Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Evolution d'un couple mono vers le polyamour

Témoignage
#

Justine (invité)

le mardi 21 mai 2019 à 15h32

Bonjour à tous,
Le sujet à été maintes fois abordé mais je vous écris quand même ! J'ai "découvert" il y a plusieurs mois que j'aime un autre homme que mon conjoint sans que cela n'ébranle l'amour que j'ai pour lui ni mon envie de continuer ma vie avec lui. En cherchant à comprendre ce qu'il m'arrivait et si cela arrivait à d'autres personnes, je suis bien-sûr tombée sur votre site qui m'a beaucoup aidé simplement en lisant des articles et témoignages et qui a pu m'orienter vers les lectures appropriées. J'ai laissé un peu de temps passer, espérant que cela s'atténue et que je me sois peut être trompée sur ce que je suis (car je ne voulais pas faire de mal à mon conjoint...), mais c'est bien là ( j'ai bien sûr envie de vivre quelque chose de fort avec l'autre homme que j'aime mais sans même parler de lui et de cette relation qui évoluera dans ce sens ou pas, c'est tout une vision de la vie, des relations humaines, de valeurs et de principes qui ont beaucoup évolué en moi et qui me paraissent maintenant fondamentaux) et j'ai donc décidé d'en parler à mon conjoint l'année dernière car il était important pour moi qu'il sache ce que je pense, ce que je suis et comment j'évolue. Je ne peux pas baser une vie de couple durable sur des mensonges ou des faux-semblants. Je voulais avant tout qu'il comprenne ce qu'il m'arrivait car il voyait que quelque chose avait changé et que je n'arrivai pas à lui en parler car je devais faire un travail d'introspection en amont et qu'il sache qu'elle personne je suis. Je ne voulais pas lui faire de mal mais je ne voyais pas d'autre possibilité que de lui en parler...Bien sûr, ça lui a fait beaucoup de mal. Il pensait vraiment que nous étions un couple hors du commun et que nous souhaitions tous les deux vivre et s'aimer jusqu'à la fin de nos jours, et seulement tous les deux....l'exclusivité était vraiment un pilier de notre couple pour lui (et je dois dire que c'était le cas avant pour moi aussi). Pour ne rien arrangé nous avions eu une période difficile quelques mois plus tôt (j'ai tendance à penser que l'amour qui s'est révélé pour une autre personne n'est pas du à cette période de crise mais mon conjoint pense que si bien évidemment...). Bref, il se culpabilise sur beaucoup de choses, me culpabilise aussi (chose que j'arrive bien à faire toute seule aussi d'ailleurs....). Il doute beaucoup de lui. Il dit me faire confiance (sur mon amour pour lui et sur ce que je lui explique) mais je vois bien qu'il a de nombreux moments de doutes et de tristesse, voire même de colère... Je lui ai conseillé des lectures, mais pour l'instant, ça ne donne pas encore grand chose...peut être qu'il faut plus de temps ! Il arrive à comprendre le polyamour en théorie mais n'a pas envie de cela pour notre couple et c'est tellement éloigné de tout ce qu'il s'était imaginé pour sa vie que c'est dur .... Il m'a avoué qu' il avait aimé une autre femme alors que nous étions déjà en couple, mais qu'il avait préféré ne pas exprimer ses sentiments à cette personne et ne pas m'en parler pour ne pas me faire de mal et ne pas mettre notre couple en péril (il pense que si j'avais su je l'aurai quitter....j'étais très jalouse à l'époque, je ne peux pas savoir à posteriori ce que j'aurai fait....) Même s'il n'a pas exprimé clairement cette idée, j'imagine qu'il pense que s'il a fait cela par amour pour moi, je devrai en faire autant si je l'aimais vraiment... je n'arrive pas à lui faire ressentir que oui, je l'aime vraiment malgré tout cela....Depuis quelques semaines, il m'a dit qu'il acceptait que j'ai vraiment une relation amoureuse avec l'autre homme. Mais dans sa manière de l'exprimer, il l'accepte par dépit, parce qu'il a l'impression de ne pas avoir le choix. Et c'est du coup très compliqué pour moi à gérer. Je n'ai rien entrepris avec l'autre personne que j'aime depuis. Pour moi, on devrait être libre et épanoui, tous les deux et chacun de notre coté aussi. Et en lui parlant de cette "philosophie" de vie, il ne voit que des peurs, des risques, des sentiments négatifs (pour lui en tous cas car dans la théorie, il trouve cela très beau !) et le fait que je lui impose une nouvelle façon de vivre que ne correspond pas à la sienne. Il accepte car il m'aime et ne veut pas enfreindre ma liberté mais non parce qu'il voit vraiment des choses positives dans le polyamour. Je ne sais plus trop ce que je dois faire. J'aimerai qu'il partage ma façon de voir les choses....pas seulement pour vivre mon autre relation pleinement mais surtout pour qu'il se sente mieux, plus épanoui, plus ouvert, plus positif envers la vie et l'amour, moins stressé ... qu'il prenne la vie plus simplement et légèrement sur tout ce qui est sentimental en fait, sans voir le mal partout. Avez-vous des idées ?
Je suis partagée aussi sur ce que je dois faire par rapport à l'autre homme que j'aime....si je lui parle clairement de mes sentiments et que nous engageons une relation amoureuse j'ai peur que ce soit trop pour mon conjoint, mais parfois je me demande si le fait de la vivre concrètement ne pourrais pas le faire dédramatiser tout cela. C'est à double tranchant mais j'imagine que cela est pour tout le monde différent bien sûr... S'il y a des témoignages de monos qui ont vraiment mal vécu l'ouverture de leur couple au début puis qui partagent maintenant totalement la vision des polys, j'aimerai bien les lire !!! Désolée pour le pavé et merci à ceux qui m'auront lu et qui me répondront !

#
Profil

Mark

le mardi 21 mai 2019 à 16h09

Bonjour Justine,

Je pense que le cap le plus difficile est passé: Prendre le temps de comprendre et verbaliser ses ressentis puis arriver a mettre le sujet sur la table.Ton partenaire a assimilé les principes mais entre ce que le cerveau comprends et ce que le coeur ressent, bin oui, il y a le grand écart.

J'ai très mal vécu, une fois les choses actées, les retours ou l'absence d'affection, de désir, de réassurance, m'ont fait profondément douter de moi et m'ont mis en insécurité. Chacun le vivra et verbalisera à sa manière, mais j'aurais bien mieux vécu ces changements en me sentant plus "aimé"

Ce manque, j'ai finit par le vivre en subissant et assumant en silence, en serrant les dents. Stratégie d'évitement donc. Et le risque de cette attitude est de se détacher émotionnellement de la relation, par mesure d'auto-protection. C'est vraiment la situation à éviter.

Tu pourrais par exemple, prévoir de prendre le temps de ressortir de ta bulle avant de rentrer retrouver ton conjoint, il te retrouvera ainsi plus disponible et accessible pour lui.

Savourer ton bonheur en te voyant rentrer rayonnante et épanouie, ça se travaille, mais ça ne vient généralement qu'au bout d'un certain temps et une assurance qu'en fait, rien n'a changé entre vous.

La courbe du deuil schématise bien les différentes étapes par lesquelles on peut passer dans ce genre de situations:

Mieux le comprendre c'est aussi pouvoir mieux interagir. Et il peut y avoir des reculs dans ce cheminement, des périodes de doutes, d'insécurité.

https://kolibricoaching.com/wp-content/uploads/201...

Tes meilleurs alliés dans cette transition profonde de votre couple sont le temps et la constance de tes sentiments envers ton conjoint.

Sans lui laisser le "contrôle " de ta relation, savoir entendre qu'il n'est pas tout a fait prêt pour franchir certaines étapes est un message important, qu'il ne faut pas rejeter.

Version courte, mais frustrante au plus haut point pour celui qui est en demande: Il faut savoir aller à la vitesse du plus lent

Message modifié par son auteur il y a un an.

#
Profil

Caoline

le mardi 21 mai 2019 à 17h29

Justine
J'ai laissé un peu de temps passer, espérant que cela s'atténue et que je me sois peut être trompée sur ce que je suis (car je ne voulais pas faire de mal à mon conjoint...), mais c'est bien là ( j'ai bien sûr envie de vivre quelque chose de fort avec l'autre homme que j'aime mais sans même parler de lui et de cette relation qui évoluera dans ce sens ou pas, c'est tout une vision de la vie, des relations humaines, de valeurs et de principes qui ont beaucoup évolué en moi et qui me paraissent maintenant fondamentaux) et j'ai donc décidé d'en parler à mon conjoint l'année dernière car il était important pour moi qu'il sache ce que je pense, ce que je suis et comment j'évolue. Je ne peux pas baser une vie de couple durable sur des mensonges ou des faux-semblants.

Ca fait plaisir à lire, je me sens souvent incomprise quand je dis que ne pas tout dire à mon compagnon serait lui cacher qui je suis et donc ne plus vraiment être aimée moi, ne plus avoir une relation sincère...

C'est marrant je n'en avais pas parlé depuis des mois et je l'ai cité ce week-end, tu peux aller voir notre témoignage. Il me semble, mais ça peut être une question de perception, que mon compagnon avait quand même moins de peurs et d’inquiétudes mais très clairement c’est le vécu, après qu'il ai eu un temps de digestion, d’acceptation qui l'a rassuré. Notre récit est ici

Par rapport à ce que dit Mark, moi je n'ai jamais eu de souci pour passer de l'un à l'autre de mes amoureux, dès le départ ça a été très fluide. Pour certains de mes ex nous partagions parfois de l'intimité à 3, ça aide peut-être mais pas pour tous. Et comme le fait de pouvoir vivre toutes mes envies sans qu'il le vive mal me rendait encore plus amoureuse de lui j'ai vécu à l'époque comme une double NRE alors qu'il y a 20 ans que nous étions ensembles.

Ca me fait penser à un des plus beau moment de mon vécu polyamoureux et me donne envie de le partager. Nous étions tous les 3 au lit prêt à dormir et j'ai dit "je vous aime" et ils ont répondu, vraiment en simultané sans avoir eu la moindre possibilité de concertation puisque c'était aussitôt "Nous aussi on t'aime"

#

Justine (invité)

le mercredi 22 mai 2019 à 15h04

Bonjour Mark et Caoline,

Je vous remercie d'avoir pris le temps de me lire et de me répondre. Merci pour tous vos conseils. La courbe du deuil est très intéressante et me fait espérer que mon chéri pourra un jour, avec le temps et toute mon attention, me pardonner et sortir plus fort de tous ces changements ! C'est ce que j'ai toujours cru mais certains moments me font aussi douter...
Je n'avais pas spécialement pensé à prendre du temps pour redescendre de mon nuage après un rdv avec l'autre homme que j'aime mais je réalise que cela pourrais être bénéfique pour mon couple ! Prendre le temps est effectivement une bonne chose, et je ne suis pas spécialement pressée que ma deuxième relation se concrétise, je suis surtout pressée que mon chéri retrouve une sérénité et que les moments difficiles le soient de moins en moins et aussi soient de moins en moins fréquents, pour lui surtout et pour nous....
J'ai lu ton récit Caolin et c'est une très belle histoire ! Merci de la partager. Ta dernière phrase ...'nous aussi on t'aime" me fait rêver j'avoue.....! Il me semble aussi que ton compagnon avait moins de peurs et d’inquiétudes que le mien. Mais peut être qu'avec le recul, tout cela est minimisé aujourd'hui....En tous cas j'espère qu'un jour mon compagnon pourrait l'accepter comme le tien !
Nous discutons de tout cela depuis plus d'un an maintenant, plus ou moins fréquemment suivant les périodes. En ce moment est une période où nous discutons beaucoup et ce qui me gène est qu'il peut y avoir beaucoup de positif et d'espoir par moment et à d'autres moments tout l'inverse....j'imagine que c'est normal mais c'est très déconcertant et il est difficile dans ces conditions de prendre des décisions pour la suite. Souvent, j'ai seulement l'impression de lui imposer et de lui faire subir ma vision des choses, ce qui est en partie vrai bien sûr mais j'ai un problème avec ça....est ce que d'autres personnes sur ce forum ont aussi vu cela de cette manière et comment cela a t-il été vécu et surmonté (ou pas.......) par les deux parties ??

#
Profil

Mark

le mercredi 22 mai 2019 à 15h43

Caoline

Par rapport à ce que dit Mark, moi je n'ai jamais eu de souci pour passer de l'un à l'autre de mes amoureux, dès le départ ça a été très fluide. Pour certains de mes ex nous partagions parfois de l'intimité à 3, ça aide peut-être mais pas pour tous. Et comme le fait de pouvoir vivre toutes mes envies sans qu'il le vive mal me rendait encore plus amoureuse de lui j'ai vécu à l'époque comme une double NRE alors qu'il y a 20 ans que nous étions ensembles.

C'est super quand on ne ressent pas ou plus le besoin ou la nécessité de redescendre de son petit nuage avant de retrouver un.e autre de ses relations. Je dis juste qu'il faut dans certains cas ne pas occulter le ressenti de la personne auprès de laquelle on revient.

Je lis régulièrement dans les témoignages ce que @Caoline décrit ici: Que les autres relations fonctionnent comme des catalyseurs, et amplifient l'état amoureux vis-à-vis de son conjoint. C'est beau!

Message modifié par son auteur il y a un an.

#
Profil

Caoline

le mercredi 22 mai 2019 à 19h02

Mark
C'est super quand on ne ressent pas ou plus le besoin ou la nécessité de redescendre de son petit nuage avant de retrouver un.e autre de ses relations. Je dis juste qu'il faut dans certains cas ne pas occulter le ressenti de la personne auprès de laquelle on revient.

D'accord, j'avais mal compris. Mon compagnon est également toujours heureux de me retrouver et de me voir épanouie.

#
Profil

bonheur

le mercredi 22 mai 2019 à 19h33

Bonjour justine :-) .

Chaque histoire est "différente". Faire une transition mono-mono en mono-poly n'est pas aisé, je le sais, je l'ai vécu. Ton chéri de vie, comme le mien, s'est contraint à ressentir de l'amour mais ne pas donner vie à ses ressentis, "pour moi".

Dans mon évolution, et la sienne dans un ensemble commun, bien que différemment, nous nous sommes aperçus de nos différences individuelles. En fait, aujourd'hui il peut aimer en dehors de nous sans que ce soit "problématique" et pourtant il ne le veut pas. Maintenant, il sait juste qu'il ne le désire pas. Les histoires d'amour c'est compliqué et ça fini mal (en général dit la chanson, je relativise tout de même).

Par contre, pour l'avoir ressenti, il ne conçoit pas comme négatif ce qui se passe en moi. D'autre part, l'amour est pour moi épanouissant. Et puis, sans relation à côté, un amour m'ayant réveillée mais sans suite, nous avons avancé dans le sens de la découverte de soi et de l'autre. Là est l'important, je dirais.

"J'impose" d'une certaine façon avec l'amplification et les résistances de mon chéri de vie. Nous communiquons et mes amours extérieurs amplifient le nôtre. Un effet boule de neige. Par contre, dire que tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes... Il y a le merveilleux et le chaotique. C'est la vie !

Je trouve belle ton attitude d'avoir fait la démarche à l'intérieur de ton couple, avant d'acter ton amour.

Sache également que la polyaffectivité (amour affectif mais sans sexualité liée) existe. Ce n'est pas utopique, je le vis ainsi (pour raisons perso).

Belle avancée et beaux amours !

#

Justine (invité)

le jeudi 23 mai 2019 à 14h42

Mark, merci pour la précision. C'est effectivement bien dans ce sens que je l'avais compris. Je ne pense pas que j'aurai des difficultés pour passer d'un moment de tendresse avec un amoureux vers la même chose avec mon chéri, au contraire, j'ai plutôt l'impression que je serai comme Caoline. Plus je donne d'amour et plus j'ai envie d'en donner ! Mais il faut sûrement faire attention à ne pas faire peur à son compagnon non plus et bien sur être attentif à lui et donc pour cela prendre du recul sur ses propres émotions parait nécessaire !
Bonheur, merci pour ton message également. La polyaffectivité, je pense que c'est déjà un peu ce que je vis avec le 2ème homme que j'aime, enfin sans l'exprimer très clairement avec cette personne pour l'instant.....Je pense que l'on peut ressentir cela pour certaines personnes. Mais pour mon cas, ce que je ressens est vraiment du poly amour. Je pourrais me contenter de polyaffectivité mais si on me laisse clairement le choix, je veux vivre cet amour pleinement !
Est ce que vous avez déjà participé à des cafés poly ? Je me demande si cela pourrait l'aider (juste peut être de voir que des personnes vivent comme cela et son heureuses ou mieux encore s'il rencontre des personnes qui ont été dans la même situation que nous et qui sont toujours heureuses ensemble aujourd'hui!) ?!

#
Profil

Mark

le jeudi 23 mai 2019 à 15h03

bonheur
Je trouve belle ton attitude d'avoir fait la démarche à l'intérieur de ton couple, avant d'acter ton amour.

Mais tellement!
Je suis conscient que l'amour s'invite parfois de manière brutale et inattendue dans une relation et que l'on se retrouve à devoir "faire avec". Se donner le temps d'ouvrir la discussion dans son couple en amont change, -en tout cas dans mon cas- beaucoup la perception des évènements. Respect!

#
Profil

bonheur

le jeudi 23 mai 2019 à 16h30

@Justine : le polyamour consiste tout de même à acter l'amour à toutes les personnes concernées. Je redis, c'est vraiment bien d'avoir acter ainsi.

Pour participer à un café poly il faut être membre (ça parait logique). Tu es dans quel secteur géographique ?

#
Profil

Caoline

le jeudi 23 mai 2019 à 18h52

@bonheur les cafés poly chez toi nécessitent une inscription donc d'avoir un compte ici mais la plupart des cafés polys sont ouverts à tous sans inscription et diffusés à plusieurs endroits.

Et oui aller ensembles à un café poly peut être une bonne idée.

#
Profil

bonheur

le jeudi 23 mai 2019 à 18h59

Ah je ne pensais pas les cafés poly chez moi... je ne pense plus en faire d'ailleurs. Et aussi, je recevais sans inscription, les accompagnant par exemple, les enfants aussi. Je reçois désormais plutôt en solo, comme j'ai une chambre de dispo, y compris des personnes venant de loin et désirant résider un peu.

Le fait de s'inscrire permet (et idem pour d'autres moyens comme facebook) d'être identifié et surtout un échange personnel. Mais oui, il existe des groupes facebook liés au polyamour.

#
Profil

Caoline

le jeudi 23 mai 2019 à 20h50

bonheur
Pour participer à un café poly il faut être membre (ça parait logique).

Euh je n'ai pas rêvé tu parles bien des cafés poly et pas d'autre chose. On ne sait pas membre de quoi mais j'imagine que tu voulais dire de ce site.
Et donc je précisais que c'est faux pour la plupart des cafés poly qui sont publics, on peut en avoir l'info ici ou sur FB mais aussi par un ami, par un affichage et y aller, quand il faut s'inscrire c'est précisé avec le plus souvent une adresse mail ou un numéro de contact.

#
Profil

bonheur

le jeudi 23 mai 2019 à 21h17

Pour s'inscrire sur ce site, afin de participer à un événement. Il faut être inscrit et ça parait logique. Sinon, tout est possible. Je ne vois pas où est la contradiction. Juste c'est un fait que pour s'inscrire à un événement sur polyamour.info, il faut être membre. Si tu vas dans la rubrique concernée, ça sera demandé.

Aussi, si tu veux échanger en mp, ou transmettre tes coordonnées à un autre membre, il faut être inscrit. Ce n'est pas moi qui ai inventé cela :-/ . Je ne vois pas pourquoi on chercherait la petite bête là où il n'y en a pas besoin :-(

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion