Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Polyamour, Troubles psychologique ou psychique ou encore physique ?

#
Profil

bonheur

le mercredi 26 juillet 2017 à 21h09

Moi, je suis polyaffective et monosexuelle. Mince alors !!! argh !!! Vilaine fille qui aime sentimentalement, émotionnellement, jusqu'au plus profond de mes tripes et qui ne baise pas :-/

#
Profil

QuickSilver

le mercredi 26 juillet 2017 à 22h11

Je ne suis pas ici pour vous trollez ou quoique ce soit, je tiens juste à avoir des réponses...
Mais j'aimerais que vous m'expliquiez le phénomène du polyamour sans prendre position à défendre votre choix de vie.
Aidez moi à comprendre vos motivations.

#
Profil

QuickSilver

le mercredi 26 juillet 2017 à 22h12

Je ne suis pas ici pour vous trollez ou quoique ce soit, je tiens juste à avoir des réponses...
Mais j'aimerais que vous m'expliquiez le phénomène du polyamour sans prendre position à défendre votre choix de vie.
Aidez moi à comprendre vos motivations.

#
Profil

bonheur

le mercredi 26 juillet 2017 à 23h14

Si tu veux être pris au sérieux, commence par expliquer pourquoi tu nous crois malades ? Qu'elle andouille t'as raconté cela ?

Si tu veux en savoir plus, tu peux lire "vertus du polyamour" de Yves Alexandre Thalmann.

#
Profil

Siestacorta

le mercredi 26 juillet 2017 à 23h21

QuickSilver

Mais j'aimerais que vous m'expliquiez le phénomène du polyamour sans prendre position à défendre votre choix de vie.

C'est super difficile de pas prendre position quand le titre que t'as donné à ton fil psychiatrise d'emblée les modes de vie poly...
Si on va par là, la monogamie est une perversion qui fétichise le partenaire comme "centre du monde affectif" et comme chose sur la quelle on a un droit de propriété sentimentale ou sexuelle ; ou l'amour monogame une régression infantile vers l'omnipotence du lien parent-enfant ... Bref.

Ceci dit, si tu veux les bases, c'est pas compliqué, c'est dans le FAQ du site.

Message modifié par son auteur il y a 2 ans.

#
Profil

QuickSilver

le jeudi 27 juillet 2017 à 02h57

Si considérer le polyamour comme étant une pathologie vous vexe je m'excuse mais c'est le fond de ma pensée et je le crois jusqu'à ce que je puisse poser une signification valable sur cela.
Je ne suis pas une personne bornée, je suis très ouvert psychologique à psychiques mais je ne me fais vraiment pas à l'idée que tomber amoureux de plusieurs vous apparaissent comme tout à fait normal.
Je n'ai évident pas le droit de vous juger mais pour ça faudrait que vous soyez un peu plus sérieux et convainquant.
Je crois vraiment qu'être comblé par une personne sentimentalement parlant nous aide justement à contrôler ces pulsions d'attirance envers d'autres personnes.

#
Profil

Toinou

le jeudi 27 juillet 2017 à 10h09

Alors déjà on ne s'excuse pas, on les présente. Sauf si on est le roi. Et pour le coup des excuses présentées comme cela, je ne les accepte pas car elles ne sont pas sincères.

Nous dire "'je suis ouvert d'esprit mais le fond de ma pensée c'est que vous êtes malades" c'est complètement antinomique. Tu nous dis malade alors même que tu ne sais pas de quoi tu parles, c'est tout le contraire d'être ouvert d'esprit. T'as un jugement et tu voudrais qu'on te donne les argument pour ou contre. ça s'appelle pas de l'ouverture d'esprit, mais des préjugés.
Tu te dit ouvert d'esprit, mais tu nous demande de te prouver que nous sommes sains d'esprit. ça s'appelle une inversion de la charge de la preuve. Tu es ici l'accusateur, c'est donc à toi de nous prouver que nous sommes malade, pas à nous de te prouver que nous sommes sain d'esprit.
Tu nous dis malade parce qu'aimer une seule personne suffit, mais tu n'es même pas capable de nous dire ce que c'est aimer selon toi quand on te pose la question.
Tu nous dis malade, mais quand on te demande pourquoi on ne devrait aimer qu'une seule personne selon toi, tu nous donne la morale et la religion comme arguments, tout en reconnaissant toi-même leur validité secondaire.
Tu nous dis malade, mais tu ne sais même pas pourquoi ! Commence par réfléchir et te poser des questions avant de venir ici avec ton gros doigt accusateur et sentencieux.

En temps normal j'aime prendre du temps pour expliquer aux ignorants, mais là ton comportement et ta manière de faire me donne juste envie de te dire de te démerder. T'es arrivé comme un troll des montagnes en plein banquet et tu nous fait l'injonction d'être plus sérieux et plus convaincant. Comme dit ma maman : "tu ne manques pas d'air".

Donc ma seul réponse pour toi maintenant sera : sors toi les doigts et fait un peu de lecture. Tu as une FAQ, il y a des livres (on pourrait t'en proposer d'autre, mais en cherchant sur le forum tu les trouveras) et tout le forum.

Ah et une dernière chose, que normalement je déteste faire, mais vu que tu as admis toi même ta méconnaissance des relations amoureuse je me permet : Tu as 19 ans et tu es célibataire. Ici la moyenne d'age doit être dans la trentaine, voir la quarantaine. Beaucoup d'entre nous sont mariés, furent mariés, sont en couple, en trouple et autre. Peut être que tu pourrais te poser la question si on a pas simplement plus d'expérience que toi et donc qu'on a compris des choses que tu n'as pas encore vécu.

Vis ! Apprends ! Renseigne toi ! Après on verra.

#
Profil

Siestacorta

le jeudi 27 juillet 2017 à 11h21

QuickSilver
Si considérer le polyamour comme étant une pathologie vous vexe je m'excuse mais c'est le fond de ma pensée et je le crois jusqu'à ce que je puisse poser une signification valable sur cela.
Je ne suis pas une personne bornée, je suis très ouvert psychologique à psychiques mais je ne me fais vraiment pas à l'idée que tomber amoureux de plusieurs vous apparaissent comme tout à fait normal.

Désolé, mais comme je suis un malade, je sais dès le départ que ce qui est "normal", et ce qui va être un argument "valable", ça ne dépendra pas de mon objectivité, puisque dès le départ on prend mon jugement comme troublé.

Tu nous demande s'il y a " une façon de traiter ce trouble", alors que tout le site est là pour parler de comment vivre dans ce que nous considérons comme un choix de vie.
Puis tu nous sommes d'être "convaincants" pour te montrer que nous avons des motivations valables , après nous avoir d'emblée classé comme "troublés" ? C'est pas seulement blessant, c'est juste pas cohérent : "je vous crois pas capable de penser correctement, je vous montre pas mes critères de validation, mais faites-moi un raisonnement pour voir ?"

Oui, comme le rappelle Toinou, tu inverses la charge de la preuve : demander de prouver qu'il n'y a pas un problème, c'est déjà affirmer l'existence du problème, sans se donner la peine de le prouver soi-même.

Alors que
- prouver que l'exclusivité amoureuse est le produit d'une bonne santé mentale est pas plus facile
- si tu mets de la bonne volonté, tu trouveras matière à réflexion partout sur le site.
- si tu avais voulu juste t'informer, la question ne serait pas "montrez-moi que vous n'êtes pas atteints de troubles psys" mais "parlez-moi de ce qui vous motive dans le polyamour et ne vous convient pas dans la monogamie" ; tu aurais sans doute eu des réponses plus amènes. Là, tu passes direct à la mise en accusation, donc assez logiquement tu obtiens une réaction de dérision et de rejet, et le conflit montre bien qu'il n'y a pas moyen de discuter... quand la discussion était d'emblée empêchée par la façon de la commencer.

- bonjour monsieur, on se connait pas, je passe dans votre quartier et je ne l'aime pas, montrez-moi que vous êtes une bonne personne. Bah pourquoi vous me regardez de travers, je fais que discuter ?
Ca prouve bien que vous êtes pas très clair dans votre tête....

Voilà. Encore une fois, si tu veux des infos, tu as le FAQ dont je t'ai donné le lien plus haut, et pleins d'articles et de débats pour te montrer qu'il s'agit pas de "pulsions" mais de relations. Si tu tiens à des points psycho, ya cet article, aussi.

Message modifié par son auteur il y a 2 ans.

#
Profil

QuickSilver

le jeudi 27 juillet 2017 à 14h34

E Vu vos réponses, ça me pousse d'autant plus à me positionner de façon à croire que c'est psychologique ce truc. Vous êtes certes marié, deux choses :
- Le mariage c'est un événement religieux qui lie 2 personnes jusqu'à la fin de leur jour normalement donc de ce fait je suppose que vous avez une connaissance aussi mince qu'elle sur ce qu'on raconte dans la religion. Ne cherchez pas de joli mot à la polygamie c'est malsain.
- Et de deux, cette personne avec qui vous êtes marié, pourquoi votre choix c'est posé sur elle et pas sur une autre ? Sachant qu'aimer ce n'est trop un problème pour vous.
Vous savez le but ce n'est de prendre ce que j'ai pu dire qui vous vexe et l'utiliser pour éviter l'acheminement d'un bon nombre de question mais essayez de comprendre que qu'il s'agit de la monogamie ou de la polygamie ce sont des choix de vie et je comprends toi à fait mais enjoliver la polygamie avec ce fameux poly amour je trouve que c'est meskin de votre part.
Le pire c'est que vous y croyez.

#
Profil

bonheur

le jeudi 27 juillet 2017 à 14h38

La religion je la gerbe dans les chiottes !

#
Profil

Toinou

le jeudi 27 juillet 2017 à 14h56

QuickSilver
E Vu vos réponses, ça me pousse d'autant plus à me positionner de façon à croire que c'est psychologique ce truc. Vous êtes certes marié, deux choses :

- Le mariage c'est un événement religieux qui lie 2 personnes jusqu'à la fin de leur jour normalement donc de ce fait je suppose que vous avez une connaissance aussi mince qu'elle sur ce qu'on raconte dans la religion. Ne cherchez pas de joli mot à la polygamie c'est malsain.

- Et de deux, cette personne avec qui vous êtes marié, pourquoi votre choix c'est posé sur elle et pas sur une autre ? Sachant qu'aimer ce n'est trop un problème pour vous.

Vous savez le but ce n'est de prendre ce que j'ai pu dire qui vous vexe et l'utiliser pour éviter l'acheminement d'un bon nombre de question mais essayez de comprendre que qu'il s'agit de la monogamie ou de la polygamie ce sont des choix de vie et je comprends toi à fait mais enjoliver la polygamie avec ce fameux poly amour je trouve que c'est meskin de votre part.

Le pire c'est que vous y croyez.

Sors toi les doigts, instruis toi ça t'évitera de dire des âneries à l'avenir.

#
Profil

TrioBulle

le jeudi 27 juillet 2017 à 14h58

Je crois que tu mélanges tout, surtout ! En fait le mariage peut être uniquement civil, donc ce n'est pas religieux, c'est un contrat qui unit 2 personnes pour (comme dit dans un autre sujet) faciliter la transmission du patrimoine et la filiation.

La polygamie c'est complètement restrictif par rapport à ce que nous vivons. Au lieu de rester sur ce fil qui tu as créé et qui parle de maladie mentale, va voir sur les autres sujets pour trouver des réponses à tes questions, si tu en cherches vraiment.

#
Profil

Siestacorta

le jeudi 27 juillet 2017 à 16h17

QuickSilver

Vous savez le but ce n'est de prendre ce que j'ai pu dire qui vous vexe et l'utiliser pour éviter l'acheminement d'un bon nombre de question

Non, c'est toi qui utilises une opinion personnelle sur le polyamour pour t'éviter de voir que des questions, ça fait des centaines et des centaines de pages de forum qu'on s'en pose. Documente-toi, vraiment.

Sinon, allons-y pour un rappel pourtant déjà fait dans le FAQ.

La polygamie, déjà, en général, c'est un partenaire qui a la possibilité d'avoir plusieurs conjointes, mais celles-ci n'ont pas ce même droit (la polygamie la plus répandue étant la polygynie).

A la différence du polyamour, qui peut concerner plusieurs formes de relations, la polygamie implique nécessairement des mariages. C'est une structure sociale traditionnelle... voire réactionnaire.

Sachant que de l'autre côté, on s'entend dire que les polys sont consuméristes et/ou libertins, crétinisés par la modernité... on est les méchants dans les deux cas, soit des autoritaires soit des gens qui se foutent de leurs partenaires.
La possibilité qu'on fasse seulement un choix qui nous convient avec des personnes à qui on donne cette même liberté, on peut peut-être l'explorer ?

On enjolive que dalle. Le polyamour c'est un cadre de relations (il y a plusieurs façons de les vivre en étant poly, d'ailleurs), avec des bénéfices et des difficultés. Ya des gens qui vont aimer ça, d'autres non.

Parler de polygamie ou de maladie mentale, c'est pas poser des questions, en tout cas pas des questions auxquelles on peut répondre quoi que ce soit d'intéressant.

On peut concevoir d'aimer plusieurs personnes. De plusieurs manières. En même temps.
Certains ne peuvent pas.
Plusieurs amis, ils peuvent, plusieurs enfants, ils peuvent, plusieurs amants, parfois ils peuvent (parfois ils peuvent l'avouer), mais non, plusieurs relations, c'est forcément impossible, la preuve : eux, ils peuvent pas.
Et si on veut quelque chose en plus de ce qu'on a, c'est forcément que ce qu'on a est pas bien, ou qu'on ne sait pas être satisfait.

Pourquoi ne serait-il pas possible, sans être "malade" d'être satisfait différemment ? De plusieurs manières ?
Si t'aimes les animaux et pas moi, lequel des deux à un problème ? Et si c'était aucun ?
Et sinon, qu'est-ce qui fait qu'attendre la satisfaction d'une seule relation serait forcément la seule option "saine" ? Ca peut être tyrannique, aussi : "satisfais-moi complètement, oui, c'est à toi que revient cette responsabilité, je t'aime donc tu dois me rendre heureux".

Bref. Bon, j'arrête sur ce fil, je t'ai donné des liens qui peuvent te parler, tu as plein de matière sur le forum, si tu en restes à cette façon d'aborder les choses, c'est que tu le veux, hein.

Message modifié par son auteur il y a un an.

#
Profil

bidibidibidi

le vendredi 28 juillet 2017 à 13h50

(post complètement édité après un changement d'état d'esprit)

A la relecture de ton premier post, QuickSylver, j'aimerai te poser quelques questions :
Tu es amoureux d'une femme que tu dis malade de polyamour. Je suppute qu'elle, elle le vit bien et que le terme 'malade' n'est pas d'elle ? Donc, tu ne l'acceptes pas telle qu'elle est. Tu es amoureux d'elle ou d'une image fantasmée, d'une projection ? Tu devrais te poser des questions sur ta notion d'amour.
Le fait qu'elle soit polyamoureuse te pose problème. Donc, le malade, c'est clairement toi. C'est bien toi qui doit changer, pas elle. Vouloir changer une personne saine parce qu'on est soit même malade, ça permet juste de propager sa maladie. Pas la conduite la plus sympathique à avoir.

Donc, peut-être voudrais tu discuter du vrai problème :
Amoureux d'une polyamoureuse sans pouvoir le supporter, trouble psychologique, psychique ou encore physique ?

Ou même, si on arrête de parler de maladie : Amoureux d'une polyamoureuse en étant monogame, comment éviter la souffrance et l'accepter telle qu'elle est ?

Là, je pense qu'on avancerait. Et tu trouveras alors moult conseils sur ce forum.

Message modifié par son auteur il y a 2 ans.

#
Profil

Merlyn

le dimanche 30 juillet 2017 à 16h49

gdf
Ah, ça c'est simple. Être amoureux, c'est quand t'as envie de faire l'amour. Nous dit pas que t'as envie de faire l'amour à une seule personne pour le reste de ta vie ?

Je pense que les asexuel(le)s ne seraient pas d'accord avec ta définition :)

#
Profil

Merlyn

le dimanche 30 juillet 2017 à 16h50

QuickSilver
Veuillez m'éclairer vue que si ceci n'est pas une pathologie, comment est-ce qu'à un moment de la vie d'une personne il décide de partager sa vie sentimentale non pas à une mais à un groupe de personnes ?

Je veux bien essayer de comprendre mais expliquez moi de façon objective ce phénomène.

Les gens changent. Sont ils tous atteinds d'une pathologie ? Non. On peut etre mono aujourdhui et poly demain et vice versa...y a pas de règles.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion