Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Mes amours avec un grand S

Témoignage
#
Profil

Caoline

le mercredi 23 février 2022 à 20h20

Titre parfait inspiré par mon deuxième Amour

Je vais commencer par enfoncer une porte ouverte, quelle pauvreté lexicale que ce mot amour et son verbe aimer pour parler de tant de choses différentes. Alors, je sais, il y a de multiples variations en grec, mais quand j'utilise des mots c'est pour être comprise par le plus grand nombre donc ça ne serait pas efficace.J'aime donc... et tellement de personnes et de situations et d'objets ou de matières, de sensations... Mais ça serait long de parler de tout ça, déjà que ça ne sera ni court ni simple de ne parler que des personnes que j'aime de façons tellement différentes, que je n'aborderai que ça dans ce texte. Il n'y a pas d'ordre hiérarchique dans ce que je vais écrire, comment comparer des choses si différentes et si fortes ? Est-il vraiment possible de quantifier et comparer l'amour pour un enfant ou pour une personne avec qui on espère partager le reste de sa vie ? Moi je ne peux pas en tout cas.

Il y a l'amour pour mes enfants, et d'autres "enfants". Il n'est pas inconditionnel pour moi, mais pas loin, pas une obligation morale, pas le même pour chacun.e, variable dans le temps... Mais il y a indéniablement un lien et des sentiments très forts qui m'unissent à mes 5 enfants et même dans une intensité différente à quelques autres jeunes de leur génération dont j'ai été proche une bonne partie de l'enfance ou même parfois plus brièvement : il m'arrive de sentir une connexion particulière avec un.e enfant lors d'une rencontre ou après quelques brèves rencontres. Cet amour vient probablement du lien charnel qui nous unit, pour ceux conçus dans mon ventre, de ce qu'on a partagé ensembles, que ce soit depuis leur conception ou de brefs instants, de qui elles et ils sont... et donc forcément ce que je ressens pour chacun est différent même si il y a des points communs. Cet amour réveille en moi un instinct de protection, d'accompagnement, de responsabilité et une forte envie de partages intenses et sincères, et surtout, l' envie d'être simplement là si elles ou ils ont besoin de moi. Rien n'est idyllique, avec deux de mes fils la relation est même parfois très compliquée, donc je me demande si c'est le lien charnel qui fait que l'amour perdure, ou autre chose, mais "mon coeur" n'a aucune hésitation quand je l'interroge hors des moments de crise.

Il y a l'amour pour mes deux Amours, tellement différent, autant que nos relations, leurs durées, ce que nous avons partagé, donc totalement incomparable mais, d'un autre côté, tellement semblable par l'intensité et le désir de vieillir avec les deux. J'ai avec eux ce que j'appelle une relation amoureuse, une relation de couple, moi qui n'ai pas peur de ce mot. C'est l'amour pour moi le plus mystérieux car là non plus, les relations ne sont pas de longs fleuves tranquilles loin de là, même si bien sûr, si les relations perdurent c'est qu'il y a bien plus de positif que de négatif. Moi qui me pose beaucoup de questions, je me demande souvent pourquoi eux, même si je peux trouver pleins de bonnes raisons, je peux aussi en trouver pleins qui feraient penser que nous ne sommes pas compatibles... Cet amour se caractérise par une envie, peut-être même un besoin, de tout partager, pas tout vivre ensemble, mais ne rien se cacher, l'envie qu'ils sachent tout ce que je vis, tout ce que je ressens, qui je suis vraiment en fait et une envie que ce soit réciproque. Il y a dans cet amour une forte dimension charnelle même si très variable et prenant des formes différentes avec l'un et l'autre et suivant les périodes. J'ai envie de parler ici de ce que j'appelle être amoureuse, les 2 relations ont commencé comme ça, avec cet état émotionnel intense qui donne envie d'être avec l'autre tout le temps, où je souffre quand ce n'est pas possible au-delà de quelques heures. Jusque là on nomme ça la NRE, mais en fait pour moi cet état d'exaltation revient régulièrement pour quelques minutes ou quelques heures, et même des périodes plus longues il me semble, ou alors c'est des périodes où il y a très régulièrement des périodes de quelques heures.

Il y a l'amour pour mes ami.e.s, là encore, différent pour chacun.e, puisque ce sont des personnes différentes et que nos histoires communes sont différentes. Dans ces relations, j'aime partager des moments différents, parfois intenses, parfois doux, des discussions avec souvent des réflexions profondes, quand nous sommes ensemble ou à l'écrit, parfois au téléphone. Il y a souvent du soutien dans ces relations, souvent réciproque, ne serait-ce que par l'écoute et les réflexions partagées.
Parmi ces ami.e.s, il y a des ami.e.s intimes ou amimoureu.ses.x, avec ces personnes je partage en plus de l'intimité voir de la sexualité. C'est assez nouveau pour moi, enfin avec un ami ça fait 3 ans, une amie c'est une relation amoureuse qui s'est transformée ainsi après un an de relation, un éloignement puis des retrouvailles, et dernièrement dans quelques autres relations amicales plus ou moins récentes ce partage intime a été possible. Je trouve ces relations merveilleuses. Elles sont beaucoup plus légères grâce à un enjeu beaucoup moins fort que dans une relation amoureuse puisqu'il n'y a pas d'engagement si ce n'est implicitement celui de la sincérité entre nous. Les choses se vivent suivant l'envie réciproque du moment, sans attentes, sans pression, en tout cas moi je le vis comme ça. Cela dit, pour être tout à fait honnête, il est probable que je ne pourrais pas vivre, ou moins facilement, ce genre de relation si je n'avais pas mes deux relations amoureuses. Mais bon avec la maturité émotionnelle qu'il me semble acquérir avec le temps, j'espère vraiment que si une ou mes deux relations amoureuses venaient par malheur à s'arrêter, je pourrais continuer à vivre ce genre de relation. Dans ces relations, il peut y avoir des moments où je me sens amoureuse, c'est juste fugace, pour le décrire à un de mes amours avant hier, j'ai parlé d'élan amoureux. C'est des moments où je peux/pourrais dire "je t'aime" qui correspond plus pour moi à "je sens un très fort élan vers toi là tout de suite" qu'à une déclaration d'amour éternel, l'amour est pour moi quelque chose de plus profond et durable et différent pour chaque personne que cet état d'exaltation qui lui est relativement semblable d'une fois sur l'autre et d'une personne à l'autre. Bien sûr, l'amour que j'ai pour chaque personne influe cependant sur ce qu'il y a derrière ces "je t'aime".

Avec tout ça, je commence à entrevoir ce que signifie aimer, ressentir de l'amour, pour moi. Je pense que ça veut dire que la personne est importante pour moi, que je suis heureuse de partager des moments de vie avec elle et que j'espère que ça se reproduira longtemps. Puis, suivant les personnes, et donc le type de relation, ça entraîne d'autres choses. Ce qui est toujours aussi clair, c'est que je ne peux pas hiérarchiser mes différents types d'amour, je ne peux absolument pas dire si j'ai plus d'amour ou d'attachement pour mes enfants, mes Amours ou ma meilleure amie. J'avoue que c'est différent par rapport à un.e ami.e récente.

Une dernière chose, je me sens extrêmement chanceuse de vivre toutes ces relations, de ressentir tout cet amour et de pouvoir l'exprimer ainsi, c'est d'ailleurs le sentiment de grand bonheur ressenti avant-hier en y pensant qui m'a donné envie d'écrire ce texte. Si je devais dessiner ma constellation d'amours, ça ferait une grande feuille bien remplie et pourtant je ne cherche vraiment pas le nombre, ce sont avant tout des relations de grande qualité. Merci à toutes celles et tous ceux qui les partagent avec moi.

#
Profil

Lili-Lutine

le mercredi 23 février 2022 à 22h46

C’est magnifique @Caoline !
Merci de partager ton texte avec nous !
Je vais le relire plusieurs fois c’est sûr !

#
Profil

artichaut

le jeudi 24 février 2022 à 00h14

Merci @Caoline pour ce texte. Ça semble presque trop idylique pour être vrai (malgré plusieurs remarques qui disent que ça n'est pas un long fleuve tranquille).

#
Profil

Caoline

le jeudi 24 février 2022 à 04h12

artichaut
Merci @Caoline pour ce texte. Ça semble presque trop idylique pour être vrai (malgré plusieurs remarques qui disent que ça n'est pas un long fleuve tranquille).

Ah ben oui pourtant c'est loin de l'être au quotidien, il y a des moments magiques et des moments hards, et ça n'a pas été facile d'en arriver là non plus. C'est quand même des années de déconstruction, d'espoir déçus, de bonnes et de mauvaises rencontres, pour ce qui concerne les adultes, de maternage proximal puis d'accompagnement au quotidien pendant plus de 16 ans chacun.e (sauf le dernier) pour ce qui concerne les enfants, c'est des blessures involontaires encore régulières avec mes Amours, c'est des tas d'heures d'échanges avec chacun.e, ami.e.s et Amours, que personnellement j'apprécie beaucoup. mais peu de gens sont prêts à cet investissement dans leurs relations sans attente de retour. Et puis finalement, comme je le dis à la fin de l'exposé sur mes amours, même si les relations avec mes ami.e.s intimes me semblent les plus agréables en moyenne, je ne me sens pas encore capable de ne vivre que ça et ne le serais probablement jamais, j'ai encore trop besoin d'engagement pour me sentir sécure.

Par contre oui c'est globalement très beau et si je l'ai partagé c'est pour donner une note d'espoir à c.elles.eux qui galèrent dans des déconstructions, des tentatives, des espoirs déçus...

#
Profil

Mark

le jeudi 24 février 2022 à 04h50

Caoline
...Par contre oui c'est globalement très beau et si je l'ai partagé c'est pour donner une note d'espoir à c.elles.eux qui galèrent dans des déconstructions, des tentatives, des espoirs déçus...

<3 ...

merci pour tes mots... haut les coeurs!

Me libérer des cases sociétales limitatives des mots amour et aimer m'a permis d'accéder à une constellation/galaxie d'amours. Je souhaite à chacun·e dans ce cheminement de pouvoir vivre cela...

Message modifié par son auteur il y a 9 mois.

#
Profil

Sophie72

le jeudi 24 février 2022 à 19h55

Je suis contente pour toi @Caoline. C'est beau. :-)

#

Ericpan (invité)

le mardi 22 mars 2022 à 23h13

Très beau texte en effet ! Il pourrait faire parti d'un recueil pour amener a mieux comprendre tout le polyamour

#
Profil

Caoline

le mercredi 23 mars 2022 à 11h14

Merci pour vos retours et encouragements, du coup, j'ai publié un autre témoignage /discussion/-cBk-/Metamours/

J'avais publié un peu vite ce texte sur mes amourS, je pense que je le compléterai prochainement.

#
Profil

Caoline

le samedi 30 avril 2022 à 10h26

Je viens réagir ici car, non seulement j'avais oublié des types de relations dans mon joli tableau, mais en plus il ne passe pas l'épreuve du temps, même si je ne l'ai écrit qu'il y a 2 mois. Même si je dis que les limites entre les types de relations sont floues, je trouve mon tableau plutôt géométrique et fait de cases. Mais depuis si je voulais le rectifier, il faudrait que je recrée des cases au milieu, il y a des relations qui changent de cases au gré des moments ou qui peuvent être dans plusieurs en même temps bref, il ne serait plus lisible.
C'est important pour moi de venir dire que les choses sont bien plus floues que ce que cet instantané pourrait faire penser.
J'en parle un peu ici /discussion/-cBR-/De-nouveau-mots-pour-mieux-s-y-r...

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion