Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Vingt-quatre heures dans la vie d'une femme

#
Profil

Nurja

le jeudi 15 janvier 2015 à 18h30

la "copine de couette"

Je trouve cette expression très belle. Je la réutiliserai. :-)

#
Profil

PolyGone

le samedi 17 janvier 2015 à 10h22

Et oui avec de jeunes enfants, tout doit être plus simple. Ces enfants-là grandiront avec l'esprit ouvert, non enfermé dans un schéma de type unique.

Avec nos ados, c'est un peu différent.... Habitués au modèle monogame jusqu'à présent, la conception d'une configuration différente est de prime abord un peu déroutante pour eux. Souvent plus attachés au "qu'en dira-t-on" que les adultes, ils ne sont pas les plus simples à convaincre que non, papa ou maman n'est pas en train de nager en plein délire :-D

La question de l'étanchéité des mondes se pose alors. Mais elle a quelques conséquences, dont la plus pénible pour moi est la suivante : le temps déjà difficile à partager se réduit carrément à peau de chagrin. On élimine les vacances ensemble, les Noëls ensemble, les anniversaires, etc... Quand on se trouve dans une relation d'amour, c'est un sacrifice. Bon, un anniversaire ça peut se fêter plusieurs fois avec des personnes différentes, il y a heureusement des contournements possibles. Mais les vacances....

Tout d'abord favorable à cette séparation absolue, je suis en train d'en éprouver les limites et les difficultés. Et pense maintenant qu'entre respecter la sensibilité de nos ados et ne pas se laisser finalement "tyranniser" par elle, on doit pouvoir trouver un subtil équilibre afin d'assumer sans dissimulation une situation, tout en veillant à respecter tout le monde. Utopie ? Idéalisme ? Excessive naïveté ?

#
Profil

LuLutine

le lundi 19 janvier 2015 à 23h06

PolyGone
personnes normales qui vivent une histoire hors-norme, du mieux qu'elles le peuvent et avec sincérité.

Eurêka !
On a enfin trouvé la définition de "polyamoureux" !

Merci PolyGone et bienvenue ! :)

PolyGone
En fait les quelques doutes que j'ai pu avoir trouvent leur origine dans certaines réactions de l'entourage (encore lui) : "comment, tu as raconté ça à ton fils ???? ? mais non, il faut le protéger, etc....". Comme si le silence ou pire, le mensonge, protégeaient.... Etrange cette conception, mais visiblement partagée par pas mal de monde.

Oui étrange. Surtout que la plupart des enfants savent, même lorsqu'on ne leur dit rien !
Demande à n'importe quel psy...

Jezebel
Faut-il pour autant aller jusqu'à rencontrer les enfants et la famille de nos amoureux à un moment donné ? A quel moment faut-il se poser la question ? Y a-t-il un stade dans l'évolution des relations ?

Y a pas de généralité. Là-dessus, chaque relation possède sa propre "vérité"...

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion