Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Ma petite amie est devenue polyamoureuse, besoin de conseils

Témoignage
#
Profil

Walt

le lundi 25 janvier 2016 à 18h25

Bonsoir,

Tout d'abord désolé si jamais je n'ai pas mis cette discussion dans le bon thème, je suis nouveau ici et je ne savais pas trop quel thème correspondait le mieux.

Je vais essayer de vous expliquer ma situation de manière simple pour ne pas vous assommer avec un pavé de texte illisible ! Et merci d'avance à ceux qui liront jusqu'au bout...

Je m'appelle Walter j'ai 19 ans et jusqu'à maintenant je suis mono.
Il y a un peu plus de 4 ans j'ai eu une relation amoureuse avec Inès, mon premier amour, qui a pris fin 8 mois plus tard par ma faute (et aujourd'hui je m'en veux encore amèrement).
Nous sommes restés très proches l'un de l'autre malgré tout, et il y a un an et demi nous nous sommes retrouvés, encore plus amoureux l'un de l'autre qu'avant, et nous avons recommencé une relation.
Nous avons toujours eu une relation très fusionnelle et je suis fou amoureux d'elle, au point que je ne peux pas envisager de passer ma vie sans elle.

En septembre dernier elle est partie étudier à Paris, alors que moi j'ai continué mes études sur Lyon.
La distance n'était pas facile au début mais on se voyait le plus souvent possible et tout se passait bien entre nous.

Et puis lundi dernier au téléphone elle m'a demandé si je connaissais le polyamour, j'ai tout de suite compris qu'elle ne me posait pas cette question par hasard.
J'ai insisté pour savoir où elle voulait en venir mais elle a refusé de m'en parler avant samedi dernier (elle est descendue à Lyon pour le weekend).
J'ai passé une semaine assez éprouvante en attendant le weekend, passant de la colère à l'incompréhension et à la tristesse. J'ai aussi beaucoup lu sur le polyamour, pour essayer de mieux la comprendre, parce que j'avais bien compris ce qu'elle allait m'annoncer.

Puis finalement samedi est arrivé et Inès a accepté de tout m'expliquer.
Elle a rencontré un autre homme dont elle est amoureuse, elle n'a pas voulu me dire depuis quand elle l'avait rencontré (enfin elle a dit ne plus s'en souvenir).
Elle m'a dit que je le connaissais vaguement, qu'il ne vivait pas sur Paris et que j'avais un caractère assez similaire au sien.
Je ne lui ai pas demandé plus de détails, pour ne pas l'accabler de questions, et peut-être aussi parce que je ne me sens pas encore prêt à en savoir plus.
Elle a énormément insisté sur le fait que ça ne changeait rien à l'amour qu'elle me porte, et je la crois parce que j'ai confiance en elle. On avait prévu depuis longtemps de passer le weekend de la Saint-Valentin tout les deux, et elle veut visiblement à tout prix que ça se fasse.

Je ne ressens pas particulièrement de jalousie ou de colère, un peu de tristesse mais je pense que c'est normal et que ça passera (j'espère en tout cas).
Je tiens à elle plus que tout, nous sommes jeunes mais je SAIS que c'est la bonne personne, que je veux qu'elle fasse partie de ma vie et que je veux la rendre heureuse coûte que coûte, et jusqu'à maintenant elle m'avait toujours dit qu'elle ressentait la même chose.

J'ai donc accepté de tenter l'expérience, mais à deux conditions : que l'on se parler et qu'on soit toujours sincère l'un envers l'autre, et que si je sentais un jour que je ne pouvais plus supporter la situation, alors je mettrai fin à notre relation sans discuter, pour me protéger (elle a eu du mal à accepter cette deuxième condition...)

Mais malgré tout, malgré tout ce qu'elle a pu me dire pour me rassurer, j'ai terriblement peur.
J'ai peur qu'il réussisse mieux que moi à faire son bonheur, et qu'elle réalise qu'elle ne veut pas faire sa vie avec moi, et qu'elle me quitte. Ma vie sans elle n'aurait aucun sens.
J'ai encore plus peur qu'elle le réalise mais qu'elle ne me le dise pas, c'est une personne très sensible et tendre, et la connaissant elle ne me le dirait pas pour ne pas me faire souffrir.

Voilà, j'avoue que je ne sais même pas vraiment pourquoi je suis venu partager ça... Je pense que j'ai besoin de conseils, de réconfort peut-être, et de "vider mon sac" auprès de personnes qui ne me connaissent pas et qui ont pu vivre des expériences similaires.
Je suis assez perdu, je ne veux surtout pas l'empêcher de vivre librement ou la faire souffrir, jamais.
Mais je ne sais pas quoi faire, quoi lui dire, comment être vis à vis d'elle à présent, quoi faire pour que cette boule que j'ai sur le cœur disparaisse, je suis perdu.

Merci d'avoir lu et n'hésitez pas à me poser des questions si j'ai oublié quelque chose..

Walter

#

Juste une question (invité)

le lundi 25 janvier 2016 à 20h03

Son amant est à Lyon ou à Paris ? Elle a déjà commencé la relation avant de t en parler ?

#
Profil

Walt

le lundi 25 janvier 2016 à 20h17

Je ne sais pas où il vit, je ne lui ai pas demandé.

Je ne sais pas trop, ce n'est pas très clair... Je ne sais pas dans quelles circonstances ils se sont rencontrés, ni où en est leur relation

#
Profil

gdf

le lundi 25 janvier 2016 à 21h10

Bonsoir
Du haut de mes 37 ans, j'ai failli commencer à répondre que tu es encore jeune et que tu as toute la vie devant toi, et puis je me suis souvenu que j'avais 16 ans quand j'ai rencontré celle qui partage ma vie depuis. Bref, ça nous rajeunit pas. Désolé, c'est complètement hors sujet, mais il fallait que ça sorte.
A part ça, je trouve ta réaction très saine.
Ta première condition, la sincérité, est indispensable à toute relation, et en particulier les relations polyamoureuses. On n'est pas obligé d'être d'accord sur tout, mais il faut au moins prendre le temps d'échanger, de permettre à l'autre d'exprimer son ressenti, indispensable pour se comprendre.
Ta deuxième condition, la rupture si ça ne marche pas, est plus une information qu'une contrainte, et finalement, elle est vraie pour toute les relations. Tu penses que tu es capable d'accepter son mode de vie (et qui sait, peut être rencontreras-tu toi même quelqu'un que tu auras envie de connaitre plus intimement en plus de ta dulcinée). Si ça marche, tant mieux, si ça ne marche pas tant pis, c'est la vie. Il ne faudra pas pourrir ta vie et la sienne dans une relation qui rend l'un ou l'autre malheureux. Quand tu dis "sans discuter", je suppose que c'est un effet de langage, puisque tu auras mis en application ta première condition et que tu auras annoncé à l'avance ce qui te va et ce qui ne te va pas.

Plein de bonheur à vous deux

Gdf

#

Juste une question (invité)

le lundi 25 janvier 2016 à 23h32

Tu souhaites de la sincérité mais tu ne sais rien. Je vais être un peu dur mais on dirait que tu l aimes tellement et que ta si peur de la perdre, que tu es prêt à t abandonner.

Rien que le fait qu elle est attendu ou non de t en avoir parler pour commencer sa relation change tout, surtout niveau sincérité.

Bref, ne fais pas l autruche sinon tu aura vraiment toute les raisons d être inquiet pour ton couple.

#
Profil

Indi

le mardi 26 janvier 2016 à 00h01

Walt
J'ai donc accepté de tenter l'expérience, mais à deux conditions : que l'on se parler et qu'on soit toujours sincère l'un envers l'autre, et que si je sentais un jour que je ne pouvais plus supporter la situation, alors je mettrai fin à notre relation sans discuter, pour me protéger (elle a eu du mal à accepter cette deuxième condition...)

Manifestement, elle ne veut pas te perdre.

Walt
Mais malgré tout, malgré tout ce qu'elle a pu me dire pour me rassurer, j'ai terriblement peur.
J'ai peur qu'il réussisse mieux que moi à faire son bonheur, et qu'elle réalise qu'elle ne veut pas faire sa vie avec moi, et qu'elle me quitte. Ma vie sans elle n'aurait aucun sens.
J'ai encore plus peur qu'elle le réalise mais qu'elle ne me le dise pas, c'est une personne très sensible et tendre, et la connaissant elle ne me le dirait pas pour ne pas me faire souffrir.

Je crois que tu projettes sur elle ta façon exclusive ("mono") de voir les choses. De son point de vue non-exclusif, la question n'est pas de savoir qui fait le mieux son bonheur. Ce n'est pas une compétition pour désigner le grand gagnant. Chacune de ces deux relations lui apporte quelque chose. Elles sont probablement complémentaires de son point de vue. (Là, c'est moi qui projette mon point de vue non-exclusif...)

#
Profil

Siestacorta

le mardi 26 janvier 2016 à 11h02

Heu... je sais que de nos jours les petits jeunes peuvent être plus "naturels" qu'on aurait eu l'occasion de l'être avec le polyamour, mais je crois qu'il serait plus prudent de définir que la demoiselle est en mode essai-erreur avec le polyamour et avec Walt qu'en mode je suis non-exclusive en sachant très bien ce que j'en tire.

Déjà que même en ayant pas mal vécu dans le genre on peut ne pas être sûr de ce qu'on peut/veut...

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion