Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Nouvelle perdue

#
Profil

Caoline

le jeudi 08 février 2018 à 23h02

:-)))

#
Profil

Kuoni

le samedi 10 février 2018 à 11h07

Félicitations !!!

On ne va pas se mettre d œillères, tu auras encore des passages difficiles. Sinon ce ne serait pas drôle.

Et on sera là pour en discuter avec toi !

C'est quand même un grand pas de fait. Tu as maintenant des contacts directs avec sa "copine", je t'invite même à réfléchir à l'option "sorties entre filles". Si l'initiative est acceptée, ça te fera gagner une nouvelle pote de confiance et des instants de sorties sans enfants, que tu reclamais.

De plus, tu auras une oreille attentive qui pourra, si elle le veut, apaiser les craintes infondées que tu te construis.

Et tu seras la pour répondre à ses craintes "d'illégitimité" qu'elle va certainement ressentir. Être la nouvelle gonzesse fraîchement greffée à une famille fonctionnelle, ça doit te renvoyer de temps en temps dans la tronche la bonne vieille question du "qui suis-je".

Bonheur
Pour moi, vous avez fait preuve de courage, tous les trois et bravo !

Complètement. En vous lisant, je me suis dit : "wouah... Ces gens sont tellement ouverts, c est beau ! Tant d énergie mise en place pour que chacun des trois ait sa place et son bonheur à trouver. Je suis admiratif :)
Finalement, je n'ai pas souvent assisté à ce genre de "conclusion", sur ce forum.

Tu peux être fière de toi Yuyu !
En tout cas, je le suis ;-)

#
Profil

Yuzu

le samedi 10 février 2018 à 20h54

Merci à vous ! Merci à tous pour m'avoir ( nous avoir) épaulé(s) pendant ces quelques semaines difficiles :-)

Effectivement je ne me fais pas d'illusions sur les futurs passages difficiles et je m'imagine bien que le moment de l'ouverture où "tout est rose, tout le monde il est beau et gentil et les petits oiseaux chantent" (enfin vous voyez l'idée) ne va pas durer dans le temps.

Pour le moment ça va et la jalousie a même fait place à la compersion :-)
Il était supposé rester avec moi le weekend mais d'un commun accord , vu le développement et le nombre de choses a discuter il est retourné avec elle le weekend et ils reviennent demain manger à la maison ( cette semaine on se sera vu à quatre reprises pour discuter à deux ou trois et on communique ensembles à deux ou à trois par téléphone régulièrement)

J'ai de la chance, je pense, qu'elle soit formidable dans son acceptation des choses , sa compréhension et sa personnalité. Le courant passe vraiment bien avec elle et ça ne m'étonnerait pas qu'une belle amitié puisse se développer.

Effectivement au niveau de son arrivée dans la relation elle a du mal a se placer en se sentant "l'étrangère" et disant qu'elle ne veut pas briser un couple mais j'essaye de la rassurer que sa relation n'est pas moins importante ( en tout cas suffisamment pour que notre amoureux commun fasse vraiment des projets dans son esprit avec elle) et que je ne lui demandrais pas de partir étant donné que la présence de sentiments ne disparaîtra pas avec une rupture forcée. En plus en mettant en place cette relation sur cette base de polyamour, elle rentre un peu dans la famille qui devient élargie ( bien qu'elle ne le voit pas tout a fait comme ça, mais c'est mon sentiment car maintenant sa présence et ses besoins sont tout autant a prendre en compte que les miens ou ceux des enfants)

En la rencontrant et en parlant avec elle je comprend vraiment pourquoi il est tombé amoureux.

Voir le bonheur sur le visage de mon amour est également une jouissance personnelle sans nom au quotidien dont je n'avais plus eu l'occasion ( ou a quelques (trop rares a mon goût) occasions) d'être témoin depuis un moment.

Les questions que je me pose maintenant sont :

quand et comment le dire à nos enfants ( enfin au grand, le petit étant trop petit pour comprendre quoi que ce soit à 5 mois a part papa et maman sont tristes, en colere ou heureux ...) et après aux parents respectifs.

Combien de temps attendre , a partir de quand estime- t -on que la relation est suffisamment stable et posée ?

J'en profite pour regarder sur le forum les sujets relatifs à ces questions, mais si vous avez des avis je suis preneuse :-)

#
Profil

artichaut

le samedi 10 février 2018 à 22h45

Eh bien, que de chemin parcouru !

Yuzu
quand et comment le dire à nos enfants et après aux parents respectifs.

Il y en a qui considèrent que c'est jardin secret et que ça ne regarde pas les enfants.

Il y en a, comme moi, qui considèrent qu'il vaut mieux tout dire au enfants (évidemment c'est mieux de le dire en mots simples et rassurants), que les enfants sont +intelligents qu'on ne le croit souvent, et qu'ils peuvent Tout comprendre.

Mais je ne comprends pas le "et après aux parents respectifs". C'est pas vous les parents ??

#
Profil

Yuzu

le samedi 10 février 2018 à 23h55

Pour les enfants, l'inquiétude va aussi au regard que pourraient avoir les autres sur lui s'il en parle ( lui présenter la seconde amoureuse de son papa quand le petit dit qu'il en a 4 à son école, je ne pense pas que ça le choque)
Les enfants de sont âge sont assez durs entre eux c'est ce qui m'inquiète :-/
Par exemple le voir rentrer tout penaud de l'école car ses copains ont critiqué son bonnet ou ses gants qui ne sont pas à leur goût fait assez mal à nos petits coeurs de parents.

Pour ce qui est des parents je faisais allusion aux nôtres, à nos familles respectives.

Si on pars du principe que les 2 relations sont ouvertes et honnêtes il est difficilement concevable qu'elle ne puisse pas rencontrer les parents de notre amour et participer aux réunions et fêtes.

Par ailleurs , avec une relation suivie sur le long terme ( ce qui est prévu a priori si nous arrivons tous les trois à chérir la relation actuelle) ma famille et sa famille devront également être dans la confidence.

La question est donc : quand et comment le présenter xD

#
Profil

artichaut

le dimanche 11 février 2018 à 00h23

autant pour les personnes vivant sous le même toit, je trouve ça bien de donner assez vite des pistes (sans forcément tout dire, et ne pas hésiter à leur dire, qu'il vaut mieux de pas tout raconter à l'école, vous avez le droit d'avoir vos petits secrets familiaux)

autant pour vos familles (et le monde en général), ouh la la, vous avez le temps ! ça peut vous épargner bien des jugements... (moi j'attendrais au moins 6 mois, un an…)

Message modifié par son auteur il y a un an.

#
Profil

bonheur

le dimanche 11 février 2018 à 10h08

Personnellement, en retour d'expérience (un parmi d'autres), les enfants aiment des parents heureux et ils ne sont pas idiots. Ils comprennent vite et bien.

Pour ce qui est des parents, je pensais ma mère ouverte d'esprit et proche de moi en matière de complicité. L'annonce de mon polyamour nous a au contraire éloignée. Je ne peux même pas dire qu'il se soit construit un fossé entre nous, ce serait plutôt un gouffre.

Il faut vivre pour soi, être acteur de sa vie et la construire. Si on attend l'aval des autres, on se focalise dans l'attente des autres et non dans le vécu réel.

Je considère personnellement qu'être parent consiste à mettre un individu au monde et que cet individu deviendra une tierce personne autonome et indépendante. Je crois d'ailleurs que c'est l'objectif d'être parent. Pas plus que notre compagne ou compagnon de vie (et les autres personnes que l'on aime) ne nous appartiennent, nos enfants ne nous appartiennent pas. Donc, nous n'appartenons pas à nos parents. Ils portent une oreille attentive sans jugements, le lien restera fort, voir sera renforcé. S'ils associent l'idée de polyamour à une déficience et à un échec. Ce sera difficile.

#
Profil

optimistic29

le lundi 25 février 2019 à 20h01

bonsoir, je suis toute nouvelle sur le forum.
je me reconnais tellement dans ta situation Yuzu que j'en suis toute émue.
j'en suis au stade ou j'ai pris contact avec son amoureuse.
j'espère que cela sera positif j'ai besoin de positif pour me reconstruire. nous reconstruire.
aujourd'hui 1an après est il possible de savoir où tu / vous en êtes?
bonne soirée

#
Profil

bonheur

le mardi 26 février 2019 à 11h10

@optimistic29.

Un témoignage est le vécu d'une tranche de vie tel que l'a perçu un individu en particulier. Et quand on se retrouve, même que partiellement, que l'on perçoit des similitudes, ça nous touche.

Toutefois, et en particulier en matière de polyamour, qui par définition intègre au minimum trois individus, aucune situation ne peut se comparer.

Ainsi, prendre "appui" sur un témoignage, pour comprendre que l'on n'est pas seul au monde, je reconnais ça soulage, ça fait du bien. Vouloir faire comme autrui, je préfère indiquer que tu es un être unique. Ton chéri de vie (je préfère à conjoint ou mari) également et ta métamour aussi.

L'alchimie qui naitra de vos liens sera mouvante (aucune situation n'est constante) et à entretenir.

En conclusion, ce serait en effet intéressant, intellectuellement, de savoir où Yuzu en est. Mais l'histoire des autres ne peut pas conditionner la tienne. C'est à toi de l'écrire... enfin à toi ET à toutes les personnes concernées.

Moi aussi, je me reconnais dans ton histoire. J'ai indiqué à mon chéri être amoureuse, ainsi qu'à l'amour en question. Et aujourd'hui, je suis polyaffective assumée, mon chéri et moi avons magnifiquement embelli et consolidé notre amour, nos enfants sont devenus majeurs, et j'ai fait le deuil de 7 amours partagés en presque 12 ans. Mon chéri est mon parachute, ma béquille, à chaque constat que l'amour en dehors de nous ne dure pas. Je te souhaite de faire, dans douze ans, le constat que l'amour en dehors de votre couple, est beau et délicieux. Parce que, dans tous les cas, l'amour est beau et délicieux, y compris quand il se décline en terme de souvenirs.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion