrement, et se rapprochant de plus en plus avec l'anniversaire des évènements se rapprochant. Que pensez vous de la situation ? J'ai l'impression d'être dans une impasse et d'imposer ma sensibilité. Je n'arrive plus à avoir confiance en moi non plus.

#
Profil

bonheur

le jeudi 10 décembre 2020 à 09h18

Bonjour Enondra,

L'amour ! C'est plus complexe qu'on ne se l'imagine. Ca prend au tripes et parfois, le cerveau s'en mêle. Et il faut ajouter la libido, etc. A la base, aimer, est ressentir, donc simple et sans contraintes apparentes. Ce serait plutôt tout ce qui gravite autour qui met des bâtons dans les roues.

Ta situation est-elle correcte ? Un équilibriste est un artiste et tu deviens équilibriste. Il te faut être attentif, et non angoissé (bien que l'angoisse ne se contrôle pas). Je pense, pour ma part, qu'affronté une telle situation demande du courage, plus que du contrôle.

Ta sensibilité, il ne faut pas la renier, je crois. Il faut au contraire l'exprimer, l'extérioriser. Il faut l'apprivoiser comme faisant partie de toi. Exprimer n'est pas imposer. Deux êtres différents peuvent s'aimer, tant que l'on accepte l'autre dans la conciliation. Ne pas prendre contre soi, les actes et les ressentis de l'autre. Je suppose que "l'enjeu" se situe ici. Tu n'es pas ta compagne et inversement. Elle seule sait ce qui lui convient. Toi seul sait ce qui te convient. Agir en dynamique avec autrui n'implique pas d'agir en dépendance à autrui.

#
Profil

calim

le jeudi 10 décembre 2020 à 21h50

Bonsoir Enondra, bonsoir bonheur,
votre échange est trop beau, chaque situation est unique et je suis émerveillé de cette capacité à raconter son histoire avec authenticité de Enondra. C'est la vraie grande joie de ce site et des rencontres polys, j'y reviens toujours quand je suis un peu tristoune...
Et la réponse de bonheur est un vrai... bonheur. J'aurai aimé l'écrire!
En tout cas je prends " Elle seule sait ce qui lui convient. Toi seul sait ce qui te convient." Et à partir de là votre histoire peut gonfler ses voiles pour tourbillonner ensemble... en se regardant le coeur ouvert avec l'amour qui passe par ici et repasse par là, ... ou pas mais ça ne nous appartient pas. On peut juste lui ouvrir la porte.
Je vous embrasse tous les deux et à Enondra j'aimerai dire que tu as fait le plus dur en ne réagissant pas trop vite.
J'ai fait de même et je ne suis plus jaloux et nettement compersif car c'est ce qui me convient le mieux!

#
Profil

bonheur

le jeudi 10 décembre 2020 à 22h04

Bonjour Calim,

J'aime aussi beaucoup la façon dont tu as repris mon écrit et enjolivé.

Calim
J'ai fait de même et je ne suis plus jaloux et nettement compersif car c'est ce qui me convient le mieux!

Bravo ! tous mes encouragements pour un bel avenir !

#
Profil

Enondra

le jeudi 10 décembre 2020 à 22h15

Merci de vos réponses !

Partager mon histoire est vraiment très difficile pour, mais c'est aussi quelques choses que me fait du bien! Je ne me suis jamais considéré comme jaloux avant, ces événements m'ont tellement affecté, je n'ai pas spécialement de problème avec le fait de ressentir des choses, j'ai toujours eu des relations monogame, qui certes ont eu leurs lots de peine, mais ne m'a jamais fait autant passer d'un extrême a un autre.je comprends l'attirance et le désirs pour d'autres personnes, il m'arrive régulièrement de développer des crushs pour d'autres, mais sans jamais ressentir le besoin d'aller plus loin. Je n'ai pas non plus de problème avec le fait qu'elle ai coucher avec un autre... La trahison viens surtout des situations qui ne faisait absolument pas partie du contrat de base, l'absence de réciprocité dans l'approche de la non exclusivité, la frustration sexuelle de mon côté et le fait d'avoir essayé de le cacher. Ça a contribué à me faire perdre confiance en moi (qui n'a jamais été très haute) a un niveau qui n'a rarement été aussi bas. J'ai décidé de me faire aider à accepter cette part de moi qui a besoin d'exclusivité, de donner une chance a mon couple de s'épanouir, même si a l'heure actuelle, même si la compagne me Martèle le contraire, j'ai toujours peur qu'un jour la non exclusivité lui manque...

#
Profil

bonheur

le vendredi 11 décembre 2020 à 11h17

@Enondra,

Je me trompe peut-être. Mon ressenti en lien à cette histoire n'est peut-être pas exact. Je trouve que tu te compares. Tout du moins tu considères autrui suivant toi-même. Je trouve cela extrêmement mauvais. Tu ne peux concevoir autrui suivant qui tu es, ce que tu ressens. Les autres ne sont pas toi et ne vivent pas, y compris à situations identiques, de la même façon.

Le polyamour, en effet, révèle, réveille, l'émotionnel d'une façon exacerbée. Alors oui, l'ascenseur émotionnel arrive. Tu soulèves ce que je pense être un point important : la confiance en soi. Sans elle, quelque soit le mode relationnel, tu dépendras des autres. Tu auras besoin d'autrui pour te sentir bien, puisque tu te regardes à travers un regard qui n'est pas tien.

La complexité et le mal-vivre, à mon sens, viennent plus de cela (l'estime de soi), que de situations complexes.

Mon idée (toute personnelle) serait que tu ne dois pas forcer ton idéal. Si tu n'es pas poly, alors ne le devient pas. En revanche, obliger ta compagne à devenir, est néfaste pour votre avenir. Je ne trouve pas sain de vouloir un "contrat" à respecter. Soit notre couple est ceci, soit notre couple est cela ? Au nom de quoi, sous prétexte que l'on s'aime et que l'on vit ensemble, l'un des deux devrait sacrifier pour respecter un idéal commun. Cette notion de "je suis ainsi" donc "tu dois être comme moi" me questionne beaucoup.

Il y a une différence pour moi entre EGALITE (on est pareil, on fait pareil) et EQUITE (chacun trouve son bonheur).

Egalité signifie "tous les humains sont identiques". Et bien non. Chaque humain est unique et en plus, chaque humain évolue et découvre de soi. Il n'y a pas la baguette magique, la recette du bonheur. D'ailleurs en parlant de recette, perso certains aliments m'écœurent. D'autres adorent ces aliments. Donc rien d'équivalent. Je ne suis pas les autres et je laisse autrui se régaler tout en dégustant autre chose, qui me plait. Ne pas considérer faire partie d'un moule, mais être unique au sein d'un ensemble d'individus uniques.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion