Polyamour.info

Juliette45

Juliette45

(France)

Participation aux discussions

Discussion : Tomber amoureux de son metamour

Profil

Juliette45

le samedi 01 décembre 2018 à 16h35

Elle est sublime. Je la connaissais avant ma prise de conscience et je l'aimais déjà, sans savoir que c'était de l'amour. à l'époque, je croyais à des amitiés fortes entre deux femmes... Elle a déménagé et je ne l'ai plus vue pendant 9 ans. Je la retrouve par hasard avant-hier et on a décidé de se revoir. Je vais lui dire. Que je l'aime. Et tans pis si elle dit "non", au moins je saurai. Mais j'ai tellement peur! Mais je sais que je vais le faire, parce que j'en meurs d'envie et que je ne veux pas la laisser partir une deuxième fois.
Je me répète en boucle mon "discours" et les différentes façons de le lui dire... Je sais que face à elle, ce que je dirai sera sans doute différent mais je répète les mots... des mots simples et sincères. Ils parlent de mes émotions. Je les ordonne dans ma tête. ça m'aide à avoir moins peur et à ne pas trop bafouiller le moment venu où l'on perd si facilement ses mots justement...
Bonne chance à toi Aiyana!

Voir dans le contexte

Discussion : Emotions

Profil

Juliette45

le samedi 01 décembre 2018 à 16h25

Je vais le voir avec ma fille! On verra si ça me parle aussi...:-D

Voir dans le contexte

Discussion : Ca existe vraiment en pratique

Profil

Juliette45

le samedi 01 décembre 2018 à 16h22

Merci pkd, je vais jeter un œil alors.(+)

Voir dans le contexte

Discussion : Faut-il tout dire à ses enfants et ses amis?

Profil

Juliette45

le samedi 24 novembre 2018 à 22h50

La question de dire ou pas aux enfants est délicate. Ils sont ouverts? Ils comprennent quand il s'agit des autres, l'homosexualité, le polyamour (même s'ils ne connaissent pas forcément le terme)? Oui mais bouger la représentation du couple parental, touche à quelque chose de profond qui va au-delà de la compréhension ou de l'habituelle sympathie ou ouverture d'éprit.
Je voulais aussi rebondir sur la reflection de sdvig sur l'ouverture à donner à nos enfants qui sont imprégnés du modèle proposé par notre société.
ça me rappelle ma fille de 20 ans qui vient me montrer des vidéos youtube sur la sexualité des femmes, reprochant à notre société de ne pas assez dire aux femmes qu'elles ont un clitoris. Ou mon fils de 18 ans qui nous parle de l'homosexualité comme si son père et moi ne pouvions pas comprendre ceux qui la vivent.
c'est venu trop tôt dans mon propre cheminement pour qu'on rebondisse sur leurs propos et commence à dire des choses sur mon attirance pour les femmes, sur notre souhait d'ouvrir notre couple au polyamour, mais j'ai eu cette réflexion comme sdvig de me dire qu'en ne disant rien, on renforce encore l'image sociétale et l'idée de norme. On ne leur offre pas d'autres modèles ou la possibilité de penser autrement. On les prive d'une liberté qu'ils mettrons peut-être des années à s'autoriser à avoir. Et pourtant, je ne me sens pas encore prête... mais ce sera un grand moment, c'est sûr!

Pour ce qui est d'une décision de JAF, mieux vaut ne pas afficher son statut polyamoureux effectivement!!!!! Les juges pensent dans l’intérêt de l'enfant que la multiplicité des relations leur offre un cadre du registre de la luxure. Donc aucune garde ne sera accordée à un polyamoureux qui sera de toutes façons amalgamé à du libertinage. J'ai remarqué que les décisions de justices sont particulièrement rétrogrades avec une image patriarcale et des rôles homme/femme encore très prégnants. ça n'évolue pas vite malgré tout ce qu'on dit.

Voir dans le contexte

Discussion : Ca existe vraiment en pratique

Profil

Juliette45

le samedi 24 novembre 2018 à 21h47

Aiemama
OK CUPID C GÉNIAL !!!

Génial vraiment? ça donne envie d'élargir les recherches par là-bas... Est-ce que cupid est entièrement gratuit comme betolerant?

Voir dans le contexte

Discussion : Emotions

Profil

Juliette45

le samedi 24 novembre 2018 à 21h33

Et que dire des larmes d'un homme alors que la société, même si elle change, laisse en substance chez beaucoup, l'idée qu'un homme qui pleure est faible. Moi, je trouve juste ça beau, parce que justement, cela montre qu'il exprime ses émotions et qu'il n'en a pas peur. Que ce soit de joie ou de douleur, pleurer fait aussi du bien que rire et ce n'est pas une faiblesse, mais une force!

Voir dans le contexte

Discussion : Tomber amoureux de son metamour

Profil

Juliette45

le samedi 24 novembre 2018 à 21h16

Je dirais pareil. Ce que tu as peur là, c'est que dévoiler tes sentiments fasse foirer la relation à 3 qui existe, avec ce fragile équilibre que tu décris... sauf que ça me semble bien parti pour foirer avec même l'idée qui t'est traversée de partir, et ton compagnon qui sent les tensions... cela ne va pas pouvoir durer, c'est certain. Plein de courage et... de sincérité.
Quand je me trouve avoir des sentiments pour quelqu'une, mon mari me dit "ben dis-lui" et je comprends tes blocages, la peur que cela détruise, change les choses... La seule fois où mes sentiments ont vraiment été forts, j'ai pris mon courage à deux mains et fait pour la première fois la révélation que j'étais attiré par les femmes... et que je l'aimais elle. Notre amitié de départ est restée intacte, peut-être même renforcée par la sincérité et la confiance. Mais elle ne pouvait envisager de sexualité avec une femme. J'étais fixée. ça m'a aidé à guérir de cet amour une fois que j'ai été sûre qu'il n'y avait aucun espoir. Mais ça aurait pu être différent... qui sait ce qui peut se passer avec B? Et si vous devez être complices-amies, ce sera déjà ça et saint et peut-être aussi beau... Je ne sais pas. Je dis n'importe quoi! c'est mon côté raisonnable qui essaye de positiver en cas de pire des scénario... Ce qui est sûr, c'est que le doute ronge, penser pour l'autre détruit. Imaginer, fantasmer, ne donne jamais rien de bon. Sincérité et confiance doivent être tes meilleurs alliés. cherche les mots qu'il faut. Et dis-lui, avec tout le respect de ce qu'elle est, simplement.

Voir dans le contexte

Discussion : L'important

Profil

Juliette45

le samedi 24 novembre 2018 à 16h44

Ah ben les filles!!! Dans ces échanges: quelle richesse d'émotions, de réflexion, de questions existentielles sur l'amour et la liberté, sur "être soi-même"...
En vous lisant, et surtout en lisant le cheminement de Tempête, je m'aperçois que j'ai eu beaucoup de chance de ne pas avoir eu à faire de choix entre notre couple et un amour avec une femme. L'idée de polyamour est vite allée de soi, mais sous la forme d'un amour à 3. La notion de vivre ensemble un nouvel amour est importante pour nous. Mais je retrouve dans vos réflexions sur la jalousie et le partage, les mêmes questions qui ont pu émerger dans notre propre cheminement. Je me suis surprise à ne pas éprouver cette jalousie alors que je tiens très fort à mon mari et suis encore empreinte de la notion d'exclusivité. Et je réalise que c'est la question d'être "sécure" qui change tout. Notre amour est inaltérable quoi qu'il arrive. Qu'il aime une autre n'enlève rien à ce qu'il ressent pour moi ou la place que j'ai auprès de lui. à condition que j'aime réellement la femme en question. Par amour pour l'un et l'autre, je ne perds rien, bien au contraire. Partager, cela nous rapproche. Je pense qu'il m'aurai fallu un plus long cheminement dans la même situation que tempête. Mais vos réflexions ouvrent l'esprit à un concept nouveau et qui correspond, je pense, plus à la nature humaine que la notion de couple exclusif qui est pourtant le modèle social par excellence. Il y a tout à désapprendre et à reconstruire et le chemin ouvert sur ce site mettra combien de générations à se poursuivre devant le grand public... et permettre à beaucoup de s'épanouir ou simplement de prendre conscience de ce à quoi ils aspireraient s'ils n'étaient pas si bien formatés...

Voir dans le contexte

Discussion : L'important

Profil

Juliette45

le dimanche 18 novembre 2018 à 18h43

Pour moi, c'était clair mais merci de le rappeler car en lisant certains messages, je m'étais demandé si la question de la transparence pour chacun des partenaires était évidente pour tout le monde.
Si non, j'avais lu cet article il y a un an à peu près et j'avais été heureuse de voir qu'il existait des mots pour décrire ce que je ressentais et avais envie de vivre. Cela m'a beaucoup aidé à avancer sur ce chemin. Je me suis rendue compte aussi que tous les questionnements soulevés, nous nous les étions posés. Cela a confirmé que j'étais sur la bonne voie, celle qui me convient, et que je ne devenais pas folle ou tout au moins complètement déviante...

Voir dans le contexte

Discussion : Un couple à trois

Profil

Juliette45

le dimanche 18 novembre 2018 à 18h24

Un peu vieux le post mais merci de le relancer!! Y a-t-il des ménages à 3 en ce moment qui veulent témoigner de leur histoire? Y a-t-il d'autres que moi en quête de ce type de relation polyamoureuse? Au plaisir de vous lire!

Voir dans le contexte

Discussion : Faut-il tout dire à ses enfants et ses amis?

Profil

Juliette45

le dimanche 18 novembre 2018 à 11h26

J'ai bien aimé vous lire! ça me parle "les amis" de papa et maman:-). C'est comme cela que l'on présente les choses quand on s'absente, même si nous en sommes juste au stade... amical justement, pour l'instant. Pas encore de relation amoureuse mais une quête du grand amour au féminin dans le cadre d'une relation polyamoureuse. Nous n'avons pas fait notre coming out et pas l'intention de le faire avant que notre désir se concrétise.

Voir dans le contexte

Discussion : Nouvelle polyamoureuse

Profil

Juliette45

le dimanche 18 novembre 2018 à 00h12

Sage réponse gdf! Je pense que la définition même du polyamour implique que tous les partenaires soient d'accord, en toute transparence, dans le respect des uns des autres.:-) Si non, on parle plus de libertinage, non?

Voir dans le contexte

Retour au profil


Espace membre

» Options de connexion