Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Et une de plus qui se questionne...

#
Profil

bonheur

le jeudi 29 mars 2018 à 21h41

Par le biais d'un pseudo, on peut utiliser l'annuaire des membres ou cliquer sur le pseudo d'un correspondant. Alors tu obtiens son profil et un lien pour envoyer un message. Les mp arrivent sur l'adresse mail qui sont liés au pseudo de chaque membre lors de l'inscription. J'espère être suffisamment clair !

#
Profil

sinja

le jeudi 29 mars 2018 à 21h46

Merci
Tu as été très clair ..

#
Profil

sinja

le jeudi 29 mars 2018 à 21h57

Bonheur
As tu reçu mon mp ?

#

Léopoldine (invité)

le jeudi 29 mars 2018 à 21h58

Magentademars :
"Mettre le mensonge au niveau d'une vertu absolue... bof."

Lapsus révélateur ??

#
Profil

bonheur

le jeudi 29 mars 2018 à 22h05

Oui Sinja, et tu dois recevoir une réponse sur ton mail. Attention elle peut se loger dans les spams, brouillons ou autres indésirables.

#
Profil

Alinea7

le jeudi 29 mars 2018 à 23h48

MagentadeMars
La vie est un processus, le résultat est peu variable :-)

Toute ma vie, je me rendais compte que j'étais tellement naïf 10 ans auparavant... pour le moment je ne suis pas arrivé à un état final.

Tout à fait ! ^^
Je ne suggère pas du tout que Manipura s'est découverte et qu'elle ne changera plus. C'est pas parce qu'il y a un résultat intermédiaire que le processus s'arrête. Je vois ça comme la tectonique des plaques. Tout bouge en dessous et d'un coup, tremblement de terre, on ne reconnaît plus tout à fait voire plus du tout le paysage, il faut le temps de retrouver ses repères ; et ça recommence.

@bonheur, le processus d'évolution personnelle est intéressant au même titre que le résultat. Mais attendre que la poussière retombe ça peut être judicieux dans les gros changements.
Après, ne rien dire, rompre et démarrer une relation avec le compagnon d'adultère comme si de rien n'était, ce ne serait pas honnête. Même si ça ne peut que blesser davantage et inutilement, de savoir, dans ce cas.
Je répète, et là dessus je suis d'accord avec toi je pense : moi je préférerais savoir. Tout de suite. Chaque jour de mensonge me paraîtrait une prise en otage de mon libre arbitre. Mais en plein tremblement de terre et dans l'optique d'essayer de garder la relation à long terme, je peux entendre l'envie de temporiser, du côté de la personne qui cherche à absorber un problème à la fois. Parce qu'après coup, ça se dit aussi : que c'était par amour, dans une volonté de se donner les meilleures chances de continuer ensemble.

@artichaut j'aime beaucoup l'activité d'écriture telle que vous la pratiquez. J'ai tendance à écrire un message à froid pour clarifier en quoi j'ai pu me sentir blessée par certaines actions, et ensuite idéalement j'ai une réponse ou nous en discutons, ...mais j'aimerais beaucoup que ça soit aussi dans l'autre sens, ça m'aiderait beaucoup à comprendre.

#
Profil

bonheur

le vendredi 30 mars 2018 à 21h37

alinea7
Même si ça ne peut que blesser davantage et inutilement, de savoir, dans ce cas.

On m'a déjà dit "je ne veux pas la faire souffrir inutilement" : J'avais à l'époque ressassé cette phrase dans ma tête et en avait conclus que le "inutilement" c'était ma relation avec lui. C'est en effet agréable d'être l'élément inutile dont on se moque (subsidiaire) alors que ne pas mettre les pieds dans le plat et assumer vis-à-vis de Madame, ça c'est normal et intéressant (impératif).

Mais oui, temporiser, c'est bien.

#
Profil

Manipura

le mardi 03 avril 2018 à 00h31

Lost in transition...

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

#
Profil

artichaut

le mardi 03 avril 2018 à 10h35

Bravo tu as gagné la palme de plus long post !!
…non il doit bien y avoir d'encore plus long sur PA.info.

Tout ce que tu racontes me semble tout simplement excellent, et une fois de plus tu te poses les bonnes questions !

La question que tu poses « comment aborder le sujet » a été posée moulte fois sur ce forum, et je me demande s'il ne faudrait pas écrire un Article sur le sujet, tant cette question est récurrente.

Dans ton cas, je dirais montre lui la vidéo qui t'as fait l'effet d'une claque monumentale ! Et raconte lui la claque, et de fil en aiguille vient en à A (pas obligatoirement le même jour).
Se raconter, est souvent la meilleur solution. Raconter ce que toi tu vis/ressent/etc, puisque c'est avec toi qu'il est en relation, pas avec l'autre.

#
Profil

LostButAlone

le mardi 03 avril 2018 à 12h35

Aborder la situation par le biais du polyamour alors que vous lui avez menti, je trouve que c'est assez irrespectueux (ça n'engage que moi, aucune méchanceté quand je dis ça). Ca me donne plus l'impression que vous allez essayer de lui raconter cette histoire par des pirouettes plutôt qu'autre chose. Je serais d'avis que vous lui dites les choses concrètement comme vous venez de le faire dans votre message précédemment.

Respectueusement et bon courage à vous

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

#
Profil

Caoline

le mardi 03 avril 2018 à 13h09

J’ai l'impression que lui raconter comme tu nous le raconte à nous, lui parler de ce que tu as ressenti, de tes doutes, tes peurs... est une bonne approche.
Tu as été attirée par quelqu'un et tu as cru que ça voulait dire que tu ne l'aimais plus... puis... Lui demander peut-être de ne pas te couper pas que dès que tu parles de l'autre il te demande si tu as couché avec lui, ce que vous avez partagé... car ce n'est pas l'important, même si il voudra savoir et c’est normal.

Je ne trouve pas qu'on a vu que l'adultère, ou plutôt la tromperie car vous n'êtes pas mariés. Et puis parler d'adultère ou tromperie, ce n'est pas un jugement, c'est mettre le mot juste sur des faits. Si vous aviez un accord explicite d'exclusivité, ou implicite car dans notre société si pas d'accord de non exclusivité ça veut dire exclusivité puisque c’est la norme bien pensante, tu l'a trompé. Mais ça ne fait pas de toi une mauvaise personne, ça ne veut pas dire que c'était juste par attirance physique ou quoi que ce soit d'autre, tu as juste pas respecté l'accord.

Je trouve chouette ton cheminement et que tu sentes le besoin de lui dire.

Je n’ai pas le temps en ce moment et, je ne voulais pas focaliser la problématique sur ta situation donc je n'ai pas continuer la discussion ici, mais je lancerai un sujet sur mon ressenti par rapport au mensonge au sein d'un couple.

Bonne discussion

#
Profil

Manipura

le mardi 03 avril 2018 à 19h53

Lost in transition...

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

#
Profil

Siestacorta

le mardi 03 avril 2018 à 21h10

Manipura
Si moi j'ai fais l'erreur de procéder à l'envers, je peux décider de lui annoncer de la meilleure façon qui soit.

Désolé j'ai pas le jus pour répondre correctement au long post précédent (patafaute, tu te confies et c'est du boulot, et en plus tu vas plutôt loin dans ta compréhension, bravo à toi).

Sur la question du dévoilément /aveu, néanmoins...

Bon, sur le forum, t'auras remarqué qu'on a pas tous la même approche de l'infidélité et du chemin poly qui peut s'ouvrir à cette occasion.

J'ai du mal à savoir si tu es plus dans le genre intègre qu'a besoin de tout dire, tout ou rien ça passe ou ça casse, ou si tu peut te contenter de la sincérité.

Je crains que tu ne sois pas excessivement pragmatique, parce que si tu comptes parler poly à ton compagnon, de là à ce qu'il ait lui aussi besoin de fouiller le forum et qu'il comprenne autre chose dans tes confidences ici que ce que tu lui auras dit toi même, ya pas forcément si loin... Je veux pas te faire stresser, mais bon, j'avoue que j'aurais pesé ça en écrivant, dans des circonstances similaires...

Bref.
Ce qui va te demander du boulot, c'est choisir entre dire "tiens, juste comme ça outofnowhere, si on se penchait sur les joies de la non-exclusivité" et "hm, oui, il s'est passé un truc avec un type, j'ai pas décidé de le garder parce que t'es plus important pour l'instant, mais dans cette période un peu bousculée, j'aimerais bien que tu réfléchisses à l'idée que je renoue avec lui, en fait - d'ailleurs j'ai gardé le contact...".
L'un peut être malhonnête, l'autre violent.

Je pense (c'est qu'un sentiment personnel, pas une conviction) que tes confidences ici sont un peu un galop d'essai pour voir comment ça sortira quand tu seras en situation.

Plus généralement, sur le mensonge et la vérité, ya deux facilités :
- d'un côté, croire qu'on va s'en tirer comme ça en disant rien alors que ya des choses qu'ont changé à partir de là,
- de l'autre côté, croire qu'une fois qu'on a balancé la vérité on a vraiment fait les choses bien, au moins j'ai plus à porter mes conneries seul, et si ça va pas, c'est le karma, le destin, ç'a peut-être fait du mal mais mais on est tellement meilleur de cœur qu'avant d'avouer - Amen ! et si les gens comprennent pas ça, c'est qu'ils sont pas assez bons.

C'est à toi de construire la confiance entre toi et ton aimé.
C'est vrai que ce sera plus solide si tu donnes à l'autre les moyens de comprendre ton chemin.
Mais, oui, c'est vraiment toi qui décides. Tu prends à la fois soin de toi, de l'autre, et de la relation.
Ce serait à mon sens trop moraliste de te dire "tu as fôté, tu dois souffrir maintenant". Je trouve plutôt bien que tu roules sept fois la langue dans ta bouche avant de cracher le morceau, quand on peut craindre que l'autre croies qu'on crache sur lui...
Je pense que c'est important d'être en paix avec soi-même pour ce genre de dialogues, à toi de trouver comment.

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

#
Profil

Siestacorta

le mardi 03 avril 2018 à 21h18

Manipura
Même si j'ai (...)je n'ai pas autorisé de relations sexuelles, j'ai malgré tout passé deux nuits dans le lit d'un autre homme, je me suis laissé séduire et ça, si je n'y mets pas un peu les formes, je sais qu'il ne le comprendra pas et qu'il ne me le pardonnera jamais.

On ne peut que constater qu'on est dans un monde où pour plein de gens, c'est l'essentiel, et que c'est là que se trace la ligne de ce qui se fait ou pas.
J'en pense pas moins sur le fond réactionnaire de cette conception, mais faut avouer qu'au moins, t'as ça pour toi, et que ça peut beaucoup compter pour la suite.

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

#
Profil

Caoline

le mardi 03 avril 2018 à 21h26

Je ne dois pas bien me faire comprendre car je ne reconnais pas ce que je pense dans l'écrit de @LostButAlone.
Je suggérais pour ma part de baser tes confidences sur tes ressentis pas des actes de but en blanc.

#
Profil

Caoline

le mardi 03 avril 2018 à 21h30

Siestacorta
On ne peut que constater qu'on est dans un monde où pour plein de gens, c'est l'essentiel, et que c'est là que se trace la ligne de ce qui se fait ou pas.
J'en pense pas moins sur le fond réactionnaire de cette conception, mais faut avouer qu'au moins, t'as ça pour toi, et que ça peut beaucoup compter pour la suite.


Message modifié par son auteur il y a 10 minutes.

Je suis du même avis, même si je ne comprends pas non plus. Mais je sais que pour mon compagnon, avant qu'il comprenne et accepte vraiment que je vive d'autres relations suivant mes envies, sa seule limite c'était les relations sexuelles. Il ne sait pas expliquer non plus même si il trouve ça ridicule avec le recul.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion