Polyamour.info

Nina-M

Nina-M

Alfortville (France)

nina-polyamoureuse.over-blog.com

Participation aux discussions

Discussion : Polyamour et secret

Profil

Nina-M

le dimanche 26 avril 2009 à 17h48

Si avec votre partenaire, vous êtes dans un "système" polyamoureux, chacun de vous sait que l'autre peut être amener à avoir d'autres relations. C'est dit et ok pour chacun.
Dans ce cas, je ne sais pas s'il est nécessaire d'informer l'autre de chacune des nouvelles relations qu'il débute. Sauf si bien entendu, cette nouvelle relation prend plus de place dans l'emploi du temps ou dans la tête.
Dans ma relation, il devient primordial de dire les choses à partir du moment où une autre relation a une conséquence sur la première.

Voir dans le contexte

Discussion : la communication dans des relations polyamoureuses

Profil

Nina-M

le vendredi 03 avril 2009 à 17h49

Réponse facile : ça dépend…

Si je rentre d’une nuit torride avec un amoureux, j’imagine que je serais de très bonne humeur :-), je dirais simplement que j’ai passé une bonne soirée. S’il pose des questions, j’y répondrai mais sans rentrer dans les détails.

Sans parler de jalousie, il faut savoir faire avec la sensibilité de l’autre. Et mon intimité avec l’autre, c’est quelque chose que j’aime garder pour moi. Je ne vois pas l’intérêt pour mon amoureux et pour mon couple, qu’il sache ce que je viens de partager avec un autre.

Mais dans le cas où je me serais disputé avec mon amant. Peut-être que je lui parlerais de mon état et des questions que soulèvent cette dispute. Non pas pour qu’il m’aide à les régler, mais pour avoir son soutien, du réconfort.

Même dans une relation polyamoureuse, je crois qu’il y a des règles à fixer. De quoi peut on se parler ? Quels sont les sujets ou les détails qu’on ne veut pas aborder ? Par exemple, si mon amoureux avait passé une nuit torride avec une amante, je préfèrerais qu’il me dise qu’il a passé une agréable soirée. Là encore je crois que les détails de leur intimité ne regardent que les deux personnes concernées. Par contre, s’il s’était disputé avec elle, et qu’il se sentait mal, évidemment que j’aimerais qu’il m’en parle.

Quand un mes ex amoureux est réapparu dans ma vie, ça a été un fort moment de questionnement et de trouble. Je ne savais plus où j’en étais. C’est quelqu’un dont j’étais profondément amoureuse, et j’avais peur des conséquences de son retour dans ma vie. Je savais que son retour ne changeait en rien pour mon amoureux actuel ni à notre relation, mais j’étais aussi sûre que ça ne serait ni anodin ni anecdotique. Pouvoir en parler à mon amoureux a été très bénéfique. Je ne lui demandais pas de résoudre mon problème avec l’autre, mais d’être là, à l’écoute et bienveillant. Avoir la possibilité d’être honnête sur ce que je traversais, qu’il soit ouvert à ces discussions sont des choses qui n’auraient pas été possibles dans un couple « classique ». Il n’a pas été jaloux (ou je ne suis pas au courant), aucun reproche. Juste de l’écoute et de la compréhension.

Donc, pour répondre à la question :-) : je crois que tout dépend des règles fixées dans le couple (qu’est ce qu on se raconte, qu’est ce qu on garde pour soi), des sensibilités (jaloux, un peu, beaucoup, pas du tout) et de l’envie de chacun.

Voir dans le contexte

Discussion : retour de 5ème soirée

Profil

Nina-M

le mardi 31 mars 2009 à 02h08

Eh bien Siesta, sacré compte rendu!! Merci. J'imagine que pour ceux qui n'ont pas pu assister à la rencontre, les descriptions que tu fais vont leur donner envie de ne pas rater les prochaines :-P (et merci pour le petit mot ;-))

Voir dans le contexte

Discussion : retour de 5ème soirée

Profil

Nina-M

le lundi 30 mars 2009 à 11h05

Bilan de cette rencontre :

des personnalités très différentes, des personnes touchantes, des échanges enrichissants.

Je craignais une rencontre trop intello, trop théorique mais ça n'a pas du tout été le cas.
J'ai passé un agréable moment. Je n'ai malheureusement pas eu l'occasion d'échanger avec tous (clown et lapin, ça sera pour la prochaine fois, hein :-)), donc là la prochaine rencontre, je m'imposerai un système de "chaise musicale", comme ça je pourrai papoter avec un maximum de personnes :-D

Voir dans le contexte

Discussion : Comment manifestez-vous le mieux votre amour, votre affection?

Profil

Nina-M

le lundi 23 mars 2009 à 22h31

En amour comme en amitié, c'est par le tactile que je manifeste mon affection. Avec mes amoureux, ça passera par une caresse de la main, des cheveux, une main posée sur un bras... Avec mes amis, ça sera une main sur l'épaule...
Si je suis très tactile avec les gens que j'aime, j'ai beaucoup de mal avec le contact physique des inconnus/étrangers/connaissances. Si on me prend par l'épaule pour me faire la bise, je sens comme une intrusion dans mon espace...
Mon affection se traduit par une proximité physique que je ne veux pas avec tout le monde.

Voir dans le contexte

Discussion : Un emploi de temps amoureux?

Profil

Nina-M

le lundi 23 mars 2009 à 11h18

Quand mon amoureux m'a proposé un agenda sur "comment va t on se voir sur 3 semaines", j'ai d'abord trouvé ça bizarre... Je trouvais que ça manquait cruellement de spontanéité.
Mais finalement, c'est un agenda très souple qui s'adapte à nos besoins. Je crois qu'on s'y retrouve justement parce que cet agenda n'est pas figé. Je peux venir passer une soirée chez lui alors que ce n'était pas prévu ou inversement il peut annuler une soirée sans que ça pose de problème. Et ça nous permet aussi d'organiser nos autres soirées sans que ce soit un casse-tête.

Voir dans le contexte

Discussion : Amour, Manque, Amitié, (poly)amour-amitié

Profil

Nina-M

le jeudi 19 mars 2009 à 01h36

En effet, ça doit être là que ça coince. Pour moi, la notion de réciprocité n'entre pas dans la définition "être amoureux". On peut être amoureux, et l'autre aussi ou être amoureux sans que l'autre le soit. D'ailleurs, il y ait réciprocité ou non, on peut être amoureux... Je pense que nous nous sommes compris, j'arrête de tourner en rond :)

Voir dans le contexte

Discussion : Amour, Manque, Amitié, (poly)amour-amitié

Profil

Nina-M

le mardi 17 mars 2009 à 16h54

D'abord, pourquoi dans la définition d'amoureux, il n'y aurait pas de réciprocité? Et si l'amant est l'amoureux avec réciprocité (qui inscrirait dans une relation d'amitié amoureuse), dans mon cas, il n'y a pas forcément de manque ou d'amour...

Mais mes amoureux comme mes amants me manquent. C'est parfois une souffrance, parfois une manière de penser à eux de manière rêveuse...

Quand le manque=souffrance, je crois que c'est du à mon côté impatient/capricieux. Je les aime, j'aime passer des moments avec eux, ce n'est pas possible donc j'en souffre. Mais il s'agit là peut-être plus de frustration.

Quand le manque devient positif, c'est que j'arrive à passer au delà de la frustration pour penser aux moments qu'on a passé ensemble et ceux à venir. Et finalement cette sensation de manque laisse place à une douce rêverie bien agréable...

Voir dans le contexte

Retour au profil


Espace membre

» Options de connexion