Polyamour.info

LittleJohn

LittleJohn

(France)

Participation aux discussions

Discussion : Goûter poly un dimanche à Paris

Profil

LittleJohn

le mardi 12 février 2013 à 18h04

De ce qu'elle dit, il semblerait qu'elle vienne sans caméra (et quand bien même elle le ferait, nous pourrions lui demander de ne pas utiliser).
Je ne suis pas contre la médiatisation (contrôlée), mais cela n'engage que moi...

Voir dans le contexte

Discussion : La possession comment y remédier

Profil

LittleJohn

le lundi 11 février 2013 à 13h49

Apsophos
Appelle un exorciste peut-être ?

Ptdr ! :D

Voir dans le contexte

Discussion : L'amour complet et le polyamour

Profil

LittleJohn

le dimanche 10 février 2013 à 21h06

"L'amour complet", le "vrai amour" (ou tout autre nom qu'on veut bien lui donner), ça n'est vraiment important que pour celui qui ne s'en accorde qu'un à la fois.

(citation de moi-même que je viens de pondre ^^ )

Voir dans le contexte

Discussion : Ma nature polyamoureuse

Profil

LittleJohn

le dimanche 10 février 2013 à 19h57

Yep !

Voir dans le contexte

Discussion : Les lundis poly - 11 février - Paris - Bubble Bar

Profil

LittleJohn

le dimanche 10 février 2013 à 19h54

D'autres sujets de discussion pour demain, les gens ? ^^

Voir dans le contexte

Discussion : Ma nature polyamoureuse

Profil

LittleJohn

le dimanche 10 février 2013 à 19h36

Just do it ! ^^

Voir dans le contexte

Discussion : Tristesse et joie, quand tu n’es pas là…

Profil

LittleJohn

le mercredi 06 février 2013 à 21h21

Et Picsou s'est libéré de sa peur de la pauvreté en amassant sa fortune ! :D

Voir dans le contexte

Discussion : Tristesse et joie, quand tu n’es pas là…

Profil

LittleJohn

le mercredi 06 février 2013 à 18h36

Siestacorta
aussi difficile que pour moi aimer les sports d'équipe.

Pfff, tu ne fais vraiment aucun effort !!! :D

Voir dans le contexte

Discussion : Tristesse et joie, quand tu n’es pas là…

Profil

LittleJohn

le mercredi 06 février 2013 à 17h44

Siestacorta
"Envie de toi", oui, dans plusieurs situations, je le dirais aussi comme ça. Avec l'idée qu'une envie, c'est fugace, c'est le moment où on le dit qui est concerné. Ce qui signifie pas que c'est pas profond, d'ailleurs.

J'utilise volontairement "envie de toi" dans un sens plus large que celui communément admis (et c'est mon tort de na pas l'avoir précisé plus tôt).
Pour moi "envie de toi", c'est "envie de ta personne, de ta présence, de nos interactions", ce qui inclue la dimension sexuelle sans s'y limiter.

Voir dans le contexte

Discussion : Tristesse et joie, quand tu n’es pas là…

Profil

LittleJohn

le mercredi 06 février 2013 à 17h41

Katouchka
Ce qui est douloureux à vivre c'est que ce manque se répète à soirées fixes. Ce qui est douloureux à vivre c'est que je n'étais pas lassée de passer tous les soirs avec lui et je trouvais ça génial de ne pas en être lassée. Les jours c'est pas pareil.

Tu vas me trouver rude, peut-être...

"je n'étais pas lassée de passer tous les soirs avec lui et je trouvais ça génial de ne pas en être lassée" => sentiment très positif ! (cool, yeah !!!)

||
V

TOI

||
V

"Ce qui est douloureux à vivre c'est que ce manque se répète à soirées fixes." => sentiment négatif (beurk, pas bon ^^).

Tu transformes sont absence en manque, là où tu pourrais juste penser "bon, il n'est pas là, et si je ... faisais un truc pendant ce temps libre", et te réjouir de vos proches retrouvailles.

Voir dans le contexte

Discussion : Tristesse et joie, quand tu n’es pas là…

Profil

LittleJohn

le mercredi 06 février 2013 à 17h22

Allez, je vais encore jouer mon rationnel insensible ! ^^

Le manque (amoureux), c'est un sentiment que l'on se crée et que l'on entretient, parce qu'on le veut bien. Rien ne nous force à nous morfondre en attendant l'autre.

Personnellement, je vais beaucoup mieux depuis que j'ai changé de mots. Je ne dis plus, ni ne pense, "tu me manques" (qui, en plus, de par sa tournure fait porter la responsabilité sur l'autre, alors que si l'on dit "je me languis de toi", je suis responsable de mon sentiment), mais "j'ai hâte de toi, j'ai envie de toi".
Bon, on pourra se gausser de ce coté "méthode Coué", sauf que ça marche. Utiliser un mot positif fait penser positivement.

Voir dans le contexte

Discussion : Fuite des garçons?

Profil

LittleJohn

le mercredi 06 février 2013 à 13h57

Je pense que nous nous égarons à tenter de rassurer l'autre ou les autres en parlant du qui, quoi, comment, pourquoi... car c'est bien de cela qu'il s'agit, souvent, de rassurer l'autre. Or, la seule chose qui puisse réellement rassurer l'autre, c'est l'état du nous. Je t'aime, je te désire, je veux passer du temps avec toi...
Parler de l'autre(s) (et du qui, quoi, comment, pourquoi...), pourquoi pas (dans le sens "oui, mais on est pas obligé") quand il s'agit de parler de soi, de partager sa vie.

"Parce que j'ai envie", pour moi, c'est une manière délicate de dire "ton pourquoi n'est pas légitime". Enfin, ce pourquoi . Si, dans une relation, l'on tient pour acquis que l'on ne s'appartient pas l'un l'autre, on n'a pas à se justifier de ce que l'on fait ailleurs. Tout on plus a-t-on un devoir de bienveillance et de prévenance. Et retour au nous.

Voir dans le contexte

Discussion : Mariage gay et polyandrie

Profil

LittleJohn

le mercredi 06 février 2013 à 13h47

La polygamie, la prostitution (l'inceste)... tout ça leur pose problème parce qu'ils pensent "subie".
De même qu'il ne saurait y avoir de prostitution librement consentie, il ne saurait y avoir de polygamie libre : en effet, quelle personne saine d'esprit accepterait de "partager" son conjoint et ce de manière officielle ? Vous imaginez ça, mon bon ??? Eux non, pour sûr.

(C'est cependant oublier que l'officier d'état civil s'enquiert du consentement éclairé de chaque futur époux lors du mariage).

Donc, personnellement, je suis tout autant pour un mariage polygame laïc et républicain que je suis pour l'accès au mariage pour les homos.
(et avec les même réserves, c'est à dire l'extension de la norme mariage, donc l'extension de la difficulté à vivre hors de cette norme).

Voir dans le contexte

Discussion : Fuite des garçons?

Profil

LittleJohn

le mercredi 06 février 2013 à 11h50

Oui, enfin, la différence des amours parce que personnes différentes, c'est un argument de facilité. Ça simplifie le discours de dire "il ne m'apporte pas les mêmes choses, je l'aime différemment de toi" pour celui qui le dit et pour celui qui le reçoit. Tout simplement parce que dire "ben oui, je fait sensiblement la même chose (dont baiser, car c'est souvent le nœud du problème) avec lui qu'avec toi" amène forcément la question "mais pourquoi, ne te suffis-je pas ? Si c'est pareil, pourquoi le faire avec un autre ?".

Donc on en revient à un discours multi-monogame, ou la non-exclusivité est justifiée par l'unicité de chaque relation, donc son exclusivité qualitative. De mon point de vue, c'est un trompe-l’œil. Même si chaque relation est unique (parce que les personnes ne sont pas les même individus), utiliser cette unicité pour justifier la non exclusivité, c'est manquer le point fondamental (toujours selon moi, hein) de la non exclusivité, qui est la non possession de l'un par l'autre. En gros, "je fais ce que je veux, ça ne m'empêche pas de t'aimer / te-désirer / avoir-envie-de-passer-du-temps-avec-toi, et si je t'en parle, ce n'ai pas parce que je te dois quelque-chose ou pour que tu m'approuves, mais parce que ça fait partie de notre lien". Et la réponse à la question posée plus haut devrait-être, tout simplement, "parce que j'en ai envie !".

Hm, ma fixette ne s'arrange pas... ^^

Voir dans le contexte

Discussion : Les lundis poly - 11 février - Paris - Bubble Bar

Profil

LittleJohn

le lundi 04 février 2013 à 12h17

Siestacorta
Par contre, le débat est freestyle, pas d'animateur ? (non, je candidate pas !)

Sauf candidature spontanée (et bienvenue) d'ici là, je me dévouerai ;)

Voir dans le contexte

Discussion : Les lundis poly - 11 février - Paris - Bubble Bar

Profil

LittleJohn

le lundi 04 février 2013 à 10h43

Des idées de sujets pour le débat ???

Voir dans le contexte

Discussion : Fuite des garçons?

Profil

LittleJohn

le dimanche 03 février 2013 à 23h59

Que tout le monde n'est pas prêt pour les relations non-exclusives, même parfois ceux qui pensent l'être.

Voir dans le contexte

Discussion : Vacances des polyamoureux.

Profil

LittleJohn

le dimanche 03 février 2013 à 19h52

bouquetfleuri
Il faut du quotidien pour asseoir un amour véritable.

Je suis toujours sidéré de lire, sur ce site, tout ce que l'amour véritable est, ou n'est pas, selon les personnes qui parlent ! ^^
(rien de personnel, bouquetfleuri)

Voir dans le contexte

Discussion : Vacances des polyamoureux.

Profil

LittleJohn

le dimanche 03 février 2013 à 19h00

joliefleur
Qui peut me dire qu'après il reviendra dans notre quotidien ?

Personne ne le peut.

Ceci dit, s'il était dans son intention de te quitter, il n'y a aucune raison que ce ne soit pas déjà fait.

Voir dans le contexte

Discussion : Goûter poly un dimanche à Paris

Profil

LittleJohn

le lundi 28 janvier 2013 à 22h41

Siestacorta
Je ferais plus ou moins la tronche dans mon coin, na.

Comme d'habitude ? :P

Voir dans le contexte

Retour au profil


Espace membre

» Options de connexion