Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Combien de temps ?

Témoignage
#
Profil

Elisah

le vendredi 31 juillet 2009 à 00h43

Par erreur d'avoir été trop vite et d'avoir voulu tout tout de suite, j'ai "perdu" un homme qui m'a bouleversé au plus haut point, qui lui avait une expérience de "lutinage" et avec le recul était un homme parfait pour moi. Comment arriver à faire le deuil d'une telle personne alors que tous ceux que je croise me semblent insipides, je me demande combien d'années ou de mois il faut pour oublier une personne qui vous a réellement bouleversée et si il pense à moi (ce que je doute car il ne donne pas signe de vie bien que j'ai fait des tentatives de rapprochement de mon côté). Je suis furieuse contre moi car je me dis que c'était parfait et puis plus rien le silence ! Vous est-il arrivé des histoires semblables à la mienne ? Avez-vous revu des années plus tard quelqu'un que vous aimiez profondément ? En tout cas il a été un déclic dans ma vie car j'ai décidé maintenant de vivre des amours plurielles dans la liberté et de ne plus jamais me faire souffrir ...

#
Profil

LuLutine

le vendredi 31 juillet 2009 à 00h47

Bonjour Elisah,

Je ne suis pas sûre de tout suivre...
"avoir voulu tout tout de suite", est-ce que ça signifie "avoir demandé l'exclusivité" ?

#
Profil

LuLutine

le vendredi 31 juillet 2009 à 00h51

Sinon pour répondre au "combien de temps" je pense que ça dépend des gens...
Pour ma part, pour me "faire une raison" par rapport à quelqu'un il me faut en général environ 2 ans...mais avec une amélioration graduelle (les 3 premiers mois sont plus difficiles que les 3 derniers).

Je pense que ça dépend aussi des autres rencontres qu'on fait, parce que si je fais une nouvelle rencontre qui me marque aussi, forcément la personne qui hantait mes pensées avant va me sortir de l'esprit plus facilement...

Une chose aussi qui est très importante et dont il faut se souvenir : comme dit dans le Guide des Amours Plurielles de Françoise Simpère, dans la vie rien n'est définitif.
Ce n'est pas parce qu'il a coupé les ponts aujourd'hui qu'il ne répondra jamais, les choses évoluent.

#
Profil

Siestacorta

le vendredi 31 juillet 2009 à 01h07

Ben on oublie pas vraiment, hein.
On garde ça au coeur, et au bout d'un moment ça n'est plus un désir, juste un souvenir fort. Après, le temps... ça dépend combien de temps on met à rencontrer quelqu'un d'autre, et aussi un peu pourquoi / comment / aubout de combien de temps ça s'est fini.

Sinon, tu n'as pas à t'en vouloir. Je ne sais pas exactement ce que tu as fait pour que ça finisse, mais si ça a mené à une rupture, c'est peut-être aussi que ça a révélé d'autres obstacles entre lui et toi. Un seul suffit rarement...

#
Profil

LuLutine

le vendredi 31 juillet 2009 à 01h24

Siestacorta
Ben on oublie pas vraiment, hein.

Je suis d'accord là-dessus et c'est pour ça que pour ma part j'ai utilisé l'expression "se faire une raison".
Pour ma part je n'oublie pas mais je ne garde que le bon, les bons souvenirs, les bonnes émotions.Je gomme au maximum les déceptions et les douleurs.
Et si je revois la personne je suis heureuse de la revoir même si je n'ai droit à rien "de plus".

#

(compte clôturé)

le vendredi 31 juillet 2009 à 09h19

Elisah, bonjour!

Tu veux bien nous en raconter un peu plus sur ce qui s'est passé? Pour ne pas répéter des erreurs, le mieux est de bien comprendre celles qu'on a faites.

Les questions des autres peuvent peut-être te mettre sur des pistes intéressantes, et faire la part des choses: pour faire écho à Siesta, il y a des amours qui se terminent ou sont plus vite remises en question, à cause d'obstacles cachés.

#

(compte clôturé)

le vendredi 31 juillet 2009 à 11h38

Bonjour Elisah,

Un homme que j'aimais plus que tout au monde et qui était devenu brutalement totalement silencieux, ne répondant à aucun messages d'aucune sorte, est revenu vers moi au bout d'un an...
Bien sûr, notre relation n'a jamais recommencé comme au début et il reste des cicatrices, mais voilà...tout arrive, au bout d'une longue année je n'y croyais plus et pourtant...
Garde espoir mais pense d'abord à toi, chouchoute toi et essaye de profiter des petits plaisirs de la vie.
Bon courage à toi.

#
Profil

K-roll

le lundi 03 août 2009 à 16h44

LuLutine
Je suis d'accord là-dessus et c'est pour ça que pour ma part j'ai utilisé l'expression "se faire une raison".
Pour ma part je n'oublie pas mais je ne garde que le bon, les bons souvenirs, les bonnes émotions.Je gomme au maximum les déceptions et les douleurs.
Et si je revois la personne je suis heureuse de la revoir même si je n'ai droit à rien "de plus".

Entièrement d'accord avec ceci.
Dans ce cas-là, j'essaye d'être plutôt fataliste, de me dire que quelque chose devait coincer.
Sans vouloir te donner de faux espoirs, il est peut-être en train de digérer le tout, roulé en boule dans le fond de son trou, modèle hérisson ...

J'ai retrouvé un homme que j'aimais énormément 14 ans après.
Entre temps, nous avons évolué chacun de notre côté et ce qui nous a séparés s'est gommé tout seul. La relation que nous entretenons maintenant est très forte tout en respectant la volonté de chacun.

Message modifié par son auteur il y a 10 ans.

#

françoise (invité)

le mardi 04 août 2009 à 22h38

Bonjour Elisah,
Il n'y a rien de définitif en effet. Il m'est arrivé de retrouver un homme après 10 ans, un autre après un an... avec toujours de l'amour et parfois du sexe. Les histoires ne sont pas linéaires, heureusement. Cependant, en pleine rupture, il vaut mieux te dire "Pour l'instant cet homme s'est éloigné, je le retrouverai sans doute un jour s'il est vraiment important mais en attendant, allons explorer les autres." L'exploration peut révéler de merveilleuses rencontres, et surtout te rendre confiance en toi, t'éviter une dépendance qui ne fait jamais bon ménage avec l'estime de soi. Dis toi que le désir et l'amour dépendent plus du regard que tu portes sur les hommes que de ce que sont les hommes eux-mêmes. La preuve: quand on cesse d'aimer, on regarde avec indifférence ou même pire quelqu'un qu'on voyait merveilleux quelques années avant...

#
Profil

albertino

le lundi 10 août 2009 à 00h55

Elisah
En tout cas il a été un déclic dans ma vie car j'ai décidé maintenant de vivre des amours plurielles dans la liberté et de ne plus jamais me faire souffrir ...

Chère Elisah... j'ai vécu le côté homme de votre histoire... mais elle s'appellait... Eliza... à Lausanne pas en France...alors je doute que peut-être c'était toi ??? Pourqoui tu ne donnes pas des réponses sur les réponses que tu reçoit ? Sinon je trouve bien que tu (Elisah) as franchis le pas et que tu veux vivre en PA et ne plus souffrir... la souffrance pourrait néansmoins apparraitre, quand il y a la passion... en générale ... ça se passe bien...

#
Profil

albertino

le samedi 10 octobre 2009 à 02h32

Bonjour Elizah

Apparemment tu n'est pas l'Eliza que je connaissais à Lausanne. Maintenant toi tu vis PA ? Tu habites ou alors ? Moi j'habite en suisse. Aimerait tu qu'on se verrait un jour ?

Amitiées

Bert

#
Profil

wotan

le samedi 10 octobre 2009 à 02h54

C'est dingue ce qui ce passe sur ce fil !!!

#

(compte clôturé)

le samedi 10 octobre 2009 à 09h39

Comment ça?

#
Profil

dalloway

le samedi 10 octobre 2009 à 12h57

Tony, fais-tu référence au fait que par ici, certaines personnes ayant partagé des histoires (ou les partageant ici) puissent se retrouver ou interagir 'virtuellement' (entendre : sous couvert d'anonymat ou de pseudo, sur ce forum) ?

(J'avoue, pour ma part, que je suis dans une certaine retenue quand à de potentielles interventions sur ce forum, sachant que mes amoureuses lisent ce qui se dit par ici...)

#
Profil

wotan

le dimanche 11 octobre 2009 à 21h52

ouaih c'est drôle ces quiproquo de personnalité !

#
Profil

dalloway

le lundi 12 octobre 2009 à 09h19

ou pas...
ou cette rencontre ?
je crois cela dit que cette histoire restera entre eux :-)

#

(compte clôturé)

le lundi 12 octobre 2009 à 09h36

(+)

#

Anna (invité)

le mercredi 14 octobre 2009 à 11h27

Bonjour
Personnellement retrouver des gens aimés il y a longtemps oui ça m'est arrivé. Et en parlant ensemble, on est surpris de voir que certains sentiments étaient partagés alors qu'à l'époque on y croyait pas.

L'amour le vrai ne passe pas. Simplement on range ça dans une jolie boite dans son coeur en attendant que la petite flamme se rallume vraiment. Et puis il y a cette affreuse période dans les ruptures où on pense ne pas pouvoir survivre et on est dans l'impossibilité d'envisager l'avenir... Dans tous les cas c'est dur. Mais aussi inévitable. Et souvent source de grand bonheur par la suite. Puisque chaque histoire nous forge et nous fait avancer.
Et quand par chance on peut renouer avec un ancien amour alors là c'est simplement magique.

Courage!
Laisse le temps au temps, et crois bien que d'un mal sort toujours un bien :-)))

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion