Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Polyamoureux oui mais comment ?

Besoin d'aide
#
Profil

08ynoN

le mercredi 25 mai 2022 à 16h33

Bonjour à tous,

Cela fait quelques mois que je passe ici, j'avais même écrit une discussion pour raconter mon histoire.
Aujourd'hui, je suis quelque peu perdu et surtout j'ai un sentiment de culpabilité.

En résumé, je suis marié depuis bientôt 5 ans, j'ai une femme formidable et une fille de 6 ans.
J'ai appris à connaitre une collègue et 1 an et demi après avoir beaucoup discuté avec elle, j'ai eu des sentiments pour elle. A l'époque je ne savais pas comment gérer la situation, j'étais toujours amoureux de ma femme.
Pouvoir aimer 2 femmes était nouveau pour moi. Au final, j'avais avoué mes sentiments à ma collègue en lui précisant que ça ne changerait rien (idée à la con) et 2-3 mois après j'ai tout avoué à ma femme.
Ma femme l'avait très mal pris et est tombé de très haut car elle me voyait autrement, les relations ont été coupés avec ma collègue sous la demande de ma femme, j'ai eu beaucoup de mal à couper les ponts mais c'était nécessaire.

Aujourd'hui et 1an et demi après tout avoué à ma femme, nous n'en sommes plus au même point.
J'ai beaucoup discuté polyamour avec ma femme. Elle ne se sent pas du tout polyamoureuse mais arrive à saisir ma vision. Voyant à travers ma façon d'être et nos discussions que j'étais triste de ne pas être moi-même, elle a décidé de me laisser la possibilité d'être polyamoureux mais en me précisant bien que si cela arrivait rapidement, elle ne serait pas prête. Je le comprend et avance à très petits pas, je n'ai pas changé ma façon d'être depuis qu'elle m'a annoncé cela.

Ces dernières semaines, j'ai envie de pouvoir rediscuter avec ma collègue, elle m'a apporté beaucoup de choses positives. A côté de ça, le simple fait de voir/parler avec ma collègue (pour le boulot uniquement) fait mal à ma femme, elle le ressent en elle et son corps réagit (douleurs, nausées...etc).
Je me sens coupable de tout ça et maintenant je me sens coupable d'être polyamoureux. Je me dis que ma femme mérite un homme à 100% pour elle... J'aimerais être celui-là mais je ne suis plus totalement l'homme qu'elle a connu il y a 10 ans bientôt.

Je ne sais pas ce que j'attends de vous, peut-être juste de savoir ce que vous en pensez, si ce sentiment vous est déjà arrivé.

08ynoN

#
Profil

GeorgyPorgy

le mercredi 25 mai 2022 à 17h27

Bonjour @08ynoN

Je compatis à ce que tu racontes, d'autant plus que j'ai l'impression d'avoir vécu une histoire similaire...

Tout ça peut être très dur, pour tout le monde, et il est difficile de donner des "conseils"... mais peut être quelques pistes de réflexion peuvent aider...

Tu évoques ta collègue, tu racontes que tu lui as fait part de tes sentiments. Quelle a été sa réaction? Partage-t-elle tes sentiments? Au delà, est-elle au courant du fait que tu te sentes polyamoureux, que tu l'aimes elle et aussi, ta femme?

Ces questions pour peut être arriver à "clarifier" les intentions, les attentes de chacun, car je pense que cela peut aider.

Si ta collègue rejette la possibilité d'entretenir, d'inventer avec toi une relation polyamoureuse - peut etre que cela t'aidera a ressentir plus d'alignement avec toi-meme... Tu peux accepter de te sentir, te definir, comme poly sans pour autant mettre en oeuvre une relation tierse dans la realité - surtout si les premières concernées ne sont prêtes a vivre ce mode relationnel.

Cela pourrait permettre, en plus d'y voir plus clair, de t'enlever potentiellement cette culpabilité qui te taraude (car se manifestant lorsque tu te trouves en contact avec cette personne) tout en laissant cette possibilité de polyamour que vous semblez vous autoriser avec ta femme s'installer avec plus de tranquilité, dans la longueur...

#
Profil

bonheur

le mercredi 25 mai 2022 à 17h44

@08ynoN,

C'est toujours difficile de répondre dans ces cas-là. Moi, je prêche généralement de devenir soi avant tout. Mais, ce qui peut paraitre de "bon conseil" ne l'est pas obligatoirement.

Parfois, une mono et un poly (même que affectif) ne peuvent vivre ensemble en étant soi.

Bon après, ne pas se faire d'illusion. Le poly aura souvent le mauvais rôle.

Je crois aussi, qu'il y a cette culpabilité qui te taraude. Difficile de franchir le pas d'être soi, alors que la personne que l'on aime, avec laquelle on vit, ne le souhaite pas vraiment.

Dans un couple, si l'un sort du moule, il lui faut le soutien de l'autre, sinon c'est difficile.

#
Profil

lau93

le vendredi 27 mai 2022 à 20h07

bonjour @08ynoN
Petit éclairage d'une polychercheuse
Elle arrive à saisir ta vision, ça me parait être une première étape, cela veut dire qu'elle ne te rejette pas, qu'elle cherche à comprendre. Elle souffre pourtant à l'évocation des relations même pro avec cette collègue:je dirais que ce sont peutêtre des scories de ce qu'elle a vécu au moment où elle a du faire le deuil de l'exclusivité avec toi et que penser à vous deux la remet dans les émotions de l'annonce.
Avez vous discuté de ce qu'elle se sent capable d'absorber quand elle dit que ça ne doit pas arriver rapidement: que signifie rapidement pour elle?
Que souhaite t elle faire face à ces sensations physiques de jalousie? Se fait elle aider pour les travailler et comprendre ce qu'elles lui disent de ses peurs?
Sans doute pas facile pour elle de faire le deuil de ce qu'elle avait projeté avec toi, la question est de savoir si votre relation se sent assez solide malgré tout pour aller chercher ce qui se passe quand tu avances dans le poly A pour te sentir en phase avec toi même.
Plein de courage à vous 2 (3?)

#
Profil

NorahSpinozi

le samedi 28 mai 2022 à 00h22

Hello
Moi je trouve ça cool que tu aies laissé du temps à ta femme. C'est chouette d'être attentionné envers elle, même si ça te coûte de te mettre des freins. Et cool que tu aies avoue tes sentiments à ta collègue aussi, même s'il n'arrive pas forcément quelque chose.
Je culpabilise assez souvent aussi.
Puis j'essaye de m'imaginer vivre en gentille monogame, et je me rappelle que je n'ai jamais trop aimé ça, alors ça me remotive dans mes choix.
Si tu as l'occasion de renouer avec ta collègue, qu'attends tu de vos échanges ?
Force et soutien à toi

#
Profil

Nicka

le samedi 28 mai 2022 à 12h01

Hello @08ynoN,

Je retrouve des similitudes dans ton histoire avec ma situation actuelle ().
Le côté "collègue que l'on peut voir tous les jours" complique pas mal les choses. Je comprends ta culpabilité, j'en ai éprouvé aussi, même si maintenant je me sens responsable (de mes actes) mais pas coupable (de ce que je suis).

Une des choses que je viens d'apprendre c'est que "faire des petits pas" ne me concernait pas uniquement.
Hormis nos discussions, ce qui nous aide en ce moment avec mon compagnon, c'est le fait d'avoir mis par écrit plusieurs choses (notamment nos besoins dans notre relation actuelle), ce sont aussi nos lectures communes (par exemple l'excellent livre "Compersion") et on a même assister à un café poly ensemble (mon compagnon a trouvé ça super). Chacun a son cheminement à faire, et l'un ne peut pas le faire pour l'autre.

Courage et soutien

Message modifié par son auteur il y a 6 mois.

#
Profil

08ynoN

le lundi 30 mai 2022 à 12h17

Bonjour à tous,
Merci pour vos nombreux retours.
Tout d'abord, j'ai lu toutes vos réponses en compagnie de ma femme, ça a donné l'occasion de discuter de tout ça et d'avoir notre ressenti et nos points de vue respectifs, c'est constructif et ça aide à mettre des mots sur les maux.

@GeorgyPorgy
Quand je l'ai annoncé à ma collègue, elle n'a pas été surprise. Elle m'a répondu "que ça se voyait dans mes yeux" et "qu'en effet, il y a un feeling" mais que "la priorité était ma famille". Dans les derniers messages que l'on s'et envoyé, je lui ai avoué que j'étais polyamoureux dans mon être sans pour autant aborder le sujet de pouvoir l'aimer et aimer ma femme.
Si ma collègue rejette la possibilité du polyamour, je l'accepterais. Déjà parce que dans un 1er temps, je souhaite juste renouer le contact, je n'ai pas l'intention de lui parler polyamour. Actuellement, son amitié me manque, les conversations que l'on a pu avoir me manque et ne pas pouvoir lui porter d'attention me manque.

@bonheur
Merci pour ton retour, tu as été très juste dans la façon de voir les choses. C'est en effet compliqué d'être soi même dans un couple sans que l'autre ne le veuille vraiment.

@lau93
Ma femme travaille pour arriver à accepter la situation, elle avance, elle a déjà fait de gros efforts en étant aidé ou pas. On a parlé du délai avec ma femme et il n'y a pas vraiment de date parce qu'il faut qu'elle avance à son rythme sans se faire du mal. On fait tout pour que la communication aide à équilibrer nos visions respectives, de mon côté, je ne vais pas lui mettre d'ultimatum car elle fait beaucoup d'effort et du sien elle fait le maximum pour me sortir de la tristesse qui me gagne quelques fois.

@NorahSpinozi
Merci pour ton message, ça fait du bien à lire. Pour ma part, je pense que c'est normal d'être comme ça avec ma femme et d'une certaine façon, je corrige les erreurs de communication que j'ai fait avant. J'aurais aimé avoir cette sagesse et cette compréhension avant mais maintenant c'est passé.
Concernant les échanges avec ma collègue, comme dit plus haut, je cherche son amitié, des discussions et pouvoir lui prêter l'attention que je prête à mes amis. Je ne vais pas mentir, ni m'avancer, je suis incapable de dire si lui parler, raviverais les sentiments amoureux que j'ai pu éprouver pour elle et pour être très franc, je ne me pose pas la question car ce que je souhaite, c'est juste pouvoir lui parler.

@Nicka
Merci pour ton retour.
On a eu des procédés similaires avec ma femme, déjà lire ensemble les réponses données ici.
Puis on a acheté le livre de Mme Simpère sur le polyamour. Et on communique beaucoup sur le sujet.
Je ne pense pas que ma femme soit prête pour un café poly et très franchement je crois que moi non plus pour le moment. C'est vrai que tout ce qui peut nous amener à discuter avec un autre angle du polyamour est intéressant à tester.

08ynoN

Message modifié par son auteur il y a 6 mois.

#
Profil

GeorgyPorgy

le mercredi 01 juin 2022 à 12h43

Salut @08ynoN

C'est cool de lire que vous arrivez à échanger avec ta femme sur ce que vous vivez, à vous laisser une place bienveillante à tout ça dans votre vie...
Par rapport à ta réponse : je comprends ton approche de la situation.

Il est certainement naturel de vouloir maintenir un lien avec une personne pour qui on a de l'affection / des sentiments - faire le contraire est forcément contre-intuitif... Sauf qu'on est dans une situation particulière & qu'il faut être prudent, pour soi-même & pour les autres...

Ce que tu expliques de la réaction de ta collègue est probablement très résumé - en tout cas, cela m'apparait assez vague quant à ses propres intentions et/ou sentiments à ton égard. Si c'est tout ce que tu as "entre les mains" de sa part, ça te permet pas forcément de savoir comment elle vit cette situation, si elle éprouve quelque chose pour toi, si elle attendrait une évolution x ou y de votre lien... On est pas obligé de tout définir, mais au moins, avoir conscience de ces dimensions pourra peut-être t'éviter, vous éviter des souffrances. (Exemples totalement fictionnels : elle est en fait aussi amoureuse de toi, mais ne se projette pas dans une relation plurielle pour tout un tas de raisons possibles ou refuse de prendre ce risque OU BIEN elle réagit de manière délibéremment vague et cela t'amène progressivement à te créer tout un tas de projections potentiellement fausses sur la situation réelle)

T'interroger et clarifier tes propres intentions / attentes est aussi important je pense. Est-ce que tu te projettes honnêtement dans le maintien d'un lien purement platonique sans risque d'éprouver de la frustration? Parfois, on peut avoir tendance à se dire "c'est mieux que rien", mais est-ce si sur? Entretenir une relation platonique par défaut peut être un incroyable accelerateur de frustration. D'autant que si c'est ce que tu affiches auprès de ta femme & de ta collègue ("j'ai juste besoin d'entretenir une amitié"), si un moment tout ça éclate, ca risque de faire des dégats de part et d'autres...

Désolé de mettre du sel dans tout ça, c'est juste des réflexions qui me viennent après t'avoir lu & au regard de ma propre expérience :)
En tout cas, si tu souhaites clarifier tout ça, tu n'as pas vraiment d'autre choix que de renouer le contact

#
Profil

08ynoN

le mercredi 01 juin 2022 à 15h26

Salut @GeorgyPorgy

Avec ma femme, on arrive à en parler plus sereinement maintenant. C'était très compliqué au départ et on s'est pas mal engueulé sur le sujet, avec le temps passant on essaye d'avancer ensemble.

Concernant la réaction de ma collègue, j'ai reprit exactement les mots qu'elle m'a dit et ça n'a jamais été plus loin, peut-être que le fait de lui avoir dit que "ça ne changerait rien" la freiné... Ma femme lui a parlé à cette période et apparemment ma collègue lui en a dit plus sur ce qu'elle pouvait ressentir pour moi, mais je ne suis pas au courant de leurs conversations.
Je ne sais pas du tout ce qu'elle attend, ou attendait de la situation. Le jour où elle a su que j'en avais parlé à ma femme, il y a eu une cassure comme si j'avais perdu sa confiance. De base ma collègue n'est pas très bavarde ou du moins se confie très peu. Actuellement, je ne sais pas si elle attend quelque chose réellement, je ne sais même si elle souhaiterait renouer le contact, j'ai un doute.

Pour tout te dire, les 1ers mois qui ont suivi quand j'ai avoué à ma femme, on s'est beaucoup pris la tête et un jour elle m'a demandé ce que je voulais vraiment, je lui avais répondu que dans l'idéal je voulais rester avec elle, que j'étais bien avec elle, que l'on a nos projets de vie ensemble et qu'à côté j'aurais voulu vivre un amour platonique avec ma collègue. A l'époque, c'était sûrement trop tôt pour aborder tout ça mais c'est ce que je souhaitais.
Aujourd'hui, il y a plus d'un an qui est passé et ma vision, mes sentiments envers ma collègue ont évolués.
Je n'ai plus de sentiments amoureux envers elle. J'ai dit à ma femme, il y a quelques temps qu'il était impossible pour moi de m'imaginer dans 10 ans, de regarder en arrière et de voir que je n'ai rien fait pour essayer de renouer le contact avec ma collègue. Je sais aujourd'hui ce que je "cherche" en voulant lui reparler, c'est sa présence et son amitié. Maintenant, je ne vais pas me voiler la face et j'ai été honnête avec ma femme en lui disant que je cherche juste à renouer le contact mais qu'il est possible ou non que les sentiments réapparaissent. Et que si ces sentiments apparaissent, ce n'est pas ma collègue qui le saura en 1er mais ma femme avec qui on en discutera. C'est l'erreur que j'ai faites la 1ère fois, depuis, avec cette histoire j'ai beaucoup gagné en maturité.

C'est bien que tu me dises d'être prudent car j'ai manqué de prudence au départ, quand je ne connaissais pas le polyamour, que je pensais maitriser les choses, que j'essayais de préserver ma femme en ne lui disant rien alors que ça n'allait pas bien de son côté. J'ai fait beaucoup de mal autour de moi, j'en suis conscient et je ne veux plus faire revivre cela à qui que ce soit. Maintenant, je veux communiquer, rester bienveillant et être moi-même.

Ne soit pas désolé, au contraire, tu m'aides et je pense que tu aides notre couple également. Ce qui est bien dans ce forum, c'est que chaque personne a son vécu, des similitudes et se pose des questions auxquelles on n'a même pas songées et ça aide vraiment.

Pour finir, oui j'aimerais clarifier cela, ne serait-ce que pour me libérer l'esprit et être fixé, mais sur ce point je laisse ma femme avancer sur cette possibilité de reparler à ma collègue ou pas.

#
Profil

GeorgyPorgy

le mercredi 01 juin 2022 à 16h57

@08ynoN

Content de lire que ça t'alimente. Tes réflexions ont pas mal de résonnance avec mon histoire, sur beaucoup de points, et les questions que je pose sont des pistes qui ont progressivement infusées en moi au cours de mon parcours :)

Et beaucoup de ces points ne sont pas résolus, non plus, de mon côté ah ah - cependant j'assume mieux mes ressentis, mes émotions, j'ai pris ma part de travail émotionnel dans tout ça grâce à de telles pistes.

Et, au final, je me sens plus "aligné" dans ma relation à moi-même, même si je ne vis pas ce que j'aurais souhaité vivre dans l'idéal...

#
Profil

08ynoN

le vendredi 03 juin 2022 à 10h48

GeorgyPorgy
@08ynoN

Content de lire que ça t'alimente. Tes réflexions ont pas mal de résonnance avec mon histoire, sur beaucoup de points, et les questions que je pose sont des pistes qui ont progressivement infusées en moi au cours de mon parcours :)

Et beaucoup de ces points ne sont pas résolus, non plus, de mon côté ah ah - cependant j'assume mieux mes ressentis, mes émotions, j'ai pris ma part de travail émotionnel dans tout ça grâce à de telles pistes.

Et, au final, je me sens plus "aligné" dans ma relation à moi-même, même si je ne vis pas ce que j'aurais souhaité vivre dans l'idéal...

Si ce n'est pas indiscret, ton histoire s'est passé il y a combien de temps ?
Et quels sont les points qui ne sont pas résolus ?
Je pense qu'il est compliqué de vivre notre idéal.

#
Profil

GeorgyPorgy

le vendredi 03 juin 2022 à 13h43

Hello @08ynoN

Je ne sais pas si c'est vraiment significatif (chaque histoire est différente... :-) ) & puis ça dépend de quoi on parle :) (l'existence effective de la relation dans la réalité? la durée des sentiments?...)

mais on va dire : il y a un peu plus de 2 ans si je comprends bien l'esprit de ta question

Les points qui ne sont pas résolus : vaste sujet ah ah.
On peut échanger en MP si tu le souhaites, n'hésite pas

#
Profil

08ynoN

le jeudi 23 juin 2022 à 11h57

Bonjour à tous,

En lisant le retour "statistiques" de @Donald, je me disais que c'était important de continuer les topics pour donner des nouvelles et l'évolution.

Le week-end dernier, ma femme m'a autorisé à envoyer un message à ma collègue.
On a pas mal discuté sur la forme, sur quel moyen utilisé. Au début, je devais lui envoyer un message assez long sur Messenger et je me suis dit que ma collègue m'avait peut-être bloqué sur Messenger...
Donc, on en a conclu avec ma femme que j'allais lui envoyer un SMS. Ce qui est assez marrant, c'est que je n'avais plus le numéro perso de ma collègue mais ma femme oui, car elle l'avait récupéré au cas où un jour ma collègue me téléphoné et que je ne savais pas qui c'était.
Donc ma femme a ajouté son numéro dans mon téléphone.
Je n'ai pas ressenti de besoin de la contacter immédiatement, et mardi en allant au boulot, j'ai remarqué qu'elle n'était pas à son poste, j'en ai déduis qu'elle était en congés et que c'était sûrement le meilleur moment de lui envoyer ce SMS. Je l'ai donc fait. Le SMS disait en gros, que j'aimerais lui envoyer un message un peu long sur Messenger, que j'envoyais ce SMS sans contraintes ni blesser qui que ce soit et je lui ai demandé son accord d'envoyer ce message.
J'ai fait lire le SMS à ma femme, elle le trouvait bien sauf le "sans blesser qui que ce soit" car elle peut se sentir blesser mais moi j'ai écrit cela pour montrer qu'en aucun cas je ne veux blesser qui que ce soit, c'était plus dans ce sens là optimiste.
A ce jour, pas de retour de SMS de ma collègue. Finalement, elle n'est pas en congés mais en arrêt maladie. Peut-être qu'elle va réfléchir ou peut-être qu'elle va ignorer mon SMS.
Ma femme m'a dit que ça serait bien de me fixer une date butoir pour sa réponse, au début je ne voyais pas l'intérêt pour moi mais pour ma femme, l'intérêt est bien réel. Donc je me suis fixé jusqu'au 13 juillet (veille de mes congés) pour "attendre" sa réponse, passer ce délai je n'attendrais plus rien de sa part.
Voilà où ça en est avec ma collègue.

J'ai été tellement fier de ma femme et de sa compréhension dans mon besoin. J'étais déjà proche et je me suis senti encore plus proche de ma femme après sa décision. C'est un grand pas.

Concernant l'autre sujet, le polyamour, on en parle assez souvent avec ma femme en lisant les sujets des autres personnes de ce forum, on a souvent la même vision et compréhension. Ma femme arrive plus facilement à se mettre à la place des monos et moi des polys mais au final on se comprend. Pour nous, le sujet n'est pas d'actualité car je ne suis pas proche d'une autre femme que la mienne mais je pense que ma femme continue de faire son cheminement en ce sens.

Bonne journée à tous.
08ynoN

#

(compte clôturé)

le jeudi 23 juin 2022 à 15h10

Merci pour ce retour! . Toujours agréable de savoir ce que deviennent les gens

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion