Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Une rencontre qui a changé ma perception des relations.

Jalousie
#
Profil

Batbazz

le lundi 27 août 2018 à 21h50

Bonjour à tous,

Je suis nouveau ici… J'ai beaucoup de questionnements suite à la rencontre d'une fille qui m'a chamboulé.
Il y a 5 mois j'ai commencé une relation avec une fille qui est poly (elle était/est dans 3 autres relations).
Je suis mono, comme beaucoup de personnes, et la rencontrer m'a ouvert l'esprit sur les conceptions construites et rabattues sur l'exclusivité et la fidélité. Dans certaines de mes relations j'ai pu être jaloux mais pas dans la précédente car j'étais entièrement en confiance.

Là, je suis amoureux, et je crois bien que c'est la première fois. Elle me dit la même chose.

Au début de notre relation, je travaillais avec une personne qui m'a dit être poly également. Ca m'a permit de parler de ma situation à une personne qui pouvait me conseiller, puis on est devenus amis, puis on s'est embrassés… Le lendemain j'en parle à ma copine et lui demande si ça ne la dérange pas que je commence à avoir une autre relation. Crise de jalousie. A la voir comme ça, en peine, j'ai arrêté tout début d'histoire avec l'autre et je lui ai proposé qu'on ne reste qu'amis. Un jour on discutait par message et je lui ai envoyé des cœurs emojis concernant une photo. Ma copine l'a vu. Deuxième crise… J'ai tout arrêté avec cette amie pour éviter toute souffrance de ma copine. Maintenant je ne sais pas à qui en parler (mon environnement n'est absolument pas ouvert à ce sujet).

Je lui fais donc part de mes questionnements et que j'ai maintenant besoin d'en parler à d'autres personnes poly également. Elle me recommande quelques sites avec articles au bout de plusieurs demandes. Mais j'ai le manque de la discussion.
Sur "les fesses de la crémière" on conseille d'aller voir sur OkCupid, ce que je fais. J'en parle à ma copine, elle l'accepte difficilement (suite à une histoire très libertine (elle dit que non c'était poly, confusion ?) avec un ex qui y allait en sa présence et qui en a souffert).

J'ai accepté ses autres relations mais j'ai des moments où la jalousie revient. Des moments où elle parle beaucoup en soirée avec un garçon avec qui il aurait pu se passer des choses me dit-elle et qui vient d'ouvrir son couple au libertinage après 5ans. Elle lui envoie des message qui sont proches de ceux qu'elle m'envoie, et parle beaucoup avec lui. Elle me dit qu'elle a choisi qu'il ne se passe rien entre eux, mais le doute est là, surtout qu'elle m'a dit que si je voulais qu'on fasse un plan à trois avec lui ce serai ok, tout en plaisantant… Bref, elle ne me met pas en confiance… Je sais bien que je n'ai pas à la juger mais ça me fait du mal de voir un rapprochement sous mes yeux et surtout après son attitude envers cette amie que j'ai arrêté de voir pour elle.

Je ne doute pas des sentiments que j'ai pour elle mais petit-à-petit des fissures commencent à apparaître et je deviens con, jaloux, pas rassuré, et la confiance que j'avais (enfin) commencé à avoir est en train de disparaitre. Et comme je suis "gentil" et sensible j'ai peur qu'elle n'ose pas me dire qu'elle a d'autres relations pour ne pas me faire de mal (mensonges, tromperies…). Elle m'a beaucoup accompagné dans l'acceptation de ses autres relations mais elle a peur que je la délaisse pour quelqu'un d'autre alors que je voudrais m'ouvrir aussi au poly-amour.

Si vous connaissez ce genre de relation, j'ai besoin de conseils pour gérer un peu tout ça. J'ai plongé dans le grand bain d'un coup et c'est difficile parfois...

#

Polyarthrite (invité)

le mardi 28 août 2018 à 02h56

Elle ne semble pas du tout poly ta copine.

Elle a plusieurs relations et toi tu n as pas le droit d en avoir ? C'est contraire aux valeurs poly il me semble.

Toi tu fais attention à son ressentit quand elle a eu mal tu a immédiatement arrêter ton début de relation mais elle, elle drague quelqu'un sous tes yeux alors que cela te fait mal.

En faite il y a un gros problème d équilibre dans votre couple selon moi.

#
Profil

Batbazz

le mardi 28 août 2018 à 06h56

C'est bien ce que je me disais. Elle a un discours qui est en tout point en accord avec celui du poly-amour mais j'ai bien l'impression qu'elle serait libertine. Elle accepte que sa copine ai d'autres relations, notamment d'un soir et ça ne la dérange pas. Elle a d'ailleurs commencé avec moi par un date qui s'est fini chez elle, et sans que ça dérange ses autres relations.

Il y a d'ailleurs eu des difficultés de la part d'un de ses copains quand elle lui a dit qu'on commençait une relation. Mais elle l'a fait. Et ce même copain lui impose une relation alors que ça lui fait du mal. Mais elle l'accepte. Moi, non.

Je pense qu'elle veut garder ma tendresse et me mentir sur les possibles autres relations, peut-être même celles d'un soir… C'est un sentiment bien sûr mais il reste bien encré…
J'ai aussi qu'elle est déjà en relation avec ce garçon mais qu'elle ne me l'avoue pas. Ou qu'elle ne se l'avoue pas.
Bref, comme je n'ai qu'elle comme repère maintenant, je ne sais pas si je ressens est bien la réalité ou une illusion de jalousie.

C'est une personne très sociable et très bienveillante qui envoie beaucoup de cœurs à ses amis. Mais quand il est précédé d'un "Touaaa" (qu'on s'envoie parfois) je me pose vraiment la question. J'étais une personne très jalouse et j'avais repris confiance en moi. Je veux pas être prit pour un imbécile en fait elle pouvoir lui faire confiance...

#
Profil

TrioBulle

le mardi 28 août 2018 à 10h00

Je dirais comme Polyarthrite... Elle ne parait pas poly et pas si libertine que ça. Il me semble quand même que le libertinage de l'un autorise plus ou moins le libertinage de l'autre. Pour faire simple, je dirais qu'elle semble vouloir le beurre, l'argent du beurre et plus encore. Elle veut pouvoir papillonner, aimer et garder son amoureux à la maison...

Cela demande quelques explications entre vous, non ?

#
Profil

bonheur

le mardi 28 août 2018 à 10h11

Bonjour Batbazz.

Je n'ai aucun doute sur l'amour qui t'unit à ton amoureuse et sur tes ressentis. La façon dont tu en parles... (+)

Je n'ai aucun doute sur le fait que tu comprennes le polyamour et même la polyaffectivité (amour affectif asexué). Tu as la sensibilité pour cela.

Les coups d'un soir, le libertinage, sont parfois le "terrain de chasse" de certains poly. Les sites de rencontres également. Le lien est d'abord sexuel puis si ça colle, on entrevoit éventuellement une relation. Ce n'est ni bon ni mauvais. L'approche se fait par le biais de la sexualité (certains poly n'attachent d'intérêt qu'à cela) et non par le biais de l'affect. L'un n'empêche pas l'autre et souvent des relations sont un mix des deux. Par contre, la démarche est différente et la continuité également.

Je n'ai aucun conseil à donner et ne connait de tout ceci que tes mots inscrits ici. Polyarthrite a bien résumé. Ce n'est pas du polyamour.

En polyamour, l'attention portée au bien être de chacun-e est importante. On aide au mieux nos partenaires à se sentir à l'aise avec la situation. On est à l'écoute et on exprime nos ressentis. Ce qu'elle avait fait au début, apparemment. Les personnes en liens avec nous découvrent un univers nouveau, qu'ils (ou elles) ont besoin d'intégrer. Il faut avant tout se découvrir intérieurement afin de trouver sa place. Il faut comprendre les équilibres. Il faut être certains au moins de ce que l'on ressent pour avancer et en effet, une bonne dose de confiance en soi et de certitudes (au moins de ses ressentis).

En général, j'apporte une nuance. Le terme égalité me dérange. En polyamour, je conçois plus le terme équité que je définirai plus par "tout le monde s'y retrouve et trouve son bonheur".

En tout cas, bravo pour ta démarche individuelle et ton ouverture d'esprit. C'est cela qui prime, à mes yeux. Courage pour la suite de ces relations.

#
Profil

bonheur

le mardi 28 août 2018 à 10h13

Triobulle a posté en même temps que moi. Elle sait de quoi elle parle !

#
Profil

TrioBulle

le mardi 28 août 2018 à 10h24

Enfin, après avoir écrit je me suis posée quelques questions...

Quand on a commencé à libertiner avec mon mari, j'avais dans la tête qu'il serait plutôt candauliste et qu'on aurait des relations à 3 avec un homme. Il s'est avéré que j'avais tort et que l'échangisme lui plaisait pas mal... J'ai eu du mal la première fois mais c'est passé, parce que je trouvais ça normal.

Egalité ou Equité, je ne sais pas, mais s'il avait envie de vivre du sexe en dehors de moi, ok.

Par contre, mon Lutin était libertin avant de se marier, a "entraîné" sa femme dans le libertinage, mais... elle avait peur d'être jalouse et n'a jamais accepté l'échangisme, juste trio avec homme. Plus tard, veuf, sa nouvelle compagne a fait de même...

Perso, je trouve ça plutôt injuste. Alors oui, injuste en terme d'égalité. Lui prend plaisir à voir sa compagne prendre du plaisir, ok. Mais finalement, n'aurait-il pas pris autant de plaisir à donner du plaisir à une autre femme ? Donc je me dis que ses compagnes ont été un peu égoïste et j'essaie de ne pas l'être.

Donc la compagne de Batbazz est peut-être pareille, jalouse envers ses hommes... Mais malgré tout, on ne peut pas parler de poly-amour si la réciproque n'est pas autorisée.

#
Profil

bonheur

le mardi 28 août 2018 à 10h47

Dans le libertinage, je veux dire en couple et que pour le couple, il y a la connexion entre les deux protagonistes, les partenaires servant juste à alimenter cette connexion.

Le candaulisme, au fond, tout comme l'échangisme, n'accorde que peu d'intérêt au partenaire (pluriel pour échangisme). Une (des) personnes que l'on ne reverra peut-être jamais. L'essentiel est le couple et ce qu'il vit. Le partage se fait dans le couple, les personnes extérieures elles, vivent une nouvelle expérience et c'est ce qui leur plait. Toutefois, le plaisir d'un couple est différent d'une personne seule. Pour le couple, il y a embelli de la connexion de couple. Pour un-e célibataire, c'est un autre plaisir... au final tout le monde est heureux.

Par contre, accepter que l'un des membre du couple face aussi une connexion avec une tierce personne compromet l'équilibre.

Quand au final, il y a une belle connexion entre tous, l'histoire sera obligatoirement différente.

Ce post n'est que de l'hypothèse...

#
Profil

artichaut

le mardi 28 août 2018 à 11h11

Je plussoie tous les commentaires qui ont ici été faits. Mais il peut aussi s'avérer utile de nuancer ou proposer des débuts de solutions.

Être poly n'est pas forcément binaire (je le suis, ou je ne le suis pas). Et on est des êtres changeant, évoluant, etc.

Elle parle de polyamour, lis des choses sur le sujet ("les fesses de la crémière"), informe ses nouveaux amoureux, participe à ouvrir l'esprit sur les conceptions construites et rabattues sur l'exclusivité et la fidélité, etc.

Après oui, elle est jalouse (qui ne l'a jamais été ?), elle semble assez peu se poser la question de la réciprocité, et semble assez tranchée quand quelque chose ne lui convient pas.

Comme dit @TrioBulle : "Cela demande quelques explications entre vous, non ? "
Mais ces explications, ça ne va pas forcément faire plaisir. Ça peut générer du conflit, etc. Et travailler sur la jalousie (ce qui semble nécessaire en l'occurrence) c'est une tâche ardue, qui prend du temps et de l'énergie.

La jalousie émane presque toujours de blessures passées, ou d'un manque de confiance en soi. Donc travailler sur la jalousie nécessite à la fois que la personne concernée ai réellement envie de travailler dessus et soit prête à se remonter les manches, mais ça nécessite aussi de l'accompagnement et de la patience en face (ce qu'elle a fait avec toi, Batbazz, visiblement).

Donc oui, il y a des choses à rendre visible (des fonctionnement inégalitaires ou inéquitables, dont elle ne se rend pas forcément compte), il y a des ressentis à exprimer (si tu ne lui dis pas ce que tu nous écrit là, elle ne peut pas forcément les deviner), des limites à poser (tu n'es pas obligé d'accepter qu'elle drague devant toi, et tu as le droit d'être blessé qu'elle utilise le même langage intime avec d'autres), des choses à clarifier (que tu ne veux pas de mensonges) ou des ambiguïtés à soulever (qu'elles sont exactement la nature de ses autres relations ?), …enfin, et c'est sans doute le plus difficile, des envies à revendiquer (tu as le droit d'avoir envie avoir d'autres relations, la question n'est pas prioritairement le quoi, mais le comment : comment rendre possible que tu puisse avoir d'autres relations), etc.

Ce ne sera pas facile. Mais s'il y a de l'amour entre vous (c'est à dire de l'empathie réciproque), vous devriez y arriver.

Vous semblez débuter en la matière (c'est la première fois que vous rencontrez l'amour), il est tout à fait normal de tâtonner.
Être non-exclusif ou poly-amoureux en plus de ça, oui, ça peut demander un peu de temps, quelques calages, et beaucoup de discussions.
L'important c'est de savoir où vous avez envie d'aller ensemble, d'en parler, d'essayer des choses, d'en reparler, et ainsi de suite.
Le polyamour peut être une magnifique aventure qui s'ouvre à vous… si c'est bien ça que vous voulez tou.te.s les deux.

#
Profil

bonheur

le mardi 28 août 2018 à 12h24

Batbazz
Une rencontre qui a changé ma perception des relations.

En tout cas, j'aime beaucoup le titre. J'aurai dû le souligner avant :-/ . La vie, notre évolution individuelle, est en lien avec les rencontres que l'on fait et la façon dont on les perçoit. L'effet boule de neige.

#
Profil

bidibidibidi

le mardi 28 août 2018 à 14h16

Je ne suis pas d'accord avec le fait que "ce n'est pas du polyamour". C'est du polyamour, non égalitaire, mais l'égalité n'a jamais fait partie des principes du polyamour.
Après, je suis globalement d'accord avec tout le monde sur le fait que tu as besoin d'une sacrée discussion avec elle. Présentement, elle se ménage un petit harem. C'est agréable, pour elle, mais l'absence d'équité est criante.

De même, il faut que tu fasses attention au chantage affectif, Batbazz. Tu dis : "à la voir en peine, j'ai tout arrêté". Ca n'est pas une conduite saine. Si sa peine ne se résout que par la limitation de tes libertés, tu risques de te faire étouffer dans ton couple. Le chantage affectif est une belle saleté, qui peut t'amener à t'éteindre par amour.
Sa peine, elle se résout par la discussion. Si ton comportement est respectueux (et dans le cas présent, il l'était), tu n'as pas à y renoncer pour lui faire plaisir.

Mes deux centimes.

#
Profil

Batbazz

le mardi 28 août 2018 à 15h29

Je vous remercie pour vos réponses. Elles m'éclairent beaucoup et j'avais besoin d'en parler avec vous surtout.
Effectivement on va avoir une discussion ce soir. Je vais au café poly d'ailleurs pour entendre aussi d'autres histoires et voir comment d'autres gèrent ces situations.
Merci encore !!

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion