Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Polyamour, Troubles psychologique ou psychique ou encore physique ?

Bases
#
Profil

QuickSilver

le mardi 25 juillet 2017 à 00h15

Bonjour,
Je suis un garçon de 19 ans et je suis amoureux d'une fille.
Cette fille, elle aussi éprouve des sentiments pour moi mais vu qu'elle est atteinte de la maladie de polyamour. Je voulais savoir s'il vous plaît si y a une façon je vous en supplie de traiter ce trouble.

J'ai hâte d'avoir vos aide, vous êtes mon dernier espoir, mon dernier recours.

#
Profil

gdf

le mardi 25 juillet 2017 à 08h14

Je ne sais pas s'il faut prendre ton message au premier degré ou si c'est une blague ?
Le polyamour n'est pas une maladie, c'est une philosophie de vie. Si tu vois ça comme un trouble à traiter, laisse tomber, elle n'est pas pour toi...

#
Profil

Toinou

le mardi 25 juillet 2017 à 10h06

@gdf ça c'est du bon gros troll. :-D

En fait la maladie du polyamour est très contagieuse, tu n'as plus que 2 choix :
- t'éloigner le plus possible de cette personne et couper les ponts surtout.
- t'en rapproché pour toi aussi l’attraper et ainsi vivre heureux avec elle, lui et elle aussi, et tout les autres.

#
Profil

gdf

le mardi 25 juillet 2017 à 10h46

Si seulement c'était contagieux... malheureusement, beaucoup de personnes ont développé une résistance, à force de vivre dans un environnement répressif...

#
Profil

bonheur

le mardi 25 juillet 2017 à 13h07

Oui, s'il y avait contagion, je serai plus sûr de moi actuellement... alors que je marche sur des oeufs (même si des oeufs c'est parait-il plus résistant que l'on ne se l'imagine) :-/

#
Profil

Toinou

le mardi 25 juillet 2017 à 14h44

Mais chut !

Rhoooo vous cassez tout mon truc !

Ceci étant c'est quand même contagieux, mais surtout chez les esprits ouverts ;)

Message modifié par son auteur il y a 2 ans.

#
Profil

bonheur

le mardi 25 juillet 2017 à 16h04

Plus fort que moi ! :-D :-D :-D

#
Profil

QuickSilver

le mardi 25 juillet 2017 à 22h17

Veuillez m'éclairer vue que si ceci n'est pas une pathologie, comment est-ce qu'à un moment de la vie d'une personne il décide de partager sa vie sentimentale non pas à une mais à un groupe de personnes ?
Je veux bien essayer de comprendre mais expliquez moi de façon objective ce phénomène.

#
Profil

Siestacorta

le mardi 25 juillet 2017 à 22h24

Ya pas plus de raisons objectives pour le polyamour que pour l'exclusivité. Pas moins, non plus.

#
Profil

bonheur

le mardi 25 juillet 2017 à 22h32

Ben, je l'aime ET je l'aime... et pas de "groupes", rien que de l'amour...

Je te conseille de rechercher les paroles et aussi la chanson de Julien Clerc (personnage connu et certainement pas malade) "j'ai le coeur trop grand pour moi". Cette chanson date de 1976... ça explique cette contagion, je suppose.

QuickSilver, as tu déjà aimé ? (sentimentalement parlant évidemment)

#
Profil

QuickSilver

le mardi 25 juillet 2017 à 23h33

Je ne saurais répondre à votre question vu que je me considère comme peu expérimenté sur le sujet mais si vous éclairez ma lanterne sur ce qu'est être amoureux peut-être que dès lors je pourrais apporter une réponse à cette question.

#
Profil

bonheur

le mercredi 26 juillet 2017 à 07h48

Alors, une période de réflexion s'impose :-/

#
Profil

gdf

le mercredi 26 juillet 2017 à 08h04

QuickSilver
Je ne saurais répondre à votre question vu que je me considère comme peu expérimenté sur le sujet mais si vous éclairez ma lanterne sur ce qu'est être amoureux peut-être que dès lors je pourrais apporter une réponse à cette question.

Ah, ça c'est simple. Être amoureux, c'est quand t'as envie de faire l'amour. Nous dit pas que t'as envie de faire l'amour à une seule personne pour le reste de ta vie ?

#
Profil

QuickSilver

le mercredi 26 juillet 2017 à 11h38

Si pour vous, être amoureux se résume à l'assouvissement de ses désirs sexuels, je comprends donc tout à fait que votre choix de vie soit le polyamour.
Je comptais vraiment avoir de vrai réponse mais apparemment même vous vous ne savez pas ce qu'il vous arrive...

#
Profil

Siestacorta

le mercredi 26 juillet 2017 à 11h45

J'ajouterai qu'au quotidien, le but du polyamour, dès le réveil, est de faire l'amour à plusieurs partenaires dans le même lit.
Ce qui se passe après, on s'en fout.
C'est juste une stratégie différente de la monogamie, dont on imagine bien que la vraie motivation, c'est d'être sûr de pouvoir faire l'amour à une personne.
Ce qui se comprend tout à fait.

Message modifié par son auteur il y a 2 ans.

#
Profil

Toinou

le mercredi 26 juillet 2017 à 11h50

QuickSilverVeuillez m'éclairer vue que si ceci n'est pas une pathologie, comment est-ce qu'à un moment de la vie d'une personne il décide de partager sa vie sentimentale non pas à une mais à un groupe de personnes ?

Je veux bien essayer de comprendre mais expliquez moi de façon objective ce phénomène.

C'est marrant j'ai l'impression une fois encore de lire les mêmes arguments que ceux qui veulent expliqué l'homosexualité.
Non on ne "choisit" pas. On ne s'est pas réveillé un matin en se disant "ah tient et si j'aimai plusieurs personnes".
Ce qui se passe pour bon nombre d'entre nous, c'est qu'un jour on découvre qu'on a des sentiments pour une personne mais contrairement à ce qu'on nous dit cela ne coincide pas avec la diminution des sentiments pour une autres personnes qu'on a commencé à aimer avant.
Et là 2 choix : soit tu te dis que c'est ce qu'on te dit qui est vrai et tu commences à nier les sentiments que tu avais en mode "si j'en aime un autre c'est forcément que j'aime moins l'autre"
soit tu commences à remettre les choses en questions. Et là encore deux façons de le vivre, la première c'est de le vivre caché avec un amant ou une maîtresse, la deuxième c'est celle que nous avons choisit ici : celle de le vivre ouvertement et dans l'assentiment de chacun.
Se greffe à ça le notion de propriété de l'autre. Nous avons aussi ici accepté que l'autre ne nous appartient pas et que donc nous n'avons pas à réclamer un droit de jouissance exclusive ou autre droit que confère une propriété. nos amoureux, amoureuses, conjoints, conjointes, maris, femmes sont les seuls propriétaires de leur corps et de leurs sentiments.

Tout ça n'a rien d'une pathologie. c'est une ouverture d'esprit.

#
Profil

Toinou

le mercredi 26 juillet 2017 à 11h53

QuickSilver
Si pour vous, être amoureux se résume à l'assouvissement de ses désirs sexuels, je comprends donc tout à fait que votre choix de vie soit le polyamour.

Encore une fois tu es complètement à coté de la plaque.

QuickSilverJe comptais vraiment avoir de vrai réponse mais apparemment même vous vous ne savez pas ce qu'il vous arrive...

Tu déboule ici en nous traitant de malade, tu crois quand même pas qu'on va se fatigué plus que ça pour te redonner des réponse que tu trouverais si tu faisais un peu de recherche sur ce même forum

#
Profil

gdf

le mercredi 26 juillet 2017 à 12h22

@Toinou, là, c'est toi qui casse notre troll ! je commençais à trouver ça marrant ;)

#
Profil

Juliejonquille

le mercredi 26 juillet 2017 à 12h35

À 19 ans j'aurais peut-être pensé comme ça.Intransigeance et naïveté : "moi, je serai fidèle à mon premier amour jusqu'à la mort" j'ai tenu jusqu'à 35 ans dans une souffrance croissante.

Mais en regardant autour de soi : est ce que ça existe les gens qui n'aiment qu'une seule personne jusqu'à leur mort ? Oui mais c'est une minorité ou dans les romans.

On veut aimer en étant authentique, ne pas mentir... Et de belles relations qui durent ou pas.
Si j'ai un coup de foudre, j'abandonne mon compagnon de vie ? Ou j'ecrase mes sentiments...
C'est le dilemme de la vie adulte.

Si c'était pour du sexe, ce serait facile : adultère caché, libertinage, échangisme. Plein de vieux couples tiennent comme ça.

Donc c'est quoi la pathologie ? Si la majorité des humains tiennent difficilement ces principes... À une époque, être gaucher ou athée c'était considéré comme une déviance, une maladie...

#
Profil

Toinou

le mercredi 26 juillet 2017 à 13h48

@gdf : oui je n'ai pas tenu :-(

Mais là j'ai l'impression que le second degré est manquant chez notre petit QuickSilver, j'ai eu peur qu'il ne vous prenne au sérieux. Moi je m'en fou, mais c'est son amie derrière qui pourrait en payé les conséquence.

Désolé... :-P

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion