Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Variation pour en été majeur

Témoignage
#
Profil

Olatilol

le vendredi 14 août 2009 à 11h47

Bonjour à tous , voilà ce qui m'arrive :
en avril je voulais me séparer de mon conjoint au bout de 29 ans de vie commune,
j'ai découvert Françoise Simpère en mai et j'ai décidé avec mon mari, de vivre de cette façon,
d'où mon inscription au forum, et dès juin proposer une rencontre vers Lyon, titre de ma première discussion ici,
mais voilà ce qui m'est arrivé : j'ai rencontré qq, fin juin, dont je suis vraiment très amoureuse,
et qui n'est pas lutin, mais qui est au courant de cette philosophie.
J'ai décidé de vivre avec lui en septembre, et de continuer de voir mon conjoint, de façon à se séparer en douceur,
le temps pour lui de se "libérer de moi pour rencontrer qq d'autre et avec l'idée de continuer encore un peu de façon lutine.
Mon nouveau partenaire ne supporte pas l'idée de Lutinage et est réticent à la lecture des amours plurielles de F. Simpère.

J'aimerai votre avis et je vous en remercie d'avance,
Lololita

Je voulais corriger mon titre et j'y arrive pô !!
je voulais écrire " Variation pour un été majeur" voilà !

Message modifié par son auteur il y a 10 ans.

#

(compte clôturé)

le vendredi 14 août 2009 à 11h58

C'est bien ce que j'ai lu, de manière automatique ! :-)

Sur quoi veux-tu notre avis, en fait?

#
Profil

Noemi

le vendredi 14 août 2009 à 13h11

Salut Lololita

lololita
en mai et j'ai décidé avec mon mari, de vivre de cette façon [lutinage],

il a changé d'avis par rapport à cette décision, ou toi (parce que tu as rencontré ton amoureux), ou tous les deux vous avez changé d'avis?

Pourquoi veux-tu te séparer de ton compagon? Et puis si vite (après 2 mois!) emménager avec cette nouvelle personne dans ta vie?

lololita se séparer en douceur,le temps pour lui de se "libérer de moi pour rencontrer qq d'autre et avec l'idée de continuer encore un peu de façon lutine.

Tu as peur de te séparer définitivement de lui?
Si tu veux vraiment rester avec lui, pourquoi tu parles de séparation (même "en douceur" et en quelque sorte provisoire)?

Le polyamour/lutinage, tu t'es intéressée à ça parce que tu veux vraiment le vivre - ou parce que tu te lassais de ton compagnon avec qui tu as passé 29 ans ensemble?

#

françoise (invité)

le vendredi 14 août 2009 à 15h46

Si je peux me permettre, vous n'êtes pas vraiment dans une démarche de Lutinage. Vous avez décidé d'être Lutins avec votre compagnon, et dès que vous vivez un autre amour, pouf! vous tombez folle amoureuse et vous quittez votre compagnon après deux mois de nouvelle relation, alors que je ne cesse de répéter dans mon livre qu'il faut éviter toute décision hâtive dans la période de "passion hormonale" parce qu'on n'est pas alors dans les meilleures conditions pour décider de sa vie. A présent, vous êtes avec un homme monogame, réticent au Lutinage au point même de ne pas souhaiter lire ce livre. Ce n'est pas avec lui que vous vivrez votre envie de Lutinage... mais était-ce vraiment une envie, ou aviez-vous tout simplement envie de quitter votre mari "en douceur" et lui avez parlé du Lutinage pour vous sentir moins coupable d'aller voir ailleurs? Je n'ai évidemment pas la réponse, mais la question vaut la peine de se la poser, il me semble.

#

(compte clôturé)

le vendredi 14 août 2009 à 17h44

Bah, même des polyamoureux engagés, sinon chevronnés, peuvent reléguer ce mode de vie aux oubliettes quand ils rencontrent un amour fort et éblouissant... preuve en est ce que raconte l'animateur de Polyquébec aujourd'hui même!

Alors, bon, finalement, ce qui est intéressant à exploiter pour toi, lololita, c'est de chercher à comprendre pourquoi et comment tu as pris ces décisions.

Tu peux nous en dire plus?

Message modifié par son auteur il y a 10 ans.

#

Lololita 1 (invité)

le vendredi 14 août 2009 à 19h35

Effectivement je souhaite me séparer de mon mari, mais avant d'en arriver là, nous sommes tous les 2 des être doux et protecteurs l'un à l'autre et au sens large avec enfants et relations , donc nous avons opté pour le polyamour, avec une nuance, mon conjoint n 'était pas convaincu par cette démarche au départ , s' y est converti ( si je peux me permettre le terme) par interrêt à cette philosophie intelligente et sentait que cela serait aidant pour avancer et continuer dans notre couple.
Mais voilà, je suis terriblement amoureuse à nouveau comme au début de ma relation avec mon mari, je veux vivre avec cette personne nouvellement rencontrée, mais je ne veux pas quitter mon mari d'une façon brutale comme le font la plupart des couples, mon mari et moi souhaitons cette transition,
qui prendra le temps qu'il faut, c'est pourquoi nous sommes sur ce forum , nous nous inscrivons en lutins l'un et l'autre pour le moment et avons besoin de vos témoignages et soutiens.

Merci pour votre aide
Lololita

#

Lololita 1 (invité)

le vendredi 14 août 2009 à 19h48

Comme je n'arrivais pas à écrire avec mon pseudo "Lololita" j 'ai écrit Lololita 1, afin d'avoir accés à la discussion, je ne comprends pas pourquoi je n'arrive pas à reprendre mon nom d'inscription alors que j'ai déjà participé au discussion sur ce forum ...? !!!
Enfin bast, pour répondre plus précisément à Françoise, je ne suis jamais "tombée" aussi amoureuse depuis ....29 ans , c'est grave, au point de vouloir vivre avec lui au bout de 2 ans je sais..., j'ai bien lu le livre et je suis trés consciente que cette décision n'ai pas à prendre à la légère , j'ai 4 enfants de 10 à 26 ans et j'ai 48 ans, voilà un nouveau seuil dans ma vie... et je ne suis plus aussi amoureuse de mon mari , c'est devenu tiède et non satisfaisant pour lui comme pour moi, nous pensons que nous serons plus heureux en nous séparant.

Lololita

#

(compte clôturé)

le vendredi 14 août 2009 à 20h32

Deux choses:

- garder un contact avec ton mari est une forme d'amour aussi, dans la mesure où si j'ai bien compris, vous ne vous séparez pas par mésentente. C'est une vision du polyamour qui me semble absolument légitime, le polyamour étant tout aussi poly qu'amoureux! Tout comme le sexe n'est pas une condition absolue de l'amour, pour prendre un exemple extrême.

- c'est intéressant cette vision du polyamour comme un état de transition. Rien n'est gravé dans le marbre après tout, alors pourquoi pas? Exprimer son amour peut se faire de tant de manières. Tu proposes une vision décalée, là... même sans que ce soit ton intention je pense. Après tout, le polyamour n'est pas un dogme, alors ça pourrait être une attitude éthique, en fait!

Message modifié par son auteur il y a 10 ans.

#
Profil

valemdid

le vendredi 14 août 2009 à 20h54

pouvons nous vraiment controler nos sentiments surtout quand ils sont extremes,l envie de sortir de ta vie trop calme me semble etre ton desir du moment ..........

#

Lololita 1 (invité)

le vendredi 14 août 2009 à 21h26

Au bout de 5 ans de vie commune , j'ai eu une "aventure", et j'aimais toujours mon mari, puis cela s'est reproduit.. jusqu'au jour où j'ai lu Françoise Simpère et que j'en ai pleuré de joie tellement j'étais heureuse de réaliser que je ne faisais rien d'anormal à aimer d'autre personne, et je le pensais depuis longtemps .
J' ai réellement besoin de vivre avec ce nouveau compagnon que j'espère convertir au lutinage et revoir mon mari pendant cette période de transition .

J'ai fait une erreur de frappe sur mon dernier mot il s'agit de "2 mois" pas "2 ans" ...

Pas moyen de reprendre mon premier pseudo, comme dab à la fin de la discussion le choix ne s'affiche pas pour moi !!? incompréhensible....

Bonsoir à tous et merci pour vos réponses
Lololita

#
Profil

Noemi

le vendredi 14 août 2009 à 21h56

Lololita 1
Pas moyen de reprendre mon premier pseudo, comme dab à la fin de la discussion le choix ne s'affiche pas pour moi !!? incompréhensible....

Avant de repondre à la discussion, il faudrait que tu te connecte au site avec ton pseudo.
Tout en haut à droite, à coté de la photo des trois jeunes heureux il y a "espace membre: pseudo - mot de passe"

#
Profil

Olatilol

le vendredi 14 août 2009 à 22h35

ok ça marche, j'ai fini par comprendre !!!
merci Noemi !

#

françoise (invité)

le samedi 15 août 2009 à 12h31

à Lololita: merci de ces précisions, vous avez visiblement envie de prendre ce chemin de vie avec votre nouvel amour, pourquoi pas? La vie de Lutins n'est pas figée, loin de là, il arrive même des moments où l'on a envie de relation exclusive... ou de pas de relation du tout! Celà étant, votre passion est toute récente et a de fortes chances (ou risques) de diminuer peu à peu, mais cela sera peut-être aussi l'occasion de trouver un nouveau modus vivendi, où votre nouvel amour comprendra vos désirs multiples. Bonne chance!

#
Profil

Siestacorta

le samedi 15 août 2009 à 14h22

Bonjour.

C'est peut-être évident, mais j'ajouterai que dans l'esprit polyamour, cette "phase de transition" dont tu parles n'est pas seulement un adoucissant de la rupture.

Ca peut être d'autres choses, tout un éventail qui va de garder une relation d'amitié avec ton mari jusqu'à entrer avec lui dans une relation de couple à nouveau classique. Ca fait des tas de possibilités, que la transition permet de laisser venir d'elles-mêmes.

#

(compte clôturé)

le samedi 15 août 2009 à 16h07

Surtout, garder en tête que la culpabilité est un frein à l'évolution des situations, et qu'elle n'apporte rien que l'immobilisme.

Et qu'on amour on ne fait jamais que de notre mieux, tous, et tout le temps. Même si parfois notre mieux paraît riquiqui à autrui. "On fait ce qu'on peut, mais parfois on peut peu..." heu heu heu.

Où que tu en soies, lololita 123456789, avec toutes "tes" autres, tu en es là où l'équilibre de la situation peut se faire, ni plus ni moins.

La rencontre avec ton nouvel amour paraît un catalyseur qui a permis de mettre fin à une situation où vous aviez de la peine, toi et ton mari, à lâcher-prise sur le fait que votre histoire devait bouger pour que chacun des deux puisse tracer sa propre route, utiliser vos vies d'une autre manière qu'avec la nostalgie et le regret de ce qui fut. C'est un deuil aussi, des sentiments qui changent... Et c'est important de ne négliger aucune piste pour pouvoir se ressourcer, redonner du peps / une autre dimension à ses relations.

#
Profil

wotan

le samedi 29 août 2009 à 18h31

Hello, et bien en substance, on peut dire que chacun fait bien comme il sent et trouve toujours l'argument pour se défendre et justifier ses choix. biz.

Message modifié par son auteur il y a 10 ans.

#
Profil

titane

le samedi 29 août 2009 à 19h48

qui parle de se défendre ou de se justifier ?... on partage ... rien à défendre ni à justifier... la liberté se défend toute seule et n'a pas besoin de se justifier... un polyamour transitoire why not...

Ce qui me trouble c'est plutôt la fermeture du nouvel amoureux... il me semble que s'il aimait vraiment c'est à dire sans peur ni possessivité il s'ouvrirait un peu plus... aimer une femme c'est l'aimer dans toutes ses dimensions... pour l'instant la passion est là mais ensuite ?...

D'ailleurs je ne comprends pas cette expression "très amoureux"... on l'est où on l'est pas... le quantitatif masque une sorte "d'euphorie" mais cela n'a rien à voir... Françoise et d'autres l'expliquent bien... aimer commence probablement après cette euphorie... cet amour égoïste à deux ou ces deux égoïsmes amoureux...

Tant qu'il y en aura un qui se refuse de s'ouvrir à d'autres façons d'aimer, cet amour me paraît "louche".. ou égotique... voire égoïste... s'ouvrir ne veut pas dire adhérer... mais accepter que l'autre adhère lui (ou elle)...

suis un peu abrupte là non ?

#

(compte clôturé)

le samedi 29 août 2009 à 19h58

Chacun sa perception et sa position sur le chemin de la découverte de l'amour, impossible de juger de la qualité de l'amour d'autrui.

La peur et la possessivité, mais ce n'est pas si facile que ça à balancer par-dessus les moulins!!!

Et toutes les dimensions de la femme, c'est quoi, en vérité???

"Egoïsme", "louche", "refuser de s'ouvrir", oui, je trouve ça abrupt comme choix de termes, et encore une fois pour dresser une carte de l'Amour universel, unificateur, sublime, l'Amour-Dieu, etc... Sortons de l'idéalisme, mettons les mains dans la merde...

On est ici pour confronter les difficultés, pas pour se battre les flancs d'être des nuls. Réconfortons-nous plutôt d'être d'accord d'engager nos forces dans un mode de vie plus confrontant et plus loyal que ce qu'on nous a appris.

Message modifié par son auteur il y a 10 ans.

#
Profil

titane

le dimanche 30 août 2009 à 09h25

Je m'attendais á une telle réponse... et je l'ai bien mérité !

Mettre les mains dans la merde n'est pas non plus se justifier et se complaire dans nos difficultés mais de voir oú et comment se laver les mains...

Toutes les dimensions d'une personne sont toutes ses facons d'aimer meme si c'est au pluriel et meme si c'est un(e) autre...

Si je pretends aimer et si je refuse a celle que j'aime sa facon d'aimer,,, qui suis-je ?,,, quelqu'un qui qccepte de mettre ses mqins dans la merde ou celui qui justement le refuse ?

Et encore une fois c'est trop facile de qualifier un amour simple, sincere et ouvert d'idealisme.. il est a portee de nous si nous nous crispons moins sur nos diffgicultes en cherchant davantage a les justifier qu'a les surpasser en lachant prise...

#
Profil

wotan

le dimanche 30 août 2009 à 11h35

Hello, j'adore et je partage totalement ton point de vue Titane. Très belle analyse et synthèse aussi. Tu poses les bonnes questions. Ton dernier paragraphe rejoint ma réponse précédente. Biz.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion