Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Et s'en aller...

Jalousie
#

(compte clôturé)

le lundi 06 janvier 2014 à 13h37

Savoir Aimer

Savoir sourire,
À une inconnue qui passe,
N'en garder aucune trace,
Sinon celle du plaisir
Savoir aimer
Sans rien attendre en retour,
Ni égard, ni grand amour,
Pas même l'espoir d'être aimé,

{Refrain:}
Mais savoir donner,
Donner sans reprendre,
Ne rien faire qu'apprendre
Apprendre à aimer,
Aimer sans attendre,
Aimer à tout prendre,
Apprendre à sourire,
Rien que pour le geste,
Sans vouloir le reste
Et apprendre à Vivre
Et s'en aller.

Savoir attendre,
Goûter à ce plein bonheur
Qu'on vous donne comme par erreur,
Tant on ne l'attendait plus.
Se voir y croire
pour tromper la peur du vide
Ancrée comme autant de rides
Qui ternissent les mirroirs

{Refrain}

Savoir souffrir
En silence, sans murmure,
Ni défense ni armure
Souffrir à vouloir mourir
Et se relever
Comme on renaît de ses cendres,
Avec tant d'amour à revendre
Qu'on tire un trait sur le passé

{Refrain}

Apprendre à rêver
À rêver pour deux,
Rien qu'en fermant les yeux,
Et savoir donner
Donner sans rature
Ni demi-mesure
Apprendre à rester.
Vouloir jusqu'au bout
Rester malgré tout,
Apprendre à aimer,
Et s'en aller,
Et s'en aller...

Florent PAGNY

#

(compte clôturé)

le lundi 06 janvier 2014 à 13h43

J'indique ici ce texte dans la rubrique jalousie. S'en aller... signifie pour moi dans ce texte, laisser à l'autre sa liberté individuelle : liberté de penser (encore F. Pagny), sa liberté d'aimer, sa liberté d'action. S'en aller, pour un après-midi, pour une soirée, pour quelques temps, avec dans ses bagages tant d'amour à revendre.

Ce texte peut susciter aussi tellement d'autres vérités sur l'amour car apprendre à sourire à une inconnue qui passe c'est aussi merveilleux, rien que pour le geste. Donner sans reprendre.

Perso, j'ai encore beaucoup à apprendre. Notamment sans faire de rature.

Et vous, que pensez vous de ce texte...

#

(compte clôturé)

le lundi 06 janvier 2014 à 13h44

Euh Coquelicot, désolée que tu es hérité de ma résolution. Elle est sans doute plus complexe qu'elle n'y parait. Oui, savoir aimer...

#
Profil

coquelicot

le lundi 06 janvier 2014 à 13h45

Un petit bout de papier.....

#

(compte clôturé)

le lundi 06 janvier 2014 à 13h47

Si je savais vivre cette chanson je n'en serait pas la !
apprendre a aimer, le travail d'une vie pour ne toujours pas le savoir...?

#
Profil

coquelicot

le lundi 06 janvier 2014 à 13h48

On sait tous qu on croit savoir , en fait on sait pas tout....

On sait aimer par rapport a ce qu on a a donner mais pas toujours par rapport a l attente de celui qu on a en face!!
Mais la fin n est pas tres optimiste .

M en aller, non non non pas question tout le reste est a mediter ok!

Merci Gcd , j ai un an pour y reflechir;

Message modifié par son auteur il y a 6 ans.

#

(compte clôturé)

le lundi 06 janvier 2014 à 18h22

Je ne crois pas que F Pagny parle d'un adieu dans la phrase "et s'en aller..." mais plutôt d'un lâcher prise sur la non possession vis à vis de l'autre. Tout dans ce texte montre le caractère de l'instant présent du vécu et qu'il faut lui accorder sa juste place, en fonction de soi.

S'en aller, peut vouloir dire penser à quelqu'un d'autre, tout bêtement. C'est une manière d'être ailleurs. S'en aller veut dire aussi pour moi : je ne t'appartiens pas, laisse moi respirer, laisse moi m'épanouir, laisse moi continuer à aimer, laisse moi continuer à apprendre, avec ou sans toi. Je ne perçoit pas "s'en aller" dans un sens purement concret mais plutôt littéral. Il m'arrive d'être dans des bras agréables, de m'y sentir bien et que mes pensées soient ailleurs, auprès de quelqu'un d'autre. Tenir deux hanches, ou deux mains de personnes distinctes, c'est à la fois être là et être ailleurs. Aimer au pluriel n'est-ce pas tout simplement savoir s'en aller... et savoir rester en même temps.

Je me suis surpris en juin 2012 (souvenirs pour certains) à écouter le spectacle de l'un des participants, en rire comme tous, tout en étant blotti chaleureusement dans des bras aimant, et en ne quittant pas du regard deux hommes merveilleux qui font aujourd'hui parti de ma vie d'une manière importante. Hasard ou non, ils étaient l'un près de l'autre et avaient noués conversation. Participé à l'ambiance collective, partager physiquement avec l'un et se perdre en pensées avec les autres, fut pour moi une expérience extrêmement intense. S'en aller tout en sachant rester, c'est important pour moi. Etre toujours présent pour chacun, de la manière qu'il convient le mieux... j'ai encore à apprendre, c'est certains.

#
Profil

jojodlacolo

le mardi 22 juillet 2014 à 16h27

je dit que quelques fois il faut partir ou s'en aller ,mais savoir revenir c'est très important de savoir d’où l'on vient pour pouvoir y retourner ...
pour ma part si je part j'ai du mal a me retourner et revenir ou même regarder en arrière ...
on dit partir sans peine et sans regret (c'est faux)
le fait de partir est une incommensurable peine et en chacun d'entre nous il y a du regret ,le regret de ne pas avoir tout fait pour changer les choses ,ou ne serais ce juste les améliorées .
partir c'est aussi une sorte de lâcheté que beaucoup d'homme applique pour se donner bonne conscience et refuser d'admettre leurs tords plutôt que de les affrontés
on dit le sexe fort (ah tient) mais vous mesdames avez beaucoup plus de courage que nous et endurer certainement des douleurs au quelle nous la gente masculine n’avons même pas idées et pourtant vous ne partez pas pour autant (+)
pour ma part si je devait partir se ne serait pas pour revenir en l'etat actuel des choses mais pour me préserver et préserver mes enfants ainsi que mon aimée mais il est sur que je ne me retournerais pas se serait trop dur .
merci gcd68 de ce post qui ma permis de m'exprimer ainsi ...

#

(compte clôturé)

le mardi 22 juillet 2014 à 16h48

De rien jojodlacolo. J'ai jeté un oeil à ton profil. T'es pas si c. que tu le prétend :-D . Bon ok, on y est tous un peu sur les bords (même pas mal à bien des égards, chut, ça reste entre nous - hihihi !!!)

Donner sans reprendre, c'est essentiel. S'en aller n'indique pas pour moi, dans l'état d'esprit de l'époque (qui a heureusement évolué), quitter, mais me laisser m'en aller (m'évader), l'espace du moment nécessaire, à vivre aussi un autre amour, concrètement. Chez moi, le sexe n'entre pas ici en ligne de compte. D'ailleurs, pour moi, le sexe n'intervient pas dans l'amour. Il n'en n'est pas l'ingrédient principal.

Dans une relation, nous sommes deux à avoir des "responsabilités". Je t'invite donc à découvrir quatre fils de discussion importants à mes yeux. "Ode à la JOIE" ; "Amour et Responsabilités" ; "Amour et Respect" ; "Amour et Gratitude".

Si tu aimes les chanteurs à textes, je t'invite également à réécouter la chanson de Julien Clerc "Le coeur trop grand pour moi".

#

(compte clôturé)

le mardi 22 juillet 2014 à 16h57

Oh le vilain garnement qui a changé sa présentation (+)

#
Profil

jojodlacolo

le mardi 22 juillet 2014 à 17h35

vii trop perdu gcd68

#
Profil

jojodlacolo

le mardi 22 juillet 2014 à 17h43

j'ai mal gcd j'ai mal d'avoir fait du mal a l’être que je chéri le plus au monde après mes enfants
tu sait le fait de dire partir prend des dimension extrême je préférerai partir que de lui re faire du mal a ma chérie et mes enfants
j'en ai asse de pleurer ..... de ne plus être moi même.. de me confondre en excuse je pense que tu comprendras mieux quand mon post sera publier ou j'explique un peut tout pas forcement dans l'ordre :-( je fait ce que je peut ...:-)

#

(compte clôturé)

le mardi 22 juillet 2014 à 19h00

Tout d'abord, on a chiale tous dans la vie. Moi, c'est souvent, très souvent. C'est mon côté humaine (je suis une femme).

Faire du mal à une personne que l'on aime, c'est se faire du mal soi-même. Ici, je crois, tout le monde comprend cela. Tu fais ce que tu peux, comme nous tous. Tu n'es pas obligé de "raconter" ton histoire. D'ailleurs, dire "j'ai mal", à mes yeux me suffit... pour te considérer avec elle, cette douleur qui persiste. Cette douleur qui doit s'exprimer à sa manière. Tu y laisses des plumes, de l'énergie, l'essence même de qui tu as été jusqu'à maintenant. Bientôt tu renaitras, si tu acceptes de regarder au fond de toi. Apprendre à s'aimer est la première étape, du moins une importante et essentielle. Impossible maintenant. Tu t'en veux, et personne ne peut te comprendre. D'ailleurs, tu as déjà commencé. Tu es passé de c. à p. en l'espace d'une journée. Tu apprends vite :-D (à prendre avec humour, évidemment, le rire est libérateur, même en pleurant).

J'ai fait du mal à mon mari, il y a quelques années. Je lui ai fait beaucoup de mal. Il m'a dit alors que j'avais cassé quelque chose en lui... et j'avais aussi cassé quelque chose en moi, en nous. Sept ans plus tard, nous continuons ensemble notre vie. Nous avons erré avant de comprendre que l'un sans l'autre nous ne serions plus heureux. Que j'étais polyaffective, que je le resterai, impossible de faire autrement. Nous avons au passage resserré un lien, consolidé un attachement, de part une réelle sincérité, transparence, volonté réciproque dicté par le coeur, la volonté et non par le simple fait que l'on soit marié.

La souffrance, elle est toujours présente. En l'un comme en l'autre, mais elle est minime, aujourd'hui, en comparaison au bonheur que nous avons de vivre avec l'autre, parce que nous le choisissons quotidiennement, malgré mes envies parfois de ponctuellement "m'en aller", pour revenir encore plus heureuse. Il aime me voir heureuse. Ce fut notre évolution, celle d'apprendre à mieux se connaitre soi et à enfin découvrir l'autre, tout en renforçant le lien, sans emprisonner personne.

J'ai initié ce fil de discussion, et bien qu'il ne m'appartienne pas, je t'invite à livrer ici ton mal être, si ça te fait du bien.

#
Profil

jojodlacolo

le mardi 22 juillet 2014 à 22h37

Merci a toi je me livrerai c'est promis juré mais plus ce soir .. .
je suis déjà loin comme disait les fumeur d opium d Indochine car je suis un ancien militaire de carrière dans les troupes de marine

mille merci a toi une bonne soirée et que les vents te porte ..... ;)

#
Profil

jojodlacolo

le jeudi 24 juillet 2014 à 08h44

Comme promis gcd j'ai mis mon post ou j'ai expliqué un peu tout en tt cas merci a toi :)

#

(compte clôturé)

le jeudi 24 juillet 2014 à 10h12

De rien (+)

#
Profil

Fleurdeschamps

le dimanche 27 juillet 2014 à 01h11

J'ai su rester, malgré tout, j'ai su l'aimer,même si ce n'était pas parfait, puis j'ai su m'en aller, parce qu'il le fallait...
Pas facile à faire quand même...
Bon, maintenant, je sais souffrir aussi.
Mais je ne sais plus rêver...

#

(compte clôturé)

le dimanche 27 juillet 2014 à 09h48

Tes rêves refleuriront
Sous d'autres horizons
D'autres couleurs
D'autres fleurs
Savoir partir
Pour guérir
Un beau pansement
Pour Fleurdeschamps

#
Profil

jojodlacolo

le dimanche 27 juillet 2014 à 10h05

C est très jolie......:)

#
Profil

jojodlacolo

le dimanche 27 juillet 2014 à 12h14

J'ai voulu partir
tu as su me retenir
maintenant c'est toi qui t' en vas
et moi je reste la
j affronterai vent et marrée
pour te prouver que notre amour n' en est pas à son apogée
......je me lance dans la poésie..... ;)

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion