Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Réactions à l'événement

Soirée Open kiss & polysensuelle

Le samedi 12 octobre 2013 à 20h01 à Avignon en France.

» Voir la page de l'événement

#
Profil

ScottBuckley

le lundi 19 août 2013 à 12h49

...............................................................

Soirée Open kiss & polysensuelle

................................................................

Bonjour,

Voici une proposition de soirée qui pourrait avoir lieu en octobre 2013 prochain, si les conditions sont réunies.

8 à 12 personnes (maxi), de confiance, se retrouvent le temps d’une soirée, de 20h à minuit, pour redécouvrir leurs 5 sens, sous des formes inédites, dans une ambiance tendre, subtile, poly, sensuelle, gourmande, dansante, fraîche, chaleureuse, musicale, coquine (mais Pas sexuelle).

Il s’agit ici d’aller un peu plus loin dans l’exploration de notre imaginaire (les yeux bandés, en début de soirée) et de la nouvelle Carte du Pays de Tendre, pour faire le plein des sens !

................................................
En voici le menu (extraits) :
................................................

Le goût et l’odorat : repas-dégustations en mode câlin-maillard (les yeux bandés, pour titiller et exciter nos papilles, en guise de mise en bouche (+) ), avec épices subtiles (pas fortes !), + mets salés et-ou sucrés, chauds ou frais,

L’ouïe : lectures tendres, amoureuses et-ou coquines, lues ou chuchotées dans le creux de l’oreille (poëmes, citations, écrits de votre cru, timbres de voix douces ou chaudes, extraits de livres - ou de “La salope éthique”... et autres belles pages de votre choix),

La vue : bal masqué avec maquillages, tenues, costumes et déguisements libres (en jouant sur nos identités, nos genres féminin-masculin réinventés, en masquant notre visage...),

Le toucher : danses-contacts & autres danses (bal folk, rock...), massages (Non sexuels),

• ... et en mode open kiss : bisous & baisers sur la tête, le visage des convives, les lèvres, le cou, les oreilles, avec ou sans les yeux bandés, sont les bienvenus (... mais Pas plus bas que le cou pour cette soirée-là).

→ Pour que cette soirée soit réussie, il nous faut trouver et réserver un lieu, un appartement privé, ou une salle (associative, par exemple), pouvant accueillir 8 à 12 personnes (environ 40 à 60 m2 minimum, pour se sentir à l’aise), avec une sono ou prise électrique sur place pour mettre de la musique, idéalement libre un samedi soir d’octobre 2013, dans une ville si possible facile d’accès en train et en transports en commun (exemple : Paris, Lyon, Avignon, Toulouse, Montpellier...).

Nous avons des pistes de lieux possibles à Lyon, et peut-être à Avignon, mais elles restent à confirmer.

Une date à Paris un samedi soir, en novembre ou décembre 2013 (ou à l'occasion du nouvel an ?) est envisageable SI vous aidez à trouver un lieu agréable et dans lequel on se sent en toute confiance.

Une modeste participation aux frais sera demandée pour régler les frais de nourritures, les boissons et la location de la salle (environ 6 à 10 euros par personne maxi serait idéal).

→ Vos suggestions, remarques, messages, musiques, playlistes, danses & adresses de lieu(x) sont les bienvenues !

Qu’en dites-vous ?

Aimeriez-vous être des nôtres ? En octobre 2013 ou à un autre moment, dans une autre ville ?

Et-ou participer à la recherche du lieu qui nous accueillera ?

......................................................................

* Ça va mieux en le disant : précisions :
......................................................................

Cette soirée commencera à 20 heures et se terminera à minuit.

Il ne s’agit PAS d’une soirée “libertine” ou “sexuelle” (qui ont toute leur place légitime à d’autres moments, mais pas ce soir-là).

Ici seule la sensualité (sans actes sexuels) est la bienvenue, dans ses multiples formes, et dans la confiance que l’on s’accorde mutuellement.

Le nombre de participant-es est volontairement restreint à 8 ou 12 personnes maximum (4 à 5 personnes minimum), pour permettre d’être à l’aise, dans l’espace que nous trouverons avec votre aide.

Dans la mesure du possible, on essaiera d’équilibrer le nombre de femmes et d’hommes participant.

Toute personne qui ne s’engagerait pas à respecter cette base-là et ces règles ci-dessus sera exclue de la soirée.

Si certaines participant-es veulent aller plus loin dans l’exploration de leurs sens et désirs, ils et elles devront le faire Après cette soirée, sur la seule base de leurs consentements mutuels d’adultes, et Sans notre responsabilité.

* Note sur le repas-dégustations :
........................................................
Si vous avez un régime alimentaire à respecter (par exemple sans animaux), ou une allergie connue (gluten...), ou un handicap particulier (mobilité ou autre) ... et-ou des idées gustatives douces et excitantes de pêchés mignons (pour être pris-es en flagrants délices), merci de l’indiquer, afin de pouvoir en tenir compte dans la préparation de la soirée, pour que celle-ci reste accessible et agréable, merci !

** Si tout ou partie de cette soirée vous intéresse, mais que l’un des éléments vous empêche de venir (la date, la ville, l'absence d'hébergement sur place, un sens exploré...), n’hésitez pas à me contacter malgré tout, pour faire mieux ou autrement une prochaine fois, même en plus petit cercle !

À bientôt ?!

Message modifié par son auteur il y a 7 ans.

#
Profil

Anarchamory

le lundi 19 août 2013 à 14h08

GreenPixie
dans une ville si possible facile d’accès en train et en transports en commun (exemple : Paris, Lyon, Avignon, Toulouse, Montpellier...).

Nancy ? :P

(Par contre, je ne sais pas dans quel lieu...)

En tout cas je trouve ton idée très sympa. Ça me tente bien. Mais, vue la date, il est quasiment certain que je ne pourrai pas venir si ça ne se passe pas dans un rayon de moins de deux heures de route (voire de train en visant large) de Nancy. Si c'est à moins d'une heure de route de Nancy, il est fort probable que je viendrai.

#
Profil

jmmoi

le lundi 19 août 2013 à 18h04

Belle initiative, quelque peu déjà vecu avec un desir de le revivre. En fonction des date sje suis partant.

#
Profil

Vaniel

le lundi 19 août 2013 à 18h49

En voilà de jolies idées !

Si l'événement est confirmé suffisamment à l'avance pour avoir des billets de train à un tarif correct, je suis partant. Et si c'est sur Paris, c'est encore plus simple pour moi... mais c'est peut-être plus difficile de trouver un lieu.

#
Profil

Anarchamory

le lundi 19 août 2013 à 18h57

Vaniel
En voilà de jolies idées !

Si l'événement est confirmé suffisamment à l'avance pour avoir des billets de train à un tarif correct, je suis partant. Et si c'est sur Paris, c'est encore plus simple pour moi... mais c'est peut-être plus difficile de trouver un lieu.

Tu peux aussi essayer le covoiturage, c'est pas mal : covoiturage.fr

#
Profil

Pinklady

le lundi 19 août 2013 à 19h40

Je ne sais si je serai des votre... mais une location d'un petit studio de danse sur Oullins (Lyon) peut être envisagée et si le groupe est plus grand il y a aussi un très grand studio . C une amie je peux lui demander les dispos et les tarifs. Le coté danse contact m'a bien sur interpellé puisque je suis pratiquante et que je trouve que la philosophie de la danse contact est très en accord avec le polyamour ( le sujet serait à développer).

#
Profil

ScottBuckley

le lundi 19 août 2013 à 20h10

@ gg0125 :
Oui, merci à toi pour cette idée, et à titre indicatif, sans pouvoir s'engager pour le moment, les tarifs en soirée pour une telle salle sont les bienvenus, enfin si ce n'est pas trop compliqué de les recevoir.

* Les affinités que tu vois entre danse-contact et amours plurielles m'intéressent beaucoup ! Pourrais-tu en dire plus ?

@ aux autres personnes que cela intéresserait :
une telle soirée est-elle envisageable dans les mois à venir par chez vous ?
Si oui, restons en contact, pour pouvoir vous raconter comment se déroulera la première, et comment si possible vous aider à en organiser une dans le même esprit, du côté de chez vous, qui sait ?

#

(compte clôturé)

le lundi 19 août 2013 à 22h41

je suis partant pour chercher quelque chose de similaire dans la région genevoise (en Suisse ou en France). Je peux chercher des salles par ici et je vous tiendrai au courant dès que je sais quelque chose!

#
Profil

ScottBuckley

le mardi 20 août 2013 à 08h43

Merci Marco !

Pour l'instant (de mon côté) ce sont les adresses & pistes du côté de Lyon qui sont privilégiées, car les personnes qui m'ont encouragé à écrire et organiser ceci (sans qu'elles le sachent à l'origine :-D ) sont près de Lyon, et semblent libres et motivées pour en être !

Mais si d'aventure tu te sens ( toi et-ou d'autres ) de co-organiser quelque chose en région genevoise ou vers Grenoble ou Lyon, contacte-moi sans hésiter, pour s'entraider à ce sujet, d'accord ?
à bientôt j'espère ! ... et ravi de t'avoir revu à la Grange début août, sous un autre jour, avec un peu plus du temps pour s'écouter déjà (+) , et rire ensemble !

* Clin d'oeil :
l'idée d'une soirée open kiss m'a été inspirée en voyant une scène dans le film ' La guerre est déclarée ' (de Valérie Donzelli, beau et fort, en terme d'élans et de courages sans cesse à renouveler).

Puis un repas délicieux avec une amie, avec les yeux bandés, mutuellement, à tour de rôle, m'a donné envie de compléter cela avec d'autres sens à émoustiller ...
( voilà pour la petite histoire .... )

La suite de la vie est à -inventer !

Message modifié par son auteur il y a 7 ans.

#
Profil

Lili-Lutine

le mardi 20 août 2013 à 10h13

Chouettes tes idées cher GreenPixie, et à Avignon chez moi pourquoi pas ? Plusieurs soirées sont déjà programmées, plus d'autres en projets ... alors reste à savoir si dans ma région nous sommes prêts à un marathon des soirées poly :-D
On en discute bientôt ensemble maintenant que nous sommes Avignonnais tous les deux (+)

#
Profil

Anarchamory

le mardi 20 août 2013 à 11h58

gg0125
Le coté danse contact m'a bien sur interpellé puisque je suis pratiquante et que je trouve que la philosophie de la danse contact est très en accord avec le polyamour ( le sujet serait à développer).

Ça m'intéresse aussi d'en savoir plus !

En fait, je trouve que ce genre de soirée est vraiment une très bonne idée, mais je pense qu'il dépasse le cadre du polyamour au sens strict. Il ne s'agit plus simplement d'affections multiples, mais de multiplier les affections, c'est-à-dire de passer d'une attitude passive — j'ai de l'affection pour quelqu'un et réciproquement : on ne s'interdit pas de manifester cette affection — à une attitude active — je créé des liens affectifs avec plusieurs personnes en passant du temps avec elles, en apprenant à les connaître, en dansant avec, en les touchant, en les massant, en les embrassant, etc.

GreenPixie
@ aux autres personnes que cela intéresserait :
une telle soirée est-elle envisageable dans les mois à venir par chez vous ?

Sur le principe, oui. Reste à trouver un lieu. Sur la date, les congés scolaires de la zone A ça m'arrange. D'ailleurs, si ton événement avait été programmé pour le 26 octobre plutôt que le 12, et à supposer que quelqu'un ait été disposé à m'héberger quelques jours, alors cela aurait augmenté significativement la probabilité que je puisse venir, même si la soirée a lieu dans une ville relativement distante de chez moi (Paris, Lyon, Genève, bon peut-être pas Avignon malgré tout...).

GreenPixie
Si oui, restons en contact, pour pouvoir vous raconter comment se déroulera la première, et comment si possible vous aider à en organiser une dans le même esprit, du côté de chez vous, qui sait ?

Pourquoi pas. Néanmoins, autant être clair là-dessus : je me sens totalement nul comme organisateur, surtout :
- d'événements que je n'ai pas déjà testé comme participant ;
- si je n'ai pas quelques co-organisateurs pour m'épauler/me motiver. Il faudrait donc que je contacte mes poly-voisins : Dreltak, Alygator427 et Junon (d'autres encore ?), pour voir s'ils seraient partant pour faire un truc comme ça avec moi dans le Nord-Est.

GreenPixie bisous & baisers sur la tête, le visage des convives, les lèvres, le cou, les oreilles, avec ou sans les yeux bandés, sont les bienvenus (... mais Pas plus bas que le cou pour cette soirée-là).

Ah, donc pas de baise-main ? ^^

Message modifié par son auteur il y a 7 ans.

#
Profil

Pinklady

le mardi 20 août 2013 à 12h01

Le studio de danse d'Oullins (Lyon) serait louable pour 50 € la soirée ( prix d'ami) .Soit le grand de 130 m2 ou le petit de 60 . Des images sur le site mais tt a été repeint cet été : lesateliersdeladanse.free.fr/
Bus et je crois metro depuis peu.
Si tu es intéressé je te met en contact avec mon amie. La résa est ferme au paiement.
Je ferai un topo sur la danse contact qd j'aurai plus de tps et d'inspiration.

#
Profil

Geraldin-e

le mardi 20 août 2013 à 15h45

voici quelques liens sur la danse contact :
www.thedancingplague.com/danser-le-contact-partage...
bulletiendelaetitia.over-blog.fr/article-21919569....
contact-impro-lorraine.blogspot.fr/

Merci GreenPixie de lancer ce genre d'événements.

Pour moi ce genre de soirée "polycontacts" me paraît aller tout à fait dans le sens du polyamour. Car j'imagine qu'on peut arriver à se toucher simplement, sans arrière pensée et sans crainte, qu'il y ait ou pas des états d'amitié ou amoureux entre les personnes. Comme les massages, c'est une autre communication que le dialogue verbal ou la relation sexuelle.
C'est sortir des normes qui disent toujours, surtout ici dans nos pays, que pour se toucher, s'embrasser ailleurs qu'aux endroits restreints et "convenus", il "faut" être ami.es ou amant.es.
Les normes néfastes ne sont pas seulement dans la monogamie exclusive obligatoire, mais dans la stricte exclusivité corporelle réglementée.
Ca se rapproche du naturisme, où la simplicité et la fragilité ensemble peuvent permettre de nous éloigner des rapports de domination, d'exclusion (classes sociales, corps non conformes aux beautés magazines, handicapé.es, etc.), de genres, etc.
Ca peut donc a priori faire parti des multiples choses qui aiderait les humains à mieux se comprendre et à vivre sereinement ensemble.

Message modifié par son auteur il y a 7 ans.

#
Profil

Anarchamory

le mardi 20 août 2013 à 16h01

Geraldin-e
voici quelques liens sur la danse contact :
www.thedancingplague.com/danser-le-contact-partage...
bulletiendelaetitia.over-blog.fr/article-21919569....
contact-impro-lorraine.blogspot.fr/


Merci pour ces liens !

Geraldin-e
Pour moi ce genre de soirée "polycontacts" me paraît aller tout à fait dans le sens du polyamour. Car j'imagine qu'on peut arriver à se toucher simplement, sans arrière pensée et sans crainte, qu'il y ait ou pas des états d'amitié ou amoureux entre les personnes. Comme les massages, c'est une autre communication que le dialogue verbal ou la relation sexuelle.

Je ne sais pas si ta remarque s'adresse entre autres à moi, quand j'ai écrit que : "je pense qu'il dépasse le cadre du polyamour au sens strict". Ce n'était pas une critique, bien au contraire. Ça rejoint d'ailleurs pleinement ma propre vision du polyamour. Mais d'autres visions ou façons de vivre le polyamour existent, et il me semblait important de souligner que ceux qui ne trouveraient aucun intérêt à ce genre d'événement voire éprouveraient de la répulsion à y participer ne sont pas nécessairement moins polyamoureux que les autres ; surtout que le terme "polysensuel" peut prêter à confusion. C'est une chose que de ne pas être fermé à de la sensualité avec plusieurs personnes. C'est autre chose — de très positif à mon sens, mais de pas obligatoire à la définition du polyamoureux ou du polysensuel — d'adopter une démarche consciente et volontaire d'ouverture à de la sensualité avec plusieurs personnes.

Geraldin-e
C'est sortir des normes qui disent toujours, surtout ici, que pour se toucher, s'embrasser ailleurs qu'aux endroits restreints et "convenus", il "faut" être ami.es ou amant.es.

Je n'ai pas l'impression d'avoir vu un tel discours normatif ici. Je pense que les gens expriment surtout leurs propres envies, désirs, ressentis, par rapport au toucher ou aux embrassades, sans chercher à dire que les autres devraient faire pareil.

Message modifié par son auteur il y a 7 ans.

#
Profil

Geraldin-e

le mardi 20 août 2013 à 16h48

MetaZet
Je ne sais pas si ta remarque s'adresse entre autres à moi, quand j'ai écrit que : "je pense qu'il dépasse le cadre du polyamour au sens strict". Ce n'était pas une critique, bien au contraire. Ça rejoint d'ailleurs pleinement ma propre vision du polyamour. Mais d'autres visions ou façons de vivre le polyamour existent, et il me semblait important de souligner que ceux qui ne trouveraient aucun intérêt à ce genre d'événement voire éprouveraient de la répulsion à y participer ne sont pas nécessairement moins polyamoureux que les autres ; surtout que le terme "polysensuel" peut prêter à confusion. C'est une chose que de ne pas être fermé à de la sensualité avec plusieurs personnes. C'est autre chose — de très positif à mon sens, mais de pas obligatoire à la définition du polyamoureux ou du polysensuel — d'adopter une démarche consciente et volontaire d'ouverture à de la sensualité avec plusieurs personnes.

Je n'ai pas l'impression d'avoir vu un tel discours normatif ici. Je pense que les gens expriment surtout leurs propres envies, désirs, ressentis, par rapport au toucher ou aux embrassades, sans chercher à dire que les autres devraient faire pareil.

Non, c'était pas tellement pour toi, vu que tu avais indiqué "au sens strict" et puis, comme tu dis, y a plein de visions/pratiques différentes du polyamour.
C'était ma vision, pour dire que ça avait parfaitement sa place ici.

Argh, t'es trop rapide ! lol, j'avais corrigé ensuite "surtout ici dans nos pays", pour dire qu'il s'agissait de nos cultures "occidentales majoritaires", et bien sûr pas des personnes de ce forum. désolé

Sinon, détail, je ne vois pas vraiment ce genre d'événement comme "polysensuel", plutôt comme d'autres formes de contacts, corporels au lieu de paroles ou d'intellect. Bon, comme d'hab tout dépend de ce qu'on entend par sensuel..., pour moi la sensualité se rapproche fort de la sexualité.

#
Profil

Anarchamory

le mardi 20 août 2013 à 18h22

Geraldin-e
Sinon, détail, je ne vois pas vraiment ce genre d'événement comme "polysensuel", plutôt comme d'autres formes de contacts, corporels au lieu de paroles ou d'intellect. Bon, comme d'hab tout dépend de ce qu'on entend par sensuel..., pour moi la sensualité se rapproche fort de la sexualité.

Ça dépend. Si par sexualité, tu entends "rapports sexuels" (et je ne parle pas que des différents coïts, mais plus généralement de tout ce qui exprime un désir sexuel et/ou procure un plaisir sexuel), alors je dis non. Il existe, à mon sens, une sensualité non-sexuelle (sensualité, ça vient de "sens" : manger un gâteau ça peut être sensuel aussi). Mais si, par sexualité, tu entends "rapports sexués", alors je suis assez d'accord, au moins en ce qui me concerne. J'ai pu, d'ailleurs, le vérifier à la grange, où j'ai fait des papouilles / massages à une jeune femme (qui m'en avait prodigué également avant), puis à un jeune homme juste après. Eh bien, le plaisir n'était pas du tout le même. C'était, pour moi, beaucoup plus agréable dans le premier cas (et même sacrément agréable !). Était-ce pourtant du plaisir sexuel ? Mmm... pas sûr ! Dans le second cas, en tout cas, c'était sensuellement pas désagréable non plus, mais sans trop de doutes possibles, ce n'était pas sexuel.

#
Profil

Deneb

le mardi 20 août 2013 à 18h35

Metazet
Il existe, à mon sens, une sensualité non-sexuelle (sensualité, ça vient de "sens" : manger un gâteau ça peut être sensuel aussi)

(+)
Caresser le duvet soyeux d'une jeune feuille au printemps, sous les parfums des arbres, dans une forêt... sensualité ressentie !

#
Profil

Geraldin-e

le mardi 20 août 2013 à 18h55

Ok pardon. Disons qu'il y a différentes formes de sensualité, la caresse du soleil sur la peau nue par exemple ou ce que dit Deneb, les bons gâteaux, etc., et le côté plus sexuel quand deux personnes amoureuses se rapprochent (ça peut être aussi verbal bien sûr) dans un échange de plaisirs, et là la frontière entre sexualité et sensualité est des plus floues je trouve. Ici je définis sexualité comme plus large que "rapports sexuels".
Est-ce qu'alors, d'après ce que tu dis MetaZet de ton expérience de massage, la différence entre sexualité et sensualité viendrait surtout de ce qu'on pense/ressent dans la tête ?, plutôt que des types de gestes/contacts.
Ca rejoint l'interrogation sur les massages tantriques "intégraux"... En fait, je crois qu'il faut accepter le flou et les variations infinies dans ce domaine non ?

#
Profil

Anarchamory

le mardi 20 août 2013 à 19h36

Geraldin-e
Ok pardon.

Bah t'as pas besoin de demander pardon :P

Geraldin-e Disons qu'il y a différentes formes de sensualité, la caresse du soleil sur la peau nue par exemple ou ce que dit Deneb, les bons gâteaux, etc., et le côté plus sexuel quand deux personnes amoureuses

... ou pas ! :P Personnellement, je n'ai pas besoin de me sentir amoureux d'une femme pour prendre du plaisir sensuel exacerbé à échanger des câlineries avec elle.

Geraldin-e se rapprochent (ça peut être aussi verbal bien sûr) dans un échange de plaisirs, et là la frontière entre sexualité et sensualité est des plus floues je trouve.

Oui, je suis d'accord que la frontière est floue. C'est pourquoi je dis que ça demeure sexué, même si pas véritablement sexuel. En fait, je crois que la différence c'est que ce genre d'échange me prépare à la possibilité d'aller plus loin, mais que ça demeure facultatif : je ne ressens aucune frustration à ne pas aller jusqu'au sexe (contrairement à une amie à moi qui ne peut pas échanger de la tendresse et de la sensualité avec un homme qui n'est pas passé dans son lit, sans que ça se finisse dans son lit, justement !).

Geraldin-e Ici je définis sexualité comme plus large que "rapports sexuels".
Est-ce qu'alors, d'après ce que tu dis MetaZet de ton expérience de massage, la différence entre sexualité et sensualité viendrait surtout de ce qu'on pense/ressent dans la tête ?, plutôt que des types de gestes/contacts.

Pas uniquement. Je pense qu'il y a aussi une différence de geste/contacts, mais elle est subtile et n'atteint généralement pas le seuil de la conscience.

Geraldin-e
Ca rejoint l'interrogation sur les massages tantriques "intégraux"...
En fait, je crois qu'il faut accepter le flou et les variations infinies dans ce domaine non ?

Oui, bien entendu. Mais globalement, dans mon expérience, il y a des paliers stables et des paliers instables.
- Exemple de palier instable : ne pas pouvoir toucher physiquement une femme avec qui je ressens un contact émotionnel et/ou intellectuel.
- Exemple de palier stable : pouvoir toucher physiquement une femme avec qui je ressens un contact émotionnel et/ou intellectuel, mais sans aller jusqu'à l'érotisme et au sexe.
J'ai le sentiment qu'un palier me semblera instable ou stable en fonction de l'équilibre qu'il présente entre les dimensions corporelles, émotionnelles et intellectuelles.
Le saucissonnage me met un peu mal à l'aise car je ne me vis pas comme un être "désintégré". Chez moi, j'ai l'impression que le corps, le cœur et la tête marchent ensemble. D'autres personnes semblent réussir à se "découper", moi pas.

#
Profil

Junon

le mercredi 21 août 2013 à 11h25

Metazet, je serai ravie de te donner un coup de main mais je ne serai pas disponible avant novembre pour cause de nouvel emploi du temps difficile :-(

Répondre

Voir l'événement

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion