Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Un parcours

Témoignage
#
Profil

Lili-Lutine

le jeudi 18 avril 2013 à 13h43

Les tribulations d’un vilain petit canard :

Au commencement c’était chouette, jusqu'à mes 8 ou 10 ans je crois.

Un peu après, la question du genre m’interroge ; que se passe-t-il autour de moi qui semble m’interdire d’aimer autant les filles que les garçons ?

Puis vient le temps des différences et des harassantes culpabilités…

Je ne suis pas comme eux !

Là ce fut moins chouette … je guerroie, je perds des batailles, je pleure et je crie silencieusement ma douleur, je fuis et abandonne sans sommation tous ceux et celles qui s’interposent, famille, amis ou amoureux vivant à mes cotés les sombres années de mon adolescence révoltée.

Je suis toute seule avec ma particularité … Bien seule et bien différente de tous.

Mais qui suis je alors ?

Pourquoi et comment puis-je exister au milieu des autres ?

Au fil des ans qui ont suivi je fais des essais de relations amoureuses monogames hétéro, je fais des essais d’amour au féminin, je fais des essais de relations pluriels où les genres s’entremêlent… J’essaye, j’essaye… mais je ne réussis qu’a fabriquer des relations de souffrances où tout le monde va mal …

Je me promène de cœur en cœur, de ville en ville, de pays en pays … J’expérimente tout ce que je peux et je me cherche sans aucun complexe, avec la force de ma jeunesse et mes seules envies comme désirs d’existence.

J’ai plus de 34 ans … je viens de traverser les 3 années les plus sombres de ma vie et je viens juste de retrouver la garde de mon dernier enfant qui vient d’avoir 6 ans, après 3 ans de guerre ignoble où je fût « étiquetée » « jugée » et « torturée » par des amis, des membres de ma famille et la justice de femme et de mère instable ne pouvant garantir à un enfant la stabilité affective rassurante d’un cadre hétéro monogame…

Comment je fais maintenant avec qui je suis…? Je suis si dangereuse pour autrui…

Et bien je décide de ne plus luter, je me sens comme « malade » en ne sachant pourtant pas bien de quoi je souffre…

Je me fonds dans la norme, je décide de leur ressembler.

Étonnamment ce fut plus facile que prévu, ce fut très doux auprès de cet homme aimant toujours présent dans ma vie d’aujourd’hui, ce fut normal … Plus de guerre , tout le monde a l’air heureux et s’épanouit joyeusement à mes cotés . Mes enfants grandissent dans le calme ambiant, ma famille est soulagée, des amis me disent que je vais bien mieux … Alors j’y crois, j’en suis sur !

Je fabrique enfin du bonheur, ou plutôt je fabrique du bonheur pour autrui, et je deviens une experte en la matière. Je les ai tant observés et étudié ces gens « normaux », et depuis tant d’années, que je sais exactement quoi faire, comment être, quoi dire et paraître. Sur cette période j’ai lu tout ce que j’ai pu trouver pour être une bonne mère, une bonne épouse, une femme épanouie dans leur monde. Je sais parler sans choquer, je deviens parfaite sous tous rapports, je regarde mes souliers pour ne plus avoir le coeur qui frétille au moindre regard qui pourrait de nouveau me faire plonger…

Je suis parfaite, parfaitement lisse et intégrée et bonus je suis heureuse !

On m’aime ! On aime ma compagnie. Et moi aussi j’aime aimer, c’est sur et paisible enfin ! ☺

Que c’est bon de savoir enfin rendre heureux ceux qu’on aime et de ressentir en soi ce bonheur ☺

Internet arrive dans ma vie, le hasard ( ?) me fait voir d’autres formes de relations amoureuses assumées. Des mots m’apparaissent au fil du temps, le premier fut « pansexuel » puis des années après « polyamour », entre temps quelques livres sur les rayons des librairies me tendent les bras et deviennent mes bibles.

Je ressens quelques fébrilités en moi, mais je suis encore sous contrôle, hihihi enfin le mien de contrôle.

Je commence aussi à bien ressentir les « méfaits » de mes lectures … Je commence ou recommence à vouloir m’affirmer, à exister pour moi aussi.

Mes enfants s’envolent et quittent le nid.

Tout le monde va bien, moi je me sens de plus en plus mal … étriquée dans ma peau.

Je m’éteins, ma petite lumière intérieure faiblit… je veux quoi ? J’ai besoin de quoi ? Je ne sais plus trop ce qui pourrait me faire plaisir, je ne sais plus rien faire, ni penser seule…

Et puis 18 mois sabbatiques, fantastiques, en voyages multiples un peu partout avec mon compagnon… et puis après, il m’annonce qu’il aime une autre femme en plus … et puis voilà je sors de mon joli cocon lisse si pratique … et je parle et je parle des heures durant, des jours durant, à ce compagnon de longue date, de mon vrai moi, de ma nature... De tout ce qu’il ignore, de tout ce que j’ai camouflé, de mes rages retenues, de mes frustrations enfouies … de mes désirs, de mes envies … de ma peur de mes 50 ans qui arrivent bientôt.

Et miracle il m’entend, et miracle il veut cheminer avec moi, il m’aime "quand même" ☺

Nos libertés retrouvées, nos confiances rassurées, notre amour affirmé, nos paroles libérées font que je suis là à vous écrire.

Tout ça pour vous dire que quand je vous lis, quand je vous entends, je suis heureuse pour vous qu'il y ait ici des yeux et des oreilles et des conseils bienveillants, qu’ici vous pouvez vérifier que ce qui vous anime n’est pas anormal, que tous vos ressentis sont légitimes mais surtout que vous allez AVOIR LE CHOIX et que VOUS SEREZ COMPRIS !

Poly ou mono amoureux, bi ou pansexuel, etc... Peu importe, on s’en fout non ? Ce qui est important c’est de pouvoir en parler, d’être entendu sans jugement, de ne pas être étiqueté, discriminé … et j’en passe.

Cela fait à peine trois ans que je vis ma vie, celle qui me rend heureuse et même me rajeunit !

Message modifié par son auteur il y a un an.

#
Profil

bouquetfleuri

le jeudi 18 avril 2013 à 13h56

Tout ceci se lit, s'entend, se comprend, se vit quand on t'approche.

Et "je t'aime, je nous aime, je vous aime <3 " est la merveilleuse antienne des amours plurielles que tu construis.
Merci pour ce témoignage si authentique et si riche, vilain petit canard.

Merci pour l'espoir qu'il recèle au fond de chaque mot

#

(compte clôturé)

le jeudi 18 avril 2013 à 14h46

Très émouvant. Merci

#
Profil

Reveur

le jeudi 18 avril 2013 à 21h27

Coin, coin ! :-)

#
Profil

Goldmund

le vendredi 19 avril 2013 à 15h38

Pour d'autres raisons que les tiennes je me suis un long temps enfermé dans mes peurs. Je me suis interdit d'être moi. Reclus volontaire et solitaire. Mouton noir et non aimable. Puis l'amour a surgit et m'a emporter avec lui sur la voie de ma renaissance et de ma libération. Merci pour ce témoignage qui me met les larmes aux yeux, mais ce sont des larmes de joie.
Qu'il est doux d'être soi et de pouvoir le vivre au grand jour!
l'Amour rend fort!

#
Profil

ScottBuckley

le vendredi 19 avril 2013 à 17h46

Merci pour ce beau témoignage chère Lililutine ! (+)

#
Profil

Lili-Lutine

le vendredi 19 avril 2013 à 18h49

SUITE :

Libertés d’aimer

Au commencement de nos libertés libérées, de nos individualités exprimées, de nos confiances mesurées il fut un temps où nous avons découvert l’autre comme on regarde un être nouveau.

Un temps d’excitation joyeusement entremêlé à nos questionnements, un temps d’ajustement et de recherche : qui suis-je ? Qui es tu ?

Un temps aussi pour découvrir nos propres besoins et envies en dehors de cet autre avec qui « avant » rien ne se pouvait seul.

Un dur temps … Nous sommes différents !

Toi + moi ne font pas 1 !

Émerveillement et fascination s’entrechoquent à nos « morales » (= vilaines pensées pour cet autre qui se révèle et s’épanouit si loin de nos propres « vérités » du moment)

Toi + moi = 1 sont maintenant toi + moi = Je ne suis plus ta moitié ?

Nous décidons de devenir bâtisseurs de notre vie ensemble, chacun décorateur de son monde intérieur et chacun architecte responsable de ses relations.

En vaillants artisans, courageux et fort de nos différences, nous nous appuyons sur les solides fondations de notre amour pour élever cet édifice afin d’accueillir ces autres confortablement, étage après étage, où chacun pourra se sentir chez lui, unique et en sécurité !

Ah, quel étonnant pari que nous nous sommes fait, promesses que tout ira bien puisque nous l’avons décidé ainsi.

Le vouloir … oui, mais le pouvoir aussi ???

J’ai quelques expériences en plus, quelques questionnements et remises en questions aussi en plus … Il a la fraîcheur du débutant et la croyance du héros indestructible.

Il fonce à toute allure, cœur et corps en avant, joyeusement excité des expériences à venir, tandis que je prends le temps de ressentir en mon âme ce qui est bon, juste bon pour moi, j’analyse, pèse et mesure chaque nouvelle expérience et je me sers du résultat pour modifier mon parcours, affiner mes aspirations, être dans mon bien-être tout simplement. Je quitte toute relation non satisfaisante sans culpabilité, il s’époumone et s’épuise dans les siennes.

Nos parcours divergent, nos échanges sont riches en émotions, nos regards sur l’autre changent et fluctuent, mouvances incertaines qui nous font avoir de grandes frayeurs.

Quelques mois plus tard pour moi et plus d’une année pour lui sont nécessaires pour commencer à savoir qui nous sommes chacun et ce à quoi nous aspirons véritablement.

Un temps pour se connaître loin de l’autre, m’écouter, l’écouter et bien s’entendre.

Un temps aussi pour « vérifier » au milieu de nos tempêtes que nous n’avons pas perdu ce NOUS précieux qui va si bien à nos deux cœurs amoureux.

Quand la morale se transforme pour chacun en une éthique propre et assumée
Quand nos différences nous rapprochent et nous changent

Quand nos parcours nous apprennent que vouloir être libre c’est le pouvoir avec toi ET avec nos autres relations,

Quand nous avons compris que nos libertés ne seront jamais des gouffres ou des prisons,

Quand mon JE ne te prive pas de notre NOUS,

Je vais bien, tu vas bien, nous allons bien mieux <3 <3 <3 <3

#
Profil

Cendre

le dimanche 21 avril 2013 à 01h18

LiliLutineil m’aime "quand même" ☺
[...]
Je t’aime, je nous aime, je vous aime <3

Merci Lili, c'est un plaisir à lire.
Je m'approprie juste pour ce soir tes deux phrases, là, elles correspondent bien à mon état d'esprit ce soir.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion