Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Réactions à l'article

Charte de discussion

#
Profil

Siestacorta

le mercredi 19 octobre 2011 à 01h09

Oooooki, c'est donc là qu'on peut causer sur la modération sans être HS ?

Voilà. Récemment, j'ai vu plein de messages se faire modérer. Soit pour HS, soit pour troll.
Bon.
J'ai eu la chance de les lire avant modération, parce que j'ai que ça à foutre, en fait. Quitte à avoir un mode de vie de crevard, je m'occupe.

Ils étaient parfois polémiques, ces messages, et parfois HS, menfin pas beaucoup tellement tant plus que la moyenne de discussion freestyle sur le forum.

Par contre, ils remettaient en cause la modération, de façon directe.
Oui, je suppose que c'est pas agréable, pas toujours de bonne foi, pas simple.
Mais quitte à se faire envoyer paître, j'aime bien lire les arguments : juste le "modéré et j'en discute pas publiquement", j'y arrive pas, ça passe pas.
C'est pas perso, à la base, j'aime plutôt bien les gens qui font le boulot, et pendant un temps, je trouvais leurs prises de positions largement assez non-interventionnistes pour que ça me convienne.
Et puisquelqu'un qui met l'énergie et le travail pour monter le truc, je critique pas à la "inspecteur des travaux finis", enfin, j'essaie de pas. Donc, bon, humainement, je comprend bien que quand on a monté le forum, on se laisse pas emmerder trop par les gens qui en branlent pas une.

Mais là... soit je m'étais planté sur cet état d'esprit, soit il s'est durci.

Et, bon, faut dire ce qui est, cette modo en série a finipar concerner benjamin, un pote, qui généralement cause pas pour rien dire (oui, on peut apprécier des gens différent de soi...). Benjamin se casse, et, en donnant une des raisons du pourquoi, certains plans modos, donc, il se fait aussi modérer. Pas juste "je propose que tu mettes cette intervention là" mais "j'efface".

Alors, le sujet me groumphait un peu déjà depuis quelques temps, là ça me crispe, et j'aime pas être crispé.

Donc :
- peut-on discuter et essayer de dépasser le mode "oui je modère quand j'veux si j'veux et même si ça concerne tout le monde on en parle pas en public"
- ou, sinon, quel autre endroit serait intéressant pour causer polyamour et périphéries ? Fèces bouc me bouffe déjà trop de temps, menfin à défaut...

Message modifié par son auteur il y a 8 ans.

#
Profil

patrice-86

le mercredi 19 octobre 2011 à 10h13

Ce qui m'a le plus affecté dans le départ de Benjamin c'est que la goutte d'eau qui a fait déborder le vase me concernait. C'est en réagissant à un "caviardage" d'un de mes post qu'il s'est fait, lui-même, "modéré".

Dans le fil :" Toute une histoire : les polyamoureux" j'avais écrit cela :
"Oui, professionnalisme, c'est bien le mot a retenir ici. Rétrospectivement ça fait réfléchir sur le grand numéro de "chasse aux sorcières" auquel on a assisté cet été, avec montage en épingle d'un incident transformé en "faute grave", procès d'intentions, censure des intervenants qui n'étaient pas dans la ligne officielle... et usage récurent d'un vocabulaire méprisant ("journaleux", "travail de cochon", "bavasser en rond"...) de la part d'un "modérateur" endossant sans vergogne la double casquette de "juge" et "partie"..."

Et je souhaiterais revenir ici sur le dernier point : l'usage d'un vocabulaire insultant de la part de quelqu'un chargé de veiller à la "qualité éthique" de la discussion. La faculté de faire ce que l'on veut et de faire taire les détracteurs est admissible sur un "blog privé", pas dans un "forum communautaire" me semble-t-il.

J'ai déjà évoqué la possibilité d'une modération "collective et temporisée". Sauf à être un surhomme, c'est probablement la solution la plus satisfaisante. Qu'en penses-tu Siesta ?

#
Profil

Siestacorta

le mercredi 19 octobre 2011 à 10h51

Pour l'instant, j'en reste à l'étape 1 : peut-on évoquer le sujet ?
Disons que les coutumes locales sont assez rudes pour que je ne considère pas cela comme acquis.

Il y avait déjà eu des propositions de fonctionnement de modo.
Précision de la charte, gestion des HS et du Troll (redirection, flameboards), autres fonctionnements...
Je sais plus dans quels limbes c'est, mais ya eu des idées, expériences rapportées, propositions.

Je pense pas beaucoup les développer, pour cause de étape 1, et pour cause de "je peux pas appliquer ce que je propose, vu que je ne serai pas volontaire". Avant l'été, j'aurai fait ça, mais là j'ai des soucis plus costauds dans mon agenda.

#

(compte clôturé)

le mercredi 19 octobre 2011 à 11h24

Arrêtez moi si je dis une bêtise, mais il y a déjà plusieurs personnes à la modération ?
Les très rares fois où j’ai signalé un message ou voulu entrer en contact avec la modération, j’ai eu des réponses d’interlocuteurs variés...
Une réflexion d’ordre beaucoup plus général : un forum de discussion est un lieu d’échanges et de débats mais il y a toujours, partout, un petit côté "despotisme éclairé" qui me semble irréductible. Je m’explique : une équipe de modération n’est pas élue ou choisie par ceux qui participent en tant que posteurs sur le forum (sinon ce serait 1) le b... 2) un cas problématique de "juge et partie"). L’équipe qui administre modère par la même occasion, selon un principe d’auto-désignation fondé sur le volontariat, et modère forcément à sa sauce. On peut pointer des excès quand ils sont manifestes, on ne peut pas reprocher à ceux qui font de faire comme ils font.
Je ne sais pas si je suis très claire, mais ça me semble être la loi du genre, et l’idée de modérer la modération, un truc un peu bizarre et impossible à mettre en place avec transparence et efficacité.
Juste mon avis qui n’engage que moi.
(Et je précise que sur le cas précis qui occupe cette discussion ici et maintenant, je n’ai pas envie de choisir un camp, donc je m’abstiens).

#
Profil

patrice-86

le mercredi 19 octobre 2011 à 12h34

Je ne pense pas que l'enjeu ici soit de "choisir un camp"... Il s'agit plutôt de voir s'il est possible d'améliorer le fonctionnement de ce forum.

Quand je parle de modération "collective et temporisé", par exemple, cela va bien au delà du fait qu'il y a plusieurs personnes chargées de la modération. J'ai évoqué le cas du forum de la décroissance où il existait une série de réponses graduelles nécessitant une décision de plus en plus "collégiale". Il y avait, par ailleurs, un fil dédié à la modération où était régulièrement débattu son mode de fonctionnement. Cela n'était pas le lieu de l'affrontement d'un camp contre un autre mais plutôt un endroit où, de manière totalement transparente, respectueuse et responsable, les problèmes les plus aigus pouvaient être résolu avec une certaine efficacité puisque correspondant à un large consensus.
Il est vrai que ce forum était un repaire d'anarchistes, de ces gens qui se font une très hautes idée de la nécessité de s'appliquer à soi-même les règles que l'on impose aux autres. Dire que le "despotisme éclairé" serait la loi du genre est donc aussi fondé que de prétendre que la monogamie est la norme sociale et que le polyamour ça n'existe pas vu qu'on ne l'a jamais, personnellement, rencontré. :-)

#
Profil

Siestacorta

le mercredi 19 octobre 2011 à 12h53

Janis
Arrêtez moi si je dis une bêtise, mais il y a déjà plusieurs personnes à la modération ?
Les très rares fois où j’ai signalé un message ou voulu entrer en contact avec la modération, j’ai eu des réponses d’interlocuteurs variés. ..

Ben oui, je crois que je dis "les gens qui font le boulot" dans mon message, donc, oui, plusieurs !

Et, il s'agit pas d'élire des gens alors qu'ils sont déjà bien sympa de fournir leur boulot, hein, tout à fait d'acc.
Oui, c'est sur le modèle du volontariat que les gens participent et se coordonnent.

Néanmoins, quand ça fonctionne pas bien - si je suis pas le seul à sentir ça comme ça - il est possible d'établir, en coopération entre modérateurs et modérables, un genre de charte de la modération, le cadre du "mandat impératif" de l'action des modos.
Bien sûr, modérer les modos, en continu, ça peut pas marcher.

Mais la charte peut décrire les cas où la modération s'appliquera, avec quel résutlat, mais aussi de quelle façon elle sera menée (mettre un message dans un genre de liste d'attente, par exemple, ou que les utilisateurs aient des points de karma comme sur les forum linux), et que l'ensemble du processus soit décrit.
Disons que les principes affichées ne laissent pas une latitude trop infinie d'interprétation par le modo qui les fait respecter.

Ce sera bien sûr jamais parfait, et on a pas à demander que ce le soit dans un outil parti d'une initiative individuelle, mais ça n'empêche pas qu'on essaie de définir ça, ce qui permettra éventuellement de dire "heu, mais, ça, là, je comprend pas pourquoi ça a été recadré" et d'avoir une réponse "circonstanciée".

#
Profil

Siestacorta

le mercredi 19 octobre 2011 à 12h55

patrice-86
J'ai évoqué le cas du forum de la décroissance où il existait une série de réponses graduelles nécessitant une décision de plus en plus "collégiale". Il y avait, par ailleurs, un fil dédié à la modération où était régulièrement débattu son mode de fonctionnement. Cela n'était pas le lieu de l'affrontement d'un camp contre un autre mais plutôt un endroit où, de manière totalement transparente, respectueuse et responsable, les problèmes les plus aigus pouvaient être résolu avec une certaine efficacité puisque correspondant à un large consensus.

<3 (+)

#
Profil

bohwaz

le mercredi 19 octobre 2011 à 14h26

Siestacorta
Mais quitte à se faire envoyer paître, j'aime bien lire les arguments : juste le "modéré et j'en discute pas publiquement", j'y arrive pas, ça passe pas.

(...)

Et, bon, faut dire ce qui est, cette modo en série a finipar concerner benjamin, un pote, qui généralement cause pas pour rien dire (oui, on peut apprécier des gens différent de soi...). Benjamin se casse, et, en donnant une des raisons du pourquoi, certains plans modos, donc, il se fait aussi modérer. Pas juste "je propose que tu mettes cette intervention là" mais "j'efface".

Je pars du principe que s'il y a un souci, les concernés sont les admins du site, et pas tous les visiteurs, si on doit ajuster le tir, faut qu'on en discute entre nous, je vois pas trop d'intérêt à ce que ça soit public, surtout qu'on ne lis pas tous tout le temps les discussions. D'ailleurs j'invite toute personne intéressée à participer à la modération à faire acte de candidature.

Présentément, le message de Benjamin a été modéré pour deux raisons : il était complètement hors sujet et insultait une personne présente (en l'occurrence moi). Je veux bien discuter de modération, mais me traiter de soviet ou de con, faut bien se rendre à l'évidence que y'a peu de chance que le message reste et que la discussion amène à quelque chose d'intéressant.

Pour retracer un peu, j'ai déjà envoyé un mail à Benjamin l'invitant à créer une discussion sur le sujet des problèmes de modération (moyennant un peu plus de retenu), puis j'ai modéré son post qui n'avait rien à faire là. Je n'ai pas modéré parce que ça allait à mon encontre, mais parce que ça ne correspondait pas à la charte sur deux points au moins.

D'ailleurs j'ai récemment supprimé un message de quelqu'un m'insultant de militant LCR. Déjà je vois pas en quoi c'est une insulte, ensuite la LCR n'existe plus et enfin je n'ai jamais milité dans aucun parti :D

@patrice-86 : idem, ton message n'était pas au bon endroit. D'autre part la modération est déjà collective. Je ne suis pas le seul censeur ici ^^

Pour expliquer un peu le fonctionnement de la modération : les actions de modération sont rapportées par mail à la liste de discussion des admins, ce qui permet une certaine transparence entre nous de ce qu'il se passe, et aux autres de vérifier que quelqu'un ne fait pas n'importe quoi, en tout cas en théorie. Les modérateurs ne sont pas en général censés s'exprimer en leur nom propre, mais sous le compte "Polyamour.info" qui permet ainsi de séparer les rappels à l'ordre officiels des propos personnels.

D'autre part, jusque là les volontaires à aider, y'en a pas eu des masses, donc parler de "communautaire" c'est un peu rigolo quand on profite juste du service. Ne vous méprenez pas, je suis très heureux de faire ce site et tout, mais essayer de motiver des gens à participer à sa réalisation, les relancer encore et encore pour au final ne rien avoir, c'est un peu usant à force.

@Siestacorta : la charte précise déjà dans quels cas la modération s'applique, il y a eu peu d'exceptions jusque là à part une discussion anti-IVG et un message homophobe, ce que je qualifierais de mon droit exceptionnel à la censure. Comme expliqué précédemment, il y a des choses que je ne peux tolérer chez moi.

D'autre part il n'y aura pas de système de karma, que je trouve complètement inutile et illisible, ni de notation de la modération. Par contre on est toujours ouverts à la discussion sur un message modéré (sur l'adresse contact@), mais pour le moment personne ne s'est jamais manifesté.

#
Profil

Siestacorta

le mercredi 19 octobre 2011 à 15h08

bohwaz


Pour expliquer un peu le fonctionnement de la modération : les actions de modération sont rapportées par mail à la liste de discussion des admins, ce qui permet une certaine transparence entre nous de ce qu'il se passe, et aux autres de vérifier que quelqu'un ne fait pas n'importe quoi, en tout cas en théorie. Les modérateurs ne sont pas en général censés s'exprimer en leur nom propre, mais sous le compte "Polyamour.info" qui permet ainsi de séparer les rappels à l'ordre officiels des propos personnels.

Ben rien que ça, tu l'affiches dans la charte, et t'as résolu une partie des questions qui reviennent.

Pour ce qui est de "communautaires", si le fonctionnement technique ne l'est pas (il est juste "partagé"), les gens qui veulent bosser en communautaire auront encore moins facilement envie d'aider sur ton outil.
Un peu comme, quand tu es, je sais pas, communiste, tu répugnes souvent à te mettre PDG dans une SARL, même si t'adores leurs produits ou service. Dans beaucoup de cas, tu te sens soit de participer à autre chose, soit de garder ta participation à l'échelle ou elle était, soit de monter la structure avec un autre modèle.

Pour le "c'était pas à sa place", la solution d'effacer le message ne me semble pas la bonne, ne serait-ce que parce que c'est le même traitement que tu aies dit ton truc au mauvais endroit ou que tu dises un truc injurieux.

Enfin, oui, je pense que Benjamin a eu des propos offensants. Je crois pas qu'il aie à les regretter, parce qu'il n'a pas été QUE offensant, il a été aussi plein d'empathie, de tristesse, aussi. Bref... ici, dans le feu du débat, il arrive qu'on ait ce genre de tonalités plus agressives. On se fait parfois rappeler à l'ordre, parfois pas.

Je comprend que ça t'emmerde plus spécifiquement quand ça parle de toi, c'est humain... Mais puisque dans la plupart des cas, la modération ne se fait pas sur un mode simpliste, dans ce cas précis aussi il y avait plusieurs autres données à tenir en compte : est-ce que benjamin est injurieux d'habitude, est-ce qu'il l'est gratuitement, dans quel moment du débat c'est arrivé.

bohwaz

Par contre on est toujours ouverts à la discussion sur un message modéré (sur l'adresse contact@), mais pour le moment personne ne s'est jamais manifesté.

C'est la possibilité de contact qui est ouverte, pas la façon dont il se fait.
En gros, si la question était publique, soit il y a un cas qui mérite d'être débattu (quitte à ce qu'on ne puisse QUE lire l'échange et pas participer), soit il ne le mérite pas, tu expliques pourquoi tu "déboutes" la plainte et les gens seront d'accord avec toi.
Ici, par exemple, nous parlons de messages auxquels on a plus accès. Que toi ou moi ayons raison d'en penser ce qu'on en pense (spécial dédicace à l'Enfoiré), on ne peut matériellement pas démontrer pourquoi.

Message modifié par son auteur il y a 8 ans.

#
Profil

patrice-86

le jeudi 20 octobre 2011 à 12h08

Tu vois Bohwaz, ça : "parler de "communautaire" c'est un peu rigolo quand on profite juste du service"... c'est tout simplement du dénigrement sans preuve, de l’agression gratuite, bref rien qui puisse donner envie de venir donner un coup de main. :-( Je continue à penser que de tels propos et attitudes ne sont pas conforme avec ton statut de modérateur. De même que "journaleux", "travail de cochon", "bavasser en rond"... sur lesquels tu n'a toujours pas jugé bon de revenir !

Par ailleurs, il est trop facile de "justifier" l'effacement du dernier message de Benjamin pour propos injurieux quand le propos incriminé n'est que la conséquence logique et assumée d'un faisceaux de dysfonctionnements préalables.

Quant à la "modération collective", c'est bien toi qui, personnellement, avec ton propre compte, m'a fait un rappel à l'ordre avec menace de sanction lors de mon dernier "caviardage". D'où mon interrogation légitime !

Je trouve que je consacre quand même beaucoup de temps à tenter d'améliorer le respect mutuel qui devrait servir de base ici pour être assimiler à un simple usager profiteur, non ? :-)

#
Profil

bohwaz

le jeudi 20 octobre 2011 à 15h32

Ils sont où les articles que t'as proposé ? (Je représente "juste" 50% des articles publiés.)
Elles sont où les lignes de code que t'as envoyé ? (Moi = 100% et j'en ai un peu marre.)

Alors oui maintenant j'en ai marre que tu vienne me chercher des poux alors que je me casse le cul depuis 3 ans à faire vivre ce site.

Alors oui tu participe aux discussions, c'est bien, c'est cool, super, mais ça représente pas la plus grosse partie du taf que je me tape toujours quasiment tout seul.

Maintenant ce genre de message que toi et Benjamin me balance ça me donne une seule envie c'est de fermer le site et vous laisser vous démerder entre vous, parce que moi j'en ai ma claque de devoir être compréhensif, gentil, investi, tolérant et tout le toutim et de jamais recevoir un merci ou un "tiens je vais t'aider".

Alors merde, voilà, merde, ras le bol. Si tu me crois pas que j'ai modéré le message de Benjamin parce qu'il était 1. HS et 2. insultant et que tu pense que je suis un grand méchant qui supporte pas la contradiction alors libre à toi mais s'il te plaît garde ça pour toi et vient pas me saper le moral plus qu'il ne l'est déjà. Merde quoi.

#

Popol (invité)

le jeudi 20 octobre 2011 à 16h24

Mais... Bohwaz... de l'aide, des gens t'en ont déjà proposé, je me souviens que le problème ne date pas d'aujourd'hui, il y déjà été question que Siesta mette le nez en modération, par exemple.

D'autres pistes avaient été ouvertes pour déléguer l'administration ailleurs, mais d'après ce que j'ai lu, ça a été "non", parfois argumenté, mais sans plus.

Alors peut-être est-il temps de remettre la question sur le tapis, ainsi que d'autres. Par exemple, que la responsabilité des conflits est toujours partagée (si si), et s'il faut que tu te retires pour pouvoir mieux profiter du site et cesser de te casser le cul et de déprimer, comme tu dis, et qu'on puisse te réaccueillir comme un membre à part entière (car soit dit en passant, comme tu signes en tant qu'admin et modo de ton pseudo de membre, je constate qu'il est décidément difficile de bien séparer les rôles...) alors pourquoi pas?

Nous débrouiller entre nous, mais oui, pourquoi pas? On peut relancer la discussion dans ce sens, qu'en pensez-vous, les zaut'?

Pour commencer, engager quelqu'un pour faire ce que tu fais, qu'est-ce que ça coûterait, en fait, chez vous en France, en fait?

#
Profil

bohwaz

le jeudi 20 octobre 2011 à 21h04

Je ne me souviens pas d'une candidature de Siesta, en tout cas je n'en retrouve pas la trace, mais je serais heureux de l'accueillir si ça l'intéresse.

Sinon si tu me retrouve une proposition que j'ai refusé je suis curieux, car je ne m'en souviens pas. J'ai déjà donné des privilèges opérateur/modérateur/admin/développeur à qq personnes, mais la plupart ne les ont jamais utilisé et ne répondent plus aux mails... Ça je peux les compter, y'en a quelques uns. Je ne reproche rien, je comprends bien qu'on a tous des vies bien remplies, mais le résultat c'est toujours que je suis tout seul à m'occuper de tout ce qui est technique, et qu'aucun article n'a été proposé depuis avril.

Pour engager quelqu'un qui fait ce que je fait... Plusieurs dizaines de milliers d'euros par an.

Je suis justement en train de travailler à monter une asso pour pérenniser pa.info mais aussi d'autres projets, je travaille bénévolement pour que l'asso ait des sous et puisse payer certains frais techniques et peut-être payer un(e) stagiaire plus tard si c'est possible, mais pour le moment ça me semble difficile, en tout cas pas avant plusieurs années... Mais ce n'est pas l'argent qui manque, c'est l'énergie et la disponibilité.

#
Profil

patrice-86

le jeudi 20 octobre 2011 à 22h05

Loin de moi l'idée de minimiser l'importance de ta contribution, en général, et de ta production, en particulier, Bohwaz. Juste, je voudrais te rappeler que je suis ici depuis... 3 mois seulement ! Je ne vois pas comment je pourrais aligner le même palmarès que toi, fondateur et cheville ouvrière de ce site depuis 3 ans ! Ceci dit, je comprend bien ta position... pour l'avoir maintes fois entendue dans diverses associations que je fréquente ou ai fréquenté. Je sais aussi que c'est le type même de discours qui refroidit instantanément les meilleurs volontés, et par ricochet ramène toutes les tâches sur la personne qui se plaint d'en faire déjà trop. D'où l'urgence, de part et d'autre, de prendre conscience de ce cercle vicieux si l'on souhaite en sortir.

Mais, il me semble que le débat n'est pas là. C'est de la pratique de la modération dont on parle, pas de nos talents respectifs en informatique ou en rédaction. Une fois de plus il y a mélange des casquettes. Or, chaque mission requière des qualités spécifiques. J'en parle avec d'autant plus de facilité que je sais comment j'ai, moi-même, fait foirer des trucs parce que je sortais, volontairement ou involontairement, de mes domaines de compétence ! Et sur ce plan-là, Bohwaz, j'ai le sentiment qu'il ne suffit pas d'être le concepteur d'un site pour savoir le "modérer".

Je sais ce que je dois à ce forum, et le bien que j'en tire quotidiennement. Si, d'une manière où d'une autre, je peux contribuer à sa bonne marche, je veux bien étudier la question... entre gens de bonne volonté.

#

Popol (invité)

le jeudi 20 octobre 2011 à 22h27

Siesta, tu confirmes que tu avais évoqué cette possibilité de faire partie de la modération?
Ou pas ?

Pour la modération, les modos eux-mêmes ont trouvé que ça s’auto-régulait pas mal… alors pourquoi pas continuer à nous faire confiance parmi ?

Question pognon :
Ici, on peut faire un don… /don/

On pourrait envisager d’élargir la démarche, pour confier les rênes administratives à quelqu’un d’extérieur…

Enfin voilà, par hasard j’ai retrouvé un fil où pas mal d’idées étaient sorties…
/discussion/-mN-/-Le-site-Appel-aux-dons/page-1/

mais pour le reste, j’ai le souvenir que ton refus n’a jamais été formulé clairement, plutôt de périphrases éludant les propositions, sur un ton légèrement persifleur quand même, hein ;-) , et que cela s’était perdu dans les détours …
C’était à l’époque : aujourd’hui, autres intervenants signifie peut-être autres prises de positions ou autres propositions, pour ce qui est d’amener de l’énergie et de la disponibilité.

On parlait en page 3 du fil pré-cité de passer en mode associatif ; comme tu le fais remarquer là-bas, «  créer une asso n'empêche absolument pas que les admins aient tout le pouvoir « . Tu parles à présent de monter une association, dans quel(s) but (s)?

Par ailleurs, différencions peut-être aussi le fait de ne pas recevoir d’articles – ce qui est peut-être pas plus mal si tu as déjà assez à faire… et le calcul de ce que coûterait quelqu’un d’extérieur.
Ce chiffre de plusieurs dizaines de milliers d’euros me surprend, car même cette approximation me semble proche du salaire d’un programmeur à temps plein. Je vais enquêter de mon côté, et si d’autres données peuvent être injectées ici par ceux que ça intéresse de chercher, volontiers.

Il y a aussi peut-être à considérer qu’on peut viser des objectifs simples, un mode de fonctionnement comme sur les forumactif : www.forumactif.com/ , avec développements de fonctions voisines. Nombre de ces forums ont un administrateur sans compétences informatiques particulières, et des modos volontaires…

Et si l’énergie et la disponibilité sont pour toi le nerf de la guerre, je ne peux m’empêcher de me demander si cela ne conditionne pas certaines de tes réactions sur lesquelles je ne veux pas revenir…mais qui conditionne à leur tour, chez moi, une perte de confiance, et le souhait que, même provisoirement, tu passes la main, pour prendre de la distance.

Car comme tu parles toi-même tantôt de nous laisser nous débrouiller, tantôt de mettre la vitesse supérieure, je vois là une ambivalence et une très forte fatigue, plus qu'autre chose... et ça me rappelle les burn-out si courants dans mon milieu professionnel.

Voilà, dit bien franchement et me demandant tout aussi franchement si tu vas réagir en rejet ou en ouverture; surprise, surprise...

#

Popol (invité)

le jeudi 20 octobre 2011 à 22h38

Zut, c'est pas clair que mon message s'adresse à Bohwaz - la remarque préliminaire c'est juste pour Siesta.

#
Profil

bohwaz

le vendredi 21 octobre 2011 à 01h47

patrice-86
Loin de moi l'idée de minimiser l'importance de ta contribution, en général, et de ta production, en particulier, Bohwaz. Juste, je voudrais te rappeler que je suis ici depuis... 3 mois seulement ! Je ne vois pas comment je pourrais aligner le même palmarès que toi, fondateur et cheville ouvrière de ce site depuis 3 ans !

Mais je ne te le demande pas, je te demande juste de mettre en perspective l'investissement qui est le mien dans ce projet.


patrice-86
Mais, il me semble que le débat n'est pas là. C'est de la pratique de la modération dont on parle, pas de nos talents respectifs en informatique ou en rédaction. Une fois de plus il y a mélange des casquettes. Or, chaque mission requière des qualités spécifiques. J'en parle avec d'autant plus de facilité que je sais comment j'ai, moi-même, fait foirer des trucs parce que je sortais, volontairement ou involontairement, de mes domaines de compétence ! Et sur ce plan-là, Bohwaz, j'ai le sentiment qu'il ne suffit pas d'être le concepteur d'un site pour savoir le "modérer".

J'ai jamais dis le contraire, mais j'ose espérer que plus de 10 ans en tant qu'admin, opérateur et modérateur (et encore d'autres casquettes) d'autres projets communautaires, me donnent suffisamment de bouteille pour savoir modérer. Et bien heureusement que tout à chacun peut sortir de son domaine de compétence et tenter n'importe quoi, se planter c'est pas grave, c'est essayer qui est important.

Popol
Pour la modération, les modos eux-mêmes ont trouvé que ça s’auto-régulait pas mal… alors pourquoi pas continuer à nous faire confiance parmi ?

Jusque là je suis intervenu plutôt rarement je pense, car 1. je lis rarement les discussions et 2. je préfère que les gens se démerdent eux-même.

Popol
On parlait en page 3 du fil pré-cité de passer en mode associatif ; comme tu le fais remarquer là-bas, «  créer une asso n'empêche absolument pas que les admins aient tout le pouvoir «  . Tu parles à présent de monter une association, dans quel(s) but (s) ?

Cette asso a principalement pour but de me délester des investissements financiers liés aux projets (dans un premier temps), et ensuite d'essayer d'injecter d'autres gens dans la boucle pour que je ne sois plus le seul à m'occuper de toute la partie administrative et technique. Si demain je passe sous un bus (ou dans un bus parce que j'en ai marre), personne ne peut reprendre en main quoi que ce soit et c'est des centaines de milliers d'utilisateurs qui vont trouver une page blanche. Tous ces projets j'aime bien les porter mais j'aimerais bien les pérenniser un peu aussi, surtout quand certains ont presque (ou plus) de 10 ans.

Donc le but est financier (prendre en charge le coût de l'infrastructure technique, et la développer, notamment j'ai pas les moyens de faire des sauvegardes pour le moment), technique et humain (apporter d'autres gens sur l'aspect technique) et administratif. Le but est aussi de soutenir chacun des projets, par exemple j'ai dans les tiroirs quelques "bonus" genre t-shirt et marque page pour pa.info, mais j'ai pas encore eu le temps pour m'en occuper, et encore moins l'argent pour lancer la production.

Le but n'est pas de faire une association de polyamoureux, pour la promotion du polyamour, ce dont je doute de l'utilité, mais bien de faire vivre des projets divers et variés.


Ce chiffre de plusieurs dizaines de milliers d’euros me surprend, car même cette approximation me semble proche du salaire d’un programmeur à temps plein. Je vais enquêter de mon côté, et si d’autres données peuvent être injectées ici par ceux que ça intéresse de chercher, volontiers.

Un développeur à temps plein, suffisamment compétent, va chercher un salaire dans les 40.000 euros bruts par an. Soit environ 60.000 euros en tout en comptant les charges patronales (voir plus).

Je passe environ 10 à 15 heures par semaine sur pa.info, donc on va dire un tiers, soit 20.000 euros au mini.

Maintenant c'est un peu con de raisonner comme ça, car d'abord il faudrait au moins le double de temps de travail pour régler tout ce qui attends d'être fait sur le site, pour lire toutes les discussions, pour animer le site et favoriser les discussions, etc. Donc quasiment un temps plein.

Mais est-ce que ça vaut le coût ? Non je ne veux pas que pa.info soit animé par des gens payés. Je suis bénévole, et je tiens qu'on le reste tous, sur tous les projets que j'anime. La question n'est pas là.

Les dons qui ont été fait (et qui seront fait à l'asso quand ça sera prêt), ne servent qu'à financer l'architecture technique et la promotion du site ainsi que de l'idée de polyamour.

#

Popol (invité)

le vendredi 21 octobre 2011 à 05h56

On est d’accord que tu as beaucoup investi dans ce projet, là n’est pas la question, je pense que tu as reçu pas mal de remerciements aussi, mais que la situation te les fait oublier. Et ce qui est en question, comme le dit Patrice, ce n’est pas ça, mais ta manière de modérer. Trop de casquettes… et pour ce qui est de tenter de sortir de son domaine de compétences, il y a là un enjeu : recevoir les critiques bonnes ou mauvaises, et les utiliser pour rebondir, puisque précisément l'on sort courageusement de ce qu'on sait faire.

Pour reprendre tes termes sur la bouteille et le savoir-modérer, tu as ton opinion là-dessus, mais ce qui revient de manière récurrente, c’est l’insatisfaction des plusieurs membres sur la question, justement.

La modération demande de la prise de distance, en tout premier lieu et cela, je ne t’en sens plus capable. Tu interviens rarement ? Certes. Mais alors avec une certaine immodération, si je puis dire, en couperet, ou alors que les horions ont été distribués, et que les protagonistes sont arrivés d’eux-mêmes à la conclusion qu’il vaut mieux s’ignorer. Et de manière à susciter les réactions que l’on sait. Sachant que tu as le pouvoir de bannir, et tout le reste, comment les discussions peuvent-elles ne pas tourner en rond, à un moment donné ? La liberté que nous cherchons au départ en explosant les conventions amoureuses, elle atteint aussi la liberté de dire, pas n'importe comment non plus, et en acceptant que ça ne puisse pas toujours être génial, hyper-respectueux, etc. On apprend, et surtout en trouvant la limite avec autrui.

Mais quand je me talque avec un forumeur je me sens plus à l'aise que si c'est avec toi: la marge de manœuvre est forcément réduite, tu as un immense pouvoir administratif, que tu peux utiliser, et que tu mets régulièrement en avant - ne t'en déplaise - pour faire cesser toute contradiction, et boucler des thèmes qui ne te conviennent pas.

Revenons à l'administratif: tu parles de ta solitude et tu cherches des solutions, OK. Tu parles de devenir remplaçable, c’est d’une logique certaine en termes de management de projet, c’est même un must qui prend sa place idéalement dans toute conduite de projet, déjà dans ses objectifs de départ – je dirais même qu’il est prioritaire sur tout projet-bonus qui peut rester dans un tiroir. Mais si ce faisant, tu gardes la mainmise sur tout, alors on est dans la délégation d’un patron, pas dans un processus d’autonomisation des personnes, ce qui semble te tenir à cœur.

Pour la question-fric, un chiffre de 20.000 euros, c’est déjà plus précis.
Si je passe 10 à 15 heures par semaine sur un dada personnel et que je n’en attends que des gratifications, je pense que je m’épuise si je ne peux pas utiliser les remarques qui me sont faites pour avancer. Je le répète, la partie administrative et la modération, ça fait deux.

Ce qui attend d’être fait, c’est les choses que tu juges comme « à-faire ». Mais il va bien, ce site, ou alors c’est que tu t’es mis dans une situation où tu es ligoté. Ce qui te fait à nouveau porter un jugement sur la supposée connerie de raisonner sur ce que coûterait la chose – dommage, encore un mot maladroit, ce qui ne favorise pas les discussions. Un bon projet avec un moment de brainstorming accueille toutes les idées, même les plus farfelues, et sans jugement aucun – ça pète agréablement le cadre, ça peut être assez drôle, mais ça suppose une liberté d’expression que je ne sens même plus, en lisant des locutions comme « c’est un peu con ».
Tu ne veux pas que pa.info soit animé par des gens payés, tu tiens au bénévolat… mais sur ce mode je pense que le fonctionnement du site reste lié à une certaine idée, non pas du don de temps et d’énergie, mais à une forme de pouvoir. La question… elle est là.

Car si administrativement tu tiens les rênes, même en souhaitant pouvoir les donner, la qualité de ta modération est entachée de c e même pouvoir. Quid de ne plus en faire, et de chercher une quatrième personne ?

#
Profil

Siestacorta

le vendredi 21 octobre 2011 à 08h59

Popol, Bohwaz, Il y a longtemps, dans une discussion sur la modo, on avait évoqué ma candidature, oui. Mais "on". Moi je disais que ça m'intéressait pas trop... Parce que je ne voulais pas me sentir trop en porte à faux entre mes opinions hyper subjectives et la neutralité modo.

Entretemps, on a discuté une fois ou deux de solutions pratiques qui permettraient aux usagers de comprendre ce qui se passe quand y a modo : flameboard, fil accessible en lecture seule où seraient échangés les "débats" entre modos, modo à responsabilité graduelle comme évoqué par patrice...

Ce sont des outils qui, je crois, faciliteraient le boulot, le relai de compétence, en parti parce que les éventuels volontaires s'autoforment aux pratiques internes, envisageant mieux le travail de modo puisque le processus est plus visible.
Et aussi parce que les moments les plus lourds et les plus tendus seraient plus répartis... Même, dans l'absolu, supportés par l'ensemble des lecteurs d'un débat modo, parce que sa publicité permettrait un "assentiment" commun, donc plus de légitimité, donc, moins de roquets qui te mordillent les mollets quand tu postes et travailles la modération.

Candidature aujourd'hui... moi, non. Je crois l'avoir dit au-dessus, je me suis, depuis le temps où ça a avait été évoqué, investi ailleurs (indignés ! OCCUPY la défense !!!)
Je comprend bien en quoi ça me rend moins crédible comme "plaignant", de pas avoir un volontariat personnel à proposer.

Moins crédible mais pas moins légitime : comme patrice, le temps que je passe ici n'est pas un temps destructeur. Orchidoclaste, parfois, oui, mais généralement porté vers la construction d'une écoute entre les gens.
Du coup, quand, comme usager du forum, je veux faire remarquer que les conditions d'écoute sont moins bonnes parce qu'à mon avis ceux qui les gèrent déconnent, je me sens légitime ; même si je peux pas ajouter "je prend ta place et je fais comme ça".

Je demande pas à ce qu'un système comme le notre soit démocratique : comme Janis plus haut, je sais que ça fonctionne pas quand on est sur les bases du volontariat / bénévolat. En revanche, que l'outil tende vers une construction conviviale (qu'il soit fait pour qu'on puisse tous vivre avec, étymologiquement), je crois que c'est quand même une idée tenable, d'autant qu'il y a des modèles de développement intéressants, que tu pars pas de zéro.

A la rigueur, je crois qu'une fois définis des roles de modos plus "collégiaux", en montrant régulièrement ce que vous faites et comment (plutôt que juste le résultat : "message effacé") tu auras du volontariat ;et avant ça, une pratique par ceux qui sont déjà dans le truc (Lulutine et Kerdekel, je crois) qui te déchargera du boulot, puisque chacun aura plus clair en tête le moment où c'est son tour de bosser, si il peut faire ça en autonome quand, s'il doit attendre et prévenir...

Non, là où tu es encore seul, comme souvent dans ce type de projet, c'est sur le code... Cette charge là, qui pèse "en même temps" que celle de la modo sur tes épaules, est en fait la partie de la charge la plus lourde, parce que devant encore être développée, ensuite financée.

Ca me ferait chier d'être dans le CA d'une assoce et de pas assurer. Mais si vous me collez quelqu'un qui sera là pour m'emmerder gentiment régulièrement, pour pas que ces échéances disparaissent dans mes limbes mentale (raison pour la quelle je ne fais pas de proposition pétaradante : ces limbes sont marécageuses et labyrinthiques. Autrement dit, j'oublie la moitié de ce que j'ai dis et de ce que j'ai à faire en 5 heures, un peu mieux qu'un poisson rouge), je veux bien me tanker un peu d'administratif de temps en temps (déclarer une 1901, faire quelques copies d'un courrier...).

Message modifié par son auteur il y a 8 ans.

#
Profil

Siestacorta

le vendredi 21 octobre 2011 à 09h08

Et, sinon, bohwaz, je te remercie et félicite régulièrement... Et si je ne le fais pas assez, je peux augmenter le débit. Avec même une quantité forte de sincérité dedans ! Je crois, vraiment, vraiment, que polyamour.info que tu as créé est un truc bien, que tu as fait de super développements, que souvent, c'est grâce à toi seul que ça avance.

Répondre

Lire l'article

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion