Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

amertume, déception et colère

Bases
#
Profil

man

le mardi 27 janvier 2009 à 20h01

J'ai pris du temps, lu et relu vos messages à tous. J’ai expliqué dans un post une partie de notre vie à trois. Plus j'avance ici, plus j'écris, plus je lis et plus je me dis que notre place n'est pas ici et que je ne m’identifie dans aucun témoignage. Tout ce que je lis reste de la tromperie, de l’infidélité et des adultères. Ca m’a tout l'air d'être un site philosophico littéraire, pour polynévrosés qui viennent chercher un mea culpa. Nous sommes des gens simples (institutrice, vendeur de meubles et cuisinière). Nous avons un regard sur notre vie que nous n'analysons et ne voulons pas analyser. Laissons faire les choses et ne mettons pas dans chaque faits et gestes des idées, des concepts. Ce site doit rester simple, accessible à tous et à caractère « vulgarisateur ». J’ai un grand doute que si le commun des mortels vit une situation de polyamour puisse y trouver des réponses. Ils n’ont pas les moyens lexicaux et grammaticaux pour, ni une culture littéraire qui leur permettent de comprendre.
En d’autres terme vous avez des maîtresses (ou amants) et cherchez des excuses pseudo intellectuelles pour éviter de vous coller des étiquettes d’instables. Vous n’arrivez pas à vous poser simplement et à aimer une personne profondément et à ne désirer qu’elle. (Avant de vous embarquer dans des amours multiples essayez déjà d’aimer d’autres personnes que vous même, voire une seule autre personne).Vous avez besoin de changements, de divertissements, d’amourettes et d’aventures sans lendemain que vous multipliez à l’infini pour satisfaire un ego et que vous qualifiez de polyamour pour que votre miroir vous renvoie au quotidien une image flatteuse. Je sais que vos réponses vont fuser et me fustiger. J’essaye par le moyen de la provocation de vous faire comprendre et de faire comprendre à l’instigateur du site qu’il est en train de dériver … Soit on décrit son site comme étant un site philosophique, littéraire ou intellectuel (et jamais je ne me serai inscrite) sur le thème du Polyamour (qui reste dans sa définition très, très rare) soit on met en œuvre des témoignages simples de polyamour réél ou les couples en question peuvent expliquer leur rencontre, leur histoire et leur tracas et leur méthode pour palier aux problèmes des enfants (par exemple). Nous ne trouverons pas de réponses ici parce que des couples polyamoureux il n’y en n’a pas. Ou alors j’ai mal lu (ce qui est fort possible). Le polyamour = Relation sentimentale honnête, franche et assumée avec plusieurs partenaires simultanément. ! Je n’invente rien encore une fois c’est la description du site. Donc j’ai ma réponse les couples réellement polyamoureux sont rares et quasi inexistants. Nous avons donc l’impression d’être à part sur cette planète. Nous vivons ensemble, nous nous aimons, nous partons en vacances ensemble nous pensons acheter une maison ensemble et pour couronner le tout nous avons fait faire une bague pour chacun avec nos trois prénoms dedans. Voilà du vrai polyamour réél et simple. Aussi je vous dis à tous bonne continuation dans vos essais littéraires et si vous voulez gardez contact avec nous pour échanger tout simplement des propos sur notre histoire je vous laisserai éventuellement mon adresse msn ou mail. (Je doute fort d’avoir des prétendants). Quant au 21 février nous aurions bien voulu venir mais habillés de cuirasses et armés jusqu’aux dents. Je remercie les créateurs du site pour leur tentative.
Cordialement
Priscilla, Emmanuel et Isabelle

#

(compte clôturé)

le mardi 27 janvier 2009 à 20h29

Ce site ne doit rien devenir sinon ce qu’en font ses intervenants… c’est l’auberge espagnole, on y trouve ce qu’on y amène : amertume, déception et colère, pour ta part ?
Nous essayons précisément de vivre les choses autrement que dans le ressentiment et l’espoir déçu, et ma foi si vous avez réussi à être bien aussi spontanément, on est bien contents pour vous. Vivez à votre guise et laissez donc vivre autrui à sa guise. Si on vous agace autant, c’est à votre portée de bâtir un site qui vous convienne, sans nous prescrire ce qu’il faut penser, faire et être. Pointe ailleurs ton doigt, man, il n’y a de dérive que celle que tu imagines… Je n’échangerai pas une seconde de ce que je vis, pour un modèle aussi auto-suffisant et si content de lui-même que le tien. Ca ne fait grandir personne de dénigrer le cheminement d’autrui. A quoi te sert ta belle différence si elle est sans compassion pour ceux qui cherchent leur route vers quelque chose d’aussi paisible ?
On ne peut pas vouloir pour les autres, mais leur souhaiter bonne route. Ce que je fais.

#
Profil

Siestacorta

le mardi 27 janvier 2009 à 20h30

Je crois que c'est la définition que tu interprètes mal, ou dont certains aspects sont limitatifs.

Dans la page "le poly-quoi ?", on compare les relations polyamoureuses aux relations amicales.
Personnellement, tous mes amis ne sont pas amis entre eux, certains ne se connaissent pas, certains sont même fâchés. Mais je suis ami avec chacun d'eux, ils se connaissent, et ne me rejetteront pas pour ne pas être mes seuls amis, ou pour ne fréquenter que les amis qu'ils apprécient aussi.

Votre situation est particulière dans le cadre du polyamour. C'est une situation de polyamour, oui, et elle est rare, pas de doute ! Mais elle n'est pas le modèle de cette relation, pas plus qu'une belle personne soit le modèle et les autres censées lui ressembler...

Comme je le répète souvent, l'idée de polyamour contient deux idées :
- qu'il y a plusieurs amants (simultanément... pas forcément dans la même heure ou dans le même lit... juste dans la même vie)
- qu'il y a plusieurs façons d'aimer.

Quand à "Tout ce que je lis reste de la tromperie, de l’infidélité et des adultères"...

Chacun ici affirme sa pratique ou son besoin de dire la vérité sur ses relations à ses partenaires.
Pas de tromperie, donc.

Pas forcément d'adultère, puisque l'adultère est un pendant du mariage... Or les personnes ici ne sont pas tous mariés... Ce qu'ils ont de commun est le rapport de franchise et d'honnêteté, pas la façon dont ils construisent leur amour.

Quand à l'infidélité... Il y a une banalité sur le sens et l'origine du mot fidèle, mais comme le côté littéraire te hérisse, on va éviter.
Je vais faire très pratique. Un chien est fidèle parce qu'il revient toujours au logis de lui-même. Pas parce qu'il est attaché à la niche avec une laisse.
Pour moi, les gens d'ici savent partir et revenir vers les personnes qu'ils aiment. Si ce n'est pas de la fidélité, qu'est ce que c'est ?

Pour le littéraire et le philosophique... Bof, personne n'est obligé de faire des références. Si on en fait, c'est parce que ça sert d'exemple, de mémoire, de points de comparaison. Mais il y a des témoignages directs, et écrit en toute simplicité.
Ce qui te sembles trop apprêté, tu zappes, tu passes à autre chose, tu te concentres sur les tranches de vie qui te parlent. Sous prétexte qu'on ne parle pas de la même manière, on ne peut pas se parler ?

Mais si, mais si.

#
Profil

man

le mardi 27 janvier 2009 à 21h01

Clémentine : merci pour ta réponse (je pensais que je n'en aurai pas). Loin de moi l'idée de blesser et je sais que personne ne le sera. Mais cette auberge espagnole même si se sont les personnes qui la batissent est quand même conditionnée par un thème (ici polyamour). A aucun moment j empêche "autrui de vivre à sa guise". Je dis simplement que chacun doit mettre un mot sur son aventure et qu'il est de ce fait plus facile de dire c'est pas de ma faute je suis polyamoureux qui est plus noble plutot que de s'avouer quelque chose qui fera souffrir les personnes en cause. Je pense tout simplement que derrière certaine histoire se cache un désir de rédemption et de pardon. Pour terminer mon cheminement je ne me le souhaitais pas et ne le souhaite à personne je l'ai déjà dit précedemment ce n'est ni la panacée ni un sable mouvant juste une histoire que nous voulions apporter. Mon histoire reste ce qu'elle est et ne sera pas un modèle et tombera dans l'oubli. Clementine je te souhaite ton propre cheminement et qu'il te rende heureuse.
Siestacorta : je pense que tu joues (habilement) avec les mots. Peu importe le terme employé je ne vois pas dans ces histoires quelque chose de positif et de polyamoureux. C'est mon interprétation. Je tenais à la dire. Je n'ai pas critiqué, je voulais juste mettre un mot, puisque les personnes semblaient chercher des réponses. Vous avez envie de leur poser des questions et d'y voir des éléments positifs moi pas. "Sous prétexte qu'on ne parle pas de la même manière, on ne peut pas se parler ?" Je n'ai pas dit ça non plus. Je comprends votre langage (suis bilingue voire trilingue). Je dis là encore qu'il faudrait employer un langage plus simple et d'exprimer des penser plus communes plus terre à terre. Vulgariser le concept de polyamour pour que chaque personne puisse se l'approprier. Imaginez un couple pauvre culturellement vivant une histoire polyamoureuse et qui tombe sur ce site pour comprendre et avoir des réponses à quelques questions. Je ne suis pas sure qu'ils comprennent. Et surtout qu'il ait envie de poursuivre. Ma femme est cuisinière et me dit qu'elle n'a pas accès à tout, n'ayant pas fait d'études. Elle va jusqu'à me dire (c'est la première fois qu'elle voit mes écrits) qu'elle voit le gouffre intellectuel et culturel qui nous sépare ... Je ne suis qu'institutrice en maternelle.

#

Akheraphin (invité)

le mardi 27 janvier 2009 à 21h28

Bonjour Man,
Je serai particulierement interesse de rester en contact avec toi/vous, surtout si vous decidez de deserter ce site.
Cela fait plusieurs semaines maintenant que je suis ce site... Mais je n'ai pas encore pris la peine et surtout le temps d'y poster quoi que ce soit. La premiere des choses serait de me presenter et je voulais le faire correctement, presenter mon histoire et les liens qui me ratachent a l'amour (et non le polyamour car l'amour est un meme s'il prend differentes formes). Je le ferai j'espere ce week-end en detaillant mes reflexions et avis.
En attendant je vais faire un cours resume.
Je suis age de 27 ans, et nous formons un "couple" depuis preque deux ans... Le respect de l'autre, la sincerite et une ouverture d'esprit nous a tout de suite mener a la limite du concept du couple dont nous ne voulons pas... pas tel quel ! Alors, nous essayons de le reinventer. De plus, elle (21 ans) est artiste et moi plutot philosophe, nous avons donc chacun besoin d'une bonne dose de solitude. En bref, nous remettons tout en question...
Pour le moment, je vis en Irlande pour travailler (raison pour laquelle il n'y a pas d'accent dans mon poste) et elle est toujours en Belgique, me rendant visite de temps en temps . Nous aimerions egalement vivre une relation a trois et avons deja fait des tentatives infructeueses en ce sens.
Enfin, voila en bref, les raisons qui me rattachent a ton / votre histoire, une histoire dont j'aimerais beaucoup parler avec toi.
Pour le moment, evidement, mon profil n'est pas encore complete mais bientot. Car il me deplait evidement de laisser mon adresse au vu de tout le net.
Pour tous, j'espere comme dit plus haut, me presenter comme il se doit, ce week-end.
Bonne vie a tous !

#
Profil

polyrateau

le mercredi 28 janvier 2009 à 08h30

..

Message modifié par son auteur il y a 6 ans.

#

rainbow (invité)

le mercredi 28 janvier 2009 à 09h22

/apropos/ :

"Polyamour.info est une communauté de personnes intéressées à divers degrés par le sujet du polyamour et souhaitant développer ensemble les sujets qui s'y rapportent.

Polyamour.info est aussi et avant tout une communauté de personnes intéressées, de près comme de loin, par le sujet du polyamour, des relations amoureuses, de la jalousie et des relations non-exclusives.

Nous voulons privilégier la diversité des visions et des points de vue, rester ouverts d'esprit et laisser s'exprimer toutes les sensibilités. Nous ne nous voulons pas fermés à une seule définition, fixe et immuable, du polyamour, au contraire. Ce site est justement là pour pouvoir en discuter. "

#
Profil

Siestacorta

le mercredi 28 janvier 2009 à 10h27

man> je comprend le besoin de simplicité, de vulgarisation.
Comme je dis, il y a et il y aura ici assez de personnes différentes qui s'expriment (et s'exprimeront) pour ne pas bloquer les moins lettrés !
Et je crois que le désir d'aimer comme on veut aimer peut beaucoup aider à dépasser nos barrières habituelles, sociales ou culturelle.

Quand à jouer sur les mots... Ca m'arrive, merci du compliment pour l'habileté. J'essaie de faire ici que l'habileté ne soit pas qu'argumentaire, mais aussi pacificatrice.
Et reconnais qu'avec quelqu'un qui se sent coléreux, amer et déçu, il faut faire attention et se montrer habile ! Surtout s'il évoque l'idée de venir avec cuirasse et armement !

Pourtant, dans notre échange, je ne joue pas trop, je crois. Je répond à ta citation de la définition, pour dire justement que celle-ci n'est stricte que si on le décide...

Je comprend que vous vous sentiez isolés dans votre situation, et toi déçue de ne pas pouvoir échanger "a expérience comparable" dessus.
Pour autant, les recherches d'amour et sur l'amour se font avec sincérité, ouverture, bonne foi, bon coeur. On vient ici avec une demande de partage, et en apportant pas mal de nous-même. Sans trouver exactement certaines réponses et questions sur votre relation, tu pourras néanmoins trouver beaucoup de choses que tu ne cherches pas, et qui pourraient finalement t'être utiles.

Et, au bout de quelques temps, longtemps, passera peut-être quelqu'un avec qui échanger les clés, les vécus et les mots que tu cherches.

#

(compte clôturé)

le mercredi 28 janvier 2009 à 11h54

J'abonde dans le sens des réponses qui précède, et j'ajoute que la provocation pour faire sortir quelque chose de plus, je pratique aussi.

Toutefois, attention au vocabulaire utilisé : "polynévrosés qui viennent chercher un mea culpa" et " vous cherchez des excuses pseudo intellectuelles", "instables", "satisfaire un ego" , sans compter les nombreux "Vous ceci, vous cela", qui est une erreur de communication : l'attaque est tangible, quoi que tu en dises.

Personne ne t'a vendu un produit peu fiable à tes yeux, ça ne coûte rien de causer, personne ne t'a trompé, il n'y a pas de service "après-vente et réclamations".

Si ton objectif est de démontrer que tu as raison, et non une communication dans les deux sens, n'acceptant pas ta part de responsabilité quand ça devient aigre, pour ma part je zapperai tes interventions, quel dommage.

Si ton objectif c'est de faire comprendre ton point de vue, parle en "Je". Personnellement, je suis d'autant mieux disposée à écouter ce qu'on me dit, si je me sens considérée.
Ca fait toute la différence...

#
Profil

man

le mercredi 28 janvier 2009 à 13h23

Ce ne sont pas les histoires qui m'ont mises en "colère". Mais les réponses qui ont été données. Appelons un chat un chat. Et sous prétexte que c'est un site sur le polyamour il faudrait voir dans des relations de plusieurs monogamies cumulées du bien.

Quant à ce que je lis ma relation reste une "trigamie" et les règles que j'avais à deux sont reportées à trois. A aucun moment je n'ai fait l'apologie de ma relation elle est ce qu'elle est avec son lot de bonheur et de tristesse.

Il me semble voir sur ce site des personnes enclines au "marivaudage" (au sens noble que lui attribuait Voltaire) avec une propension factuelle "aux jeux de l'amour et du hasard".

En d'autres termes ne nous égarons pas et restons sur le thème de "l'auberge espagnole" qu'est apparemment le site. A savoir un lieu de dialogues sur les amours multiples, heureuses, avérées, honnêtes et franches.

Petite précision nous étions au départ dans nos sexualités : hétéro pour mon homme (avec parfois le fantasme d'une relation homosexuelle), homosexuelle pour ma femme et bisexuelle pour moi. Nous sommes restés 2 ou 3 mois sur ce shéma. Ma femme et mon homme se faisant maintenant l'amour. Si vous le souhaitez je ferai un post sur notre sexualité.

Akheraphin : merci de nous prêter un peu d'attention et bien entendu si tu le souhaites je te parlerai de nous.

Polyrateau : non mon modèle de vie est loin d'être représentatif , je m'en rends bien compte. Pour moi c'est une relation avec trois personnes chacun étant aimé des deux autres, sans jalousie (si c'est pas du polyamour alors je me prends un polyarteau). Explique moi alors ce que recherche les participants. Non pas besoin de bisexualité pour que ça marche. Il se trouve que nous ça marche comme ça. Le fameux triangle équilatéral ! Tous les autres triangles marchent parfaitement ... Du quelconque à l'isocèle rectangle.

Rainbow : oui chacun s'exprime et chacun y exprime sa propre sensibilité. Ma sensibilité est d'être en colère quand il y a tromperie. Je suis comme ça.

Siestacorta : je suis pour une fois presque entièrement d'accord toi ,à ceci près, que pour élargir le sens d'une définition encore eut il fallu la simplifier. C'est elle qui est véritablement stricte et sans équivoque, tous les mots sont bien pesés et clairs, et je n'y vois pas beaucoup d'interpretation. Quand on pose à un enfant la question "avec quelle couleur as tu colorié ton ciel" la réponse amènera une seule réponse "bleue", si on lui avait posé la question pourquoi as tu colorié ton ciel en bleue sa réponse aurait été plus développée. En général tout ce qui engendre une réponse simple (ici bleue), ou booléenne (oui/non) est forcément réducteur. Les définitions (comme les réponses) dites ouvertes auraient été plus judicieuses et il s'en serait suivi des discussions "socio cognitive" entre les membres. S'il y avait écrit polyamour = aimer plusieurs personnes... Là ça laisse le choix à l'interprétation.

Clementine : je me suis inscrite ici pour parler de ma relation et rencontrer des personnes qui vivent à trois (ou plus), dans l'amour, la joie, la franchise et l'honneteté. Si ce n'est pas le cas alors je n'ai me semble t il rien à y faire et rien à y apporter.

#

(compte clôturé)

le mercredi 28 janvier 2009 à 13h47

En effet, si tu veux lire des histoires réconfortantes, je dois dire que seule la tienne paraît exemplaire jusqu'ici.
Mais si moi par exemple, je recevais ici, de toi, du grain à moudre pour me tirer d'une situation difficile, je suis preneuse.

Les forums sont plus souvent dédiés à l'entraide qu'à la célébration, il me semble. Voilà faut faire avec!

#
Profil

Siestacorta

le mercredi 28 janvier 2009 à 14h14

Man>
La définition...

"Relation sentimentale honnête, franche et assumée avec plusieurs partenaires simultanément. "

Je ne vois vraiment pas ce qui fait des histoires que tu as lue des marivaudages différenciables du polyamour.

Je sais que tu n'ériges pas ton histoire en modèle, mais selon ce que je comprend, elle entrerait dans le cadre, tandis que les autres non.

Pourtant, dans la définition, il n'y a pas marqué "relation de plusieurs partenaires avec plusieurs partenaires".
Ce qui est ouvert à la variabilité, déjà, c'est qui est en relation avec plusieurs partenaires. Tous, soi-même, les membres d'un groupe défini, quelques uns avec des partenaires qui eux ne vivent pas plusieurs relations... Ce n'est pas spécifié.

"Simultanément" : si on reste à la lettre dans cette partie, ça réduit le polyamour à la "polygamie mutuelle"... Qui en est simplement une composante possible.

Simultanément, ça désigne à la fois en même temps et au même instant.
Temps, c'est large, ça peut parler de ton année, de ta semaine.
Instant, c'est plus réstrictif en pratique. Ca peut vouloir dire aimer dans le même lit, la même maison et la même journée. Mais ça peut vouloir dire que le polyamoureux, en étant avec un de ses aimés, ne cesse pas d'aimer le ou les autres.

Je ne crois pas interpréter la définition, le sens est là.
Et, répétons le, l'honnêteté aussi...

#
Profil

polyrateau

le mercredi 28 janvier 2009 à 14h31

..

Message modifié par son auteur il y a 6 ans.

#
Profil

Paul-Eaglott

le mercredi 28 janvier 2009 à 15h34

"Simultanément".

J'ai l'impression en effet que c'est de ce mot que découle toute une série de malentendus.
Peut-être me gourre-je, mais j'ai l'impression que Man interprète "simultanément" au sens le plus fort et le plus strict, en synonyme de "au même instant et au même endroit", ce qui correspond à ce qu'elle vit.

Alors que la plupart des polyamoureux disent "simultanément" pour dire "sur une même période". Et que, en tout cas, c'est aussi pour parler de ce type de situation que ce site a été créé.

Exemple : Claude aime Dominique et Camille. Claude voit Dominique tous les lundis, et Camille tous les jeudis.
Si Dominique ou Camille se croient l'unique partenaire de Claude, c'est de la tromperie.
Mais si Claude a informé Camille et Dominique de la situation et que Camille et Dominique l'acceptent, c'est du polyamour.

Toutes les questions liées à une telle situation ont leur place sur ce site, dont c'est la raison d'être, me semble-t-il.
Exemple de questions ou de problèmes :
Si Dominique est "d'accord", mais préférerait que Claude soit monogame, comment faire ?
Si Camille ressent de la jalousie les lundis, que faire ?
Si Dominique et Camille sont très à l'aise avec la situation mais préfèrent ne pas se rencontrer... et qu'une occasion se présente où la rencontre aura inévitablement lieu, comment faire ?
La question des enfants (quand il y en a -- que leur dire ? -- ou quand il y a le désir d'en avoir...)
La question de l'entourage familial et professionnel : que dire à qui ?
La question de la protection contre les MST.
La question de la transition : Claude aime Dominique depuis X années lorsque sa rencontre avec Camille a lieu. Comment en parler à Dominique ? quand ? et à Camille ? Comment négocier l'ouverture à une multiplicité ?

Voilà certaines des nombreuses questions que des polyamoureux différents de Man peuvent se poser et auxquelles des réponses (subjectives et personnelles, mais instructives) peuvent être apportées ici.

Man, si tu vois d'un mauvais oeil les relations de "monogamies cumulées" même lorsqu'elles sont pratiquées sans mensonge et dans le respect de la sensibilité de chacun, tu seras en effet heurtée par la plupart des témoignages que tu liras ici. Car c'est là la forme la plus courante des relations polyamoureuses, peu d'entre nous ayant le privilège de vivre à plusieurs amoureux sous le même toit.

#

françoise (invité)

le mercredi 28 janvier 2009 à 15h40

Pourquoi, man, cette obsession d'étiqueter, de juger, de dire "moi je suis dans le vrai polyamour simple" et les autres pas? Le polyamour n'est pas simple, d'ailleurs, il est multiple et différent, il évolue avec les années et selon les personnes que l'on rencontre, il comporte des moments de solitude, d'autres où on peut vivre à plusieurs, et d'autres où on a plusieurs relations mais sans les mélanger. La seule constante: on sait qu'on aime plusieurs personnes, et on ne le cache pas. Après, les modalités "pratiques" dépendent de la vie de chacun, non? Pourquoi vouloir ériger un modèle qui serait le bon alors que les autres ne seraient pas les bons? Si les deux personnes que tu aimes en aiment d'autres ecore, allez-vous vivre tous ensemble et faire l'amour tous ensemble? Personne ne peut le prévoir. Le polyamour, c'est aussi admettre qu'il n'y a pas de réponse toute faite, et s'adapter aux évolutions de chacun.
Je suis mariée depuis 35 ans et amoureuse au pluriel depuis 34...

#

françoise (invité)

le mercredi 28 janvier 2009 à 15h45

Tout à fait d'accord avec Paul Eaglott. Il y a une confusion sur le terme simultanément. C'est fou le nombre de gens qui m'ont proposé des partouzes quand j'ai témoigné à la TV, alors que ce n'est pas franchement mon truc! J'ai aussi connu la situation de man, et d'autres cas de figure aussi. Bref, aimer au pluriel n'est pas définissable tant les situations qu'on peut vivre sont variées.

#

ibisrouge (invité)

le mercredi 28 janvier 2009 à 20h44

Je dis a Man bravo pour avoir trouvé l'équilibre.
Pour moi le polyamour ouvert est un but à atteindre. Mais comme mon épouse elle n'est pas franchement portée vers ce genre de vie je dois la respecter et aller à son rythme !
La première étape est de lui faire surmonter sa jalousie et son réflexe de possessivité.
Lorsque j'aurai obtenu ce résultat je verrai ce qu'il faut faire comme prochaine étape.

#
Profil

man

le jeudi 29 janvier 2009 à 00h20

Paul eaglott, ma définition du mot "simultanément" est au même moment et pas forcément au même endroit.

"Exemple : Claude aime Dominique et Camille. Claude voit Dominique tous les lundis, et Camille tous les jeudis.
Si Dominique ou Camille se croient l'unique partenaire de Claude, c'est de la tromperie.
Mais si Claude a informé Camille et Dominique de la situation et que Camille et Dominique l'acceptent, c'est du polyamour."
Entièrement d'accord avec tes exemples. Simplement il m'avait semblé lire dans la plupart des récits des cas de "se croit l'unique partenaire..." , et des cas de "une fois l'information passée des difficultés à l'accepter subsistent". Dans beaucoup de cas j'y ai relevé de la douleur et de la souffrance.

La question des enfants (quand il y en a -- que leur dire ? -- ou quand il y a le désir d'en avoir...) : J'attends effectivement des réponses car c'est le point noir de notre relation.

La question de l'entourage familial et professionnel : mes deux belles familles sont au courant, ma famille ne l'est pas (je ne tiens pas à faire souffrir mes parents il ne comprendrait pas et en souffrirait.

La question de la protection contre les MST : j'ai confiance en eux deux, je n'ai aucun souci. Les tests ont été faits avant d'enlever le préservatif (entre mon mari et ma femme).

Man, si tu vois d'un mauvais oeil les relations de "monogamies cumulées" même lorsqu'elles sont pratiquées sans mensonge et dans le respect de la sensibilité de chacun. Je n'y vois absolument aucun problème à ce type de polyamour. Si tous les membres de cette relation sont heureux et l'acceptent mai je n'ai pas l'impression d'avoir lu que tous les membres de certains recits l'étaient.

#
Profil

man

le jeudi 29 janvier 2009 à 00h42

Clementine : En effet, si tu veux lire des histoires réconfortantes, je dois dire que seule la tienne paraît exemplaire jusqu'ici. Merci ! :-)

Mais si moi par exemple, je recevais ici, de toi, du grain à moudre pour me tirer d'une situation difficile, je suis preneuse. Explique je ne suis pas sure de comprendre.

Les forums sont plus souvent dédiés à l'entraide qu'à la célébration, il me semble. Voilà faut faire avec ! Je ne peux pour l'instant et malheureusement aider personne, juste rapporter mon histoire.

#
Profil

man

le jeudi 29 janvier 2009 à 00h56

Polyrateau :
Je suis en désaccord complet avec ton point de vue (je ne pense pas).
Vous formez un couple à trois et vivez heureux et amoureux les uns des autres ainsi. Bravo je vous applaudis sincérement et vous souhaite tous mes voeux de bonheur. (merci)

Il me paraît évident que pour qu'une telle configuration puisse fonctionner, 2 personnes au moins doivent être bisexuelles c'est notre cas (les deux femmes).

Si demain ma femme tombe amoureuse d'un homme et décide de vivre une expérience amoureuse avec cet homme, je lui laisserais la liberté de vivre quelque chose avec cet homme, quitte à ce que je passe certains week-ends avec seulement mes enfants. (Chapeau j'en serai absolument incapable.)

Ensuite, tu me sembles adopter une position moralisatrice sur l'adultère et la tromperie (oui et j'en suis fière). Jamais je ne cautionnerai cela.

Je pense que dans ta situation où tu dois souvent rencontrer l'incompréhension des gens (que trop !) face à ton mode de vie, tu devrais faire preuve de plus d'indulgence. (Jamais face à la tromperie et l'adultère.

Ton choix de vie ne t'empêche pas de tomber amoureuse un jour d'un autre homme, et à ce moment-là ta position s'adoucira peut-être sur ce sujet...( On ne sait jamais de quoi demain est fait.)

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion