Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Apprentissage de l'amour

Témoignage
#
Profil

Trillian

le lundi 20 mai 2013 à 17h38

La première fois que je suis tombée amoureuse, elle s'appelait Gwendoline et avait des longs cheveux blonds, elle ressemblait à une princesse, comme dans les contes de fées. J'étais en maternelle. Ce que je ressentais était tellement fort, que j'en ai parlé à la maitresse. Elle m'a gentiement expliqué que je ne pouvait pas être amoureuse de Gwendoline parceque c'est une fille, mais qu'on pouvait être copine. Ca ne m'interessait pas.
Arrivée en primaire, j'ai décidé de n'être amie qu'avec des garçons et de ne pas parler aux filles ! Je ne voulais plus être amoureuse.... Ca n'a pas marché, il s'appelait Adrien, j'avais 8 ans. Puis il y en a eu d'autres, beaucoup d'autres, des amours inassouvis d'enfant. Mais en tombant amoureuse de l'un, je ne cessais pas pour autant d'aimer le précédent. C'était donc ça l'amour? Une pyramide de souffrance qui grandissait sans arret? Dans les contes de fées, si l'amour était bien éternel, il n'y avait qu'un seul prince charmant et une seule princesse, rien de bien compliqué ! Et ca ne me servait à rien.
Puis j'ai eu 15 ans et j'ai rencontré ce prince charmant et j'ai cru que tous les autres allaient instantanément se transformer en crapeau à mes yeux. Ca a duré 6 ans. Je l'ai trompé plusieurs fois, sans penser à mal, juste parceque "j'avais envie" mais il n'aurait pas pu comprendre. Il m'a trompé, je l'ai su, je lui ai demandé si il m'aimait, que si oui il pouvait bien en aimer une autre aussi, que ca n'avait pas d'importance. Il m'a quitté, il est revenu, je l'ai quitté. D'autres péripéties amoureuses, pendant, apres, des coups d'un soir, des filles dont j'essaye de ne plus avoir peur, des hommes que j'essaye de moins désirer, collectionner. Puis je le rencontre, la lumière au bout du tunnel, il y a 3 ans, il m'aime, je l'aime, on aime la vie, on aime les autres, je ne suis pas son idéal, il n'est pas le miens, nous construisons le notre, quoi de mieux pour réussir? Je ne veux plus être une princesse, sauf si elle a de multiple visages, Belle dans ses bras, Cendrillon dans ceux d'un autre... Je suis enfin heureuse, je suis enfin libre. Passionnée, polyamoureuse, je veux ressentir ce sentiment pour toujours, j'ai trouvé mon conte de fée.

#
Profil

Apsophos

le lundi 20 mai 2013 à 19h23

Jusqu'au moment où il cessera d'aimer les autres et de demandera de faire pareil. Ou qu'il rencontrera quelqu'un qui lui demandera ça et qu'il s'exécutera...

Pfff, non en fait, même pas. Tu donnes l'impression que vous avez tous les deux un peu la même... construction. Avec un peu de chance c'est le cas, félicitations à vous deux et à ceux qui croiseront votre réseau routier. (oui parce que "votre route" j'ai trouvé ça un peu limitant)

Et donc, voilà le message que j'aurais posté si je n'étais pas obligé par contrat de tenter un minimum de critique semi-trollesque : (+)

#
Profil

Trillian

le lundi 20 mai 2013 à 19h33

On est jamais à l'abri d'une deception, d'un changement... Mais le polyamour, n'est ce pas avant tout l'amour du changement? De la diversité?

Je veux ressentir cet amour eternellement, ce n'est pas une verité absolue, ce n'est qu'un désir. Devant tant de tragédies amoureuses, je voulais partager mon histoire qui, pour l'instant, se termine bien =)

#
Profil

zina

le lundi 20 mai 2013 à 19h51

C'est pas plutôt une histoire qui se continue bien à ce rythme là? (+)

#
Profil

Trillian

le lundi 20 mai 2013 à 23h55

Oui ! Le verbe "continuer" est plus approprié!

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion