Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Le poly amour est il plus présent chez les femmes ?

#
Profil

bonheur

le samedi 26 octobre 2019 à 18h59

Ca me conforte dans mon choix de résider à la campagne… la faune est moins attentive (on va dire comme ça) :-D

#
Profil

Merlyn

le samedi 26 octobre 2019 à 19h51

Je propose à la personne qui pose la question qu'elle fasse des stats à grande échelle, nous serons ainsi fixé.e.s :)

#

(compte clôturé)

le samedi 25 juin 2022 à 20h10

Bonne idée les stats, je m'y colle. En plus j'ai rien à foutre là immédiatement. Je vais prendre les 100 derniers messages tiens.
Ou 200 j'en sais rien.

Allez, une nuit blanche je le sens bien.

#

(compte clôturé)

le dimanche 26 juin 2022 à 11h12

C'est long, pas trop le temps en plus, je n'ai fait que les pages 17/18/19/20.

Sur 34 messages de tout types (témoignages, bases etc) on a 23 polyamoureuses contre 11 polyamoureux.

Je vais continuer mais je pense que le rapport ne va pas s'inverser. C'était l'impression que j'avais eu en venant sur ce forum, beaucoup d'autres on eu la même.

Ce qui peut signifier plusieurs choses : oui, il y a plus de polyamoureuses que de polyamoureux. Ou, les polyamoureuses se confient plus et donc postent plus.
Ou encore il y a plus de polyamoureuses de la page 17 à la page 20.

J'ai mon idée mais je ne suis pas sociologue.

Je continue.

Ah, juste un truc: je compte les adultères qui se déclarent poly comme des poly, c'est plus simple.

#
Profil

Siestacorta

le dimanche 26 juin 2022 à 15h41

Donald

Sur 34 messages de tout types (témoignages, bases etc) on a 23 polyamoureuses contre 11 polyamoureux.

Je vais continuer mais je pense que le rapport ne va pas s'inverser. C'était l'impression que j'avais eu en venant sur ce forum, beaucoup d'autres on eu la même.

Pour mettre ce point en perspective, il faudrait aussi trouver une étude sur "qui parle de situations d'amour (toutes configurations confondues) sur Internet".
Je pense que là aussi, les hommes sont en minorité.
Et mon pré-supposé, bien sûr pas vérifié, c'est que leur proportion est même plus forte ici qu'ailleurs.

C'est tout aussi biaisé, mais par exemple, si on regarde la presse : je suis à peu près sûr que si on relève "quelle presse parle d'amour souvent", on tombe sur de la presse féminine et quelques autres occasions bien plus rares.
Il faut noter que ça correspond à une certaine réalité sociale historique, où LaFâmme agit (et donc ensuite, communique) sur la sphère de l'intime quand Lhôm est dans le concret, "le Réel" (par exemple la chasse aux mammouths, puisqu'on se réfère souvent aux normes d'un passé idéalisé et méconnu)

Bref, à mon sens, la stat sur "qui homme ou femme parle de polyamour sur le forum polyamour" ne peut pas dire "est-ce que le PA est plus présent chez les femmes", puisque si on applique la même méthode au couple sur internet, on obtiendrait aussi une grosse disproportion de prise de parole, par rapport au nombre certainement plus équilibré d'hommes et de femmes vivant en relation.
La stat dit "qui parle de polyamour", peut-être "qui assume de chercher des réponses sur le polyamour", pas qui se retrouve dans la situation ET en parle.

Enfin, la dimension égalitaire de la proposition poly, par rapport à la réalité de l'adultère (celle-ci assez documentée) peut expliquer aussi un succès féminin : c'est à dire que par rapport à une société où l'adultère masculin bénéficie d'une forme d'indulgence sociale (Don Juan, "boys will be boys"), un certain nombre de femmes craignant un jugement plus désapprobateur ("salope", "exploiteuse de l'argent du Mari") peuvent chercher une situation où elles peuvent avoir une légitimité morale (la vérité, la recherche d'un consensus avec le partenaire) à vivre une vie amoureuse plus libre que celle construite par la norme.

Message modifié par son auteur il y a 3 mois.

#

(compte clôturé)

le dimanche 26 juin 2022 à 15h57

C'est exactement ma conclusion.
Il y a donc beaucoup plus de femmes qui parlent de polyamour sur ce Forum que d'hommes.

J'ai un peu continué
mes stat et la différence s'accentue considérablement. On est sur un rapport 80/20

#
Profil

Siestacorta

le dimanche 26 juin 2022 à 16h01

Donald
C'est exactement ma conclusion.
Il y a donc beaucoup plus de femmes qui parlent de polyamour sur ce Forum que d'hommes.

Ca c'est l'observation, mais quelle est ta conclusion ?

#

(compte clôturé)

le dimanche 26 juin 2022 à 17h19

Que l'éducation genrée influence même ceux ou celles qui pensent y échapper.

#
Profil

bonheur

le dimanche 26 juin 2022 à 17h58

Donald
Que l'éducation genrée influence même ceux ou celles qui pensent y échapper.

Seulement les personnes qui veulent s'en persuader. Déjà, les pseudos ne sont pas obligatoirement masculin ou féminin. Le "genre" est une éducation et une influence. Je me battrais pas avec toi pour convaincre, par exemple, que je ne suis ni l'un ni l'autre et que je suis moi. Or, tu m'as classifiée. Ce n'est pas parce que j'ai des seins et un clito, que j'accorde au féminin par obligation de langage, que je me sens femme. Tant que le "ul" ou le "iel" ne sera pas de vigueur, je ne l'utiliserais pas. Je n'ai pas envie de passer la moitié de ma vie à expliquer. Surtout sur ce forum où souvent, je dois déjà éclaircir mes propos.

Aussi, oui, il y a le réel. Depuis que je m'exprime ici, j'exprime de mon chéri de vie, qui lui n'a jamais créer de pseudo et n'ai jamais intervenu. Il lit, je le sais et on discute.

J'ai reçu en café poly en mai trois personnes, que j'ai découverte. Aucune ne participe vraiment, les trois sont nées femmes et les trois sont concernées de près (et d'un peu plus loin pour l'une d'elle) dans leur quotidien, et dans leur coeur. Je me suis aperçue qu'elle me connaissaient bien et qu'elles lisaient depuis longtemps.

J'ai actuellement 3 amours, nés hommes (ils se sentent comme ils veulent), et qui n'écrivent pas ici leur amour pour moi. Mon chéri de vie je l'ai évoqué, le second qui s'est dans la face qu'il était potentiellement un brouteur (ça n'encourage pas) et le troisième qui a un pseudo et ne s'exprimera pas nous concernant. Il est venu, il a trouvé (pas moi, ses réponses seulement) et désormais il vit.

Et justement, c'est ça ce forum. Moi je dirais plutôt que la fameuse règle des 20/80 s'appliquent à ceux qui demeurent et contribuent aux autres (20) et ceux qui passent une fois leurs questions passées (80). Un effet @Donald que tu as d'ailleurs mis en évidence.

Toutes les personnes qui veulent "genrer", mettent dans des cases et les personnes qui veulent, ne peuvent du coup y échapper.

Après, en "conclusion" (de ce post), j'ai énormément accompagner ces dernières années, notamment en mp. Et pour le coup, souvent des personnes qui ont héritées d'un pénis à la naissance.

#

(compte clôturé)

le dimanche 26 juin 2022 à 18h15

@bonheur, ce que je voulais dire est que l'éducation genrée( mais pas que) peut pousser les femmes à plus communiquer notamment sur leurs sentiments. C'est ce qui ressort de beaucoup de sujets où les femmes se plaignent du peu d'échange qu'elles ont avec leur conjoints.

Et puis aussi, les hommes, amateurs de coup d'un soir, alors que les femmes auront tendances à privilégier des relations plus, comment dire, intellectuelles.

Observons ce qui se passe sur les sites de rencontres, sur les forums de rencontres.
Clairement, il y a un hiatus entre le désir des hommes et le souhait des femmes.

Le "romantisme" féminin est il une réalité ? Je le crois. Je suis quelques blogs et forums féministes et cela est en train de changer avec la génération des 20/25 où le sujet du polyamour est vécu de manière un peu différente je trouve. Moins de romantisme, plus de sexe, moins de "passion".
Plus de remise en question de la relation homme/femme.

Et c'est tant mieux.

Je ne sais pas si je suis très clair, mon cerveau galope plus vite que ma main.

edit : attention, je ne dis pas que des relations sans amour sont préférables, je dis que les relations h/f s’équilibrent sur ce sujet avec la génération des 20/30. une impression en tout cas.

Message modifié par son auteur il y a 3 mois.

#

(compte clôturé)

le dimanche 26 juin 2022 à 18h50

https://forums.madmoizelle.com/sujets/une-polyamou...

Une discussion que je trouve intéressante.

J'aime bien écouter ces jeunes filles, sur ce sujet ou d'autres, ma puce, féministe convaincue bien qu'assez, comment dire, raide, voir rigide, me force à changer mon angle de vision. Pas toujours à raison du reste.

#

(compte clôturé)

le lundi 27 juin 2022 à 08h42

Donc les chiffres de la page 14 à 16 incluse que je n'ai pas donné hier:

26 conversations, 19 polyamoureuses 7 polyamoureux.

Je continuerais plus tard faut que je bosse un peu...

#
Profil

polyn

le lundi 27 juin 2022 à 13h05

Un titre plus approprié à cette discussion ne serait il pas: » les femmes, ou supposées comme telles( sic),sont-elles plus nombreuses à poster sur ce site ? »
Ce qui révèle les limites de cette «   recherche », y compris sur le genre des contributrices.

#

(compte clôturé)

le lundi 27 juin 2022 à 17h24

Je n'ai pas uniquement comptabilisé le nombre de femmes polyamoureuses qui postent, mais également les hommes mono qui parlent de leur femme polyamoureuse (et qui donc ne postent pas).
Oui, globalement elles postent plus, mais la différence serait moindre si j'excluais les posts d'hommes évoquant leur situation de mono/poly.

De toute façon, comme je l'ai déjà écrit, c'est une constatation c'est tout. On peut évoquer plein d'hypothèses, aucune ne peut être validée dans le cadre de cette "étude".

Message modifié par son auteur il y a 3 mois.

#
Profil

Aki

le mardi 28 juin 2022 à 18h57

Donald
Et puis aussi, les hommes, amateurs de coup d'un soir, alors que les femmes auront tendances à privilégier des relations plus, comment dire, intellectuelles.

Euh, sur quoi te bases-tu pour affirmer ça ? Les coups d'un soir ça se fait à deux donc il y a statistiquement un homme et une femme dans l'affaire dans 95% des cas (rapports hétéros).

#
Profil

Siestacorta

le mercredi 29 juin 2022 à 12h21

Aki
Euh, sur quoi te bases-tu pour affirmer ça ? Les coups d'un soir ça se fait à deux donc il y a statistiquement un homme et une femme dans l'affaire dans 95% des cas (rapports hétéros).

Je crois que sur le fond on sera d'accord, mais sur l'argument, non : statistiquement, il peut y avoir une proportion minime des femmes qui font des coups d'un soir hétéros, beaucoup plus d'hommes différents, et qu'il y ait pourtant un même nombre de coups d'un soir à la fin.

#
Profil

Syringa

le vendredi 01 juillet 2022 à 15h29

Merci beaucoup Donald pour le job !!
C'est une question qui me turlupine aussi et ça apporte déjà un début de réponse, même si c'est pas randomisé.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion