Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Pourquoi le Polyamour ?

Bases
#
Profil

Amour

le lundi 17 septembre 2018 à 12h52

Le Polyamour ne serait-il pas un pis-aller pour le passage de l’amour individualiste (avec besoins sexuels) à l’Amour Universel
chez l’être qui, lui, n’a nul besoin de multiplier les conquête, n’a nul besoin de « faire » l’amour, nul besoin de se faire aimer, d’exiger l’amour de l’autre, puisqu’il s’Aime lui-même, ce qu’il est profondément et intrinsèquement ; nul besoin de « jouir » également, puisqu’il jouit de l’Existence en permanence, nul besoin de « pomper » l’autre, nul besoin de se l’approprier, bien qu’il puisse faire également l’amour par jeu ?
Krishnamurti disait que l’on faisait l’amour pour apaiser les tensions mentales (obsessions et pensées qui tournent en rond= « les petits vélos dans la tête »)

Qu'en pensez-vous ?

#
Profil

Merlyn

le lundi 17 septembre 2018 à 13h27

Amour
Le Polyamour ne serait-il pas un pis-aller pour le passage de l’amour individualiste (avec besoins sexuels) à l’Amour Universel

chez l’être qui, lui, n’a nul besoin de multiplier les conquête, n’a nul besoin de «  faire » l’amour, nul besoin de se faire aimer, d’exiger l’amour de l’autre, puisqu’il s’Aime lui-même, ce qu’il est profondément et intrinsèquement ; nul besoin de «  jouir » également, puisqu’il jouit de l’Existence en permanence, nul besoin de «  pomper » l’autre, nul besoin de se l’approprier, bien qu’il puisse faire également l’amour par jeu ?

Krishnamurti disait que l’on faisait l’amour pour apaiser les tensions mentales (obsessions et pensées qui tournent en rond= «  les petits vélos dans la tête »)

Qu'en pensez-vous ?

j'en pense que je suis athée.

#
Profil

bidibidibidi

le lundi 17 septembre 2018 à 13h45

Je pense qu'il faut des fois arrêter les petits vélos dans la tête et vivre ce qu'on a à vivre :-D

#
Profil

bonheur

le lundi 01 octobre 2018 à 14h22

Je considère que oui, l'amour universel est une belle utopie, que je considère tout de même comme un rapprochement maximum de soi. Amour, polyamour, amour universel, tendent pour moi à l'amour de soi. Je dirai plutôt le naturel de soi qui n'est ni impérieux, ni absent. Un équilibre.

Faire l'amour apaise les surtensions, l'accumulation, parfois, je le reconnais. Ca peut faire du bien, déstresser. Et d'ailleurs, faire l'amour en s'amusant, c'est le summum, pour moi. Une façon d'évacuer heureuse, sans soucis, sans contrainte. Certains font un jogging ou autres activités qui les apaisent. Moi, l'amour peut me permettre ce rééquilibrage. Possible fonction apaisante :-)

Dernièrement, une personne qui a fait ce "pouf" en moi et donc qui prend une place importante (jardin secret à l'heure actuelle) m'a demandé si sa compagnie était stressante ou apaisante. En sa présence, je perd tous moyens, pourtant comme il m'apaise, du simple fait du bonheur que cette présence me procure.

Les petits vélos dans la tête. Qui n'en n'a jamais eu ? Chez moi, ce n'est pas en boucle. J'ai ce bonheur d'avoir un système cognitif qui ne focalise pas d'une façon constante. Aussi j'ai des "récréations".

#
Profil

LeCed

le mercredi 03 octobre 2018 à 12h11

Pourquoi le polyamour ?

Par exemple pour oser être soi° plutôt que vouloir être ce en quoi la morale voudrait nous normaliser¹ pour mieux nous exploiter².

Et comme les pulsions sexuelles sont les plus fortes, ce désir de liberté s'exprime naturellement plus visiblement par ce biais là ...

Et pour ce qu'en dit JK, il décrit là le résultat de l'influence néfaste de la morale.
La façon naturelle (débarrassée des morales, des jugements et des idéaux) de faire l'amour n'est plus encombrée par le petit vélo, et c'est une extase (et cela ne dépend d'ailleurs pas du tout de sentiments envers le partenaire³).

____________________
° Et écouter ce qui vient de notre propre nature, de notre intérieur.
¹ C'est à dire devenir la marionnette de l'extérieur
² Cette morale relative au sexe vient des églises judéo-chrétiennes dont le faste des "dirigeants" ne laisse aucun doute sur leurs intentions réelles.
³ Une fois débarrassé de la morale, tu peux rencontrer un inconnu, avoir envie de et faire l'amour avec lui, sans même prononcer un mot et vivre une merveilleuse extase. Ce sont les jugements et les idéaux qui nous empêchent de vivre ce qui est naturellement notre vraie nature.

Message modifié par son auteur il y a 11 mois.

#
Profil

bonheur

le mercredi 03 octobre 2018 à 21h06

Durant l'évènement que j'avais organisé dimanche dernier, nous avions abordé le sujet de l'identité de la personne aimée. J'indiquais que je pouvais aimer intérieurement, depuis longtemps, des hommes dont je ne connaissais même pas le prénom. En quoi cela apporterait-il quelque chose, de le savoir ? Ca ne changerait pas l'impact intérieur (sans envie sexuelle) ressenti !

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion