Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Polyamoureuse ?

Témoignage
#
Profil

czile

le lundi 01 avril 2019 à 13h37

Bonjour,
je découvre tout juste le site, depuis plusieurs mois, voir plusieurs années je me pose beaucoup de questions sur ma vie amoureuse.
Je n'ai à vrai dire été vraiment en couple qu'une seule fois avec les père de mes enfants, pendant plus de 11 ans, mais relation très compliquée.
Aujourd'hui à presque 42 ans, je me rend compte que le couple et l'amour conventionnel ne sont peut être pas fait pour moi, je m'ennuie très vite dans une relation exclusive et trop sage. Pensant d'abord être libertine, et ayant tenté l'aventure, je me demande si je ne serai pas faîte pour le polyamour. Mais tout en ayant peur d'en souffrir.
Dans une relation "sexuelle" depuis l'été dernier avec un homme clairement libertin, je sent qu'il se passe plus que simplement du sexe entre nous, il m'a annoncé il y a environ deux mois être en amour pour une femme, et donc ne plus être autant disponible. Dans les jours et les semaines qui ont suivis il m'a innondé de messages. Incapables l'un comme l'autre de couper les ponts depuis, sans pour autant se voir car je refuse que les choses soient floues, j'ai besoin de clarté de sa part.
Je l'ai aperçu il y a quelques jours avec elle, et le comble est que je connais déjà cette femme, nous fréquentons les mêmes endroits et les mêmes amis ... Je sais que c'est une femme très ouverte, limite trop ...
Nous devons nous voir dans la semaine avec cette homme pour discuter de nous, car je lui ai écrit pour lui exposer mon ressenti. Je sent la relation triangulaire pointer le bout de son nez, le polyamour ...
Je suis un peu perdue, entre le besoin d'amour exclusif et l'envie de tenter l'aventure, sachant que de mon côté je suis aussi attirée par d'autres hommes, et que j'entretiens d'autres relations ...
Quel dilemne !
Tiraillée entre besoin d'engagement, et envie de liberté, respect des uns et des autres, amour exclusif, amour partagé ...
Vos témoignages seront les bienvenus, ils pourront peut être m'aider dans mon évolution.

#
Profil

HeavenlyCreature

le lundi 01 avril 2019 à 13h53

Slt.
Qu'en est il de tes ressentis justement ?
Au plaisir de te lire..

Message modifié par son auteur il y a 7 mois.

#
Profil

laurent59

le lundi 01 avril 2019 à 14h19

Bonjour,
Je suis surpris par cette phrase:
"Je sais que c'est une femme très ouverte, limite trop"
Peux tu être plus explicite, précise?
Mon interprétation est qu'il s'agit d'un jugement sur cette personne et donc j'ai une crainte sur une future relation polyamoureuse avec celle-ci, par rapport au respect entre les différents partis (j'extrapole et je me mêle de ce que je ne connais pas, d'où ma question).
En témoignage personnel je dirais que dans mes relations multiples il est important pour moi que chacun se respecte (je ne fais pas de hiérarchie, je précise). On n'est pas obligé d'avoir des atomes crochus avec tout le monde, mais le respect est pour moi une base (avec la transparence) pour permettre une communication saine lors des moments qui ne seront pas toujours faciles.
Mon autre question est: Et lui, que pense t'il de tout ça ? (dans ce qu'il t'en dit)
A bientôt

#
Profil

czile

le lundi 01 avril 2019 à 21h57

Tu as tout à fait raison, c'est bien pour ça que j'ai écris "limite trop", c'est une personne que je connais déjà de par des sorties, des amis communs et des histoires communes, je sais qu'elle n'a pas de respect pour les couples monoamoureux, elle n'hésite pas à s’immiscer ou du moins à essayer ... Et effectivement ce jugement me fait peur, je ne me vois pas être ne serait ce que amie avec elle :-(
Avec lui, nous devons justement se voir demain pour discuter.
Bien entendu si cette possibilité se présente, il sera hors de questions pour moi de me cacher ou de lui cacher à elle, autant pour elle que pour moi, je suis respectueuse et pour moi les choses doivent être proprement et que tout le monde soit d'accord et au courant.
Je suis dans un questionnement sur le polyamour depuis des mois, je suis persuadé de ne pas être faite pour des relations exclusive, mais j'ai peur de la jalousie et de souffrir à vrai dire ...

#
Profil

czile

le lundi 01 avril 2019 à 21h58

HeavenlyCreature
Slt.
Qu'en est il de tes ressentis justement ?
Au plaisir de te lire..




Message modifié par son auteur il y a 8 heures.

et bien justement c'est floue, mitigé, j'ai envie de tenter, et en même temps je ne suis pas sûre de le vivre bien ...

#
Profil

bonheur

le mardi 02 avril 2019 à 08h05

bonjour czile,

Le terme qui m'interpelle est "partager". qu'entends-tu par là ? Que te semble-t-il impératif de partager en polyamour ?

Egalement, tu sembles mal vivre l'amour exclusif... toutefois tu as peur de t'extraire de ce schéma par peut de mal le vivre... J'y vois une forme de contradiction.

Dans tous les cas, le mal vivre existe. On ne peut s'en départir complètement. C'est pour cela qu'il faut savourer ce que l'on vit bien.

Si cette autre femme est une "croqueuse d'hommes" sans se préoccuper du bien être, laisse ton amoureux faire l'expérience. Ce sera à lui de savoir qu'elle suite il offrira à leur lien.

#
Profil

czile

le mardi 02 avril 2019 à 19h38

:-) et oui, la contradiction, c'est un très bon résumé de celle que je suis, contradictoire, toujours. Mais c'est aussi un moyen d'être toujours en recherche de soi et en évolution ;-)
Je suis tout à fait d'accord que quel que soit le modèle de "couple" il y a toujours des moments difficiles.
Voilà justement pourquoi je me demande si je ne serai pas faîte pour le polyamour au final, je ne me vois pas vivre en couple exclusif, mais la jalousie m'effraie en fait.
Sinon pour ce qui est de mon "amoureux", et bien il faut croire que mon imagination est bien plus développée que la sienne. La discussion a bien eu lieu cet après midi, le polyamour ou d'autres thermes du genre n'ont pas traversé son esprit. Il a bien conscience de ne pas être clair dans ce qu'il en est de notre relation, il sait qu'il y a une connexion particulière entre nous, mais se convainc que ça n'est que sexuel.
Il faut que j'entre un petit peu plus dans les détails de notre relation pour que ce soit compréhensible, nous nous sommes rencontré il y a maintenant plus de 6 mois, très vite j'ai compris qu'il ne voulait pas s'engager, j'étais aussi dans une phase où juste du sexe régulier m'allait très bien. Sachant qu'avec lui nous nous sommes vraiment trouvé sur ce point, nous nous sommes très bien accommodé de ce mode de fonctionnement. Quelques mois après il m'a annoncé qu'il avait un début de relation suivie avec une autre femme. Puis il y a deux mois, après que je lui ai raconté quelques jours avant avoir eu un vrai émois pour un autre homme, il m'annonce qu'il ne serait plus disponible, qu'il voulait faire son chemin avec cette autre femme.
Je lui ai donc dit que je m'effaçais, que s'il avait trouvé son bonheur avec elle je n’interférerai pas. Mais dès le lendemain, il a été beaucoup plus présent qu'habituellement, par messages, vidéos où il me parlait, me jouait un morceau (que je chante) à la guitare ... etc
Au bout de deux semaines, je lui ai demandé que l'on ai une discussion car je trouve ce comportement pas clair du tout, et je pense du coup qu'il refuse de voir qu'avec moi il y a certainement plus que du désir purement charnel. Mais il a dit qu'on restait sur le même type de relation. Depuis nous ne nous sommes pas revu, j'ai refusé, mais il continu à m'envoyer des messages au moins une fois par semaines.
Il faut savoir aussi, que dès le départ il s'est présenté comme étant libertin, ce qui ne m'a pas du tout fait reculer. Je me cherche aussi sur ça, et ne sait pas si je serai plus pour une relation amoureuse exclusive mais tout en ayant de temps en temps des jeux libertins partagé ensemble, ou si effectivement mon chemin est plus vers le polyamour. Car oui, je suis du genre sensible et plutôt à chercher de l'amour, de la tendresse dans mes relations, avec en plus des envies "hors normes" ou non conventionnelles sexuellement. Mais voilà, je ne suis pas sûre de ne pas être jalouse des sentiments et des moments d'intimités que l'autre pourrait avoir ...
Existe t'il un bouton, mettant en pause le cerveau pour profiter des bons moments tout simplement ?

#
Profil

Siestacorta

le mardi 02 avril 2019 à 21h55

czile
Puis il y a deux mois, après que je lui ai raconté quelques jours avant avoir eu un vrai émois pour un autre homme, il m'annonce qu'il ne serait plus disponible, qu'il voulait faire son chemin avec cette autre femme.
Je lui ai donc dit que je m'effaçais, que s'il avait trouvé son bonheur avec elle je n’interférerai pas. Mais dès le lendemain, il a été beaucoup plus présent qu'habituellement, par messages, vidéos où il me parlait, me jouait un morceau (que je chante) à la guitare ... etc
Au bout de deux semaines, je lui ai demandé que l'on ai une discussion car je trouve ce comportement pas clair du tout, et je pense du coup qu'il refuse de voir qu'avec moi il y a certainement plus que du désir purement charnel. Mais il a dit qu'on restait sur le même type de relation. Depuis nous ne nous sommes pas revu, j'ai refusé, mais il continu à m'envoyer des messages au moins une fois par semaines.

Bonsoir.
Une hypothèse: la possibilité de perdre une relation nous la fait plus ressentir. Il y a de nouveau un enjeu. Je crois d'ailleurs que ce serait hâtif de n'y voir que du narcissisme. Une corde plus tendue, ça vibre plus fort, l'éloignement rapproche... Ca ne dit rien sur le fait que ce soit du sentiment où de la séduction, mais ça m'étonne pas que quelque chose se passe dans ce genre de moments.

Si toi ça te laisse plus confuse qu'intéressée, tu as raison de ne pas jouer avec ta prise de distance, ceci dit.

#
Profil

bonheur

le mercredi 03 avril 2019 à 08h16

czile
et oui, la contradiction, c'est un très bon résumé de celle que je suis, contradictoire, toujours. Mais c'est aussi un moyen d'être toujours en recherche de soi et en évolution ;-)

czile
Existe t'il un bouton, mettant en pause le cerveau pour profiter des bons moments tout simplement ?

Je me reconnais bien dans ces deux affirmations.

La contradiction est une construction. Dis toi que l'un n'empêche pas l'autre.

Tu dois te percevoir comme un tout mais que d'une pensée à l'autre, d'un instant à l'autre, tu es différente. La vie est mouvance. Aussi, sans bouton off. Moi je me dirais plutôt multipensées. Mon système cognitif est fait un peu comme ces noeuds d'autoroute américain où l'on se perd, avec une circulation permanente. Des véhicules de tout genre qui débouchent de sous un pont, réapparaissent... C'est le bordel mais c'est organisé. Surtout, c'est ainsi et ne pas chercher à stopper le flot de circulation. Le code de la route est bon et il n'y a pas d'accidents. Pas toujours fluide, mais jamais d'arrêt non plus.

Ma solution pour tout ça est de me dire que je suis ainsi. C'est donc naturel et je le vis bien, maintenant que je sais. J'en ris de toutes ces déconnexions (passage rapide d'une pensée à une autre, non opportune dans l'instant). Je sais désormais pourquoi mes bulletins scolaires comportent des annotations type "dans la lune" "pas concentrée" "manque d'attention"...

Aujourd'hui, je ris de tout ça et m'excuse d'être "ailleurs". Je ne prend pas mal que l'on me ramène à la situation présente. Le bouton off, s'il existe, on le trouve. Si on ne le trouve pas, c'est qu'il n'existe pas.

#
Profil

czile

le mercredi 03 avril 2019 à 12h33

bonheur
czile
Existe t'il un bouton, mettant en pause le cerveau pour profiter des bons moments tout simplement ?


Je me reconnais bien dans ces deux affirmations.

La contradiction est une construction. Dis toi que l'un n'empêche pas l'autre.

Enfin quelqu'un qui me comprend :-) ! Je suis aussi persuadée que la contradiction est une construction, et souvent on me regarde avec des yeux écarquillés quand je lance cette affirmation. La plupart des gens sont tellement enfermés dans leurs conviction et dans les cases qu'on leur impose qu'ils ont du mal à comprendre qu'une autre façon de vivre et de voir les choses est possible .

bonheur
czile


Tu dois te percevoir comme un tout mais que d'une pensée à l'autre, d'un instant à l'autre, tu es différente. La vie est mouvance. Aussi, sans bouton off. Moi je me dirais plutôt multipensées. Mon système cognitif est fait un peu comme ces noeuds d'autoroute américain où l'on se perd, avec une circulation permanente. Des véhicules de tout genre qui débouchent de sous un pont, réapparaissent... C'est le bordel mais c'est organisé. Surtout, c'est ainsi et ne pas chercher à stopper le flot de circulation. Le code de la route est bon et il n'y a pas d'accidents. Pas toujours fluide, mais jamais d'arrêt non plus.

C'est tout à fait moi tout ça ;-), différente à chaque instants, en perpétuel évolution et changement.

bonheur
czile

Ma solution pour tout ça est de me dire que je suis ainsi. C'est donc naturel et je le vis bien, maintenant que je sais. J'en ris de toutes ces déconnexions (passage rapide d'une pensée à une autre, non opportune dans l'instant). Je sais désormais pourquoi mes bulletins scolaires comportent des annotations type "dans la lune" "pas concentrée" "manque d'attention"...

Encore une fois, c'est aussi de moi que tu parles, cette solution je m'en approche de jours en jours et j'avoue être de plus en plus sereine. le seul soucis dans tout ça, c'est de ne pas avoir en face de soi des gens à même de comprendre ou au même niveau d'être.

Message modifié par son auteur il y a 7 mois.

#
Profil

czile

le mercredi 03 avril 2019 à 12h40

Siestacorta
Bonsoir.
Une hypothèse: la possibilité de perdre une relation nous la fait plus ressentir. Il y a de nouveau un enjeu. Je crois d'ailleurs que ce serait hâtif de n'y voir que du narcissisme. Une corde plus tendue, ça vibre plus fort, l'éloignement rapproche... Ca ne dit rien sur le fait que ce soit du sentiment où de la séduction, mais ça m'étonne pas que quelque chose se passe dans ce genre de moments.

C'est effectivement un début de réponse, il en est peut être là.

Siestacorta

Si toi ça te laisse plus confuse qu'intéressée, tu as raison de ne pas jouer avec ta prise de distance, ceci dit.

Effectivement, je ne joue de rien. Je suis mes ressentis et mon instinct. C'est à lui de faire son cheminement et de savoir où il en est et ce qu'il ressent ou non. Pour ma part, tant que les choses ne seront pas clair, je ne serai dans rien avec lui. Sans connaître les relations polyamoureuses jusque là, la vision que j'en ai ou en tout cas ce que j'en attendrai c'est justement beaucoup de clarté, de dialogue, et d'investissement de chacun.

#
Profil

bonheur

le mercredi 03 avril 2019 à 14h46

@czile.

L'un de mes amours, m'avait offert "Je pense trop - comment canaliser ce mental envahissant" de Christel Petitcollin. Merci à lui s'il me lit :-)

Face au commun, il vaut mieux utiliser un vocabulaire simple. L'idée du noeud d'autoroute est approprié je trouve. En général, j'explique qu'il existe plusieurs type de système cognitif. Le linéaire (route droite avec un flot de circulation voiture après voiture). En arborescence (route avec des embranchements, un peu comme un arbre) et puis le noeud d'autoroute. Tu peux aussi indiquer que ça ressemble à la circulation en ville dans les films de science fiction... avec des niveaux... une 4 D en quelque sorte. Du coup, même si on ne peut comprendre ce que l'on ne vit pas, on peut se faire une représentation imagée.

#
Profil

czile

le jeudi 04 avril 2019 à 17h06

@bohneur
Merci beaucoup, je vais m'intéresser à ce livre :-)

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion