Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Le poly amour est il plus présent chez les femmes ?

Social
#

Lagriffeofficiel (invité)

le mercredi 03 juillet 2019 à 12h21

Comme dit dans le titre le poly-amour est il une notion/besoin plus présente chez la femme que l’homme ? Si oui pourquoi selon vous ?

Je pose cette question car j’ai le ressenti ( a tord peut être)qu’il y a pas mal de femmes poly alors que les hommes seraient plus dans une forme de liberté sexuel.
Alors à vos claviers :) et débattons :)

#
Profil

alinea7

le mercredi 03 juillet 2019 à 12h42

Pour moi les femmes (et les hommes) sont des personnes comme les autres.

#
Profil

Mark

le mercredi 03 juillet 2019 à 13h10

Bin je vais pas rentrer dans tes stats, désolé. ^^

Chez ma femme c'était la liberté sexuelle sans attaches, pour moi le lien affectif avant toute considération autre.
Pour la question sous-jacente "la femme a t'elle besoin de plus de sentiments, / cérébralité?" L'équation ne marche ne marche pas non plus. - Mon coté yin? :P ;-)

@alinea7: nous sommes d'accord.

Message modifié par son auteur il y a 4 mois.

#
Profil

bonheur

le mercredi 03 juillet 2019 à 13h22

Je crois que c'est plus une notion "d'être intérieur" et de la façon dont on ressent. Voici ma réponse en tout cas :-)

#
Profil

thatsonlylove

le mercredi 03 juillet 2019 à 13h24

Entièrement d'accord avec toi alinea7 ! Le genre n'a rien à voir avec les besoins et fonctionnements, ça ne dépend que de chacun·e.

#

Lagriffeofficiel (invité)

le mercredi 03 juillet 2019 à 13h58

évidemment que le genre n’y est pour rien chaque être a son propre libre arbitre et je n’en peux qu’aller dans votre sens.

Donc pourquoi cette question me diront certains, en lisant les différents postes je me suis aperçue qu’il y avait plus de cas où la femme qui ressentait le poly-amour, d’ailleurs plusieurs fois j’ai plus lire des femmes qui disaient que tous ces hommes qu’elle rencontraient était les hommes de leur vie. Et j’ai plus lue de témoignage d’hommes «  subissant » le polyamour. D’ou Ma question simple hasard je ne suis tombé que sur des postes allant dans se sens ou simple réalité.
Pour ma part j’aurais tendance à dire oui car les femmes sont plus cérébral et réfléchi que les hommes et le poly amour ( je pense que sur sa la majorité sera d’accord avec moi) est une notion bien plus mental/cérébrale que sexuel.

#
Profil

bonheur

le mercredi 03 juillet 2019 à 14h10

Moi je m'en tiens aux émotions et aux ressentis... sentiments !

Peut-être que la construction empêche plus les petits garçons à faire abstractions de cela ? C'est difficile de se déconstruire ! J'en sais quelque chose !

Aussi, on dit qu'une femme est volage mais que l'homme ne peut pas l'être. L'homme fait ses choix et s'y tient... ce qui donne lieu à plus d'assurance dans le non-dits. On peut d'ailleurs je suppose souffrir d'une chéri qui s'aperçoit qu'elle aime en dehors du couple ET avoir été adultère (ou y être toujours d'ailleurs). Les deux ne s'opposent pas. On en revient à l'inutilité de faire souffrir ou pas. Je crois aussi que l'homme n'a pas droit à "l'échec", donc il ne mettra pas son couple officiel en péril, alors que la femme aura à coeur de se libérer d'un enfermement injustifié. Et puis, aujourd'hui, les femmes se foutent de ce que l'on va dire d'elles... les hommes eux ???

Mais des hommes qui vivent leurs émotions, il en existe, j'en suis persuadée. Peut-être que certains individus se maltraitent plus que d'autres ? La jalousie est liée parfois, souvent, à des peurs... un homme est fort, il n'a pas peur... et pourquoi ça ? Question de culture et de libération ?

#
Profil

bonheur

le mercredi 03 juillet 2019 à 14h30

Et puis, qu'est-ce que le polyamour ? Déjà qu'est-ce que l'amour ? Egalement, une vie n'est pas figée ! Ce n'est pas parce que l'on fait un choix de vie commune que l'on n'a plus de vie intérieure ! Et ça, c'est au féminin comme au masculin !

#
Profil

Leolu

le mardi 09 juillet 2019 à 23h47

Lagriffeofficiel
Je pose cette question car j’ai le ressenti (à tort peut être) qu’il y a pas mal de femmes poly alors que les hommes seraient plus dans une forme de liberté sexuelle.

Je ne pense pas qu'il y ait plus de femmes polyamoureuses. Je pense qu'il y en a autant... mais que ça se voit plus, parce que cette liberté amoureuse surprend par rapport à des situations bien connues (sites de rencontres, libertinage...) où les hommes sont majoritaires.

#
Profil

HeavenlyCreature

le mercredi 10 juillet 2019 à 00h14

J'ai lu une étude qui montrait que (contrairement à ce qu'on peut penser) le désir avait tendance à durer moins longtemps chez la femme que chez l'homme dans un couple monogame... Alors peut être que oui, les femmes ont peut être plus ce besoin d'ouverture que les hommes, je sais pas. C'est purement hypothétique.

#
Profil

Siestacorta

le mercredi 10 juillet 2019 à 07h14

Il y a un biais : il peut y avoir un stigmate des relations multiples pour une femme qui est bien plus léger pour un homme.

Du coup, beaucoup d'hommes ont moins besoin de revendiquer leur positionnement sur le sujet, quand beaucoup de femmes auront plus à prouver.

Faut pas oublier que depuis que le mariage (puis, par conséquent le couple) est un libre choix amoureux et non plus une contrainte sociale, l'exclusivité sexuelle a longtemps été pour la femme une monnaie d'échange contre l'intégration sociale "offerte" par le mari.
On a éduqué hommes et femmes à penser que la partenaire féminine exclusive avait plus de valeur.
Pour aller contre la lourdeur encore présente de cette idéologie, il faut un discours construit, et exprimé...

Bref, je n'ai pas de chiffres concernant l'équilibre hommes-femmes dans le polyamour (juste qu'il y en a souvent un dans les évènements poly), mais je suis pas étonné que la parole féminine y soit plus visible, puisque elle a, socialement, un rôle plus important à jouer : la reconnaissance sociale est plus en jeu que pour les hommes.

#

Intermittent (invité)

le mercredi 10 juillet 2019 à 22h29

"J'ai lu une étude qui montrait que (contrairement à ce qu'on peut penser) le désir avait tendance à durer moins longtemps chez la femme que chez l'homme dans un couple monogame.."

Se reporter au lien suivant :

https://lesfessesdelacremiere.wordpress.com/2016/0...

qui confirme ce fait.

Pourquoi "contrairement à ce qu'on peut penser" ?

#
Profil

HeavenlyCreature

le mercredi 10 juillet 2019 à 23h23

Intermittent

Pourquoi "contrairement à ce qu'on peut penser" ?

Ben j'ai l'impression qu'on a tendance à penser que c'est davantage l'homme qui se lasserait de sa compagne et irait voir ailleurs.. Tiens d'ailleurs dans l'article en question ils disent ça aussi :

selon le stéréotype en vigueur, ça devrait être le mâle, chasseur intrépide et curieux, qui devrait ressentir davantage un besoin de découverte et de nouveauté, et donc se lasser plus tôt, plutôt que sa femelle qui l’attend sagement dans la bienveillance rassurante d’une domesticité routinière.

Alors qu'au final les hommes ont du désir bien plus longtemps pour leur compagne que l'inverse.
Enfin du coup la question se pose peut-être plus souvent chez les femmes d'un "ailleurs", que ça débouche sur une séparation, un adultère ou le polyamoureuse.. Mais encore une fois, ce n'est que pure hypothèse..

Message modifié par son auteur il y a 3 mois.

#
Profil

Merlyn

le lundi 15 juillet 2019 à 21h47

C'est quoi cette question cliché ?

#
Profil

Lilouette

le lundi 15 juillet 2019 à 21h58

Je crois que c'est juste un ressenti, comme expliqué dans la publication de départ.
Ça n'est pas une généralité mais un appel à exemple et contre exemple.
En tout cas j'ai pas l'impression que les gens présents ici sont dans le cliché, ni adeptes des grandes généralités, bien au contraire.

#
Profil

trioberlue

le mardi 16 juillet 2019 à 08h22

Ben moi je me demande quand même, au delà des clichés, si la question n'est pas intelligente et fondée ...
J'ai toujours eu le sentiment, mais vous allez peut être tous me trouver idiote einh, que oui, le PA doit plus concerner les femmes que les hommes, parce qu'elles seront plus tentées à la transparence, donc à chercher le PA. Les hommes se satisferont peut être plus de tromper l'autre.
C'est un cliché, un préjugé qui va me faire être détestée par tous les mecs d'ici et j'en suis désolée.
Peut être est ce dû à ma situation : je suis PA, mon lutin trompe sa femme ... Je fais donc de ma situation une généralité.

#
Profil

alinea7

le mardi 16 juillet 2019 à 08h45

Mon avis c'est que les comportements sont en grande partie influencée par l'éducation.

Et qu'une étude pour savoir qui des hommes ou des femmes pratique plus le polyamour vs adultère ou autre, ça ne peut être que renseigner statistiquement sur la répartition à un instant t pour une population donnée.
Le risque est grand de vouloir ensuite l'utiliser comme point d'entrée pour des croyances sur les hommes et les femmes respectivement, alors que l'étude ne fait que décrire des comportements moyens, pas universels.

Le simple fait de vouloir faire cette étude me semble symptomatique. Personne ne s'intéresserait à la même différence statistique entre les blonds et les bruns.

#

Intermittent (invité)

le mardi 16 juillet 2019 à 13h34

"Ben moi je me demande quand même, au delà des clichés, si la question n'est pas intelligente et fondée ... "

Ce n'est pas un cliché, c'est une réalité.

Mais je ne pense pas que ce soit un problème de transparence.
Je pense tout simplement que les femmes cherchent dans les relations extra-conjugales autre chose que les hommes, et s'attachent plus facilement.

Ce qui induit une attirance pour le polyamour plus importante, à partir du moment où les sentiments prennent une place plus importante.

De ce que je lis sur d'autres forums, c'est souvent ce qui ressort, même si le terme Polyamour est peu employé.

#

Moone (invité)

le mardi 16 juillet 2019 à 14h20

Pourtant ce qui différencie l'adultère au polyamour est la transparence et le consentement des parties.

Et je ne suis pas sûr que les femmes soient plus attachées à cette transparence que les hommes.
Plus une différence de personnalité que de genre.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion