Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Je suis perdue

Témoignage
#
Profil

Harley

le dimanche 09 juin 2019 à 01h23

Bonjour à tous, j'écris pour partager mon temoignage et recevoir vos avis.

J'ai vécu une très belle histoire d'amour (ma premiere en fait j'ai 21 ans) avec un polyamoureux pendant 1 an. Je suis monogame de base mais le polyamour me fait envie.
Il ne m'a jamais caché sa façon d'aimer mais nous avons été dans une relation exclusive. Lui aime plusieurs femmes, nous sommes 4 dont moi mais il n'a jamais été simultanément avec elles.
Nous nous sommes quitté car les sentiments qu'il ressentait pour l'une d'elle devenaient trop fort, il ressentait le besoin de vivre avec elle ce qu'il avait à vivre de manière exclusive parce qu'elle n'est absolument pas dans le polyamour (il l'aimait depuis 4 ans sans le lui dire) et parce qu'il était devenu distant avec moi, alors j'ai pris les choses en main pour lui expliquer que j'atteignais ma limite et que je n'étais pas son option.
Je poste ce "récit" ce soir parce que je suis bouleversée. Pour tout vous dire mon ex est un danseur et sa nouvelle partenaire une danseuse et c'est à l'occasion de la mise en place de ce duo que les sentiments de mon ex pour elle ce sont amplifiés.
J'ai assisté au spectacle de fin d'année, ce soir, (car mon ex m'y a invité) et ils ont proposé un duo d'une grande beauté emplis de complicité et d'amour. Je me suis mise à pleurer, comme si ce duo m'avait renvoyé en pleine tête la réalité de leur couple.
Mon ex (et j'ai cet espoir aussi) me dit que l'on va se retrouver tous les deux, que je lui manque, que j'etais sur scène (en pensée) avec lui ce soir et que la seule raison pour laquelle il m'a "sacrifié" c'est pour être avec elle.
Lui comme moi souhaiterions que sa nouvelle amoureuse accepte. Seulement, c'est pas possible pour elle, elle a peur. Je l'ai vu ce soir, nos regards se sont croisés, j'ai tenté un sourire... Elle ne m'a pas rendu le sien.
Mon ex ne veut pas la brusquer : il m'aime, il l'aime alors il veut prendre son temps et construire les choses petit à petit.
Seulement je suis à bout et fatiguée d'attendre. Nous avons rompu il y a bientôt 5 mois, pourtant mes émotions c'est les montagnes russes.
Dois je l'attendre ? Passer a autre chose ? Profiter de la vie et l'accepter lui quand il reviendra ?
La patience n'a jamais été une de mes grandes qualités, bien que je fasse des efforts. Mais je suis malheureuse et je n'arrive pas à apprivoiser la frustration de ne pas pouvoir l'aimer entièrement, comme je le souhaiterai, sachant qu'il m'aime aussi.
Je suis impulsive et hypersensible donc je ne voudrai pas gâcher une belle relation future puisqu'on ne sait pas de quoi l'avenir est fait.

Je vous remercie pour votre attention.

Message modifié par son auteur il y a 10 jours.

#
Profil

oO0

le dimanche 09 juin 2019 à 17h29

Salut Harley,

5 mois, c'est court et 21 ans, c'est jeune. S'ouvrir à vivre en relations polyamoureuses demande un temps de maturation. Observe que tu n'y étais pas ouverte quand tu étais avec lui et que, maintenant, tu sembles y être ouverte. Qu'est-ce qui a changé ?

Ce temps de maturation nécessite notamment à apprivoiser ses peurs comme celles que tu as pu voir dans son regard. Et les peurs, c'est sain, c'est une question de sécurité affective, puis ce qui est en jeu dans la peur c'est la confiance. Le contraire de la peur, c'est la confiance. Qu'est-ce qui te donne envie d'y croire ?

Dans ce que tu racontes, ce qui fait que tu te sens désormais ouverte, c'est qu'il y a une forme de confiance entre vous puisque vous continuez à vous confier vos sentiments, vos pensées. La plupart du temps, cette confiance n'existe plus entre ex. C'est peut-être l'un des avantages du polyamour que de ne pas marquer ainsi les sentiments du sceau de la peur. C'est peut-être juste cet avantage qui t'inspire confiance, ne pas voir tes sentiments rejetés comme si tu étais une ex collante.

Attendre ? Passer à autre chose ?

Assurément, tu as un deuil à faire de votre relation. Aller jusqu'au bout de ce deuil ne signifie pas nécessairement devoir tirer définitivement un trait puisqu'il pense encore à toi, juste accepter que nous ne pouvons pas vivre tous nos désirs et sentiments. Déjà juste pouvoir se les dire est une chance en soi de pouvoir se sentir accepté.e et non rejeté.e pour vous deux. C'est une chance que vous ne devez qu'à vous et ce serait dommage de passer à côté de la joie de cette chance. Puis s'il y a un réel désir de relations polyamoureuses chez vous, si ce n'est pas possible aujourd'hui, ce sera peut-être possible un jour, mais cela ne sert à rien, il me semble, de vivre en fonction d'un tel jour.

Le deuil, c'est comme passer du passé composé - qui compose encore avec le présent - au passé simple - qui ne compose plus avec le présent - et finalement arriver à se réjouir que ce qui a eu lieu aurait pu ne pas avoir lieu, mais a bien eu lieu. Quelle(s) joie(s) souhaites-tu garder de ce que vous avez vécu ?

L'une des dernières étapes du deuil est la tristesse. As-tu pleuré de tristesse devant leur duo ? N'était-ce que des larmes de tristesse ? En tous cas, une part de la beauté de leur duo te revient puisque tu l'as laissé vivre ce qu'il ressentait le besoin de vivre avec elle sans essayer de le garder à tout prix. Dans le fait d'accepter de le laisser partir, il y a déjà l'expression d'une certaine disposition au deuil, peut-être même au polyamour, mais reste attentive au fait que le motif de la fin de votre relation était justement de ne pas y être disposée.

Enfin soit, je veux juste te faire remarquer que tu n'es pas démunie pour faire ce deuil, que tu as déjà probablement fait plus de chemin que tu ne penses en cinq mois et probablement même déjà au moment de la fin de votre relation et que entretemps, il y a déjà un fruit à cueillir comme la confiance qui reste entre vous.

Perdue, peut-être, mais nulle part, je ne pense pas. Perdue, comment ne pas se sentir perdu.e dans une culture qui donne peu de point de repère dans le deuil d'une relation ?

P.-S.: Je ne pense pas qu'il soit nécessaire de répondre, ici, aux questions que je te pose, c'est bien de préserver sa vie intime aussi.

#
Profil

Harley

le dimanche 09 juin 2019 à 17h54

Merci de ta réponse,

Pour tout te dire quelques mois avant la fin de notre relation, j'avais accepté cette idée de polyamour et j'y étais ouverte (d'autant plus que j'entamais un "flirt" avec un garçon qui me plaisait depuis longtemps) il me disait d'ailleurs ne pas se voir avec elle sans moi, pourtant il m'a délaissé en acceptant la monogamie avec elle, alors qu'il n'est pas monogame. Le souci c'est qu'avec mon ex tout se passe toujours de la même façon: malheureusement il tombe amoureux d'une fille monogame (ce que j'étais avant) pour délaisser ensuite la personne avec laquelle il est. Je pensais juste que pour une fois qu'il tombe sur une jeune femme (moi) qui remet sa vision des choses en question et qui s'intéresse progressivement au polyamour il aurait saisi cette opportunité et serait resté avec moi…

Mais on ne choisit pas évidemment de qui l'on tombe amoureux.

#
Profil

oO0

le lundi 10 juin 2019 à 00h05

Ce qui est bien, c'est que tu vas pouvoir cheminer librement sur l'idée de polyamour. Quel que soit ton choix, ce ne sera plus pour lui, mais pour toi.

Par contre, le schéma dont tu parles ressemble dans les faits à de la monogamie en série : passer d'une relation à une autre. Peu de personnes sont ouvertes aux relations non-exclusives, c'est donc un risque fréquent que cela arrive, mais le risque est le même dans une relation exclusive. Cela donne donc à réfléchir pour cheminer.

De son côté tout comme du tien, je pense que quel que soit votre choix de vie relationnelle, il est important de se rendre compte que tout désir ou tout sentiment ne doit pas nécessairement être vécu. D'un côté, il s'agit d'une liberté où ne pas être le jouet de ses désirs et de ses sentiments, de l'autre côté, cette liberté se complète par cette même capacité que dans le deuil, être capable d'accepter que nous ne pouvons pas vivre tous nos désirs et sentiments ... ce qui n'enlève rien à leur beauté.

Sinon, j'imagine un peu ta déception comme il m'est arrivé de perdre une relation parce que soudain la personne avec qui j'étais rencontrait une personne exclusive. Tu as fait ce que tu pouvais pour renforcer votre relation et cela n'a pas suffit. Il n'y a qu'en conservant ce genre de situation dans le cadre du consentement que j'ai pu les accepter sereinement ce qui semble être aussi ton cas. Tu as su lui laisser vivre ce qu'il voulait vivre même si ce n'est pas ce que tu voulais. Il y a une certaine fierté à te reconnaître à toi-même pour découvrir ce que cela dit de toi.

D'autre part, il t'en a parlé, il lui en a parlé. Il semble relativement honnête sur la question. Si tu as changé d'avis sur le polyamour, elle aussi pourrait aussi changer, pourrais-tu le vivre ?

Une relation quelle qu'elle soit se passe rarement comme prévu ou comme elle est censée se passer, tout ce que tu peux faire, c'est trouver ta manière d'y faire face ...

... tout en te disant que parfois, ce qui arrive peut être mieux que prévu et que même quand c'est mieux que ce n'était censé être, c'est parfois encore moins évident.

Sinon, finalement, j'ai toujours dit à mes soeurs de vivre leur vie et que si une personne importante pour elles revenaient dans leur vie, elles verraient quel est le bon choix pour elle. C'est arrivé à l'une d'elle et c'est tombé à un moment où elle n'a heureusement pas dû se poser beaucoup de questions. Le choix était évident.

Message modifié par son auteur il y a 9 jours.

#
Profil

bovary3

le lundi 10 juin 2019 à 07h52

Bonjour Harley,
je vais adopter un point de vue opposé à celui de oOo , si ce n'est que nous sommes d'accord sur le fait que son comportement n'a pas l'éthique définie par les polyamoureux; je prends la précaution de dire que je me trompe peut-être, mais il me semble ton ex manque au moins de maturité affective, ce qui n'est pas une critique de sa personne, chacun fait comme il peut avec ses moyens !
Je trouve que sa façon de te dire qu'il pensait aussi à toi en dansant avec sa nouvelle compagne, et de te dire que vous pourrez vous retrouver plus tard, c'est un moyen de te garder sous le coude au cas où sa relation présente casserait. Je ne dis pas qu'il te manipule machiavéliquement, les hommes jeunes, ou pas, sont capables de faire des choses très cruelles aux femmes qui les aiment, sans s'en rendre compte. Je le sais parce que j'ai fait une révélation dont je ne suis pas fier, à mon époque, et que l'éducation donnée aux garçons ne les prédispose généralement pas du tout à deviner intuitivement ce que ressent l'Autre. Tu es la seule à savoir si tu veux attendre ton ex, ou passer à autre chose!

Les déceptions font partie du dur apprentissage de l'amour, et nous font apprécier aussi les personnes qui nous respectent.

Et si je puis parler au nom d’une communauté que j’ai découverte récemment, et à laquelle je n’appartiens pas vraiment, puisque tu te sens polyamoureuse, je crois que tu peux rencontrer des gens qui font partie cette minorité, dans des lieux dédiés, les « cafés poly ». Il y a trois réunions par mois, qui ressemblent à une soirée comme les autres, où l’on est accueilli d’abord comme nouvel arrivant, et où ensuite se retrouvent des gens qui se connaissent comme polyamoureux, pour parler de tout et de rien. J’ai apprécié la liberté et le respect qui y sont pratiqués, ce qui m’a permis de poser toutes les questions que je me posais à ceux avec qui j’ai lié conversation. Personnellement je n’ai trouvé qu’une seule personne de ma tranche d’âge, mais il m’a semblé que les personnes plus jeunes que moi y ont trouvé des habitués avec qui ils avaient des affinités. Et il existe une autre réunion, une quatrième fois par semaine, appelée je crois "forum", animée par des régulateurs, où un bien plus grand nombre de polyamoureux se réunissent, pour discuter, comme dans une assemblée générale, de toutes les questions qu’ils se posent, dans une atmosphère de grand respect de chacun. Il faut s’inscrire à l’avance à ces « cafés poly », tu ne risque rien d’y aller une fois pour voir, je suis sur que tu y trouverais des éclaircissements, et des gens très ouverts et accueillants. Ces réunions sont listées sur la page "Discussions". Si tu t'y rends, tu pourras aussi échanger sur ce site tes impressions et tes réflexions.

#
Profil

Harley

le lundi 10 juin 2019 à 14h11

Merci pour vos retours et votre bienveillance !

Bovary3, sache que j'ai de suite senti que j'allais malheureusement passer pour "l'option", celle que l'on garde sous le coude justement. C'est l'une des raisons pour lesquelles nous avons rompu, il est hors de question que je tienne ce poste, je vaux mieux que ça. Mais je dois reconnaitre que je l'aime encore et que le détachement et l'eloignement sont très compliqués à vivre
Quand tu parles de maturité affective je pense que tu as raison, sachant que lui a 32 ans. Maintenant sa vie fut compliquée, il a manqué d'amour, beaucoup, je l'ai ressenti rapidement, mais je ne peux le lui reprocher, c'est une blessure émotionnelle avec laquelle il doit vivre et il fait ce qu'il peut pour pallier à cela.
Ça fait un moment que j'avais envie de participer à un café poly, je vais me lancer.

Message modifié par son auteur il y a 9 jours.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion