Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Polyamour et monogamie, est-il possible d'envisager quelquechose de différent ?

Engagement
#
Profil

Ash

le dimanche 03 novembre 2019 à 10h58

bonjour,
avec ma compagne nous traversons quelque chose de difficile, nous somme en relation monogame depuis un peu plus d'un an, et elle a annoncé hier qu'elle venait de découvrir qu'elle n'était pas monogame. attention, elle s'en est rendu compte après de longue discussions avec des amis proche a elle, elle n'a pas encore d'autre relations. De mon coté je ne me sent pas poly-amoureux et ai du mal a accepter une possible relation poly-amoureuse a sens unique. de même, une relation monogame la ferait vriller. Nous n'avons pas envie de nous séparer, nous n'avons pas envie de faire un nouveau contrat relationnel qui ne corresponde qu'à l'un de nous deux.
auriez-vous des expérience, des conseils, des pistes, peut-être des solutions a nous conseiller ? nous somme sûrs d'un chose, c'est qu'il est hors de question de séparer ce lien sans essayer des choses, sans découvrir des possibilité, sans se dire qu'il y a une solution.
nous précisons que nous avons écrit ce message ensemble et avons décidé de faire cette démarche ensemble.
merci beaucoup !

#
Profil

kill-your-idols

le dimanche 03 novembre 2019 à 11h15

ce que j'ai trouvé qui fonctionne le mieux est: le couple à temps partiel: on reste en couple pendant 2 à 4 jours par semaine, et on redeviant célibataire les jours restants.

Deuxième modèle, l'adultère assumé: on reste ensemble à plein temps, mais on garde des plages horaires pour des autres partenaires.

Message modifié par son auteur il y a un mois.

#

Anonymous (invité)

le dimanche 03 novembre 2019 à 11h54

Couple à temps partiel si on en arrive à sa c’est qu’il n’y a pas de véritable d’amour....
Adultères assumé on est pas loin du libertinage c’est quand même une drôle de façon de concevoir un couple ...

#
Profil

artichaut

le dimanche 03 novembre 2019 à 11h57

Ash
nous précisons que nous avons écrit ce message ensemble et avons décidé de faire cette démarche ensemble.

C'est chouette et rare, ici, que la démarche soit faite à deux. Rien que pour ça, ça me donne envie de répondre.

Car on oublie souvent que si l'on veut que ça se passe bien, et/ou si l'on veut transformer la relation, c'est un travail d'équipe (ici à deux, mais qui peut être aussi à +que deux) bien plus qu'un travail solitaire.

(Par contre c'est étrange — pour un message supposément écrit à deux — que le sujet soit "je" : « avec ma compagne… etc ». Alors je te/vous inviterais à prendre garde à ce qui est réellement fait à deux, ou… ce qui est juste fait par l'un et validé par l'autre. Ceci pour être certain de bien avancer ensemble, et non pas juste se le raconter.)

Ash
nous somme sûrs d'un chose, c'est qu'il est hors de question de séparer ce lien sans essayer des choses, sans découvrir des possibilité, sans se dire qu'il y a une solution.

Bravo aussi pour ça !

Ash
auriez-vous des expérience, des conseils, des pistes, peut-être des solutions a nous conseiller ?

des pistes :
- réinterroger —en dehors de toute norme— ce dont vous avez besoin dans vos vies pour aller bien
- ne pas chercher, certes, un "nouveau contrat relationnel qui ne corresponde qu'à l'un de vous deux" mais chercher un nouveau contrat relationnel, qui n'appartienne qu'à vous (et qui bien sûr réussisse à vous correspondre à tou·te·s les deux)
- vous laisser du temps (vous n'allez pas trouver ça en une semaine) et expérimenter des choses (seule la pratique vous dira ce que vous pouvez/voulez vivre)
- continuer, puisque ça a l'air d'être votre choix, de faire de cette question un travail d'équipe

et pourquoi pas :
- aller dans un café poly près de chez vous
- lire des livres

#

GikVecemk (invité)

le dimanche 03 novembre 2019 à 12h25

Merci pour ta réflexion Anonymous, mais pour moi tu as tort. Le seul véritable amour ne peut qu'être scellé par une cohabitation à vie et dans l'au-delà, et ce après avoir scellé un pacte dans le sang de son propre labrador.

#

Anonymous (invité)

le dimanche 03 novembre 2019 à 12h45

Attention je ne juge pas ou quoi que se soit hein, je dis toujours chacun fait se qui veut de sa vie tous le monde peut donner des conseils mais personne ne détient de vérité absolue.
C’est juste que je trouve sa (personnellement ) étrange j’arrive pas à trouver le mot juste.
Je m’explique je stigmatise volontairement le truque hein on est ensemble la semaine mais le week-end on est chacun de notre côté.
L’amour c’est aussi avoir le sentiment de vouloir être avec la personne le plus souvent possible. La sa me donne plus le sentiment vite il me faut ma coupure ou je vais craqué.
Sa m’aurait pas fait le même effets si vous m’aviez dit qu’on s’autorise x sorties chacun de son côté par semaine c vraiment cette notion de coupé la semaine en deux qui me laisse dubitatif.
Pour se qui est de l’adultère consenti j’arrive pas à comprendre se que vous chercher c’est d’avoir d’autres «  amour » ou juste du sex ?

#
Profil

kill-your-idols

le dimanche 03 novembre 2019 à 12h52

Anonymous
Couple à temps partiel si on en arrive à sa c’est qu’il n’y a pas de véritable d’amour....
Adultères assumé on est pas loin du libertinage c’est quand même une drôle de façon de concevoir un couple ...

jusqu'à là, je n'ai pas parlé d'amour, juste d'emploi du temps. Dans ces contrats, on peut trouver toutes les dégrés d'amour, de l'indifférence plus compléte à l'amour plus passionnant.

#
Profil

Ash

le dimanche 03 novembre 2019 à 12h54

artichaut
des pistes :
- réinterroger —en dehors de toute norme— ce dont vous avez besoin dans vos vies pour aller bien
- ne pas chercher, certes, un "nouveau contrat relationnel qui ne corresponde qu'à l'un de vous deux" mais chercher un nouveau contrat relationnel, qui n'appartienne qu'à vous (et qui bien sûr réussisse à vous correspondre à tou·te·s les deux)
- vous laisser du temps (vous n'allez pas trouver ça en une semaine) et expérimenter des choses (seule la pratique vous dira ce que vous pouvez/voulez vivre)
- continuer, puisque ça a l'air d'être votre choix, de faire de cette question un travail d'équipe
- aller dans un café poly près de chez vous
- lire des livres

Bonjour et merci "artichaut",
cette réponse est pour l'instant celle qui nous parle le plus.

La raison pour laquelle il n'y a qu'un seul de nous deux qui a écris la question c'est que je n'étais pas, après le choc de la première discussion, en état d'écrire sur mon ordinateur. Et oui, effectivement nous relisons et commentons l'un l'autre pour faire avancer les choses.

- L'idée de réintéroger en dehors de toutes normes est une exelente idée, mais comment le faire dans un cadre safe tout en sachant que ça peut toucher des trucs très sensibles qui peuvent entacher notre équilibre commun et personnel?
- L'établissement d'un contrat relationel unique à nous était également une des conclusion à laquelle nous etions arrivés, et cela nous rassure de la voir apparaitre dans un avis exterieur
- Se laisser le temps c'est un très bon conseil, mais qu'en est-il de ne pas se blesser tout en sachant chez l'autre cette différence ?
- Et nous traversons ensemble cette épreuve, en faisant tout pour en faire un travail d'équipe sans céder à la panique.

Pour les café poly, c'est un peu trop frais pour ça, et les livres ça pourrait être une bonne idée pour éttofer tout ça !

Merci encore d'avoir prit le temps de répondre !

#
Profil

artichaut

le dimanche 03 novembre 2019 à 15h49

…pour les livres j'aurais plutôt du mettre ce lien direct (la bibliographie est encore en cours d'élaboration)

Ash
- L'idée de réintéroger en dehors de toutes normes est une exelente idée, mais comment le faire dans un cadre safe tout en sachant que ça peut toucher des trucs très sensibles qui peuvent entacher notre équilibre commun et personnel?

Y aller lentement (en allant, comme on dit souvent, "à la vitesse du +lent"). En prenant en compte l'avis et les ressentis de toutes les personnes impliquées. En débriefant régulièrement pour s'assurer que l'équilibre commun et personnel n'est pas trop atteint ou en danger.

Ash
- Se laisser le temps c'est un très bon conseil, mais qu'en est-il de ne pas se blesser tout en sachant chez l'autre cette différence ?

Le livre Compersion peut vous aider dans cette voie.

Ash
- Et nous traversons ensemble cette épreuve, en faisant tout pour en faire un travail d'équipe sans céder à la panique.

Super !

Vous avez ceci pour vous, que vous avez pris les devants (au lieu d'attendre que ça merde). Cela augmente considérablement vos chances de réussites.

#

LirAybmi (invité)

le lundi 04 novembre 2019 à 14h44

Ha, mais en fait Anonymous est le nouvel avatar du gros troll mascu' PSG/Petitesouris. :)

#
Profil

bonheur

le lundi 04 novembre 2019 à 15h48

@Ash : je préfère intervenir en message privé. Rien à craindre de moi :-) . Mon chéri de vie est mono et moi polyaffective. Notre expérience peut éventuellement aidé.

Surveillez la boite mail associé à votre profil.

#
Profil

Siestacorta

le lundi 04 novembre 2019 à 20h27

LirAybmi
troll mascu' PSG/Petitesouris. :)

Say what, now ?

#

Intermittent (invité)

le lundi 04 novembre 2019 à 22h08

"Couple à temps partiel si on en arrive à sa c’est qu’il n’y a pas de véritable d’amour....
Adultères assumé on est pas loin du libertinage c’est quand même une drôle de façon de concevoir un couple"...

Affirmer cela sans dire pourquoi tu penses ça, c'est un peu léger ....
Un peu d'argumentation ne serait pas de trop ...

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion