Polyamour.info

Interpelee

Interpelee

(France)

Participation aux discussions

Discussion : "Quatre-vingt-une façons d'apprendre la fidélité"

Profil

Interpelee

le lundi 28 septembre 2009 à 21h18

Polyrateau :quand c'est arrivé, il m'a quittée pour elle car cette jolie femme ne supportait pas mon existence ( c'était avant ma grossesse)... Ceci dit je ne pense pas qu'il agirait pareil aujourd'hui, mais bon, pour dire qu'il sait qu'on peut aimer plusieurs personnes, mais ça n'empêche que concrètement pour lui c'est invivable.

Leonidas : je pense effectivement que je ne pourrai jamais lui donner de "preuve".... d'abord ça n'existe pas en soi, et en plus je ne peux même pas être aussi "claire" qu'il le souhaite, c'est-à-dire lui dire que mon histoire avec mon autre amoureux, c'est du passé, que j'ai tourné la page, que je vis très bien de m'en être séparée, que je l'oublie..... mais lui dire clairement le contraire (la vérité)....pfffff! Du coup ça reste plus ou moins larvé.....

Voir dans le contexte

Discussion : "Quatre-vingt-une façons d'apprendre la fidélité"

Profil

Interpelee

le lundi 28 septembre 2009 à 19h50

Merci eLeh, j'espère trouver une voie...
Par contre c'est sûr que Clementine a raison, c'est sa grande trouille, sa grande souffrance. Théoriquement il ne réprouve pas le polyamour, mais lui ne peut pas le vivre, ça le ronge :-/
Alors il a supporté deux ans, en se disant que quand ce serait trop, on se séparerait, mais avec ma grossesse, l'idée de fonder une famille, là ce n'était plus la même perspective...
Bref, à moi de supporter maintenant, et on verra ce que ça donne...

Voir dans le contexte

Discussion : "Quatre-vingt-une façons d'apprendre la fidélité"

Profil

Interpelee

le lundi 28 septembre 2009 à 19h05

Je suis amoureuse de lui, je l'admire, on a des projets de vie en commun (voyages, études...), et l'éducation de notre enfant....
Mais c'est vrai que cette mésentente sur la notion de couple gâche ce tableau.
Et je sais que je ne pourrai pas rester dans une relation mono toute ma vie...

Voir dans le contexte

Discussion : "Quatre-vingt-une façons d'apprendre la fidélité"

Profil

Interpelee

le lundi 28 septembre 2009 à 18h37

:) Clementine

K-roll : non, rien ne lui suffira jamais je crois, et en vérité il a raison, car ce qui l'angoisse, c'est que j'ai des sentiments pour quelqu'un d'autre, mais ça je n'y peux rien....

Voir dans le contexte

Discussion : "Quatre-vingt-une façons d'apprendre la fidélité"

Profil

Interpelee

le lundi 28 septembre 2009 à 18h30

Ah Leonidas, non tu n'es pas indiscret, je ne fais pas de post sur ma situation en particulier parce que je n'ai pas envie que mon ami tombe dessus un jour...alors je sème des petits cailloux me concernant au fil des autres fils!
En fait j'avais deux amoureux, je vivais avec l'un, très poly, et je suis tombée enceinte de l'autre, très mono...
Nous avons décidé de nous installer ensemble, et j'avais espoir que ma relation avec mon amoureux poly perdurerait car il ne veut que mon bonheur. Cependant, le papa, quelques jours avant notre emménagement, m'a intimé de "faire un choix" car il ne supporterait pas de construire une famille avec moi si j'avais un autre ami, que je partais régulièrement pour le voir etc...
J'ai accepté de ne plus revoir mon ancien concubin................
Et maintenant le papa voudrait que je sois "claire", car il craint que je ne sois dans l'optique d'un jour me remettre avec mon autre amoureux...
Et moi je me contente de me taire à ce sujet pour le moment...

Voir dans le contexte

Discussion : "Quatre-vingt-une façons d'apprendre la fidélité"

Profil

Interpelee

le lundi 28 septembre 2009 à 18h14

En plus je crois que le principe de ce livre qui est tout petit, c'est : une phrase (censée nous éclairer sur la vie) par page...

Noemi, oui, en vérité, tout ce qui encense la monogamie ou le polyamour en ce moment me crispe un peu...Ne vivant ni tout à fait l'un, ni tout à fait l'autre...
Pour autant je sais qu'il ne faut pas que je cesse ma réflexion sur ce sujet, mais je ne me sens tellement pas de la partager avec mon ami, qui me réclame encore des "promesses" pour le rassurer sur la pérennité de notre couple...
Bref!

Voir dans le contexte

Discussion : "Quatre-vingt-une façons d'apprendre la fidélité"

Profil

Interpelee

le lundi 28 septembre 2009 à 18h04

C'est fort probable Leonidas, moi je n'ai lu que le titre et la quatrième de couverture...si je repasse dans cette boutique, je ramènerai quelques "façons d'apprendre la fidélité" pour vous les soumettre :-)

Voir dans le contexte

Discussion : "Quatre-vingt-une façons d'apprendre la fidélité"

Profil

Interpelee

le lundi 28 septembre 2009 à 17h58

En effet Noemi, il devait être fourni avec les huiles essentielles de tea tree et les colliers d'ambre qui sont l'apanage traditionnel de ces boutiques...

Et bien sûr, le polyamour inclue la fidélité telle que tu la décris, bien que personnellement, je pense qu'on ne peut être fidèle (ou infidèle) qu'à soi même...

Voir dans le contexte

Discussion : "Quatre-vingt-une façons d'apprendre la fidélité"

Profil

Interpelee

le lundi 28 septembre 2009 à 17h32

:-D :-D :-D J'avais peur qu'à un moment venir ici me déprime un peu, mais avec toutes vos gaillardises et autres jeux de mots, en fait ça me met plutôt de bonne humeur, alors merci, continuez d'être rigolos! (perso je suis une quiche en humour...incapable de faire rire, à part involontairement, et j'apprends à ne pas mal le prendre quand ça arrive, suis trop susceptible des fois dans la vie:-/ )

Sinon, j'avoue que trouver ce livre dans un magasin bio m'a assez étonnée, il était avec d'autres ouvrages sur le Tao, la relaxation, ce genre de chose....le gérant du magasin a du flasher sur le thème!

Voir dans le contexte

Discussion : "Quatre-vingt-une façons d'apprendre la fidélité"

Profil

Interpelee

le lundi 28 septembre 2009 à 17h01

Le titre de la discussion est aussi le titre d'un bouquin qui a attiré mon regard, entre deux boites d'encens et des couches lavables dans une boutique de produits bio...
Le résumé nous annonce qu'aujourd'hui, l'infidélité (comprendre la non-exclusivité) est trop valorisée, qu'elle en devient banale, mais qu'en vérité elle est malsaine, et propose de ré-apprendre les vertus de la fidélité...
Je n'ai pas lu plus loin, mais j'ai immédiatement pensé vous soumettre cette découverte...

Voir dans le contexte

Discussion : Je suis passée...

Profil

Interpelee

le vendredi 25 septembre 2009 à 17h58

une grande pensée pour toi, dont l'histoire me semble assez proche de la mienne...

Voir dans le contexte

Discussion : Polyamour et famille

Profil

Interpelee

le mercredi 02 septembre 2009 à 07h16

En effet.... <3

Voir dans le contexte

Discussion : La tentation de l'âme-soeur

Profil

Interpelee

le mercredi 02 septembre 2009 à 07h11

Ben il n'a jamais été serein dans notre relation, qui se vivait certes à distance pendant que j'habitais avec mon autre ami.
Je pensais que le projet "d'inverser les rôles" (que je vive avec lui et à distance de mon autre ami) le rassurerait, mais visiblement, au moment de passer à l'acte, il a senti qu'il ne supporterait pas de s'engager à long terme avec moi, de fonder une famille, si j'avais une autre relation...
C'était tolérable avant que je ne sois enceinte, car rien ne nous liait d'autre que nous deux, et nous pouvions "facilement" nous séparer si cela devenait intenable (ce qui s'est produit à plusieurs reprises d'ailleurs).
Mais là, faire un projet si lourd de conséquence, s'installer dans une nouvelle vie qu'on envisage la plus pérenne possible pour que notre enfant s'épanouisse, cela ne lui semblait pas du tout gérable en situation de PA pour lui, il l'aurait vraiment trop mal vécu, comme si je l'emmenais vers une voie qu'il n'avait pas choisie, et ce pour longtemps... Donc il m'a demandé de choisir...

Voir dans le contexte

Discussion : Rencontre PA à Bordeaux

Profil

Interpelee

le mercredi 02 septembre 2009 à 07h01

Ben j'avoue que je dirais pas non, si tu connais autre chose que "faire du ménage" :-( et "faire l'amour" (non pas que la deuxième option me déplaise, mais même en mode intensive, ça ne donne rien visiblement...)

Voir dans le contexte

Discussion : La tentation de l'âme-soeur

Profil

Interpelee

le mardi 01 septembre 2009 à 07h32

Clementine
Utilitarisme... mais le mot ne recouvre que la réalité d'une période où tu as besoin d'être soutenue, c'est le moins que tu puisses demander, portant un bébé. C'est toi qui fais le boulot, là.

Et puis tu avais fait tes valises, et tu n'as décidé de rester que pour éviter une crise plus grave... alors si utilitarisme vraiment il y a (mon dieu, je commence à parler comme Maître Yoda), ou c'est bien partagé, ou le déclencheur de cette situation était le père du bébé... tu n'es que co-responsable, s'il faut vraiment désigner qui a la responsabilité de cette vilaine :-) , oh vilaine vilaine attitude qui consiste à chercher un abri pour mettre un enfant au monde.

Merci de ta réponse...
Oui, je pense que le renoncement à un de mes partenaire pour entrer dans une relation concrètement monogame à la demande du papa relève de la volonté que mon enfant puisse vivre ses premiers moments dans un cocon affectif...si j'avais persisté "à ne pas faire de choix" entre mes deux amoureux, il en aurait résulté une situation affectivement très instable, insécure, car le papa aurait pété un cable...
Ceci dit, ce dernier est plus ou moins conscient que c'est une "phase" pour moi, je lui ai dit que de toutes façons je restais amoureuse de mon autre partenaire, et du coup, il se demande "quand tu vas te remettre avec lui"...et je n'ose pas imaginer comment cela se passera quand un jour je ne supporterai plus d'être coupée de mon autre amoureux...Brrr...

Voir dans le contexte

Discussion : Rencontre PA à Bordeaux

Profil

Interpelee

le mardi 01 septembre 2009 à 06h07

Clementine
Nan, il est bien au chaud, c'est juste moi qui ai mal estimé l'avancée des travaux :-) quand on s'est vues en mai.

Héhé, oui personne n' jamais voulu croire que je ne portais pas des jumeaux ou que je n'allais pas accoucher dans l'heure en me voyant.....
Finalement, j'ai déjà dépassé la date du terme...

Itinerance, oui j'ai eu tes messages il me semble, désolée si je suis lente à répondre, j'ai peu accès à l'ordinateur ces temps-ci....

Merci à vous de prendre des nouvelles!

Voir dans le contexte

Discussion : Rencontre PA à Bordeaux

Profil

Interpelee

le lundi 24 août 2009 à 10h20

Ben heu non, c'est mal? :-/
Non, sans rire, ça devrait plus tarder, la date théorique calculée par nos amis médecins étant le 30août... Donc je suis dans les starting blocs! (enfin le bébé surtout...)

Voir dans le contexte

Discussion : La tentation de l'âme-soeur

Profil

Interpelee

le lundi 24 août 2009 à 10h07

Dreltak
Quand un lien (pas forcement amoureux) avec une personne perdure, qu'on a su prendre le risque de lui dévoiler une bonne partie de soit, même les côtés les moins glorieux, et que le lien perdure, dans toute sa beauté, le terme d'âme-sœur s'impose, même s'il ne recouvre pas toute les réalités possibles en la matière. Et cela n'est en rien contradictoire avec une démarche polyamoureuse, enfin je pense (donc j'essuie)?

Je te suis mot pour mot là dessus...
Je suis polyamoureuse, j'ai toujours refusé de penser en terme de hiérarchie entre mes relations, et je considère l'un de mes amoureux comme mon âme sœur, de par l'évidence de l'indéfectibilité du lien qui nous unit (enceinte de mon autre compagnon avec qui je vis donc désormais, ce lien plie mais ne rompt pas).
De même pour une amie d'enfance qu'il me semble impossible de perdre au fil de nos vies pourtant si différentes.

Pour ce qui est de la tentation de la monogamie, je rejoins là Clown Triste :

"Je crois pour ma part que nous sommes tous amenés à ressentir au fil du temps l'envie (plus ou moins puissante) de "rentrer dans le rang". Vivre en polyamoureux est souvent un combat quotidien, potentiellement épuisant, qui n'apporte pas que du bien-être. Cette liberté d'aimer est belle mais son prix peut être très élevé.
De quoi songer parfois à revenir à une relation monogame, plus simple et sereine sur bien des plans, et dans laquelle on se sent bien..."

Et je peux en parler aussi, puisque j'ai fait le choix de m'engager "de faits" dans une relation monogame avec le père de mon enfant (qui n'est pas très en phase avec le PA...), même si je suis toujours amoureuse d'autres personnes. Et effectivement, il y a un côté "pèpère"....et dans cette période de ma vie (l'arrivée de mon enfant), je pense que c'est ce dont j'ai besoin, avoir quelqu'un toujours près de moi, un peu fusionnel, dont je sais qu'il sera là tous les soirs, toutes les nuits...
Je sais qu'au fond de moi je suis très indépendante et ne pourrai vivre ainsi éternellement, mais actuellement, c'est ce qui me convient, même si les personnes que j'ai renoncé à voir me manquent.
Est-ce que ce n'est pas un peu utilitariste dans mon cas, de passer à la monogamie tout en sachant que ce n'est pas définitif? est-ce que j'aurai dû agir en fonction de ma "nature" profonde de PA? en même temps un instinct profond m'a poussée à me réfugier dans cette relation monogame au moins le temps que je consolide mon nouveau statut de parent....(bon ok, l'ultimatum du futur père m'a beaucoup poussée aussi......)

Voir dans le contexte

Discussion : Rencontre PA à Bordeaux

Profil

Interpelee

le lundi 24 août 2009 à 09h24

Clown_Triste
She is alive! She is alive! :-D

Oui :) enceinte jusqu'aux dents, en vie, et toujours bordelaise de coeur!

Voir dans le contexte

Discussion : Rencontre PA à Bordeaux

Profil

Interpelee

le mercredi 19 août 2009 à 08h09

Comment c'était???? dites moi tout !!!!!!

Voir dans le contexte

Retour au profil


Espace membre

» Options de connexion