Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Turn on & excitations plurielles

#
Profil

EmaOM

le vendredi 21 mars 2014 à 15h40

Bon, les amis !
Je dois vous lire, déjà. Je suis assez impolie.
Ça fait un moment que je veux lire cette page, et ça me fait assez bizare à chaque fois, car vous parlez en partie, en tout cas au départ de mon boulot; animer des Turn ONs et enseigner la méditation orgasmique.

D'un côté je suis un peu mal à l'aise car j'ai peur que mon travail soit jugé car je n'a pas toujours les conditions idéales pour transmettre tout ça, et puis je débute. ET l'équippe se monte et on a de plus en plus de soutien et on gagne en expérience.

Et par ailleurs je suis aussi un au mal à l'aise car je ne voudrais pas faire de pub ici.

DONC je vous parle de moi...

Je sors d'une relation monogame, son besoin à lui, dont je suis très amoureuse et que j'aime.
Et j'en sors car j'ai envie de vivre ma liberté et d'étendre mes limites, d'explorer d'être challangé, et surtout aussi de me donner un maximum dans mon boulot.

Et il y a cet homme que j'avais rencontré, et on a des choses à faire et à vivre ensembles.

Et il m'aide et me soutien à fond dans mon boulot, il veut s'impliquer. J'espère que moi et lui séparément ou ensembles nous auront l'occasion de vous rencontrer aux prochains cafés Poly de Paris, Rennes, Toulouse où d'ailleurs.
Et ce soir je lui soumet l'idée de faire un journal vidéo de notre exploration de la relation libre <3 <3
Qu'en dites-vous ?

En tout cas en attendant je me permet de vous soumettre sa vidéo témoignage de son expérience de la méditation orgasmique et un peu de notre vie sexuelle (pas facile pour moi d'être exposé de cette manière et.. c'est son vécu ;)

youtu.be/3KeTWXSzwQQ

Haaa ! Hâte de vous rencontrer tous !
Je pass eun coup de fil et je vous lis et je note les dates des prochaines rencontres en espériant qu'il y en ai une qui corresponde !

Merci !

#
Profil

bodhicitta

le vendredi 21 mars 2014 à 15h59

extra!! (+)
merci pour ce témoignage!!

#
Profil

ScottBuckley

le vendredi 21 mars 2014 à 16h32

Hola !

> est-ce possible d'en savoir plus, EmaOM, et que tu nous indiques les prochaines dates & villes de rencontres, turn-on et ateliers pratiques à venir ?

Ou bien, en visitant ton profil sur le forum, on y trouve déjà ton site & les infos nécessaires ??

Dis-nous tout ;) !

#
Profil

EmaOM

le lundi 31 mars 2014 à 13h50

Merci ! GreenPixie !

Ce Jeudi 3 Avril en Bretagne, tout près de Dinan je donne un atelier découverte. Et je suis disponible avant pour rencontrer toute personne intéressée pour en discuter autour d'un thé, ou sur la pelouze d'un parc :D

Il y a des dates à venir sur Paris, Toulouse Bruxelles et le mieux c'est de vous inscrire sur cette mailing liste eepurl.com/CDVbH pour être au courant car les emails d'annonce partent ce soir inch'allah !!

Et puis les sites sont sur un des premier commentaires de cette discussion.
J'adorerais partager ma pratique avec plein d'autres polyamoureux, disons que ça va bien avec et c'est un bon tobogan pour passer d'une forme de relation à une autres, certains sont poly et se rendent compte que finalement non et pour d'autres ça permet de matérialisé cette liberté en communication plus saine :D

Et Lily Lutine ! Hâte de lire ton retour si tu as expérimenté !

à bientôt et au plaisir !!

Message modifié par son auteur il y a 8 ans.

#
Profil

EmaOM

le mardi 01 avril 2014 à 01h42

Hello !

J'ai (enfin) commencé à lire un peu plus !
Je voudrais répondre à @Tcheloviekskinoapparatom, je suis navré que ta première rencontre avec notre pratique t'ai donné cette impression.
Y étais-je (moi Emmanuelle Duchesne dans la vrai vie) ? C'était où et quand ?

Quand j'anime un Turn ON je fais toujours le lien avec la Méditation Orgasmique car c'est souvent pour ça que les gens viennent, pour se renseigner sur ce sujet.
Ensuite, comme le dit GreenPixie, ce n'est pas toujours évident et cela dépend de nos choix de communication.

Pour ce qui est de devoir payer pour avoir plus de renseignement, je parle toujours en personne ou par téléphone avec celles et ceux qui souhaitent être formés et je pense qu'Aurélie est toujours disponible de la même manière.

Ton retour d'impression de secte/marketing est utile car on a pas du tout envie de cette image, et ce n'est pas ce que nous sommes.

En ce qui concerne les prix, voici ma posture; les salles sur Paris sont chers et prennent du temps à être trouvée surtout que toutes ne sont pas à l'aise avec notre pratique.
Diffuser l'information, répondre aux questions par téléphone ou par email prend beaucoup de temps.
Faire des événements gratuits pour rassembler tout ces gens là prend aussi du temps.

BREF, moi j'ai deux tarifs; un qui me permet de payer la salle, moi-même et tout mes frais et ceux qui m'aident, AU moins leur payer leur transport et leur nouriture de la journée. Sachant que pour ces journées nous ne sommes pas seules, idéalement nous avons deux enseignants plus deux personnes 'staff' donc ça fait du budget assez vite.
En ce moment je suis à 90e/personne.

ET un tarif 'amis' pour ceux qui constituent un début de groupe, et proposent un lieu. Donc moins de com' et moins de galère salle. Et là je propose autour de 50e/personne.

Les prix varient en fonction des coûts. Je n'ai pas d'autre activité professionnelle en ce moment et je ne me suis pas remise au RSA depuis que je suis rentrée de formation, et j'en suis très fière.
Je suis en train de finir de payer l'emprun qui m'a permis de me former et dès que j'ai vraiment des sous qui rentrent j'ai pleins de projets; édition de documents vidéo, livre, pour faire connaître la pratique en Français, et dans mes rêve on ouvre un lieu de pratique et de vie sur Paris, assurance, avocat pour savoir comment on se situe au niveau légal et mille autres choses qui attendent des fonds.

Au passage, je suis nomade et n'ai pas d'autre facture régulière que celle de mon téléphone. Je vis très légètement et frugalement ce qui me permet de donner un maximum à la transmission de cette pratique, cela me convient et j'avoue que si j'avais plus de frais ce ne serait pas évident.

Pour les prix, oui il y a de la flexibilité, ce qui compte pour moi c'est que les gens viennent car ils sont réellement motivés et l'investissement financier est une manière de 'filtrer' et d''inverstir' dans l'apprentissage de la pratique.

Récemment j'ai pris un payment en plusieurs fois et j'ai recommandé les massages d'un ami qu'il faisait en échange de dons pour payer le cours. Je trouve ça super sympa.

Après ceux qui proposent leur lieu gratuitement et partagent l'info sur leur réseau et m'aident à organiser ont la gratuitié du cours voir un pourcentage en fonction de l'aide qu'ils m'ont fournis...

Voili voilou, donc à bon entendeur... Si vous êtes motivés, organisez vous et j'arrive chez vous ;D

#
Profil

Lili-Lutine

le mardi 01 avril 2014 à 11h46

EmaOM

Et Lily Lutine ! Hâte de lire ton retour si tu as expérimenté !

à bientôt et au plaisir ! !


Message modifié par son auteur il y a 12 heures.

Oui bientôt je parlerais de mon expérience de cette pratique apprise il y a peu avec deux de mes relations, avec Aurélie à Montpellier. Pour l'instant je pratique avec mes deux relations ;-) et nous en sommes encore qu'au stade bien scolaire de l’apprentissage, il y a pour moi quelques bénéfices qui me font déjà dire que cela va bien avec ma vie telle que j’aime l’appréhender :-) Le stage avec Aurélie était étonnant , presque irréel d'apprendre cette pratique telle qu'elle est enseignée , maintenant il faut justement la pratiquer beaucoup afin que les deux partenaires ressentent ensemble les effets. Pour l'instant c'est pour moi très dynamisant énergiquement . Ça me donne une super pêche ! Mais je m'y attendais un peu vu ce que j'avais déjà entrevu avec le tao , faire circuler cette énergie sexuelle dans tout son corps sans pousser jusqu'à la jouissance , emmener tout l'organisme dans un état d'éveil conscient et énergisant, dont je profite des effets pendant des heures, c'est différent d'une jouissance qui me laisse pantoise. C’est aussi un dialogue continu avec son partenaire, peu habituel , par les mots , les offres et les requêtes que l'on ne cesse d'échanger . Bel exercice <3

Message modifié par son auteur il y a un an.

#
Profil

EmaOM

le mardi 01 avril 2014 à 13h12

Merci Lili-Lutine !
J'adore comme tu en parles !
Et ça me donne envie de me replonger dans le tao et la tantra, ;D

#
Profil

Tcheloviekskinoapparatom

le mardi 01 avril 2014 à 16h40

EmaOM
Hello !

J'ai (enfin) commencé à lire un peu plus !
Je voudrais répondre à @Tcheloviekskinoapparatom, je suis navré que ta première rencontre avec notre pratique t'ai donné cette impression.
Y étais-je (moi Emmanuelle Duchesne dans la vrai vie) ? C'était où et quand ?

Mmm, en décembre 2012 peut-être ? A Paris. Je ne me souviens pas t'y avoir vue.


En ce qui concerne les prix, voici ma posture; les salles sur Paris sont chers et prennent du temps à être trouvée surtout que toutes ne sont pas à l'aise avec notre pratique.
Diffuser l'information, répondre aux questions par téléphone ou par email prend beaucoup de temps.
Faire des événements gratuits pour rassembler tout ces gens là prend aussi du temps. (...)

Je comprends bien et ce n'est pas un problème, pour la soirée, ça coûtait 10 €, et c'était tout à fait raisonnable pour une soirée intéressante dans un lieu agréable. Je ne vous reproche pas non plus d'avoir un business là-dessus, ce n'est pas en soi une mauvaise idée, et quand il y a du travail investi il est juste qu'il soit rémunéré. Cela dit,



Je suis en train de finir de payer l'emprun qui m'a permis de me former

bon, c'est un modèle économique qui personnellement me rend méfiant : emprunter pour se former ce qui signifie devoir trouver des clients, qui seront formés à leur tour etc. Il y a quelque chose de la pyramide là-dedans, et ça peut amener à des techniques de marketing pas forcément très relaxes. Comme je l'ai dit j'ai senti qu'il y avait de la manipulation dans la soirée à laquelle j'ai participé - mais c'était une manipulation assez agréable, et je conçois bien qu'on puisse vouloir continuer tout en gardant sa lucidité et son libre-arbitre. Après tout, aller au cinéma aussi c'est accepter de se faire manipuler, sans parler de thérapies diverses ou de la psychanalyse, mais bon je vais pas lancer des débats dans tous les sens non plus !

#
Profil

bodhicitta

le mardi 01 avril 2014 à 22h07

technolisvik
bon, c'est un modèle économique qui personnellement me rend méfiant : emprunter pour se former ce qui signifie devoir trouver des clients, qui seront formés à leur tour etc. Il y a quelque chose de la pyramide là-dedans, et ça peut amener à des techniques de marketing pas forcément très relaxes.
(...)

Après tout, aller au cinéma aussi c'est accepter de se faire manipuler, sans parler de thérapies diverses ou de la psychanalyse, mais bon je vais pas lancer des débats dans tous les sens non plus !

humm j'pense étre du méme avis que toi si tu lance le débat...
Pi moi pas de tv à la maison...
bon le ciné... ça va il a une Bonne progra' le ciné de ma petite ville...

Message modifié par son auteur il y a 8 ans.

#
Profil

EmaOM

le jeudi 03 avril 2014 à 00h36

Alors je ne suis pas sûre de comprendre ce que vous avez pu vous imaginer.
J'ai fait une formation qui dure 10 mois où j'ai développé des compétences en coaching et pour transmetre cette pratique et animer des cours en groupes et des Turn ONs et pleins d'autres choses. Il n'y a pas de bourses d'études pour cette formation qui est privée et se fait aux états unis. Vivre 6 mois à New York et payer une formation de 10 mois, ben oui j'avais pas assez pour tout payer d'un coup.

Je choisi d'en faire mon métier, et je choisi de voir si c'est viable ou pas sans aides sociales type RSA, j'ai envie d'être autonome et indépendante financièrement. Ce n'est ni plus ni moins pyramidale que quoi que ce soit...

Je propose des services, j'estime le prix en fonction de mes coûts et besoins et je m'adapte aussi de façon à ce que l'argent ne soit pas une limite pour pour ceux qui sont authentiquement intéressés et.. voilà.

#
Profil

ScottBuckley

le dimanche 05 avril 2015 à 19h42

Bonjour,

Juste pour dire à Nurja et aux autres personnes curieuses et/ou intéressées par ce thème que c'est ici qu'il est présenté davantage .

C'est un sujet qui est subtil, qui n'est ni "tout blanc" ou "tout rouge", à la frontière entre plusieurs pratiques, et qui (d'après plusieurs personnes avec qui j'en ai parlé) se rapprocherait davantage du tantra (pour celles & ceux qui connaissent et pratiquent) .

Et aussi pour dire : il y aura toujours des personnes extérieures ( qui n'ont jamais eu de vraies discussions et/ou pratiques dans la vraie vie, sans écran, sur ce sujet ) pour dire "c'est pas bien, c'est ceci, c'est cela... " , mais sans pré-jugé , c'est encore mieux d'en parler de vive voix avec des personnes qui ont pratiqué, et toutes celles avec qui j'en ai parlé y ont trouvé un intérêt, une curiosité : certain-es sont déjà dans des pratiques liées au tantra, d'autres non.

Si on se rencontre un jour dans la vraie vie (sans écran), et si le contexte s'y prête et que j'en ai le temps, je serai ravi de vous en parler de vive voix, à titre perso, pour juste vous présenter mon point de vue & ressenti à ce sujet .

( via un écran d'ordinateur, je ne le sens pas, désolé )

#
Profil

Angita

le lundi 18 mai 2015 à 15h59

Bonjour à toutes et tous,

Après avoir participé à un super stage d'Emma il y a 10j, j'ai écrit cet article sur la méditation orgasmique.
www.consoglobe.com/meditation-orgasmique-cg
Merci à Emma et au groupe de cette session pour ces merveilleux moments.
Je vous encourage toutes et tous à découvrir cette méthode des plus enthousiasmantes !

Message modifié par son auteur il y a 7 ans.

#

(compte clôturé)

le lundi 18 mai 2015 à 16h34

Je suis frappée par le nombre de polys avides de se former en techniques amoureuses et/ou sensuelles/sexuelles, que ce soit le massage, le tantra, le tao, la méditation, l'exploration émotionnelle, les cordes, l'oreille érotique, la communication non-verbale, et il y en a sûrement d'autres. Sans parler de la fréquentation des sites de rencontre et autres forums.
Pour moi qui suis polyamoureuse depuis tant d'années et me suis formée "sur le tas" (c'est une expression, je ne traite pas mes amoureux de tas :-D ) excepté qq stages de massage parce que j'adore ça et pas que dans une configuration amoureuse, cet appétit de formation me laisse perplexe et me fais me poser la question: quelle place laissée au désir et aux échanges spontanés? Ce n'est pas une critique, je voudrais juste comprendre le pourquoi de la chose.

#
Profil

Angita

le mardi 19 mai 2015 à 08h54

APH
Je suis frappée par le nombre de polys avides de se former

Avides, pas forcément, mais curieux, ça oui ;)

APH
quelle place laissée au désir et aux échanges spontanés?

En quoi ces découvertes, très enrichissantes sur le plan personnel, diminuent-elles la place laissée au désir et à la spontanéité ? Avec l'OM, j'ai la sensation de mieux vivre l'instant présent, d'avoir des rapports sexuels et donc des échanges plus intenses, avec plus de plaisir. J'en suis ravie, et mon amoureux aussi.
Savoir écouter son corps, ses sensations, c'est peut-être évident pour certains, mais je m'aperçois que je ne le faisais pas (assez).

#
Profil

Nicolas_Fox

le mardi 19 mai 2015 à 09h22

APH
quelle place laissée au désir et aux échanges spontanés? Ce n'est pas une critique, je voudrais juste comprendre le pourquoi de la chose.

Je ne peux répondre que pour mon cas mais je suis persuadé de ne pas être le seul.

J'ai eu à peu près la même remarque d'une amie polyamoureuse qui elle aussi faisait ses rencontres de manière spontanée.

La différence entre elle et moi est qu'elle a un métier et des hobbies propice à la rencontre. Alors que pour ma part je suis enchaîné à un bureau et un ordinateur et mes hobbies sont pour la plupart solitaires. Et le reste de ma vie sociale se passe avec ma compagne. Donc il n'y a pas beaucoup de place pour la spontanéité.

#

(compte clôturé)

le mardi 19 mai 2015 à 09h59

Merci pour vos réponses. Effectivement, mes ascendances asiatiques (vietnam+ Inde) et mon enfance en Afrique m'ont donné une perception sans doute plus naturelle du corps, du toucher, de la nudité, ce qui facilite l'approche sensuelle quand on est plus grand. Par ailleurs, mon métier m'a effectivement mis en contact avec une foule de gens très différents, c'est propice aux échanges spontanés. Enfin, ayant plusieurs années vécu en communauté dans des années où la sexualité était plutôt libre, le sexe m'a toujours semblé qq chose de naturel et simple. Après, je n'ai plus eu qu'à cultiver ces acquis dans ma vie adulte...

#
Profil

Nicolas_Fox

le mardi 19 mai 2015 à 11h16

APH
Merci pour vos réponses. Effectivement, mes ascendances asiatiques (vietnam+ Inde) et mon enfance en Afrique m'ont donné une perception sans doute plus naturelle du corps, du toucher, de la nudité, ce qui facilite l'approche sensuelle quand on est plus grand. Par ailleurs, mon métier m'a effectivement mis en contact avec une foule de gens très différents, c'est propice aux échanges spontanés. Enfin, ayant plusieurs années vécu en communauté dans des années où la sexualité était plutôt libre, le sexe m'a toujours semblé qq chose de naturel et simple. Après, je n'ai plus eu qu'à cultiver ces acquis dans ma vie adulte...

Il est clair que l'éducation et l’environnement dans lequel nous avons vécu façonne notre rapport à l'autre, à la sexualité et à nous même.

Mais je ne pense pas que cela soit immuable et un travail sur soi est important pour aller au delà.

Si je prend mon exemple je suis un "gros coincé du cul" et un asocial depuis des années.

Je n'ai jamais appris à toucher l'autre physiquement et j’élève des barrières de protection involontaires autour de ma personne.

Ce sont ces blocage qui pendant des années m'ont empêché de voir ma nature polyamoureuse et il a fallu que je vieillisse et apprenne à réfléchir sur moi et mon entourage pour m'en rendre compte

Que j'aime le contact des autres et le partage quel qu'il soit mais je n'ai jamais trouvé le manuel me concernant. Il faut donc faire sans le manuel et comprendre par tâtonnement.

#
Profil

Leolu

le mardi 19 mai 2015 à 12h00

APH
Afrique
mon métier
vécu en communauté

On n'apprend jamais réellement que par l'imitation et l'expérience.

Et donc, plus on a d'éléments de comparaison visibles autour de nous (culture sociale très tactile, très spontanée, multiplicité des échanges humains, des confidences, des expériences sexuelles...), plus on a de facilité pour se construire seuls, sans assistance "officielle".

Plus généralement, il y a aussi le fait qu'on vit dans un monde de sur-spécialisation qui néglige l'apprentissage (imitation, expérience concrète) au profit des formations (filières scolaires, diplômes indispensables, stages de remise à niveau, de remotivation, réunionites, etc...) qui habituent un grand nombre d'entre nous à devoir se faire aider pour la moindre des choses : on n'a pas assez appris à apprendre seuls, à intégrer des projets naturels de groupes, on a tendance à penser qu'il faut "un spécialiste" pour se faire aider (sinon c'est mal fait), avec une "spécialisation officielle" (un diplôme obtenu à prix d'or, et valorisé pour devenir formateur) pour avoir confiance.

Et puis "aller dans un stage", c'est aussi une sortie culturelle agréable, une activité qu'on peut mettre dans un planning de vie, partager avec d'autres, quelque chose qui n'est pas "vain" car formateur, on se fait du bien en pensant à soi en-dehors du boulot et de la vie de famille.
Les stages sont devenus des jalons culturels dans nos vies.

Enfin on n'a plus vraiment conscience du fait qu'on s'infantilise un peu à chercher indéfiniment des pères et des mères de substitution "spécialisés".
(les formateurs eux-mêmes oublient un peu qu'ils acquièrent ce rôle : ils se voient comme de simples "transmetteurs" ayant affaire à des "clients", lesquels leur apportent argent et subsistance dans une activité qu'ils apprécient)

#

(compte clôturé)

le mardi 19 mai 2015 à 12h44

@ Léolu: 100% d'accord. Pour beaucoup de gens, les stages sont une parenthèse agréable où ils peuvent prendre des risques avec eux-mêmes dans un cadre sécurisé, avec l'aura du spécialiste, parfois un peu gourou.

#
Profil

ScottBuckley

le mardi 19 mai 2015 à 20h54

Bonsoir,

@ Leolu :
Hum... attention à l'utilisation du " on est ... ceci ou cela / On s'infantilise à ceci / cela ... " :
> utilise plutôt si possible le ' je ressens / et*ou je pense ... ' ,
car pour ma part je ne me reconnais pas dans les généralités et autres sentences englobantes & foutraques ( " les Français veulent + d'ordre et veulent un Parti qui soit à la hauteur de ... BlaBlaBla = bullshit ... " ) , et je ne veux Pas m'y reconnaître ( !! ) .

Or c'est l'impression que j'ai quand certaines personnes disent à chaque phrase :
" ON est conditionné par ... " ou encore " Les Gens sont de + en + égoïstes/racistes / (autre chose) ... "
Ne parle pas à la place des autres svp . Une mini dictature mentale est si vite arrivée :-/ .

Enfin ce n'est que mon humble avis ;)
( et ça vaut aussi pour moi, vu que ce tic verbal est facile à avoir sur la langue selon un sondage IpFausse où 100% des moi-même ont été consulté :-D )

@ Françoise APH :
Peut-être, mais entre une formation par des amateur-es et une par des pros, la frontière peut être poreuse.... nan ?

Et dans certains cas, quand il s'agit de choses où il y a des risques potentiels (en montagne, sur la neige, dans des pratiques intimes, sensuelles et/ou sexuelles...), parfois via certain-es pros (ou amateur*es) référencé*es, -pour ma part- je pourrais avoir le sentiment d'être dans un espace un peu + ' safe ' , comme pour apprendre à conduite une voiture .

Exemple : le cadre d'Erosticratie (que je n'ai pas pratiqué), m'inspire + confiance (en + des ami-es m'en ont parlé assez positivement) dans un futur proche, que le cadre de n'importe quel petit club local de photographes de nu-es (qui comme par hasard ne voudraient que des modèles femmes :-/ ) . Il y a différentes formes & niveaux d'amateur-es ou de pros .

( edit )
Pour allonger un peu la liste de stages ci-dessus, bientôt en 2015 je devrais donner un coup de main d'un week-end ou + à un chantier participatif pour des ami-es d'amie qui vont éco-construire une maison en paille (+) .

Et pour la MO, je préfère le cadre claire et précis posé et coaché par Emma...
... que certains trucs qui pourraient paraître pourtant + " pros " ou + " amateur-e " ...

Message modifié par son auteur il y a 7 ans.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion