Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Mon premier polyamour.. Besoin de conseils

Engagement
#
Profil

Hanako

le mercredi 21 mars 2018 à 11h08

Bonjour ! Je suis nouvelle sur ce forum
J'ai 28 ans.
J'ai rencontré mon amoureux et aujourd'hui fiancé il y a des années, presque 10 ans.. Nous avons des projets d'enfants ensemble, d'un avenir commun. J'ai toujours ressenti le fait d'être polyamoureuse mais j'étais bien dans ma relation exclusive.. Il y a un peu plus de 2 ans je suis tombée amoureuse d'un autre homme plus âgé et marié. Je n'ai pas voulu laisser une chance à cette histoire et j'en ai beaucoup souffert. L'amoureux s'en ai rendu compte et en a souffert aussi car nous n'arrivions pas à communiquer. La crise est finalement passée et nous avions convenu de discuter si la situation devait se reproduire. On s'est fiancé. Tout allait bien.
J'ai déménagé pour mon travail de façon temporaire (mission d'un an) et j'ai laissé l'amoureux à la maison.
Il y a 4 mois j'ai rencontré un autre homme en couple en relation "libre". Nous avons débuté notre histoire. J'ai toujours été très claire avec lui. Je lui ai parlé de mon fiancé. Tout allait bien. Nous avons débuté une relation très tendre. L'absence de mon fiancé était grande et cette nouvelle relation me stabilisait. Je me sentais complète avec mes 2 amoureux. Puis le nouveau s'est fait quitté il y a de cela un peu plus d'un mois. Son comportement a changé depuis. Il est devenu plus revendicatif. Il considère qu'il n'est pour moi qu'une roue de secours en attendant de revoir mon fiancé. De vrais sentiments se sont installés de mon côté et sa réaction me fait du mal. J'ai l' impression de ne plus pouvoir continuer dans ces conditions mais j'ai beaucoup de mal à me détacher. J'ai l'impression que tout le monde souffre. Lui de ne pas trouver sa place dans cette relation, moi parce que c'est difficile à vivre ce manque de compréhension et mon amoureux qui me voit souffrir.
Je cherche des conseils. Cette situation peut elle être uniquement temporaire suite à sa rupture ? Comment puis-je le rassurer ? Comment éviter que cela retentisse sur mon couple avec mon fiancé ?
Mon fiancé n'est pas polyamoureux mais plutôt polyacceptant. Tout cela est plutôt nouveau pour nous et je me sens un peu perdue.

Désolée ce fut long...

Message modifié par son auteur il y a un an.

#
Profil

Siestacorta

le mercredi 21 mars 2018 à 11h14

Hanako

On peut imaginer globalement où va la suite, mais vas-y, continue avec tes propres détails :-)

#
Profil

Hanako

le mercredi 21 mars 2018 à 11h27

Siestacorta

Je viens de compléter. Tout ne s'était pas enregistré la première fois..

#
Profil

Siestacorta

le mercredi 21 mars 2018 à 12h01

Rebonjour :-)

Hanako

Je cherche des conseils. Cette situation peut elle être uniquement temporaire suite à sa rupture ? Comment puis-je le rassurer ? Comment éviter que cela retentisse sur mon couple avec mon fiancé ?

Ya un vrai changement des équilibres.
Déjà en pratique, ton amoureux récent est maintenant plus disponible... Donc indépendamment de ses attentes, vous vous retrouvez dans plus d'occasions où il peut te les exposer.

Et puis, bien qu'on sache tous qu'une personne ne remplace pas une autre, notre besoin d'attachement conduit plein d'émotions, qui s'investissent là où elles trouvent de la place pour ça : si c'est dans une relation devenu unique (toujours du point de vue de ton nouvel amoureux), il peut y avoir l'ouverture pour toi, mais aussi la peur de l'abandon (en général, ou d'être abandonné par toi qui a déjà quelqu'un : si sa précédente histoire s'est terminée à cause d'un tiers, il a peur de voir le scénario se répéter), la peur de la solitude (beaucoup de poly cherchent dans la multiplicité un moyen de fuir la partie "solitaire" de la vie)...

Il y a deux côtés du chemin à faire : lui, faire le point sur ses besoins, et voir ceux qui ne sont pas spécifiques à ta personne, à sa relation à toi. Ne pas faire porter à votre lien ce qui ne lui appartient pas. Je ne connais pas le monsieur, donc je ne peux pas en dire plus, mais c'est un très gros boulot, que beaucoup de gens ne font pas, en pensant que l'Hamour va le faire à leur place.

L'autre part du chemin, c'est qu'il te revient de formuler clairement tes propres attentes.
Pour toi, rencontrer quelqu'un qui n'était pas disponible, c'était un plan "safe" par rapport à ta relation historique, ça te garantissait que ton équilibre antérieur ne serait pas remis en question...
Sauf que ya très peu de garanties d'avoir ça, comme tu le constates.
Donc aujourd'hui, il faut te mettre au clair sur ce que tu apprécies dans ta relation avec cet homme revendicatif. Ce que tu aimes, ce que tu peux offrir, ce que tu peux projeter.
Et je te parle pas de prendre un crédit pour un pavillon, juste, à plus de 30 jours 3 mois un an, qu'est-ce que tu te vois pouvoir faire ensemble. Un concert ? Un voyage ? Rencontrer telle personne importante pour lui ou toi ? Etc., etc...

Ca parait léger, mais en gros, je te propose de voir ces petites choses comme des engagements. A lui non plus, il ne garantissent rien de définitif. Mais ça concrétise que dans notre vision de la vie, une personne n'est pas accessoire.

Plus profondément, connaitre et pouvoir exprimer ce que tu apprécies et désires ça permet d'avoir un discours cohérent face à la demande de l'autre.
Tu peux y mettre autant ce que vous partager que ton désir de faire perdurer ta relation avec ton fiancé.

Savoir quand et à quoi tu peux dire oui à ton mec de mission, quand tu ne le feras pas et pourquoi, proposer des choses, pour ainsi faire ressentir que ce qui se passe, ce n'est pas une fuite ou une lutte de territoires, mais une proposition de relation, à construire à vous deux.

Message modifié par son auteur il y a un an.

#
Profil

MagentadeMars

le mercredi 21 mars 2018 à 12h17

Je pense que tu as surtout le droit de ne pas te faire corrigée.

C'est la mode de parler des jugements, mais les jugements vont tomber quand même... vivre, c'est décider, choisir... mais cela n'implique pas la manipulation.

Il me semble que votre amoureux de mission projette ses peurs sur toi, afin que tu lui apportes la sécurité qu'il n'a plus d'ailleurs. C'est normal, c'est attendu.... mais il faut qu'il reconnaisse ce qui se passe, et qu'il ne soit pas légitime.

Il va falloir parler alors... courage :-)

#
Profil

Hanako

le mercredi 21 mars 2018 à 14h43

Merci pour vos réponses.

Je pense qu'effectivement rencontrer quelqu'un déjà en couple avait un côté un peu sécurisant pour l'un comme pour l'autre. Bien qu'au tout début j'ignorais qu'il était en couple (mais c'est une autre histoire) notre rapprochement était normal puis une histoire a suivi.
Je pense que dans les circonstances actuelles il n'est pas prêt à réellement réfléchir. Il essaie de tenir le change mais je vois bien qu'il souffre de cette rupture. Ce qui est totalement normal.
J'aimerai juste qu'il comprenne qu'il n'est pas n'importe qui pour moi même si je tiens en priorité à mon fiancé, que ce sont 2 amours différents.
Je pense que je vais attendre qu'il soit ouvert pour parler de tout ça. C'est peut être trop tôt pour lui.
Je vais réfléchir de mon côté en attendant !

#
Profil

Siestacorta

le mercredi 21 mars 2018 à 15h01

Hanako

J'aimerai juste qu'il comprenne qu'il n'est pas n'importe qui pour moi même si je tiens en priorité à mon fiancé, que ce sont 2 amours différents.

C'est quelque chose que je tente de faire valoir souvent, dans les échanges ici : un amour qui n'est pas le premier dans nos priorités peut pourtant nous demeurer indispensable.
Oui, si je devais choisir entre me fâcher définitivement avec mon père et me fâcher avec un ami, je me fâcherai peut-être plus avec l'ami... Mais dire ça ne dirait rien de la peine immense qu'amènerait ce choix volontaire.

#
Profil

Siestacorta

le mercredi 21 mars 2018 à 15h26

MagentadeMars
Je pense que tu as surtout le droit de ne pas te faire corrigée.

C'est la mode de parler des jugements, mais les jugements vont tomber quand même... vivre, c'est décider, choisir... mais cela n'implique pas la manipulation.

@MagentadeMars
Je n'ai pas compris pourquoi tu parles de corriger ?

Message modifié par son auteur il y a un an.

#
Profil

MagentadeMars

le mercredi 21 mars 2018 à 17h49

Siestacorta
@MagentadeMars

Je n'ai pas compris pourquoi tu parles de corriger ?

"Il considère qu'il n'est pour moi qu'une roue de secours en attendant de revoir mon fiancé."

Pour moi, dire une telle chose est une tentative de manipulation, donc pour "corriger" le trajet affectif de Haneko.

Il se peut que le sentiment est vraiment ressenti, mais pas avant que l'amant ne soit mis dans une situation de précarité émotionnelle... il est donc sorti de la situation de l'amant, et non du comportement de Hanoko.

#
Profil

Hanako

le mercredi 21 mars 2018 à 19h36

Siestacorta
Oui, si je devais choisir entre me fâcher définitivement avec mon père et me fâcher avec un ami, je me fâcherai peut-être plus avec l'ami... Mais dire ça ne dirait rien de la peine immense qu'amènerait ce choix volontaire.

C'est exactement ça... Je me sens stable avec les deux. Et surtout parce que je peux vivre mon amour avec les deux.
Je sais que dans quelques mois je vais revenir vivre à la maison avec mon fiancé et qu'il va falloir de nouveau s'adapter vu que je ne rentre que très peu depuis que j'ai cette histoire poly. Il va falloir réapprendre à vivre le quotidien ensemble et différemment.
Ça fait beaucoup de questionnement, beaucoup de remises en question.

J'ai une autre question par ailleurs. Très peu de mes amis sont au courant de cette nouvelle relation dans ma vie, on avait décidé de vivre un peu cachés. Comment avez-vous annoncé à votre entourage ce "changement" de type de relation ? Quelles ont été les réactions ?
Je pense "qu'officialiser" auprès de nos amis notre relation rassurerait mon nouvel amoureux mais je sais pas trop comment faire.
Je ne souhaite pas pour le moment le partager avec ma famille.

#
Profil

Siestacorta

le mercredi 21 mars 2018 à 21h12

Hanako

J'ai une autre question par ailleurs. Très peu de mes amis sont au courant de cette nouvelle relation dans ma vie, on avait décidé de vivre un peu cachés. Comment avez-vous annoncé à votre entourage ce "changement" de type de relation ? Quelles ont été les réactions ?
Je pense "qu'officialiser" auprès de nos amis notre relation rassurerait mon nouvel amoureux mais je sais pas trop comment faire.
Je ne souhaite pas pour le moment le partager avec ma famille.

Pour ce qui est de "s'afficher", ça dépend des caractères et des entourages.
Il y a des gens qui sont dans des environnements et des rapports affectifs très bienveillants, il y a des gens qui ont un état d'esprit de tanks peints en rose fluo et pour qui ça passe ou ça casse et je vous crotte copieux si ça casse.

Pis ya beaucoup de gens qui font en fonction de qui peut suivre, de ce qui les renforce avant de passer à plus large échelle. Je ne compare qu'au niveau où c'est comparable, mais mon frère m'avait parlé de son homosexualité avant d'en parler à mon père. Même si mon père est pas méchant, mais la compréhension et le risque... Bref. Il s'agit d'assurer ses arrières. Etre prêt à entendre des réactions pas méchantes mais normées... Et dans le pire des cas, devoir faire un peu de tri, parce que certains potes peuvent réagir bêtement (j'ai une copine qui m'a dit "hm, je sais pas trop si tu vas créer des embrouilles et donner des mauvaises idées à mon mec". Et elle rigolait pas tellement. Elle est cool et on fait passer, mais voilà).

Je te donne des warnings, mais sur le fond, t'as raison : le fait de montrer à un certain nombre de gens que les deux partenaires existent, ça aide consolider la confiance, ça donne une forme de publicité à l'engagement. Bon, les couples même monos peuvent rompre après s'être présentés leurs potes, mais le rapport social joue son rôle, on perçoit soi-même la situation différemment.

Sur le comment faire : ça peut être "factuel", présenter coup sur coup au même ami tes deux partenaire, et attendre les questions, ou dire "oui, nous somme polyamoureux" si tu veux lancer le truc.
Tu peux déclarer en envoyant un message avec un lien vers le FAQ du site, ou vers celui d'amours.pl , en disant "bon, ben je crois bien que je vis comme ça maintenant".
Moi, indépendamment de quand j'étais en relation ou pas, j'avais déjà pas mal entamé le débat avec les copains, en leur disant que je ne croyais pas que l'exclusivité était la seule façon d'aimer et que je me sentais vraiment pas jaloux, au point que... (bon, après, on peut ressentir de la jalousie et être poly, c'est un autre débat).

Voilà pour l'instant !

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion