Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

La peur mène au côté obscur

Communauté
#
Profil

gdf

le mardi 26 avril 2016 à 08h31

Mes réflexions ces jours ci... dans mon entourage, je rencontre seulement des femmes mariées. Je pourrais tenter la séduction, mais ma récente expérience m'a convaincu que ce n'est pas une bonne idée. Donc avant d'entreprendre quoi que ce soit, il faut commencer par convertir au concept du polyamour. C'est bien beau de vouloir la transparence mais j'ai l'impression que c'est plus difficile que de proposer une relation adultère.
Plus rapide, plus facile, plus séduisant est le côté obscur.
Prendre des risques avec des chances raisonnables de ne pas se faire prendre est plus attirant que d'avoir une discussion franche avec un conjoint pas préparé à ce type de changement. La peur de mettre le sujet sur la table est plus forte que la peur du mensonge.
La peur mène au côté obscur...

#

(compte clôturé)

le mardi 26 avril 2016 à 10h35

Dans l'idéal, la rencontre poly+ poly est celle qui nous tente le plus car elle correspond à nos valeurs, à nos désirs. Cela étant, je suis gênée par l'expression "il faut d'abord convertir au polyamour". On n'est pas poly pour que tout le monde soit poly, mais parce que c'est le choix de vie qui nous convient, et ce choix ne convient pas à tout le monde, loin de là! Il n'y a aucune raison de faire du prosélytisme ou de ne fréquenter que des personnes qui ont les mêmes choix amoureux que soi. Bien d'autres éléments peuvent donner envie de nouer une relation avec quelqu'un. L'important, à mon avis, est d'annoncer tout de suite son mode de vie poly et d'expliquer pourquoi on l'a choisi, mais si la personne en face n'est pas convaincue, ou ne souhaite pas, pour des raisons qui la regardent, devenir polyamoureuse, c'est son droit le plus strict. Ce n'est pas parce qu'on aime au pluriel qu'on devient forcément polyamoureux. Je suis même gênée de lire si souvent ici: "J'ai rencontré un autre homme (ou une autre femme) que mon compagnon (ma compagne) et ai découvert que je suis polyamoureux(se)". C'est peut-être juste un désir passager, un adultère plus ou moins durable, une compensation à une période morne dans le couple etc.

#
Profil

gdf

le mardi 26 avril 2016 à 10h42

Quand je dis "convertir", ce n'est rien de forcé. Si on me dit, "c'est pas pour moi, hors de question", pas la peine d'aller plus loin. Mais j'ai plus souvent entendu "intéressant, mais je ne me vois pas en parler à mon mari". Je propose un accompagnement mais je n'insiste pas. Je ne fais que constater que la peur de parler à son conjoint est plus forte que la peur de l'adultère. Sans compter la peur du qu'en dira-t-on...

Message modifié par son auteur il y a 3 ans.

#
Profil

EdK

le mardi 26 avril 2016 à 17h16

Je suis d'accord avec toi gdf.
D'une manière général le choix éthique est plus difficile à faire mais en général il apporte plus.

APH,
Je ne pourrai pas avoir de relation avec une personne si son conjoint/compagnon n’est pas au courant. A moins que les aventures secrètes ne soit accepté dans leur couple.
Ce serais immoral.

#
Profil

Marcolibri

le mardi 26 avril 2016 à 21h28

Personnellement, je suis claire sur mon choix de vie. Je précise aussi que je préfère que les choses soient claires et honnêtes avec le/la partenaire de l'autre. En même temps, j'estime que la relation, entre ma compagne et son éventuel autre partenaire, leur appartient. Je n'ai pas à imposer ma conception. Par contre, je m'efforce d'être clair sur ce qui me convient, ce qui est acceptable et ce qui me met mal à l'aise. Mon mal-être (s'il y a) m'appartient en raison de mes choix, je n'ai pas à en faire le reproche à l'autre ou l'utiliser pour juger des choix de l'autre.
Voila donc à chaud et très succinctement mon point de vue.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion